Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits de la Mauve et de la Guimauve

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 31/05/2024 à 16h05, publié le 15/12/2023 à 10h12
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits de la Mauve et de la Guimauve
Connaissez-vous la famille des Malvacées ? Elle regroupe un ensemble de très belles plantes à fleurs comme l’hibiscus ou la rose trémière qui sont non seulement décoratives, mais aussi médicinales pour certaines. Deux plantes, très répandues dans nos contrées, sont assez exceptionnelles par leur usage en phytothérapie, il s’agit de la Mauve et de sa cousine la Guimauve. Suivez-nous, nous allons vous révéler tous leurs secrets !

Qu'est-ce que la Mauve ou la Guimauve ?

La Mauve et sa cousine, la Guimauve sont des plantes vivaces des terrains vagues. Elles portent de belles fleurs en corolle de cinq pétales, de couleur mauve pour la Mauve et blanche pour la guimauve, et des feuilles formant cinq lobes.  Elles appartiennent toutes deux à la famille des Malvacées regroupant des plantes à mucilages.
La Mauve, de son nom latin Malva sylvestris, est également appelée grande Mauve, Mauve sylvestre ou fromageon (ou mallow pour « mauve » en anglais). En phytothérapie, on utilise ses fleurs ou ses racines.
La GuimauveAlthaea ou Althea officinalis, aussi appelée Guimauve sauvage ou Mauve blanche (ou marshmallow en anglais, littéralement mauve du marais) est, quant à elle, utilisée pour ses fleurs, ses feuilles ou ses racines.

Composition de la Mauve et de la Guimauve

La Mauve et la Guimauve sont caractérisées par leur forte teneur en mucilages : la Mauve en contient plus de 10 % dans ses feuilles et la Guimauve, plus de 20 % dans sa racine.  Ces mucilages sont des polysaccharides qui peuvent être des arabinanes, des glucanes, des arabinogalactanes, des rhamnogalacturonanes…

La Mauve et la Guimauve ne contiennent pas exactement les mêmes composants : les fleurs de Mauve contiennent moins de mucilages, mais elles contiennent des tanins, des flavonoïdes dont les flavones et les anthocyanosides, des dérivés phénoliques, un terpénoïde la malvone, des acides gras et des acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6, du bêta-carotène (pro-vitamine A), des vitamines C, B et E et une enzyme la sulfite oxydase.

La racine de Guimauve quant à elle contient de nombreux polysaccharides mucilagineux et des dérivés phénoliques.

L’usage de la Mauve et de la Guimauve repose surtout sur leur teneur en mucilages, les autres composants intervenant moins dans les propriétés des plantes. Étant toutes deux très riches en mucilages, leur usage est quasiment similaire.

Propriétés et bienfaits de la Mauve et de la Guimauve

Le mucilage de la Mauve ou de la Guimauve, lorsqu’il est mis en contact avec un liquide, a un pouvoir gonflant important et forme un gel qui tapisse et protège les muqueuses que ce soit la muqueuse de l’arbre bronchique, de la gorge, du tube digestif, de la muqueuse intestinale ou de la muqueuse vaginale. Cette propriété procure aux plantes une activité adoucissante et une action de lutte contre l’inflammation.  

Contre la toux et les maux de gorge

La Mauve, comme la Guimauve, sont utilisées pour les affections hautes pour calmer la toux, pour adoucir le mal de gorge. La Mauve et la Guimauve font partie des espèces pectorales, c’est-à-dire qu’elles soignent les affections des voies respiratoires, notamment la toux, comme les fleurs de bouillon blanc, de coquelicot, de pied de chat, de tussilage et de violette. Ces plantes sont souvent utilisées en mélange dans les tisanes pectorales.
Les polysaccharides ont des effets immunostimulants ce qui est un avantage en cas de toux d’origine infectieuse. Les polysaccharides mucilagineux, les tanins, les acides phénols et les terpénoïdes comme la malvone ont également une activité antibactérienne favorable en cas d’infection.
Les polysaccharides ont également un effet antiallergique pouvant être utile en cas de toux d’origine allergique.
Les tanins, les flavonoïdes, les composés phénoliques et la vitamine C interviennent dans la cicatrisation de la muqueuse de la gorge en cas de toux irritative importante.

Contre les troubles digestifs, de l’estomac ou des intestins

La Guimauve étant plus riche en mucilages, pourra quant à elle être utilisée pour des problèmes inflammatoires plus profonds comme les inflammations du tube digestif, pour les brûlures d’estomac, pour les ulcères de l’estomac ou du duodénum, pour le reflux gastro-œsophagien, pour les inflammations des intestins, du colon et du rectum.
Les composants à activité antibactérienne permettraient d’agir sur la régulation du microbiote intestinal notamment dans la lutte contre Helicobacter pylori.
Cet effet protecteur des muqueuses, favoriserait aussi la cicatrisation et diminuerait le risque de saignements lié aux sécrétions acides digestives, notamment au niveau des muqueuses de l’estomac et de l’œsophage.
La capacité des mucilages à former un gel dans l’intestin permet l’évacuation plus facile des selles et donc un léger effet laxatif.

Contre les problèmes féminins de la ménopause

Pour le confort intime en cas de ménopause, des extraits de Mauve ou de Guimauve, riches en mucilages peuvent être intégrés dans des gels pour tapisser la voie vaginale en cas de sécheresse intime.

Contre les problèmes oculaires ou buccaux

Les polysaccharides et les tanins astringents et asséchants de la Mauve ou de la Guimauve protègent et cicatrisent également l’œil en cas de conjonctivite, d’irritation ou de gêne oculaire ainsi que la muqueuse de la bouche en cas de lésions comme les aphtes ou bien en cas d’irritation liée aux gingivites.

Contre les irritations de la peau du nouveau-né

La peau du bébé étant très fine et fragile, elle se déshydrate très vite entraînant irritation, rougeurs et douleurs notamment au niveau des zones découvertes : visage, mains, bras et pieds et au niveau des fesses. La fleur de Mauve ou la racine de Guimauve pourront apaiser ces zones fragiles et aider à la cicatrisation.

Usages traditionnels de la mauve et de la Guimauve

En usage traditionnel, toutes les parties de la Mauve sont utilisées en infusions, décoctions, cataplasmes, liniments, lotions, pommades, bains de tisane et gargarismes pour soulager ou prévenir de nombreuses maladies. Les infusions de fleurs et de feuilles ont été utilisées pour traiter les fièvres, l’ictère, les troubles gastro-intestinaux, la constipation chez les jeunes enfants en tant que laxatif modéré et les problèmes gynécologiques. La Mauve est traditionnellement considérée comme antitussif, sédatif, anti-douleur, lubrifiant, immunomodulant et anti-inflammatoire des voies respiratoires supérieures pour le rhume, la rhinite, les maux de gorge, la toux, la pharyngite, les inflammations buccales comme les aphtes, les maux de dents ou les inflammations gingivales. Elle est également recommandée pour soigner les irritations cutanées comme l'acné, les ulcères, les brûlures, les hémorroïdes, les verrues, les abcès, les furoncles, les gonflements, les piqûres d'insectes. La Mauve est également considérée comme adoucissante, antiprurigineuse, trophique protectrice d’affections dermatologiques, antiseptique et astringente.

La Guimauve est connue depuis l’Antiquité comme plante médicinale. Ses racines, ses feuilles et ses fleurs étaient utilisées dans le traitement des affections des voies respiratoires, dans le traitement de diverses inflammations des cavités nasales et buccales, dans la stomatite, en cas de toux irritantes, de gastrite, d'ulcère gastroduodénal, de cystite, d’urétrite et de plaies cutanées. Les racines d'Althaea sont connues pour leurs propriétés émollientes, expectorantes, diurétiques et anti-inflammatoires. 

Des études ont montré que la Mauve possèderait des propriétés anti-inflammatoires, de puissantes propriétés antioxydantes, des activités antimicrobiennes, cicatrisantes, anti-douleurs, protectrices du foie et des reins et anticancéreuses. Concernant la Guimauve, les études ont montré des activités émollientes, anti-inflammatoires, antioxydantes, immunostimulantes, antibactériennes, antiacides et laxatives.

L’ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie) reconnait l’utilisation de la Mauve dans la toux sèche, l’irritation de la muqueuse buccale, pharyngée ou gastrique. Elle pourrait être utilisée dans le traitement de la constipation.
Elle reconnaît l’usage de la racine de Guimauve dans la toux sèche, l’irritation de la muqueuse buccale ou pharyngée, pour soulager l’inconfort gastro-intestinal et l’irritation de la muqueuse gastrique.

La Commission E du Ministère de la Santé Allemande reconnaît l'usage médicinal de la Mauve dans l’irritation de la muqueuse de la bouche et de la gorge et dans la toux sèche irritative associée.
Elle reconnaît l'usage médicinal de la racine de Guimauve dans l’irritation de la muqueuse de la bouche et de la gorge, dans la toux sèche associée et dans l’irritation modérée de la muqueuse gastrique.

L’EMA, Agence Européenne du Médicament reconnaît l’usage traditionnel de la racine de Guimauve dans le traitement symptomatique des irritations de la bouche et de la gorge, de la toux sèche et de l’inconfort gastro-intestinal léger.

L’OMS, Organisation mondiale de la santé décrit l’usage traditionnel de la racine de Guimauve dans le traitement de la toux sèche et d’irritation, ainsi que dans les irritations des muqueuses de la bouche et de la gorge. Elle décrit également son utilisation comme émollient sur les peaux sèches et les plaies.
 

Utilisations de la Mauve et de la Guimauve

La Mauve et la Guimauve sont utilisées dans différents compléments alimentaires pour le confort respiratoire en cas de toux ou de mal de gorge, pour le confort digestif en cas de troubles du transit ou d’inconfort gastrique comme les brûlures d’estomac ou en cas d’inconfort intestinal, pour le confort intime chez la femme et pour les soins de la peau fragile de bébé.

La Mauve et la Guimauve pour le confort respiratoire

La Mauve et la Guimauve pour la toux

Tisane
La fleur ou la feuille de Mauve est utilisée dans des tisanes soit seule comme dans la tisane Iphym Mauve sauvage feuille coupée ou la tisane de sommités fleuries de Mauve de Nat et Form.
La tisane est utilisée au dosage de 5 g de plante sèche à infuser quotidinnement.
On les trouve également dans des tisanes mélangeant plusieurs plantes comme la feuille d’eucalyptus, la feuille de menthe poivrée, la feuille de thym ou l’écorce de citron.
Sirops
La fleur de Mauve et la racine de Guimauve ont de nombreuses propriétés bénéfiques en cas de toux : elles sont anti-inflammatoires, adoucissantes, cicatrisantes et antibactériennes pour la gorge. Par ailleurs, elles ont une action antihistaminique en cas de toux d’origine allergique. Leur effet mucolytique explique leur efficacité pour la toux grasse.

La Mauve et la Guimauve sont souvent trouvées dans des sirops antitussifs naturels, associé à de nombreuses plantes pour lutter contre la toux telles que :
Les sirops peuvent également contenir du miel, de la propolis ou de la gelée royale 
On y trouve aussi parfois des gommes adoucissantes issues de la sève de certains arbres comme la gomme arabique issue de l’acacia ou la gomme karaya issue du sterculia.

Notre sélection de sirops pour la toux mixte :

Notre sélection de sirops sans sucre ou spécifiques de la toux sèche ou de la toux grasse :
Enfants
Nos sirops destinés aux enfants de plus de 1 an contiennent de l’extrait de Guimauve adoucissant pour la gorge en cas de toux et du miel pour l’immunité. Ces sirops à base de guimauve sont les rares sirops autorisés en phytothérapie chez les jeunes enfants pour la toux.
À partir de l’âge de 6 ans, il existe des pastilles à sucer à l’effet apaisant.
Immunité
Les gammes Abocca ImmunoMix  et Ladrome proposent des sirops destinés à renforcer naturellement l’immunité grâce à l’association de la Mauve à l’échinacée, au sureau et aux produits de la ruche comme la gelée royale et le miel.  

La Mauve et la Guimauve pour le mal de gorge

La Mauve et la Guimauve entrent dans la composition de sprays et de sirops pour le mal de gorge en raison de leur effet anti-inflammatoire, apaisant et cicatrisant sur la gorge. La Mauve et la Guimauve sont, comme dans les sirops pour la toux, associées à des plantes apaisantes sur l’inflammation de la gorge comme la camomille, des plantes ou huiles essentielles antiseptiques comme l’eucalyptus, le pin, le ravintsara ou le thym et les produits de la ruche pour l’immunité.


La Mauve ou la Guimauve peuvent se trouver dans la composition de comprimés à sucer, de pastilles ou de gommes adoucissantes.


Pour le mal de gorge du nourrisson et des petits-enfants, Pediakid propose un sirop utilisable à partir de 4 mois et la gamme Granions propose des sirops à partir de 12 mois. Les autres sirops ne sont conseillés qu’à partir de 2 ou même qu’à partir de 3 ans pour Petitux de Lehning.  Ces sirops associent l’extrait de Mauve ou de Guimauve à d’autres plantes ou huiles essentielles antitussives, expectorantes ou purifiantes, parfois au miel adoucissant ou à la propolis anti-infectieuse.

La Mauve et la Guimauve pour le confort digestif

La Mauve et la Guimauve ont des propriétés laxatives qui peuvent aider en cas de constipation, de ballonnements, de troubles digestifs ou de maux d’estomac.

La Mauve et la Guimauve pour le transit

En cas de troubles du transit, la Mauve ou la Guimauve peuvent être associées à d’autres plantes comme  Elles peuvent également être associées à des probiotiques comme Bifidobacterium bifidum ou Lactobacillus acidophilus dans Hygiaflor Transit ventre plat.
Il est également possible d’associer des compléments alimentaires à base de Mauve ou de Guimauve avec une synergie renforcée de 5 probiotiques telle que Solgar Advanced 40+ Acidophilus.

Arkofluide transit intestinal propose la Mauve en association à d’autres plantes pour la constipation sous forme d’ampoules.  

Nos compléments alimentaires pour le transit à base de Mauve :


Nos compléments alimentaires pour le transit à base de Guimauve :


Il existe des tisanes contenant un mélange de plantes utilisées pour favoriser le transit.  


La gamme Aboca propose des microlavements à base de Promelaxin qui est un complexe d'actifs de miel et de polysaccharides, à base d'Aloe vera et de Mauve avec un microlavement Melilax pour adulte  et un microlavement pour enfants dès la naissance Melilax pediatric.

La Mauve et la Guimauve pour les ballonnements

La Mauve et la Guimauve qui calment les douleurs intestinales et favorisent le transit sont associées dans des compléments alimentaires pour le ventre plat à :
Elles peuvent également être associées à des probiotiques pour assainir le microbiote intestinal comme la levure de bière active, les ferments lactiques tels que Lactobacillus bulgaricus, Bifidobacterium bifidum, Lactobacillus acidophilus et Streptococcus thermophilus.

La Mauve et la Guimauve pour la digestion

Dans la solution Nutergia Ergypar, la Mauve, le noyer et le thym pour le confort intestinal sont associés au gingembre et à l’aunée pour la digestion.

La Mauve et la Guimauve pour les brûlures d'estomac 

La Mauve et la Guimauve sont efficaces pour former un gel protecteur de la muqueuse gastrique en cas de légers maux d’estomac. Elles sont parfois associées au gel d’Aloe vera ou aux algues rouges qui forment également un film protecteur de l’estomac. Digestarom de Pranarom contient également des huiles essentielles comme l’HE de gingembre anti inflammatoire, l’huile essentielle de menthe anti nausées.

La Mauve et la Guimauve pour le confort intime

La Mauve est utilisée dans les gels vaginaux pour la sécheresse intime. Ces gels n’ont donc aucune propriété hormonale et peuvent être utilisés en cas de maladies hormonodépendantes. Les propriétés émollientes de la Mauve sont également mises à profit dans les soins lavants d’hygiène intime.

La Mauve et la Guimauve pour le soin de bébé

La peau du nourrisson n’est pas encore mature pour se protéger des agressions extérieures : il est donc nécessaire de bien l’hydrater. L’extrait de racine de Guimauve donne un gel très protecteur qui est utilisé par la gamme bébé des laboratoires Weleda .

La Mauve et la Guimauve pour le soin des yeux

La solution pour les yeux en unidoses Visiodoron permet de nettoyer, d’hydrater et d’apaiser les yeux secs et irrités. Totalement naturelle et sans conservateurs, elle est compatible avec le port de lentilles de contact.

La Mauve et la Guimauve pour les dents

La Guimauve apaise les gencives douloureuses et aiderait à traiter les aphtes. On la retrouve dans Buccotherm Junior Gel dentifrice destiné aux enfants de 7 à 12 ans.

La Mauve et la Guimauve pour le soin des cheveux

L’extrait de racine de Guimauve que l'on retrouve dans les shampoings Phyto, associé à la glycérine pour l'hydratation du cheveu et au beurre de karité aux vertus nourrissantes, permet de gainer le cheveu et de lui apporter de la brillance, ce qui le rend idéal pour les cheveux secs, qui présentent un aspect terne.

Quels sont les effets indésirables de la Mauve et de la Guimauve ?

La Mauve peut entrainer quelques troubles digestifs tels que des nausées, de la diarrhée, des réactions cutanées, des troubles respiratoires ou des allergies.

Quelles sont les précautions d’emploi liées à la Mauve ou à la Guimauve ?

La Mauve et la Guimauve sont déconseillées en cas de grossesse et d’allaitement.

Chez l’enfant, ces plantes sont déconseillées avant l’âge de 3 ans.
À partir de 3 ans, la Guimauve ne doit être consommée que sous la forme d’extrait aqueux (par exemple tisane…) au dosage de 3 g de plante sèche par jour maximum entre 3 et 5 ans et au dosage de 4,5 g de plante sèche par jour maximum entre 6 et 12 ans.

La Mauve et la Guimauve doivent être consommées à distance de 2 heures de la prise d’autres médicaments, notamment des médicaments et compléments alimentaires à base de fer ou des produits contenant des tanins comme le vin, le thé ou d’autres plantes riches en tanins.

La Mauve et la Guimauve pourraient augmenter l’activité des médicaments contre le diabète et favoriser le déclenchement de crises d’hypoglycémie. Elle est donc déconseillée, en automédication, si vous êtes soigné pour un diabète : parlez-en à votre médecin.

La Mauve et la Guimauve sont contre-indiquées en cas d’allergie à l’une ou l’autre plante ou aux plantes de la famille des Malvacées.

À retenir

Utilisées depuis longtemps en médecine traditionnelle pour leurs propriétés antitussives, cicatrisantes et anti-inflammatoires, la Mauve et également la Guimauve, sont des plantes efficaces contre la toux et pour calmer le mal de gorge. Elles sont également utiles pour apaiser les inflammations de l’estomac ou des intestins, pour réguler le transit et pour les soins intimes.

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Traité pratique de phytothérapie, Dr JM Morel. Grancher Nouvelle édition 2017
Gouacem Zohra,  Guendouzi Nesrine, Thèse : « Propriétés nutritionnelles et activités biologiques de la plante Malva sylvestris L. » 28/06/2022.
Gasparetto JC, Martins CA, Hayashi SS, Otuky MF, Pontarolo R. Ethnobotanical and scientific aspects of Malva sylvestris L.: a millennial herbal medicine. J Pharm Pharmacol. 2012 Feb;64(2):172-89
Voi Mousavi SM, Hashemi SA, Behbudi G, Mazraedoost S, Omidifar N, Gholami A, Chiang WH, Babapoor A, Pynadathu Rumjit N. A Review on Health Benefits of Malva sylvestris L. Nutritional Compounds for Metabolites, Antioxidants, and Anti-Inflammatory, Anticancer, and Antimicrobial Applications. Evid Based Complement Alternat Med. 2021 Aug 14;2021:5548404.
Prudente AS, Loddi AM, Duarte MR, Santos AR, Pochapski MT, Pizzolatti MG, Hayashi SS, Campos FR, Pontarolo R, Santos FA, Cabrini DA, Otuki MF. Pre-clinical anti-inflammatory aspects of a cuisine and medicinal millennial herb: Malva sylvestris L. Food Chem Toxicol. 2013 Aug;58:324-31
Deters A, Zippel J, Hellenbrand N, Pappai D, Possemeyer C, Hensel A. Aqueous extracts and polysaccharides from Marshmallow roots (Althea officinalis L.): cellular internalisation and stimulation of cell physiology of human epithelial cells in vitro. J Ethnopharmacol. 2010 Jan 8;127(1):62-9.
Barros L, Carvalho AM, Ferreira IC. Leaves, flowers, immature fruits and leafy flowered stems of Malva sylvestris: a comparative study of the nutraceutical potential and composition. Food Chem Toxicol. 2010;48(6):1466-72
Hage-Sleiman R, Mroueh M, Daher CF. Pharmacological evaluation of aqueous extract of Althaea officinalis flower grown in Lebanon. Pharm Biol 2011;49(3):327-33.
Gudej J. Flavonoids, phenolic acids and coumarins from the roots of Althaea officinalis. Planta Med 1991;57:284-285.
Sadighara P, Gharibi S, Moghadam Jafari A, Jahed Khaniki G, Salari S. The antioxidant and flavonoids contents of Althaea officinalis L. flowers based on their color. Avicenna J Phytomed 2012;2(3):113-7. 
S. M. Ali Shah, Naveed Akhtar, M. Akram, Pervaiz Akhtar Shah, Tariq Saeed, Khalil Ahmed, H. M. Asif. Pharmacological activity of Althaea officinalis L. Journal of Medicinal Plants Research Vol. 5(24), pp. 5662-5666, 30 October, 2011
DellaGreca M, Cutillo F, D'Abrosca B, Fiorentino A, Pacifico S, Zarrelli A. Antioxidant and radical scavenging properties of Malva sylvestris. Nat Prod Commun. 2009 Jul;4(7):893-6. 
Mahfuz Elmastas, Lokman Ozturk, Isa Gokce, Ramazan Erenler, Hassan Y. Aboul‐Enein. Determination of Antioxidant Activity of Marshmallow Flower (Althaea officinalis L.). Analytical Letters, Volume 37, Issue 9, 2004
Samavati V, Manoochehrizade A. Polysaccharide extraction from Malva sylvestris and its anti-oxidant activity. Int J Biol Macromol. 2013 Sep;60:427-36.
El Ghaoui WB, Ghanem EB, Chedid LA, Abdelnoor AM. The effects of Alcea rosea L., Malva sylvestris L. and Salvia libanotica L. water extracts on the production of anti-egg albumin antibodies, interleukin-4, gamma interferon and interleukin-12 in BALB/c mice. Phytother Res. 2008 Dec;22(12):1599-604
Bone K. Marshmallow soothes cough. Br J Phytother 1993;3(2):93
Nosal'ova, G., Strapkova, A., Kardosova, A., Capek, P., Zathurecky, L., and Bukovska, E. [Antitussive action of extracts and polysaccharides of marsh mallow (Althea officinalis L., var. robusta)]. Pharmazie 1992;47(3):224-226. 
Rouhi, H Ganji F. Effect of Althaea officinalis on cough associated with ACE inhibitors. Pakistan Journal of Nutrition 2007;6:256-258.
M. Šutovská, G. Nosáľová, J. Šutovský, S. Fraňová, L. Prisenžňáková, P. Capek, Possible mechanisms of dose-dependent cough suppressive effect of Althaea officinalis rhamnogalacturonan in guinea pigs test system, International Journal of Biological Macromolecules, Volume 45, Issue 1, 2009, Pages 27-32, ISSN 0141-8130
Sutovska M, Nosalova G, Franova S, Kardosova A. The antitussive activity of polysaccharides from Althaea officinalis l., var. Robusta, Arctium lappa L., var. Herkules, and Prunus persica L., Batsch. Bratisl Lek Listy. 2007;108(2):93-9.
Ghorbani, M., Taghadosi, M., Akbari, H., & Sharifi, M. (2019). Effect of hydroalcoholic extract of Althaea officinalis root on improving chemotherapy-induced stomatitis: A randomized, double-blind, clinical trial. Nursing and Midwifery Studies, 8(1), 14
AE Al-Snafi. The pharmaceutical importance of Althaea officinalis and Althaea rosea: a review. Int J PharmTech Res 5 (3), 1378-1385
Suzan Ozturk, Sezai Ercisli. Antibacterial Activity of Aqueous and Methanol Extracts of Althaea officinalis. and Althaea cannabina. from Turkey. Pharmaceutical Biology 2007 45:3, 235-240
Cogo LL1, Monteiro CL, Miguel MD, Miguel OG, Cunico MM, Ribeiro ML, de Camargo ER, Kussen GM, Nogueira Kda S, Costa LM. Anti-Helicobacter pylori activity of plant extracts traditionally used for the treatment of gastrointestinal disorders. Braz J Microbiol. 2010 Apr;41(2):304-9. 
Elsagh M, Fartookzadeh MR, Kamalinejad M, et al. Efficacy of the Malva sylvestris L. flowers aqueous extract for functional constipation: A placebo-controlled trial. Complement Ther Clin Pract. 2015;21(2):105-11.
Aktas B, Coban S, Basar O, et al. Fulminant liver failure and renal failure related with malva sylvestris. Turk J Gastroenterol. 2014;25(4):437
Marouane W, Soussi A, Murat JC, Bezzine S, El Feki A. The protective effect of Malva sylvestris on rat kidney damaged by vanadium. Lipids Health Dis. 2011;10:65.
Piovano, P. B. and Mazzocchi, S. [Clinical trial of a steroid derivative (9-alpha-fluoro-prednisolone-21- acetate) in association with aqueous extract of althea in the dermatological field]. G Ital Dermatol.Minerva Dermatol. 1970;45(4):279-286.
Pirbalouti AG, Azizi S, Koohpayeh A, Hamedi B. Wound healing activity of Malva sylvestris and Punica granatum in alloxan-induced diabetic rats. Acta Pol Pharm. 2010 Sep-Oct;67(5):511-6. 
Rezaei M, Dadgar Z, Noori-Zadeh A, Mesbah-Namin SA, Pakzad I, Davodian E. Evaluation of the antibacterial activity of the Althaea officinalis L. leaf extract and its wound healing potency in the rat model of excision wound creation. Avicenna J Phytomed 2015;5(2):105-12
Meysami M, Hashempur MH, Kamalinejad M, Emtiazy M. Efficacy of short term topical Malva sylvestris L. cream in pediatric patients with atopic dermatitis: a randomized double-blind placebo controlled clinical trial. Endocr Metab Immune Disord Drug Targets. 2020 Oct 23.
Naseri V, Chavoshzadeh Z, Mizani A, et al. Effect of topical marshmallow (Althaea officinalis) on atopic dermatitis in children: A pilot double-blind active-controlled clinical trial of an in-silico-analyzed phytomedicine. Phytother Res. 2021;35(3):1389-1398. 
https://escop.com/downloads/malva/
https://escop.com/wp-content/uploads/edd/2019/02/Althaeae-radix-ESCOP-2019.pdf
https://www.heilpflanzen-welt.de/commission-e-0240/
https://www.heilpflanzen-welt.de/commission-e-0246/