Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Tamarin

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 31/05/2024 à 16h05, publié le 24/05/2024 à 15h05
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Tamarin
Le Tamarin est une plante traditionnelle d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Inde et des Antilles où elle est utilisée en cuisine comme épice, comme aliment ou comme boisson. Savez-vous qu’elle a des propriétés laxatives et qu’elle est utilisée pour faciliter le transit ?  Partez à la découverte du Tamarin avec Pharma GDD !

Qu’est-ce que le Tamarin ?

Le Tamarin, appelé datte indienne en arabe (al-tamar-al-hindi), est le fruit du Tamarinier, un grand arbre originaire d’Afrique au nom latin de Tamarindus indica, appartenant à la famille des Fabacées et à la sous-famille des Césalpiniacées comme le séné, une autre plante laxative. 

Le Tamarin est une longue gousse de 10 à 15 cm, de couleur verte puis marron (photo de gauche) remplie de pulpe (photo de droite), rappelant la chair de la datte et renfermant une à plusieurs graines. 
         gousse de tamarin                          Pulpe de Tamarin
La pulpe, qui a une saveur sucrée et acidulée, est, soit consommée directement en cassant l’écorce de la gousse comme une cacahuète, ou bien transformée sous forme de pâte, de jus ou de sirop pour entrer dans la composition de chutneys ou de massalas afin de donner de la saveur aux plats.

Les graines cachées à l’intérieur de la pulpe sont broyées pour obtenir de la gomme de Tamarin qui est utilisée comme épaississant alimentaire.

En phytothérapie, la pulpe, la gomme et les feuilles du Tamarinier sont utilisées.

En médecine traditionnelle africaine, les fruits du Tamarinier sont utilisés comme laxatif et pour faire baisser la fièvre.

Le Tamarin ne doit pas être confondu avec le Néflier des Indes, Vangueria madagascariensis, que l’on appelle aussi « Tamarin ».

Composition du Tamarin

On distingue la composition de la pulpe, des graines et des feuilles de Tamarin.

La pulpe de Tamarin est riche en fibres de pectine qui est composée de monosaccharides (sucres simples), de 20 à 40 %.
La pulpe contient également des flavonoïdes, des tanins, des phénols, des acides organiques avec, entre autres, l’acide citrique, l’acide malique qui sont des acides de fruits, l’acide succinique, acide lactique, acide formique, des composés aromatiques avec les cinnamates et la pyrazine, des saponines, des alcaloïdes et des stéroïdes. 

La graine de Tamarin est surtout riche en polysaccharides (chaines de plusieurs monosaccharides), de 65 à 70 %, de protéines et de lipides.

Les feuilles de l’arbre sont riches en flavonoïdes et en alcools triterpéniques tels que le lupéol et le lupanone.

Propriétés et bienfaits du Tamarin

Le tamarin est traditionnellement utilisé pour ses effets :
  • laxatif doux. Les fibres de pectine du Tamarin sont capables d'absorber et de retenir l'eau, comme la pectine de pomme. Mise au contact de l'eau, la pectine va s’épaissir sous forme de gel. Une fois ingérée avec de l’eau, la pectine de Tamarin forme un gel dans l’estomac et, dans les intestins, va augmenter la taille et l’hydratation du bol alimentaire et favoriser le transit.
  • antiinflammatoire et antidouleur. Le Tamarin est traditionnellement utilisé dans l’arthrite. Ces composants tels que flavonoïdes, tanins, phénols, saponines, alcaloïdes et stéroïdes ont des propriétés anti-inflammatoires qui créent une synergie pour lutter contre la douleur. 

Le Tamarin est inscrit à la Pharmacopée française sur la liste A des plantes médicinales utilisées traditionnellement.

Utilisation du Tamarin

Le Tamarin pour le transit

Le Tamarin aide à épaissir le bol alimentaire et pourrait donc être utilisée comme laxatif de lest. En effet, le Tamarin permet d'augmenter l’hydratation et le volume du bol alimentaire, facilitant l’évacuation des selles. Ceci confirme l’utilisation traditionnelle du Tamarin, pour la constipation.

Il est intégré dans des compléments alimentaires pour le transit où il est associé à d’autres plantes.
Ces plantes sont des plantes laxatives, favorisant la digestion ou permettant de lutter contre les ballonnements :  
En cas de difficultés à digérer, de ballonnements, de gaz ou de constipation, le Tamarin est associé à des ferments lactiques, Bifidobacterium animalis et Bifidobacterium longum en plus des plantes dans les gélules Transiregul.

On trouve le Tamarin sous forme de comprimés, de gélules ou de cubes à mâcher.

Le Tamarin se trouve également sous forme buvable pour l’adulte, l’enfant et le bébé.
Pour l’adulte, les ampoules Arkofluides, les sticks Naturactive et la poudre à diluer Détox Côlon aident à améliorer le transit intestinal.
Pour les enfants et les tout-petits dès 4 mois, le sirop Pediakid transit doux aide à régulariser le transit et à réduire les coliques de bébé.
À partir de 3 ans, il est possible d’utiliser l’un des sirops Petit Chêne Transit et Relaxtransit Les 3 chênes.

Le Tamarin pour apaiser les irritations

Le Tamarin, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs permettrait d’adoucir toutes les muqueuses irritées, notamment les gencives douloureuses de bébé, la gorge du petit enfant en cas de toux ou d'irritation et également, chez l'adulte, les douleurs liées aux hémorroïdes, 

Les douleurs de bébé sont calmées lors des poussées dentaires, lorsque l’on masse ses gencives avec le gel Delabarre Premières dents.
Chez l’enfant, le sirop Siropsédal permet d’apaiser la toux, qu’elle soit sèche ou grasse, dès 1 an.  
En cas de maux de gorge, d’aphtes ou de petites plaies de la bouche, le spray Orosédal collutoire Mauve Tamarin permet de calmer la douleur dès 3 ans.

En cas d’hémorroïdes chez l’adulte et l’enfant à partir de 15 ans, les lingettes Calmorrhoïde permettent de nettoyer et de protéger la zone anale et également de prévenir les irritations.

Quels sont les effets indésirables du Tamarin ?

Le Tamarin, à dose élevée, peut entraîner certains effets indésirables digestifs tels que des gaz, des ballonnements, des nausées ou un effet laxatif non désiré.
Il existe un risque d’allergie avec le Tamarin.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Tamarin ?

Le Tamarin ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte ou allaitante sans avis médical.

Le Tamarin pourrait modifier l’absorption de certains médicaments.

Il est nécessaire de prendre les compléments alimentaires à base de Tamarin 1h heure avant ou après la prise de médicaments.

Ainsi, il convient d’être particulièrement prudent en cas de prise de :
  • médicaments contre le cholestérol,
  • médicaments contre le diabète et insuline, le Tamarin aurait de surcroît, un effet hypoglycémiant,
  • fluidifiants sanguins,
  • hormone thyroïdienne,
  • pilule contraceptive,
  • médicaments œstrogéniques,
  • minéraux : fer, calcium, zinc, magnésium…
  • vitamines.

Le Tamarin pourrait augmenter la concentration sanguine et les effets indésirables de ces médicaments :
  • aspirine,
  • ibuprofène.

Quel que soit le médicament consommé, il est nécessaire de signaler la prise de Tamarin à votre médecin.

En cas d’opération chirurgicale, arrêter le Tamarin 15 jours avant l’intervention.

Ne pas consommer de Tamarin en cas d’allergie aux plantes de la famille des Fabacées.

À retenir
Le Tamarin est reconnu pour son utilisation traditionnelle pour la constipation. Par ailleurs, ses propriétés adoucissantes sont utilisées dans des compléments alimentaires pour soulager localement les poussées dentaires chez le nourrisson, la toux et les maux de gorge chez les enfants et pour le soin des hémorroïdes.

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Imam S, Azhar I, Hasan MM, Ali MS, Ahmed SW. Two triterpenes lupanone and lupeol isolated and identified from Tamarindus indica linn. Pak J Pharm Sci. 2007 Apr;20(2):125-7.
Shao H, Zhang H, Tian Y, Song Z, Lai PFH, Ai L. Composition and Rheological Properties of Polysaccharide Extracted from Tamarind (Tamarindus indica L.) Seed. Molecules. 2019 Mar 28;24(7):1218.
Komakech R, Kim YG, Matsabisa GM, Kang Y. Anti-inflammatory and analgesic potential of Tamarindus indica Linn. (Fabaceae): a narrative review. Integr Med Res. 2019 Sep;8(3):181-186.
Havinga RM, Hartl A, Putscher J, Prehsler S, Buchmann C, Vogl CR. Tamarindus indica L. (Fabaceae): patterns of use in traditional African medicine. J Ethnopharmacol. 2010 Feb 17;127(3):573-88.
Kare SK, Vinay V, Maresz K, Prisk V, Vik H. Tamarindus indica Seed Extract-Based Botanical Compositions Alleviate Knee Pain and Improve Joint Function in Mild-to-Moderate Osteoarthritis: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Clinical Study. Evid Based Complement Alternat Med 2022;2022:2226139.
Lima VCO, Luz ABS, Amarante MDSM, et al. Tamarind multifunctional protein: safety and anti-Inflammatory potential in intestinal mucosa and adipose tissue in a preclinical model of diet-induced obesity. Obes Facts. 2021;14(4):357-69.
Krishna RN, Anitha R, Ezhilarasan D. Aqueous extract of Tamarindus indica fruit pulp exhibits antihyperglycaemic activity. Avicenna J Phytomed. 2020 Sep-Oct;10(5):440-7
Maiti, R., Jana, D., Das, U. K., and Ghosh, D. Antidiabetic effect of aqueous extract of seed of Tamarindus indica in streptozotocin-induced diabetic rats. J Ethnopharmacol. 2004;92(1):85-91.
Garba M, Yakasai IA, Bakare MT, Munir HY. Effect of Tamarindus indica. L on the bioavailability of ibuprofen in healthy human volunteers. Eur J Drug Metab Pharmacokinet. 2003 Jul-Sep;28(3):179-84.
Mustapha A, Yakasai IA, Abdu Aguye I. Effect of Tamarindus indica L. on the bioavailability of aspirin in healthy human volunteers. Eur J Drug Metab Pharmacokinet 1996;21:223-6. 
https://www.wikiphyto.org/wiki/Tamarin
https://ansm.sante.fr/uploads/2020/10/22/tamarin-pulpe-de.pdf
https://ansm.sante.fr/uploads/2021/03/25/liste-a-des-plantes-medicinales-utilisees-traditionnellement-4.pdf