Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Psyllium

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 21/06/2024 à 17h06, publié le 20/10/2023 à 10h10
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Psyllium
Le mot constipation vous paraît-il familier ? Si oui, vous êtes au bon endroit ! Cette fiche-conseils va vous donner quelques éclairages sur le meilleur traitement de la constipation, c’est à dire le plus efficace et le moins risqué, une petite graine qui peut être consommée régulièrement sans risque pour la santé si ses conditions d’utilisation sont bien respectées.
Son nom prête souvent à confusion. S’agit-il du Psyllium ou de l’Ispaghul ? Quant à sa couleur est-elle noire ou dorée ? Faut-il la prendre avec beaucoup d’eau ? Vous avez remarqué qu’elle porte souvent divers noms ... ovata, ispaghula, indica, afra, psyllium, arenaria..... ! Laquelle choisir et comment s’y retrouver ?

Qu’est-ce que le Psyllium ?

La graine au nom générique de Psyllium représente trois espèces de plantes, le Psyllium blond et les Psylliums noirs, qui appartiennent toutes à la famille des Plantaginacées, comme le plantain.

La première espèce que l’on appelle Ispaghul ou Psyllium blond est originaire d’Inde, comme son autre nom “Psyllium d’Inde” l’indique. Son nom latin est Plantago ovata ou Plantago ispaghula. Cette plante est cultivée en Inde, en Iran et au Pakistan. Le nom d’Ispaghul, venant de son nom phonétique d’origine en Hindi, désigne aussi bien la plante, la graine ou le tégument de la graine.

La 2e et la 3e espèce, sont appelées Psyllium, Psyllium noir, pucier ou herbe aux puces en raison de la ressemblance de leur graine avec une puce. Cette ressemblance, qui s’arrête à sa taille, est à l’origine de son nom, “Psylla” signifiant “des puces” en grec. Le Psyllium est originaire du bassin méditerranéen et du Moyen-Orient.  Ces espèces portent le nom latin de Plantago indica ou arenaria (plantain de sables) pour l’une et Plantago afra ou psyllium pour l’autre. Introduites plus tard en Europe, ces espèces sont aujourd’hui cultivées en Provence.

Le Psyllium blond porte des tiges courtes avec à leur base des feuilles en rosette, couvertes de duvet, et à leur sommet des fleurs formant un épi moyennement long. Le fruit est une capsule contenant 2 graines ovales. Chaque graine est de couleur brun jaunâtre à beige rosé et porte une tache brun clair.

Les Psylliums noirs sont très différents avec une tige ligneuse à la base, ramifiée parfois au niveau supérieur, leurs feuilles, recouvertes d’un duvet comme la tige, sont fines et parfois dentées. Les fleurs sont groupées en épis courts à l’extrémité de la tige.Le fruit est une capsule contenant 2 graines ovales, brun rougeâtre, portant un petit creux au milieu.

L’Ispaghul fait partie des plantes médicinales utilisées par les Égyptiens, plus de dix siècles avant J.C., en raison de leurs vertus laxatives. Il est décrit au XVIIIe siècle par plusieurs naturalistes européens en expédition au Moyen-Orient.
Le Psyllium noir est utilisé dès l’Antiquité par les médecins grecs et romains, notamment Dioscoride qui le décrit dans sa grande encyclopédie pharmaceutique De Materia Medica. En effet, les médecins de l’époque le recommandaient pour diminuer les douleurs telles que les maux de tête, les inflammations comme les brûlures d’estomac, la fièvre et les œdèmes. Plus tard en Europe, grâce à l’encyclopédie de Dioscoride et aux enseignements d’Hildegarde de Bingen, son usage se répandit dès le Moyen-Age dans toute l’Europe occidentale.

Composition du Psyllium

Le Psyllium est utilisé pour sa graine ou pour le tégument de sa graine, qui constitue son enveloppe que l’on appelle aussi le “son”.

Le tégument est riche en fibres solubles dans l’eau et capables de la retenir.
Les graines de Psylliums noirs et d’Ispaghul absorbent jusqu’à 10 fois leur poids en eau. Le tégument de la graine de l’Ispaghul, quant à lui, absorbe jusqu’à 40 fois son poids en eau.

La graine est riche en fibres et en polysaccharides, de grosses molécules dont l’ensemble forme ce que l’on appelle le mucilage. Elle contient aussi en moindre quantité des protéines, des lipides, des stérols, des triterpènes, un iridoïde, l’aucuboside et des traces d’alcaloïdes cyclopentapyridiniques.
La différence entre les graines d’Ispaghul et les graines de Psyllium noir vient essentiellement de leur teneur en mucilage, dans leurs graines sèches, qui atteint 30 % pour l’Ispaghul et 12 % pour le Psyllium. Les mucilages sont les principales substances actives de ces espèces, on peut donc penser que l’Ispaghul est plus efficace dans cette indication que le Psyllium noir.

Par ailleurs, le Psyllium contient 15 fois plus de fibres que le son d’avoine.  

Propriétés et bienfaits du Psyllium

Il existe de nombreuses études sur le Psyllium, mais souvent, on ne connaît pas vraiment quelle est l'espèce et la partie de plante, graine ou tégument utilisée pendant les études.

Au niveau du transit intestinal, les graines d’Ispaghul et de Psyllium, prises par voie orale, ont un effet mécanique sur le transit intestinal en agissant aussi bien sur une constipation que sur une diarrhée. Les polysaccharides qu’elles contiennent, lorsqu’elles sont absorbées avec de l’eau forment un gel visqueux appelé mucilage, fermentant peu dans les intestins. Ce mucilage est capable d'absorber un grand volume d'eau et permet, au niveau du côlon, d'augmenter la masse, l’hydratation et l'acidité du bol fécal, facilitant l’évacuation des selles. Les mucilages soulagent donc à la fois la constipation en retenant l’eau des aliments digérés, ce qui ramollit les selles, mais ils pourraient aussi stopper la diarrhée, le mucilage absorbant l’eau contenue dans les selles liquides pour les rendre plus solides.
Dans une étude clinique chez l’homme, il est apparu que l'Ispaghul exercerait un effet stimulant sur les intestins et améliorerait le péristaltisme, régulant ainsi la fréquence et la qualité des selles. Par ailleurs, il serait plus puissant que le docusate de sodium (médicament Jamylène) pour réhydrater des selles trop sèches et dures à l’origine d’une constipation.
Le Psyllium a d'autres avantages au niveau intestinal : il est détoxifiant. En effet, il solubilise et permet d’évacuer les déchets issus du métabolisme, les pesticides, métaux lourds et les toxines produites par les mauvaises bactéries et les levures comme Candida albicans. Ce dernier aime se développer dans les intestins en cas de constipation créant ainsi une candidose intestinale difficile à traiter. Le Psyllium améliore également la qualité du microbiote et par conséquent, les ballonnements chez les personnes constipées.

L’Ispaghul a des propriétés intéressantes pour la minceur : le gel formé par les mucilages contenus dans les téguments des graines de Psyllium pris avec de l’eau avant un repas, remplit l’estomac et pourrait agir comme un coupe-faim.
Il permettrait aussi de diminuer l’absorption des nutriments notamment des lipides au niveau intestinal, ce qui diminuerait le risque de prise de poids.
Plusieurs études ont montré l'efficacité de l'Ispaghul pour diminuer le cholestérol total et le LDL cholestérol en cas d’hypercholestérolémie légère à modérée. Les téguments des graines de Psyllium auraient en effet, une propriété hypocholestérolémiante qui s’expliquerait par leur capacité à fixer les graisses en modifiant leur métabolisme hépatique, empêchant ainsi leur passage dans le sang et la montée du taux de cholestérol. À partir de 5 g de psyllium par jour, une réduction du cholestérol a été observée. Cet effet s’exerce également pour les personnes qui contrôlent leur taux de cholestérol avec des médicaments à base de statines. Les études ont aussi montré que le Psyllium n’avait aucun effet sur le HDL cholestérol et les triglycérides. Les autorités de santé en ont déduit que le Psyllium ne pouvait donc pas être utilisé pour abaisser efficacement une cholestérolémie élevée.

Le Psyllium pourrait aider à prévenir les maladies cardiaques. En effet, lors d’un régime pauvre en graisses et en cholestérol, la consommation d’aliments riches en fibres solubles, peut aider à garder un cœur en bonne santé.
Le gel mucilagineux formé par le tégument des graines de psyllium avec l’eau pris lors d’un repas, ralenti le passage des aliments vers l’intestin ce qui permet de diminuer le pic de glucose sanguin qui suit le repas, la glycémie postprandiale. Cette propriété a été observée lors de nombreuses études chez l’homme. Les études ont aussi montré que des patients porteurs d’un diabète de type 2 prenant de l’Ispaghul voyaient une baisse très significative de leur glycémie à jeun ainsi que de leur hémoglobine glyquée. Aucune diminution significative n’a été observée chez les sujets ayant une glycémie normale.
En cas de cholestase hépatique, le mucilage de l'ispaghul augmenterait l'élimination fécale des acides biliaires et du cholestérol, et en se liant à ceux-ci diminuerait leur réabsorption intestinale.
Les téguments de la graine de Psyllium auraient une action préventive des récidives de la colite (inflammation du gros intestin) ulcéreuse. D'autres études indiquent que l'utilisation de l'Ispaghul pourrait améliorer les symptômes du syndrome du côlon irritable notamment la constipation, la diarrhée et les douleurs à l’estomac. Des études chez l’animal ont montré que les téguments de la graine de Psyllium pourraient avoir une action de prévention du syndrome métabolique induit par la mauvaise alimentation favorisant l’obésité et les maladies cardiovasculaires.
Le Psyllium diminuerait légèrement la tension artérielle.

La prise de psyllium blond par voie orale semble soulager les saignements et les douleurs chez les personnes souffrant d'hémorroïdes.

Au niveau local, les polysaccharides contenus dans le tégument de la graine de Psyllium ont montré des propriétés cicatrisantes. En effet, les propriétés absorbantes du mucilage de l'ispaghul peuvent diminuer l'humidité de la plaie qui empêche la cicatrisation et favorise la multiplication des bactéries. Il a été constaté que le mucilage de l’Ispaghul avait une activité comparable à celle de la sulfadiazine d'argent à 1 % sur la cicatrisation des plaies en cas de brûlure au 2e degré.

L’EMA, Agence européenne du médicament reconnaît que « l'utilisation du tégument d'Ispaghul comme laxatif de lest est bien établie et justifiée par son efficacité. Le traitement de constipations habituelles est bien établi par des essais cliniques randomisés, ainsi que toutes les situations dans lesquelles une émission de selles molles est nécessaire, comme lors de douleur après une chirurgie portant sur l’anus ou le rectum, lors d’hémorroïdes ou de fissures anales ». Mais elle reconnaît aussi que « les données disponibles ne sont pas suffisantes pour prouver l'efficacité dans le cas du syndrome du côlon irritable. Il semble y avoir quelques bénéfices pour la constipation prédominante du syndrome du côlon irritable. L'ispaghul est donc recommandée comme adjuvant du syndrome du côlon irritable ».

L’ESCOP, Coopération scientifique européenne en phytothérapie, a reconnu l’usage des graines de psyllium dans le traitement « des constipations occasionnelles, et dans les situations où l’émission de selles molles est nécessaire, comme lors de fissures anales, d’hémorroïdes, de chirurgie sur le rectum ou l’anus et pendant la grossesse ».

L’EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne estiment que les produits à base de psyllium ne peuvent pas prétendre contribuer à réduire les taux sanguins de cholestérol.

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît « l’usage du psyllium dans le traitement de la constipation chronique et du côlon irritable ». Le son de ses graines « garantit l’obtention de selles molles sur des patients présentant des fissures anales, des hémorroïdes, après une chirurgie anorectale, lors de la grossesse, et comme un traitement de seconde ligne dans les diarrhées ou le traitement du syndrome du côlon irritable ».

Les NIH, Instituts nationaux de la santé américains, reconnaissent l’usage des graines de psyllium dans « la prévention de l’excès de cholestérol, le traitement de la constipation et de la diarrhée, et comme élément complémentaire dans le traitement des hémorroïdes.»

L’OMS, Organisation mondiale de la santé, reconnaît l'usage des graines et du tégument des graines de Psyllium comme « laxatif capable de restaurer et maintenir un transit régulier lors de constipation chronique, d’assurer le traitement des constipations au cours de la grossesse, ou lors d’affection comme le syndrome du côlon irritable ou la diverticulite. Elle reconnaît que le Psyllium soit également indiqué pour l'obtention de selles molles lors d'hémorroïdes ou de chirurgie anorectale ». Elle reconnaît « l'usage ponctuel du psyllium sur le traitement symptomatique des diarrhées de diverses origines » et aussi l’usage du tégument des graines « comme supplément diététique dans le contrôle de l'hypercholestérolémie, pour réduire le risque cardiovasculaire et réduire l'élévation de la glycémie après le repas ».

Utilisations du Psyllium

Dans les Psylliums, les seules parties de la plante utilisées sont la graine ou le tégument (enveloppe) de la graine.

Le Psyllium est un laxatif de lest détoxifiant. Il est utilisé en traitement adjuvant de la constipation occasionnelle notamment en cas d’hémorroïdes, des fissures anales. Il est recommandé en traitement d’appoint en cas de constipation dans la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable, les maladies inflammatoires chroniques des intestins (MICI), dans diverses inflammations intestinales, d’ulcères de l’estomac et du duodénum. Il est aussi proposé pour aider à diminuer les diarrhées non infectieuses. Enfin, il peut être utilisé en adjuvant au traitement de l’hypercholestérolémie, de maladies cardiaques, de diabète de type 2, du syndrome métabolique ou de l’obésité. Le son de psyllium est également proposé dans les régimes amincissants.
On peut trouver le tégument de la graine de Psyllium sous forme de poudre à diluer, de poudre effervescente, de poudre en gélules ou en sachets, de granulés.  
L'Ispaghul et les Psylliums noirs sont très bien tolérés et digérés. Le Psyllium est un aliment sans gluten. Il ne contient pas non plus de lactose, ni de FODMAPs (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles).

Pharma GDD propose :
  • une tisane de graine de Psyllium. Pharma GDD recommande la tisane de Psyllium noir du laboratoire Iphym ou les graines de Psyllium Langlebert.
  • des médicaments à base de graines de psyllium,
  • des compléments alimentaires à base de téguments de graine d'Ispaghul.
L’Ispaghul est souvent associé à d’autres plantes laxatives ou agissant sur le foie ou la vésicule biliaire, des prébiotiques, des huiles essentielles, digestives, du charbon végétal ou des algues pour agir en synergie et aussi favoriser la digestion.

Quelle dose de Psyllium est recommandée pour la constipation ?

Pour l’Ispaghul :

Sous forme de graines : chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, il est recommandé de commencer par une petite quantité de Psyllium, une cuillère à café soit environ 10 grammes(g), puis d’augmenter le nombre de cuillères à café progressivement tous les 3 jours en les répartissant sur la journée (matin, midi et soir) jusqu’à ne pas dépasser 40 g par jour soit 4 cuillères à café par jour.
Chez l’enfant entre 6 ans et 12 ans, 4 à 25 g par jour.

Sous forme de téguments de la graine en poudre : chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, il est recommandé de prendre 7 à 11 g par jour en 1 à 3 prises, soit 2 cuillères à café (2,9 g) à 4 cuillères à café maximum par jour (soit environ 11,6 g).
Chez l’enfant entre 6 ans et 12 ans, il est recommandé la demi-dose de l’adulte.

Pour les Psylliums noirs :

Sous forme de graines : Chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, il est recommandé de commencer par deux cuillères à café soit environ 20 à 25 grammes(g), puis d’augmenter le nombre de cuillères à café progressivement toutes les semaines en les répartissant sur la journée (matin, midi et soir) jusqu’à ne pas dépasser 40 g par jour soit 4 cuillères à café par jour.
Chez l’enfant entre 6 ans et 12 ans, 12 à 25 g par jour.

Pour un effet antidiarrhéique, les graines d’Ispaghul et les Psylliums noirs, à la dose de 40 g par jour, épaississent la consistance des selles et ralentissent le transit intestinal. 

Comment utiliser le Psyllium ?

En Tisane

La tisane est constituée des graines du Psyllium. 
Pour le traitement de la constipation, la tisane s’utilise :
  • Soit en décoction : les graines doivent être mises dans le volume d’eau froide recommandé.
    Porter à ébullition et faire bouillir pendant 10 minutes puis laisser reposer 30 minutes.  
  • Soit après macération : les graines doivent être mises à macérer pendant une nuit complète dans le volume d’eau tiède recommandé.
Une fois que la décoction ou la macération est prête (l’eau est devenue gélatineuse), elle peut être filtrée puis mélangée à un bouillon ou bue telle que.
  • Soit directement et on procède en deux temps :
1/ mélanger rapidement la cuillère à café de graines de Psyllium dans 100 ml d’eau puis boire immédiatement le mélange (l’eau ne doit pas gélifier dans le verre)
2/juste après, boire au minimum 200 ml d’eau supplémentaire

Il est impératif de boire beaucoup d’eau en cas de prise de psyllium.
Il faut respecter la proportion de 1 gramme de graine pour au moins 30 ml d’eau.
Soit pour 1 cuillère à café de graine de psyllium (environ 10 g) : 300 ml de liquide.
En cas d’intestin irritable, filtrer la préparation avant de la boire.

En poudre ou en granulés

Pharma GDD propose Psylia ou Spagulax mucilage pur en sachets ou en granulés des laboratoires Almirall ou bien Psyllium blond Superdiet.
La poudre ou les granulés de Psyllium sont constitués des téguments de la graine pulvérisés (sauf indication contraire du fabricant).
Ils sont recommandés pour aider le métabolisme et réguler le transit.

Il est indispensable de mélanger la quantité de poudre ou de granulés recommandée à une quantité suffisante d’eau ou d’un autre liquide que ce soit un jus de fruit, du lait, une tisane, un bouillon ou bien un yaourt ou une compote.
Il est nécessaire de respecter la proportion de 1 gramme de Psyllium pour au moins 30 ml d’eau.
Soit pour 1 cuillère à café de téguments (environ 2,9 g de poudre de téguments) : 100 ml de liquide.
Reportez-vous à la notice du fabricant.
Dans tous les cas, il est impératif de boire beaucoup d’eau en cas de prise de Psyllium graine ou téguments.
En effet, si le psyllium n’est pas pris avec suffisamment de liquide, il peut entraîner des risques graves pour la santé tels qu’une stagnation dans l’œsophage avec un risque d’étouffement ou un blocage du tractus gastro-intestinal avec un risque d’occlusion intestinale.

Le Psyllium sera pris juste avant les repas.  Pour un effet coupe-faim, le psyllium en graines ou en téguments doit être pris avec de l'eau selon les modalités préconisées, environ vingt minutes avant les repas.

Le Psyllium ne doit jamais être pris au moment du coucher.

En usage local

En cas de peau irritée ou de brûlure légère, il est possible d'appliquer le gel de Psyllium sur la peau à l’aide d’une compresse. Il formera une couche cicatrisante grâce à ses grosses molécules de polysaccharides. On utilisera le gel obtenu par décoction de la graine de Psyllium que l'on filtrera et qu’on laissera refroidir avant l’application. On appliquera pendant 30 minutes puis on rincera à l'eau claire. Ce soin est à réaliser une à deux fois par jour.

En combien de temps le Psyllium est-il efficace sur la constipation ?

Lorsque vous avez eu un premier résultat déterminant votre posologie personnelle optimale, les effets sont généralement observés dans les 24 à 48 heures.
Si vous n’avez pas eu d’effet au bout de 3 jours, cela signifie :
-soit que vous n’êtes pas sous votre posologie personnelle optimale et qu’il faut augmenter la dose pour avoir l’effet laxatif (sans dépasser la dose maximale quotidienne). 
-soit qu’il y a un problème qui fait que la constipation ne peut être traitée par le Psyllium : si vous avez utilisé votre posologie habituelle optimale, qui a bien fonctionné jusqu’à ce jour, dans ce cas, consultez votre médecin.

Durée du traitement

Contrairement à d'autres laxatifs végétaux, comme le séné et la bourdaine, qui contiennent des dérivés anthracéniques à l’origine d’une dépendance aux laxatifs, de troubles de l’hydratation et d’une inflammation du côlon pouvant devenir grave, l'Ispaghul ne provoque pas d'irritation de la muqueuse, ce qui fait qu’il peut être utilisé en cures régulièrement pendant longtemps sans engendrer d’effets indésirables. Nous recommandons de l’utiliser sur une période de 3 mois en continu ou en cures de 2 à 3 jours pour réguler le transit en cas de ralentissement.
En cas de syndrome du côlon irritable, nous recommandons une prise continue de téguments pendant 4 semaines.

Le Psyllium pour le transit

Les médicaments :

Les graines et téguments de la graine d’Ispaghul et de Psyllium noir étant inscrites à la Pharmacopée française dans la catégorie des « laxatifs à effet de lest », les médicaments à base de psyllium sont indiqués pour le traitement de la constipation, notamment après chirurgie rectale ou anale, fissures anales et hémorroïdes.

Les compléments alimentaires

Ispaghul seul
L’Ispaghul peut être utilisé sous forme de téguments de sa graine dans des compléments alimentaires. Ces derniers sont proposés pour améliorer le transit en cas de troubles occasionnels, pour le maintien d’un côlon sain par la détoxification intestinale, pour prévenir les ballonnements, améliorer le microbiote intestinal et favoriser un ventre plat.

Ispaghul en association
Dans certains compléments alimentaires comme Hygiaflore Psyllium bio, l’Ispaghul peut être associé à des plantes :
Il peut également être associé à du charbon végétal activé pour absorber les gaz contre les ballonnements et les toxines,

Il peut être associé à des plantes ou des fruits riches en fibres pour le transit comme le son d’avoine, le baobab, la graine de chia, les graines de lin ou le pruneau pour la constipation.

On peut trouver l’Ispaghul associé à :
Il peut aussi se trouver à côté de ferments lactiques comme Bifidobacterium bifidum ou Lactobacillus acidophilus pour aider à améliorer la flore intestinale modifiée par la constipation ou la diarrhée.

Quels sont les effets indésirables du Psyllium ?

Lorsqu'il est pris dans les conditions recommandées, c'est-à-dire avec suffisamment de liquide par rapport à la quantité prise, le Psyllium peut entraîner certains effets indésirables digestifs les premiers jours, tels que des gaz, ballonnements, maux d’estomac, des nausées et des troubles du transit. Il est possible de réduire ces effets en diminuant la dose quotidienne de psyllium, puis en l'augmentant de nouveau progressivement et en prenant le Psyllium en début de repas.
Il existe un risque d’hypersensibilité avec crise d’asthme ou réaction d’anaphylaxie grave en cas de manipulation ou de consommation de Psyllium chez les personnes à terrain allergique, atopique ou chez les personnes asthmatiques : des cas de problèmes respiratoires ou de troubles cutanés ont été rapportés.
Lorsqu’il n’est pas pris dans les conditions recommandées, le Psyllium blond peut entraîner des sérieux problèmes comme un étouffement ou une occlusion intestinale.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Psyllium ?

L’usage des graines de psyllium est déconseillé chez les enfants de moins de six ans.
Chez la femme enceinte ou allaitante, la consommation des graines de Psyllium noir, Plantago afra est à éviter. La consommation des graines de Plantago ovata, Psyllium blond ou Ispaghul, quant à elle, est possible et ne présente pas de risque en dehors des risques liés au mésusage ou des risques usuels. Cependant, si vous êtes enceinte et que vous envisagez de prendre de l’Ispaghul pour lutter contre la constipation, il est nécessaire de changer son alimentation pendant la grossesse de façon à améliorer le fonctionnement du système digestif.
Le Psyllium est déconseillé chez la personne âgée en raison d'un risque d'occlusion digestive. 

Ne prenez pas de Psyllium et consultez votre médecin si vous souffrez de telles pathologies :
- difficultés à avaler,
- sang dans les selles dont la présence n’a pas été expliquée,
- constipation malgré la prise d’autres laxatifs,
- maladie modifiant le diamètre ou la motricité de l’intestin tels qu’un rétrécissement du diamètre du tractus gastro-intestinal ou du pylore,
- menace d’obstruction des intestins (sténose intestinale),
- adénome colorectal,
- maladie de l’œsophage ou du cardia,
- obstruction des intestins (par exemple un iléus) ou syndrome occlusif, une paralysie de l’intestin ou un mégacôlon,
- fécalome (selles dures impossibles à évacuer),
- nausées, de vomissements, de fièvre ou de douleur abdominale,
- constipation ou diarrhée persistantes au-delà de trois jours de traitement,
- vous êtes épileptique, que vous souffrez de troubles bipolaires ou de maladie du cœur,

De même, si vous prenez des médicaments opiacés (morphine...) ou des anti-diarrhéiques tels que le lopéramide, ne prenez pas de Psyllium ou consultez votre médecin avant toute prise.

Ne consommez pas et ne manipulez pas de poudre de téguments d'Ispaghul si vous êtes asthmatique

Ne prenez pas de Psyllium si vous êtes allergique au Psyllium ou aux plantes de la famille des Plantaginacées.

Interactions entre le Psyllium et les médicaments

Le Psyllium peut entraîner un retard à l’absorption de médicaments ou peut diminuer leur absorption. 
 Par conséquent, il est nécessaire de le prendre 2 heures avant ou après la prise d’autres médicaments.
 En cas de prise de médicaments contre le cholestérol, d’injection d’insuline, de prise d’hormones thyroïdiennes ou de pilule contraceptive, le Psyllium peut modifier leur effet. 
 Dans tous ces cas, il est nécessaire de parler de votre prise de Psyllium à votre médecin pour qu’il vous aide à ajuster la dose de votre médicament.
 
À retenir
Le Psyllium permet naturellement de compléter l’apport alimentaire en fibres, tout en contribuant au confort digestif notamment en cas de constipation chronique ou occasionnelle, de diarrhée, de troubles du microbiote, d’inflammation du côlon... Parallèlement, il peut être un traitement adjuvant en cas de syndrome métabolique ou de maladie cardio-vasculaire. Retrouvez notre fiche conseil sur les aliments anti cholestérol pour une alimentation plus saine et réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Alice van der Schoot, Candice Drysdale, Kevin Whelan et Eirini Dimidi, « The Effect of Fiber Supplementation on Chronic Constipation in Adults: An Updated Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials », The American Journal of Clinical Nutrition, vol. 116, no 4,‎ 6 octobre 2022, p. 953–969 
McRorie Daggy Morel Diersing Miner Robinson, « Psyllium is superior to docusate sodium for treatment of chronic constipation », Alimentary Pharmacology and Therapeutics, vol. 12, no 5,‎ 2001
Mehmood MH1, Aziz N, Ghayur MN, Gilani AH., « Pharmacological basis for the medicinal use of psyllium husk (Ispaghula) in constipation and diarrhea. », Dig Dis Sci., vol. 56, no 5,‎ 2011
McRorie Daggy Morel Diersing Miner Robinson, « Psyllium is superior to docusate sodium for treatment of chronic constipation », Alimentary Pharmacology and Therapeutics, vol. 12, no 5,‎ 2001 
Jalanka J, Major G, Murray K, Singh G, Nowak A, Kurtz C, Silos-Santiago I, Johnston JM, de Vos WM, Spiller R. The Effect of Psyllium Husk on Intestinal Microbiota in Constipated Patients and Healthy Controls. Int J Mol Sci. 2019 Jan 20;20(2):433. doi: 10.3390/ijms20020433. PMID: 30669509; PMCID: PMC6358997.
Yang C, Liu S, Li H, Bai X, Shan S, Gao P, Dong X. The effects of psyllium husk on gut microbiota composition and function in chronically constipated women of reproductive age using 16S rRNA gene sequencing analysis. Aging (Albany NY). 2021 Jun 3;13(11):15366-15383. doi: 10.18632/aging.203095. Epub 2021 Jun 3. Erratum in: Aging (Albany NY). 2022 Mar 30;14(6):2923. PMID: 34081625; PMCID: PMC8221300.
« Constipation », La Revue Prescrire,‎ aout 2011, p. 630-632
http://www.wikiphyto.org/wiki/Ispaghul Consulté le 16/10/2023
Larry P. Bell, MD; Kathy Hectorne; Helenbeth Reynolds, RD; et al., « Adjunct Therapy to a Prudent Diet for Patients With Mild to Moderate Hypercholesterolemia », JAMA, vol. 261, no 23,‎ 1989, p. 3419-3423
Beth H. Olson et al., « Psyllium-Enriched Cereals Lower Blood Total Cholesterol and LDL Cholesterol, but Not HDL Cholesterol, in Hypercholesterolemic Adults: Results of a Meta-Analysis », The Journal of Nutrition, vol. 127, no 10,‎ 1997, p. 1973-1980
Romero AL, West KL, Zern T, Fernandez ML. The seeds from Plantago ovata lower plasma lipids by altering hepatic and bile acid metabolism in guinea pigs. J Nutr. 2002 Jun;132(6):1194-8. doi: 10.1093/jn/132.6.1194. PMID: 12042433.
Anderson JW, Davidson MH, Blonde L, Brown WV, Howard WJ, Ginsberg H, Allgood LD, Weingand KW. Long-term cholesterol-lowering effects of psyllium as an adjunct to diet therapy in the treatment of hypercholesterolemia. Am J Clin Nutr. 2000 Jun;71(6):1433-8. doi: 10.1093/ajcn/71.6.1433. PMID: 10837282.
Gouvernement du Canada, Santé Canada, Direction générale des produits de santé et des aliments, Direction des aliments, Bureau des sciences de la nutrition, « Les produits de psyllium et la diminution du taux de cholestérol sanguin - Allégations relatives à la nutrition et à la santé - Étiquetage des aliments - Santé Canada » [archive], sur www.hc-sc.gc.ca Consulté le 16 octobre 2023.
Simone Augusta Ribas, Diana Barbosa Cunha, Rosely Sichieri et Luiz Carlos Santana da Silva, « Effects of psyllium on LDL-cholesterol concentrations in Brazilian children and adolescents: a randomised, placebo-controlled, parallel clinical trial », The British Journal of Nutrition, vol. 113,‎ 14 janvier 2015, p. 134–141
Pastors JG, Blaisdell PW, Balm TK, Asplin CM, Pohl SL. Psyllium fiber reduces rise in postprandial glucose and insulin concentrations in patients with non-insulin-dependent diabetes. Am J Clin Nutr. 1991 Jun;53(6):1431-5.
Ayman S. Abutair, Ihab A. Naser et Amin T. Hamed, « Soluble fibers from psyllium improve glycemic response and body weight among diabetes type 2 patients (randomized control trial) », Nutrition Journal, vol. 15,‎ 12 octobre 2016, p. 86
Rivers CR, Kantor MA. Psyllium husk intake and risk of type 2 diabetes: an evidence-based scientific and regulatory review of a qualified health claim conducted by the US Food and Drug Administration. Nutr Rev. 2020 Oct 1;78(10):787-797. doi: 10.1093/nutrit/nuz103. PMID: 31968119.
Anderson JW, Allgood LD, Turner J, Oeltgen PR, Daggy BP. Effects of psyllium on glucose and serum lipid responses in men with type 2 diabetes and hypercholesterolemia. Am J Clin Nutr. 1999 Oct;70(4):466-73. doi: 10.1093/ajcn/70.4.466. PMID: 10500014.
Gibb RD, McRorie JW Jr, Russell DA, Hasselblad V, D'Alessio DA. Psyllium fiber improves glycemic control proportional to loss of glycemic control: a meta-analysis of data in euglycemic subjects, patients at risk of type 2 diabetes mellitus, and patients being treated for type 2 diabetes mellitus. Am J Clin Nutr. 2015 Dec;102(6):1604-14. doi: 10.3945/ajcn.115.106989. Epub 2015 Nov 11. PMID: 26561625.
Buhman KK, Furumoto EJ, Donkin SS, Story JA. Dietary psyllium increases fecal bile acid excretion, total steroid excretion and bile acid biosynthesis in rats. J Nutr. 1998 Jul;128(7):1199-203. doi: 10.1093/jn/128.7.1199. PMID: 9649606.
Bretin A, Zou J, San Yeoh B, Ngo VL, Winer S, Winer DA, Reddivari L, Pellizzon M, Walters WA, Patterson AD, Ley R, Chassaing B, Vijay-Kumar M, Gewirtz AT. Psyllium Fiber Protects Against Colitis Via Activation of Bile Acid Sensor Farnesoid X Receptor. Cell Mol Gastroenterol Hepatol. 2023;15(6):1421-1442. doi: 10.1016/j.jcmgh.2023.02.007. Epub 2023 Feb 23. PMID: 36828279; PMCID: PMC10148163.
Ogata M, Ogita T, Tari H, Arakawa T, Suzuki T. Supplemental psyllium fibre regulates the intestinal barrier and inflammation in normal and colitic mice. Br J Nutr. 2017 Nov;118(9):661-672. doi: 10.1017/S0007114517002586. PMID: 29185927.
Singh B. Psyllium as therapeutic and drug delivery agent. Int J Pharm. 2007 Apr 4;334(1-2):1-14. doi: 10.1016/j.ijpharm.2007.01.028. Epub 2007 Jan 21. PMID: 17329047.
Fernández-Bañares F, Hinojosa J, Sánchez-Lombraña JL, Navarro E, Martínez-Salmerón JF, García-Pugés A, González-Huix F, Riera J, González-Lara V, Domínguez-Abascal F, Giné JJ, Moles J, Gomollón F, Gassull MA. Randomized clinical trial of Plantago ovata seeds (dietary fiber) as compared with mesalamine in maintaining remission in ulcerative colitis. Spanish Group for the Study of Crohn's Disease and Ulcerative Colitis (GETECCU). Am J Gastroenterol. 1999 Feb;94(2):427-33.
Rodríguez-Cabezas ME, Gálvez J, Camuesco D, Lorente MD, Concha A, Martinez-Augustin O, Redondo L, Zarzuelo A. Intestinal anti-inflammatory activity of dietary fiber (Plantago ovata seeds) in HLA-B27 transgenic rats. Clin Nutr. 2003 Oct;22(5):463-71.
El-Salhy M, Ystad SO, Mazzawi T, Gundersen D. Dietary fiber in irritable bowel syndrome (Review). Int J Mol Med. 2017 Sep;40(3):607-613. doi: 10.3892/ijmm.2017.3072. Epub 2017 Jul 19. PMID: 28731144; PMCID: PMC5548066.
King DE, Egan BM, Woolson RF, Mainous AG 3rd, Al-Solaiman Y, Jesri A. Effet d'un régime riche en fibres par rapport à un régime supplémenté en fibres sur le niveau de protéine C-réactive . Arch Intern Med . 2007 ; 167 (5):502–506.. 10.1001/archinte.167.5.502)
Garg P. Inflammation in Irritable Bowel Syndrome (IBS): Role of Psyllium Fiber Supplementation in Decreasing Inflammation and Physiological Management of IBS. Turk J Gastroenterol. 2021 Jan;32(1):108-110. doi: 10.5152/tjg.2020.20229. PMID: 33893774; PMCID: PMC8975494.
Fernandez-Banares F, Hinojosa J, Sanchez-Lombrana JL, et al. Randomized clinical trial of Plantago ovata seeds (dietary fiber) as compared with mesalamine in maintaining remission in ulcerative colits (GETECCU). Am J Gastroenterol 1999;94:427-33. View abstract.
Bretin A, Yeoh BS, Ngo VL, Reddivari L, Pellizzon M, Vijay-Kumar M, Gewirtz AT. Psyllium fiber protects mice against western diet-induced metabolic syndrome via the gut microbiota-dependent mechanism. Gut Microbes. 2023 Jan-Dec;15(1):2221095. doi: 10.1080/19490976.2023.2221095. PMID: 37305942; PMCID: PMC10262791.
Giacosa A, Rondanelli M. The right fiber for the right disease: an update on the psyllium seed husk and the metabolic syndrome. J Clin Gastroenterol. 2010 Sep;44 Suppl 1:S58-60.
Gibb RD, Sloan KJ, McRorie JW Jr. Psyllium is a natural nonfermented gel-forming fiber that is effective for weight loss: A comprehensive review and meta-analysis. J Am Assoc Nurse Pract. 2023 Aug 1;35(8):468-476. doi: 10.1097/JXX.0000000000000882. PMID: 37163454; PMCID: PMC10389520.
Pal S, Khossousi A, Binns C, Dhaliwal S, Radavelli-Bagatini S. The effects of 12-week psyllium fibre supplementation or healthy diet on blood pressure and arterial stiffness in overweight and obese individuals. Br J Nutr. 2012 Mar;107(5):725-34. doi: 10.1017/S0007114511003497. Epub 2011 Jul 26. PMID: 21787454.
Clark CCT, Salek M, Aghabagheri E, Jafarnejad S. The effect of psyllium supplementation on blood pressure: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Korean J Intern Med. 2020 Nov;35(6):1385-1399. doi: 10.3904/kjim.2019.049. Epub 2020 Feb 19. PMID: 32066221; PMCID: PMC7652639.
Jane Higdon, Joanne R. Lupton, Fiber, Linus Pauling Institute Micronutrient Information Center. Consulté el 17 octobre 2023
European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003 Plantaginis ovatae semen (Ispaghula seed)
Westerhof W, Das PK, Middelkoop E, Verschoor J, Storey L, Regnier C. Mucopolysaccharides from psyllium involved in wound healing. Drugs Exp Clin Res. 2001;27(5-6):165-75. PMID: 11951574.
Masood R, Miraftab M. Novel materials for moist wound management: alginate-psyllium hybrid fibres. J Wound Care. 2014 Mar;23(3):153-9. doi: 10.12968/jowc.2014.23.3.153. Erratum in: J Wound Care. 2014 Aug;23(8):426. Mahsood, R [corrected to Masood, R]. PMID: 24633061.
Jalilimanesh M, Azhdari M, Mirjalili A, Mozaffari MA, Hekmatimoghaddam S. The Comparison of Clinical and Histopathological Effects of Topical Psyllium (Plantago ovata) Powder and Silver Sulfadiazine on Second-Degree Burn Wound Healing in Rats. World J Plast Surg. 2021 Jan;10(1):96-103. doi: 10.29252/wjps.10.1.96. PMID: 33833960; PMCID: PMC8016387.
AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « l’évaluation de la pertinence de l’applications des avertissements et recommandations exprimés dans les monographies de plantes médicinales de l’EMA aux compléments alimentaires contenant ces mêmes plantes ». https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2019SA0155.pdf Consulté le 18 octobre 2023
Marks GB, Salome CM, Woolcock AJ. Asthma and allergy associated with occupational exposure to ispaghula and senna products in a pharmaceutical work force. Am Rev Respir Dis. 1991 Nov;144(5):1065-9. doi: 10.1164/ajrccm/144.5.1065. PMID: 1952432.
Khalili B, Bardana EJ Jr, Yunginger JW. Psyllium-associated anaphylaxis and death: a case report and review of the literature. Ann Allergy Asthma Immunol. 2003 Dec;91(6):579-84. doi: 10.1016/S1081-1206(10)61538-4. PMID: 14700444.
https://escop.com/plantaginis-ovate-testa-ispaghula-husk-online-consultation/Consulté le 16/10/2023
Etman M. Effect of a bulk forming laxative on the bioavailablility of carbamazepine in man. Drug Dev Ind Pharm 1995;21:1901-6.
Fernandez R, Phillips SF. Components of fiber bind iron in vitro. Am J Clin Nutr 1982;35:100-6.
Fernandez R, Phillips SF. Components of fiber impair iron absorption in the dog. Am J Clin Nutr 1982;35:107-12.
Merrick C, Madden CA, Capurso NA. A Case of Blunted Orally Disintegrating Olanzapine Effect Due to Coadministered Psyllium. J Clin Psychiatry 2021;82(2):20cr13633.
Nordstrom M, Melander A, Robertsson E, Steen B. Influence of wheat bran and of a bulk-forming ispaghula cathartic on the bioavailability of digoxin in geriatric in-patients. Drug Nutr Interact 1987;5:67-9.
Robinson DS, Benjamin DM, McCormack JJ. Interaction of warfarin and nonsystemic gastrointestinal drugs. Clin Pharmacol Ther 1971;12:491-5.
Diez R, Garcia JJ, Diez MJ, Sierra M, Sahagun AM, Fernandez N. Influence of Plantago ovata husk (dietary fiber) on the bioavailability and other pharmacokinetic parameters of metformin in diabetic rabbits. BMC Complement Altern Med. 2017 Jun 7;17(1):298.
Monographies de la Commission E allemande (phytothérapie) de l’enveloppe de graines de psyllium Blond (Plantaginis ovatae testa) Publié le 1er février 1990 ; Révisé le 19 avril 1991.https://www.heilpflanzen-welt.de/commission-e-0306/ Consulté le 16/10/2023
Organisation mondiale de la Santé. WHO monographs on selected medicinal plants, vol. 1, 1999. https://iris.who.int/bitstream/handle/10665/42052/9241545178.pdf?sequence=1 Consulté le 17 octobre 2023
Le Conseil en phytothérapie, Chantal Ollier 2e éditions, Le moniteur des pharmacies Collection Pro-officina.
Traité de Phytothérapie Dr Jean-michel Morel Ed. Grancher sept 2008, nouvelle édition 2017, 623 p.
Bruneton, J., Pharmacognosie - Phytochimie, plantes médicinales, 4e éd., revue et augmentée, Paris, Tec & Doc - Éditions médicales internationales, 2009, 1288 p.
Compléments alimentaires à base de plantes : vers une meilleure information des consommateurs ANSES 8/06/2023 https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fwww.anses.fr%2Ffr%2Fsystem%2Ffiles%2F%2FTableau-recapitulatif-plantes-complements-alimentaires-juin-2023.xlsx&wdOrigin=BROWSELINK   Consulté le 18 octobre 2023