Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les 12 plantes pour la constipation

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 21/06/2024 à 17h06, publié le 07/06/2024 à 11h06
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les 12 plantes pour la constipation

La constipation est un problème fréquent qui touche de nombreuses personnes.

En cas de constipation, il est nécessaire avant tout d’avoir une alimentation équilibrée riche en fibres, de boire suffisamment d’eau, de pratiquer une activité physique quotidienne et d’aller régulièrement à la selle.

Pour certaines personnes comme les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes de plus de 50 ans avec des antécédents familiaux de cancer du côlon, la constipation peut devenir un problème sérieux et on leur recommande de consulter un médecin.

De même lorsque l’on prend certains médicaments qui ont tendance à constiper, lorsque la constipation ne passe pas ou revient régulièrement ou bien lorsque d’autres symptômes apparaissent, une consultation médicale doit être envisagée.

Si vous n’êtes dans aucun de ces cas, la phytothérapie peut vous aider !
En effet, il existe un grand nombre de plantes à votre service qui pourront aider à soutenir le travail de vos intestins depuis la douce mauve jusqu’au séné stimulant. Mais attention ! Toutes les plantes ne sont pas bonnes pour traiter toutes les constipations... Certaines sont à réserver à un usage particulier comme, par exemple, la rhubarbe de Chine.
Pharma GDD vous dit tout et vous serez à même de prendre soin de votre transit dans les meilleures conditions.

Quelles plantes choisir pour ma constipation ?

Un bon régime alimentaire contenant suffisamment de fibres et accompagné de suffisamment d’eau, une activité physique régulière et une bonne routine intestinale, permettent d’avoir un transit régulier.
Cependant, si la constipation survient, il se peut que vous ayez des conditions de vie ou un état hormonal chez la femme qui la déclenchent.
Il est également possible que vous ayez des troubles d’ordre digestif favorisant la constipation
Si vous pensez ne pas avoir de troubles d’ordre digestif, votre constipation peut tout simplement être due à de nouvelles conditions de vie qui influencent vos habitudes alimentaires, votre rythme et cadre de vie ou votre état psychologique (stress).
La constipation chez la femme peut également être d’origine hormonale (règles, ménopause…)

Ainsi, votre transit peut être perturbé par 6 raisons principales :
 
  • une modification de l’apport alimentaire de fibres (pas assez de fibres)
« Je suis en voyage en hôtel pour plusieurs jours. »
« Je suis en formation et je mange des sandwichs, car il n’y a pas de restaurants à proximité. »
 
  • une déshydratation
« Je ne bois pas beaucoup par habitude. »
« Je suis en vacances dans un pays chaud. »
« C’est la canicule, il fait très chaud et je suis constipée. »
 
  • un manque d’exercice physique
« J’ai un long voyage en avion à faire et je suis constipé(e) à chaque fois. »
« Je vais à un séminaire pendant 1 semaine et nous passons nos journées assis. »
« Je suis malade et alité (e) pour plusieurs jours. »
 
  • un manque d’intimité
« Je suis invité(e) chez des amis pour plusieurs jours. »
« Je suis hospitalisé(e) pour quelques jours. »
 
  • le stress
« Je suis commercial (e) et je ne vois pas le temps passer. »
« Je fais un voyage organisé qui est très chronométré. »
 
  • les fluctuations hormonales
« Je suis ménopausée et constipée. »
« Je suis souvent constipée avant mes règles ou au début de mes règles. »


Une constipation liée à l’une de ces 6 situations peut être prise en charge par des plantes qui agiront de façon plus ou moins rapide. On les choisira en fonction du délai d’action que l’on veut obtenir.

Pour maintenir un transit régulier et prévenir la constipation ou bien chez les personnes plus fragiles, il est possible d’utiliser régulièrement des plantes à effet laxatif doux.
En cas de constipation et malgré les règles d’alimentation, d’activité physique et d’exonération, les plantes à effet laxatif de lest seront les meilleures.
Enfin, face à une constipation rebelle, les plantes laxatives stimulantes peuvent aider rapidement, mais ces dernières ne pourront être utilisées que sur une durée maximale d’une semaine.

Les meilleures plantes pour la constipation

Pour un effet en douceur, en particulier pour les enfants à partir de 2 ans et chez la femme enceinte, on choisira des plantes à effet laxatif doux aux propriétés émollientes comme la mauve, la guimauve ou le karkadé (ou hibiscus) qui favorisent l’évacuation en douceur du bol alimentaire dans les intestins. Ces plantes peuvent être utilisées quotidiennement sous forme de tisane pour maintenir un transit régulier.

Les plantes laxatives à effet de lest sont les meilleures plantes pour la constipation, car bien qu’efficaces, elles n’entraînent pas de risque en cas d’utilisation fréquente.
Elles sont riches en fibres de polysaccharides, les mucilages, qui ont la propriété de gonfler en présence d’eau et qui vont aider à réhydrater le bol alimentaire. Ces fibres jouent également le rôle de prébiotique pour la flore intestinale.

Ces plantes laxatives de lest regroupent les gommes, les fruits à pectine, le pruneau, les graines riches en fibres et les sons.

→ Les gommes, comme la gomme d’Acacia, qui est un exsudat de l’écorce de l’arbre, sont souvent associées à d’autres plantes laxatives pour une efficacité plus complète. La gomme d’Acacia est un laxatif doux qui convient aux enfants. Ses effets inflammatoires, prébiotiques et immunomodulateurs apaisent les intestins et entretiennent le microbiote intestinal.

 Les fruits à pectine tels que la pomme, la figue ou le tamarin, intégrés dans les compléments alimentaires laxatifs, soutiennent naturellement le transit. Ils peuvent également être donnés aux enfants constipés sous forme de sirops.

→ Le pruneau est un fruit sec particulièrement intéressant. Le pruneau, grâce à sa composition riche à la fois en pectine et en sorbitol, a une action laxative complète tout en apportant très peu de calories. Il aurait des effets antidiabétiques et hypocholestérolémiants.

→ Grâce à leur richesse en fibres et en huile (surtout pour le lin), les graines de Psyllium, que ce soit le Psyllium noir ou le Psyllium blond (ispaghul) ou les graines de lin ont une grande efficacité en tant que laxatif de lest. Il convient cependant de les utiliser avec suffisamment d’eau.

Le son d’avoine ou de blé sont parfois ajoutés dans les compléments alimentaires pour le transit, tout comme la graine de chia que l’on peut également utiliser moulue et saupoudrée sur les aliments. Ils contribuent à favoriser un transit régulier tout en apportant leurs propriétés nutritives grâce à leur composition riche en vitamines, minéraux, antioxydants, acides gras et protéines.  

Les plantes puissantes contre la constipation

En cas de constipation rebelle, en dernière intention en raison de leurs effets secondaires, il est possible d’utiliser des plantes laxatives à effet stimulant qui agissent en irritant les intestins pour les faire réagir et les aider à faire progresser le bol alimentaire :

Ces plantes présentent des effets indésirables en cas d’utilisation au long cours avec notamment la maladie des laxatifs et le risque de dépendance. Elles présentent également un risque d’interactions médicamenteuses sérieuses.
Si votre constipation est rebelle et que vous avez déjà utilisé des plantes laxatives stimulantes au cours des trente derniers jours (ces dernières ne doivent être utilisées que ponctuellement), un rendez-vous médical devra être pris.
En effet, une constipation rebelle et chronique doit être considérée médicalement ; votre médecin vous aidera à mettre en place un traitement médicamenteux avec des laxatifs osmotiques comme le macrogol ou le lactulose.  Ces médicaments ou bien le sorbitol pourront être utilisés en attendant le rendez-vous médical. Des repas adaptés riches en fibres et en eau, la pratique d’exercices physiques réguliers et une présentation à la selle quotidienne seront également des règles indispensables pour rétablir votre transit.

Les médicaments à base de plantes pour la constipation

Les plantes sont à la base de la composition de plusieurs médicaments pour lutter contre la constipation. Certains, dits « laxatifs de lest », sont composés de plantes riches en mucilages comme le psyllium ou bien la gomme de sterculia (ou karaya). 

D’autres, dits laxatifs stimulants, sont à base de plantes irritantes (séné, cascara, bourdaine…) et ne doivent être pris que ponctuellement sur quelques jours.

Les plantes pour la digestion et le transit

Votre constipation peut également venir de problèmes de digestion.
Ces problèmes peuvent être liés au foie ou à la vésicule biliaire ou bien à une digestion lente avec manque d’appétit due à un manque de sécrétion de sucs digestifs ou bien, ils peuvent avoir pour origine une dysbiose entraînant des douleurs abdominales, des ballonnements ou des gaz.
De nombreuses plantes pourront vous aider grâce à leurs effets stimulants sur les organes de la digestion ou bien grâce à leurs propriétés antidouleurs, antispasmodiques ou antiinfectieuses sur le microbiote.
Un grand nombre de plantes sont à votre disposition.

En cas de troubles hépatiques ou biliaires, on recommande des plantes à actions cholérétiques et cholagogues qui agissent sur le foie et la vésicule biliaire comme l’artichaut, le boldo, le chardon-Marie, le Curcuma, le desmodium, la fumeterre, le pissenlit, le romarin, le radis noir, le sureau ou l’aubier de tilleul.


En cas de digestion lente avec manque d’appétit, des plantes à action stimulante des sécrétions digestives telles que l’anis vert, l’aneth, la badiane de Chine, la graine de carvi, la semence de fenouil, la noix de muscade ou le laurier peuvent aider la digestion.

En cas de dysbiose, c’est-à-dire de déséquilibre de votre microbiote à l’origine de douleurs intestinales, ballonnements, flatulences ou gaz, il est conseillé de prendre :
  • des plantes antiinfectieuses à action de lutte contre la fermentation intestinale et qui permettent de réguler la flore comme l’ail, l’anis vert, la cannelle, la cardamome, la graine de coriandre, le genévrier, le clou de girofle, la marjolaine, l’origan vrai, la sarriette ou le thym vulgaire,
  • du charbon végétal activé pour diminuer les flatulences,

  • des plantes à action antispasmodique qui luttent contre les douleurs abdominales telles que l’angélique, la camomille allemande ou matricaire, la mélisse ou la menthe poivrée,
  • des plantes à fibres solubles pour l’entretien de votre flore intestinale : psyllium noir, ispaghul, graine de lin,
  • des plantes à fibres prébiotiques qui stimulent la croissance des bactéries bénéfiques à l’organisme comme l’inuline de chicorée ou de pissenlit. Elles sont souvent associées à des ferments pour la flore intestinale.

Si au bout de quelques semaines, vous ne voyez pas d’amélioration, vous pouvez prendre des médicaments laxatifs osmotiques (macrogol, lactulose, sorbitol) en attendant de consulter votre médecin. 

Et les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent jouer un rôle en cas de digestion lente, en cas de fermentation intestinale avec ballonnements et gaz ou bien en cas de douleurs liées aux ballonnements, mais elles n’ont pas de propriétés laxatives à proprement parler.

L’huile essentielle d’aneth, de semences de carvi, de coriandre ou bien l'he de romarin à cinéole favorisent la digestion.

Pour lutter contre la fermentation intestinale, on recommande la prise des huiles essentielles, d’anis vert, de badiane de Chine, de cardamome et de fenouil doux.

L'huile essentielle d’angélique, de camomille matricaire, l’he de menthe poivrée, de basilic tropical, d’estragon ou bien l’huile essentielle de laurier noble aident à diminuer les spasmes intestinaux douloureux.  



À retenir
Plantes laxatives douces, plantes laxatives à effet de lest ou plantes laxatives à effet stimulant, un grand nombre de plantes est disponible pour prendre soin de ses intestins sous forme de complément alimentaires ou de médicament. Certaines plantes sont utilisables quotidiennement et peuvent être prises régulièrement en prévention de la constipation alors que d’autres doivent rester d’usage ponctuel pour éviter une dépendance aux laxatifs. Par ailleurs, il existe un vaste choix d’huiles essentielles pour soigner les troubles digestifs liés à la constipation.
 
Les 12 plantes pour la constipation
  usage plus de 7 jours usage moins de 7 jours dépendance aux laxatifs utilisable chez l'enfant de plus de 2 ans utilisable en cas de grossesse
Acacia             Gomme Acacia            ●●●                                 ●●●   
Aloe (suc) Aloe vera                ●●●              ●●●     
Avoine (son ) Son d'avoine            ●●●                          ●●●                 ●●● 
Blé (son)    Son de blé           ●●●                        ●●●                ●●● 
Bourdaine   Bourdaine              ●●●              ●●●     
Cascara       Cascara               ●●●             ●●●     
Chia (graine)    Graines de chia           ●●●                           ●●●                ●●● 
Guimauve        Guimauve            ●●●                             ●●●       sur avis médical
Ispaghul           Psyllium blond            ●●●                   plus de 6 ans      sur avis médical
Karkadé       Hibiscus           ●●●                    plus de 12 ans       sur avis médical
Lin (graine)      Graines de Lin            ●●●                  plus de 12 ans  
Mauve              Mauve            ●●●                            ●●●        sur avis médical
Pomme (pectine)Pomme          ●●●                          ●●●                  ●●● 
Pruneau           Pruneau            ●●●                     plus de 8 ans        sur avis médical
Psyllium noir   Psyllium noir            ●●●                       plus de 6 ans  
Rhubarbe de Chine   Rhubarbe de Chine            ●●●             ●●●    
Séné                  Séné              ●●●            ●●●    
Tamarin             Tamarin           ●●●                        ●●●        sur avis médical