Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Carvi

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 03/06/2024 à 11h06, publié le 31/05/2024 à 12h05
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Carvi
Le Carvi est une épice faisant partie des 4 graines chaudes utilisées dès le Moyen-âge pour favoriser la digestion et diminuer les flatulences avec l’anis vert, le cumin et le fenouil.
Savez-vous que le Carvi a d’autres propriétés et qu’il est également utilisé pour favoriser l’allaitement ? Découvrez avec Pharma GDD les propriétés et aussi les précautions d’emploi de la graine de Carvi !

Qu’est-ce que le Carvi ?

Le Carvi, Carum carvi, est une plante aromatique de la famille des Apiacées qui est utilisée pour ses graines.

Le Carvi est également appelé, cumin des prés, cumin des montagnes ou même anis des Vosges, ce qui peut porter à confusion avec le cumin et l’anis vert. Bien qu’il partage quelques propriétés communes avec ces deux autres graines, notamment pour le bien-être intestinal, il ne doit pas être confondu avec celles-ci, car leurs huiles essentielles sont de composition différente et leurs précautions d’emploi ne sont pas les mêmes.

Composition du Carvi 

Les graines de Carvi contiennent de nombreux composants aux propriétés variées :
  • une huile essentielle riche en cétone, la D-carvone qui fluidifie la bile et riche en limonène qui stimule la production de la bile, ces deux composés ayant une action cholérétique et cholagogue, favorisant ainsi l’action du foie et donc améliorant la digestion et l’appétit. La carvone et le limonène ont également des propriétés antibactériennes et antifongiques bénéfiques pour l’entretien de la flore intestinale avec un effet rééquilibrant sur la flore en cas de dysbiose. La carvone a des propriétés relaxantes musculaires et antispasmodiques, l’ensemble permettant de diminuer la fermentation intestinale, les ballonnements et les gaz.
  • des flavonoïdes avec des dérivés de quercétine, des dérivés de kaempférol, de la lutéoline et de l’apigénine aux propriétés oestrogéniques,
  • des furanocoumarines photosensibilisantes et aux propriétés oestrogéniques,
  • des acides gras, des triacylglycérols, des protéines et des sucres sous forme de polysaccharides,
  • des composés polyacétyléniques,
  • de la lignine.

Propriétés et bienfaits du Carvi

La graine de Carvi est riche en huile essentielle, qui explique ses propriétés sur la digestion et pour améliorer l’appétit. Elle aurait une action favorable sur le transit en diminuant la fermentation intestinale, les ballonnements, les crampes et les gaz et en rééquilibrant la flore. La graine de Carvi peut être utilisée en cas de côlon irritable ou de maladies inflammatoires chroniques des intestins (MICI).

La graine de Carvi possède des propriétés diurétiques qui permettent de favoriser l’élimination rénale de l’eau et de diminuer la rétention d’eau responsable de jambes gonflées, des chevilles et des pieds. L’amélioration du transit permet également de favoriser un effet ventre plat.

Le Carvi est réputé pour l’allaitement. En effet, on lui confère une action galactagogue, c’est-à-dire qu’il stimulerait la sécrétion de lait, notamment grâce à ses composants à propriété œstrogène-like. Les œstrogènes sont responsables du développement mammaire et de la préparation à la lactation. Il n’existe aucune étude confirmant ces dires. L’utilisation du Carvi pour favoriser ou temporiser l’allaitement repose sur son usage traditionnel dans de nombreux pays notamment en Tunisie ou en Pologne.

La graine de Carvi est inscrite à la Pharmacopée française sur la liste A des plantes utilisées traditionnellement.

L’EMA, Agence européenne du médicament, considère l’usage des graines de Carvi comme traditionnel pour le soulagement des problèmes digestifs tels que les ballonnements et les flatulences.
L’EMA recommande de limiter le traitement par les graines de Carvi à deux semaines au maximum et de réserver leur usage aux adultes et enfants de plus de 12 ans.

L’ESCOP, Coopération scientifique européenne en phytothérapie, reconnaît l’utilisation de l’huile essentielle de graine de Carvi pour les troubles digestifs avec ballonnements, flatulences, spasmes de l’estomac ou des intestins et lors des coliques avec flatulences chez les enfants.

L’utilisation des graines de Carvi est reconnue par la Commission E du ministère de la Santé allemand dans le traitement des douleurs spasmodiques du tractus digestif, des ballonnements et des flatulences.

Utilisations du Carvi

La graine de Carvi est utilisée pour les troubles de la digestion et de la sphère intestinale. Elle est parfois intégrée dans les compléments alimentaires pour le ventre plat ou pour la rétention d’eau.  Par ailleurs, le Carvi est traditionnellement utilisé pour soutenir l’allaitement.
Chez l’adulte et l’enfant à partir de 12 ans, il est possible de boire une infusion quotidienne de 0,5 à 2g de graines de Carvi séchées pour 150 ml d’eau. La prise peut être répétée 2 ou 3 fois par jour avant ou après les repas sur 4 à 6 jours.  
Les graines de Carvi sont à infuser pendant 15 minutes dans l’eau bouillante, puis l’infusion est filtrée et refroidie.   

Le Carvi pour le transit intestinal

Pour améliorer les troubles du transit et traiter la constipation, la graine de Carvi, qui améliore la digestion, se trouve dans des compléments alimentaires pour le transit.
Elle est souvent associée avec :  Il existe de nombreux compléments alimentaires à base de Carvi pour favoriser le transit intestinal sous forme de comprimés, de gélules ou de cubes à mâcher.

Le Carvi pour la minceur

La graine de Carvi est intégrée dans les compléments alimentaires pour la minceur en raison de ses propriétés pour lutter contre la rétention d’eau et pour favoriser le transit et l’effet ventre plat.
On la trouve sous forme d’extrait dans des gélules et des solutions buvables ou bien écrasée en morceaux dans des sachets de tisane comme Anaca 3 Minceur 12 en 1.  
Dans ces compléments alimentaires pour la minceur, le Carvi est associé à des plantes laxatives et parfois, à des ferments intestinaux comme Bifidobacterium lactis et Bifidobacterium animalis susbp. lactis notamment dans les gélules Probiolog Ventre plat.
 

Le Carvi pour l’allaitement

Pendant l’allaitement, la graine de Carvi serait réputée favoriser la lactation.
Dans les tisanes pour l’allaitement, la graine de Carvi se trouve associée à d’autres plantes pour la lactation comme l’anis vert, le fenouil ou le fenugrec. Le stress peut être responsable de l’arrêt de la lactation. Ainsi, certains compléments alimentaires associent le Carvi à des plantes sédatives comme la pensée sauvage, la mélisse, la verveine citronnelle ou les fleurs de tilleul.

Quels sont les effets indésirables du Carvi ?

Le Carvi pourrait rendre la peau sensible aux rayonnements UV (effet photosensibilisant). Des coups de soleil, des dermatites ou brûlures pourraient survenir en cas d’exposition prolongée au soleil ou en cas d’exposition aux ultraviolets en cabine de bronzage. 
La graine de Carvi peut être responsable d’allergies cutanées ou respiratoires.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Carvi ?

Le Carvi en complément alimentaire (dont les tisanes) est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante en dehors de toute indication contraire notée par le laboratoire fabricant du complément alimentaire.
En cas d’allaitement, la carvone contenue dans l’huile essentielle de la graine de Carvi pourrait être excrétée dans le lait maternel et pourrait être responsable de toxicité neurologique chez le nourrisson en cas de prises répétées fréquentes et à doses importantes. Il convient de respecter strictement les indications posologiques des laboratoires.

Le Carvi n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 12 ans sauf indication contraire.

Le Carvi n’est pas recommandé chez la personne âgée et en cas d’épilepsie ou d’antécédents de convulsions

Le traitement par graines de Carvi ne doit en aucun cas dépasser une durée maximale de 15 jours et si les symptômes durent plus de deux semaines, consultez votre médecin ou votre pharmacien.
La quantité de graines de Carvi ingérée ne doit en aucun cas dépasser la dose maximale de 6 g par jour.

Ne consommez pas de Carvi en compléments alimentaires si vous souffrez de telles pathologies :
- insuffisance hépatique ou maladies du foie et de la vésicule biliaire (cholangite, obstruction biliaire),
- achlorhydrie,
- calculs rénaux,
- hyperœstrogénie,
- pathologies hormonodépendantes ou antécédents de pathologie hormonodépendantes telles que cancers hormonodépendants, cancer du sein, des ovaires, de l’utérus, de la thyroïde ou de la prostate ou des pathologies hormonales telles que mastose mammaire, endométriose, fibromes utérins,
excès de fer dans le sang (hémochromatose).

Ne prenez pas de Carvi si vous prenez ces médicaments :
- tamoxifène ou inhibiteurs de l'aromatase (anastrozole, letrozol, exemestane).
- médicaments à visée hormonale tels que la pilule contraceptive ou médicaments à base d’œstrogène,
-médicaments pour le diabète,
- lithium,
- diurétiques,
- médicaments éliminés par le foie, tels que le paracétamol etc.,
- médicaments sédatifs,
- antituberculeux.
Dans tous les cas, si vous souffrez d’une maladie ou si vous prenez des médicaments, demandez conseil à votre médecin ou à nos pharmaciens.

Ne prenez pas de Carvi en compléments alimentaires dans les 15 jours qui précèdent une intervention chirurgicale.

Le Carvi est déconseillé en cas de prise d’autres plantes aux propriétés hormonales telles que l’actée à grappes (cimicifuga), l’airelle rouge, l’alfafa (luzerne), l’angélique, l’anis, l’armoise, l’avoine, la badiane, la berce, la cataire, le cerfeuil des Alpes (méon), le cyprès, le fenouil graine, le fenugrec, le framboisier, le gingembre, le houblon, le kudzu, le lin, le niaouli, le persil, la réglisse, la ronce de Corée, la sauge officinale et sclarée, le saule blanc, le soja, le trèfle rouge etc.

Si vous prenez du Carvi, portez un écran solaire pour éviter tout risque de photosensibilisation. Ne vous exposez pas au soleil de façon prolongée, ou à des rayonnements UV intenses, notamment en cabine UV. 

Le Carvi est contre-indiqué chez les personnes allergiques aux  plantes de la famille des Apiacées (carvi, fenouil, anis, céleri, coriandre et aneth), à l'armoise, à l’absinthe ou au bouleau.

À retenir

La graine de Carvi est utilisée pour améliorer l’appétit, favoriser la digestion et pour diminuer les ballonnements et les gaz. On la retrouve dans les compléments alimentaires pour la minceur. Elle est également utilisée pour l’allaitement.
Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Saller, R., Iten, F., and Reichling, J. [Dyspeptic pain and phytotherapy--a review of traditional and modern herbal drugs]. Forsch.Komplementarmed.Klass.Naturheilkd. 2001;8(5):263-273. 
Thompson, Coon J. and Ernst, E. Systematic review: herbal medicinal products for non-ulcer dyspepsia. Aliment.Pharmacol Ther 2002;16(10):1689-1699
Holtmann G, Madisch A, Juergen H, et al. A double-blind, randomized, placebo-controlled trial on the effects of an herbal preparation in patients with functional dyspepsia [Abstract]. Ann Mtg Digestive Disease Week 1999 May.
Lauche R, Janzen A, Lüdtke R, Cramer H, Dobos G, Langhorst J. Efficacy of Caraway Oil Poultices in Treating Irritable Bowel Syndrome--A Randomized Controlled Cross-Over Trial. Digestion. 2015;92(1):22-31
Kazemipoor M, Hamzah S, Hajifaraji M, Radzi CW, Cordell GA. Slimming and Appetite-Suppressing Effects of Caraway Aqueous Extract as a Natural Therapy in Physically Active Women. Phytother Res. 2016;30(6):981-7.
Kazemipoor M, Radzi CW, Hajifaraji M, Haerian BS, Mosaddegh MH, Cordell GA. Antiobesity effect of caraway extract on overweight and obese women: a randomized, triple-blind, placebo-controlled clinical trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:928582.
Lahlou, S., Tahraoui, A., Israili, Z., and Lyoussi, B. Diuretic activity of the aqueous extracts of Carum carvi and Tanacetum vulgare in normal rats. J Ethnopharmacol. 4-4-2007;110(3):458-463.
Thakur S, Bawara B, Dubey A, Nandini D, Chauhan N, Saraf DK. Effet de Carum carvi et Curcuma longa sur les paramètres hormonaux et reproducteurs des rats femelles. Int J Phytomed. 2009 ; 1 : 31–8.
Johri RK. Cuminum cyminum and Carum carvi: An update. Pharmacogn Rev. 2011 Jan;5(9):63-72.
Kazemipoor M, Radzi CW, Hajifaraji M, Cordell GA. Preliminary safety evaluation and biochemical efficacy of a Carum carvi extract: results from a randomized, triple-blind, and placebo-controlled clinical trial. Phytother Res. 2014;28(10):1456-60
Kunzemann J, Herrmann K. Isolierung und Identifizierung der Flavon(ol)-O-glykoside in Kümmel (Carum carvi L.), Fenchel (Foeniculum vulgare Mill.), Anis (Pimpinella anisum L.) und Koriander (Coriandrum sativum L.) und von Flavon-C-glykosiden im Anis. I. Gewürzphenole [Isolation and identification of flavon(ol)-O-glycosides in caraway (Carum carvi L.), fennel (Foeniculum vulgare Mill.), anise (Pimpinella anisum L.), and coriander (Coriandrum sativum L.), and of flavon-C-glycosides in anise. I. Phenolics of spices (author's transl)]. Z Lebensm Unters Forsch. 1977 Jul 29;164(3):194-200. German.
Drugs and Lactation Database (LactMed®) [Internet]. Bethesda (MD): National Institute of Child Health and Human Development; 2006–. Caraway. 2024 May 15.
Foong SC, Tan ML, Foong WC, Marasco LA, Ho JJ, Ong JH. Oral galactagogues (natural therapies or drugs) for increasing breast milk production in mothers of non-hospitalised term infants. Cochrane Database Syst Rev. 2020 May 18;5(5):CD011505.
Leporatti ML, Ghedira K. Analyse comparative des plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle en Italie et en Tunisie. J Ethnobiol Ethnomed. 2009 ; 5 : 31–9.
Herb Info Canada. Caraway website. www.herb.plant.org/caraway.htm
Samojlik, Isidora & Ðaković-Švajcer, Kornelia & Bozin, Biljana & Mikov, Momir. (2012). Herb-drug interactions: the influence of essential oil of caraway (Carum carvi L.) on the pharmacokinetics of paracetamol. BMC Pharmacology and Toxicology. 13. 10.1186/2050-6511-13-S1-A27.
el Shobaki, F. A., Saleh, Z. A., and Saleh, N. The effect of some beverage extracts on intestinal iron absorption. Z Ernahrungswiss. 1990;29(4):264-269
Modu S, Gohla K Umar IA. The hypoglycaemic and hypocholrsterolaemic properties of black caraway (Carum carvi L.) oil in alloxan diabetic rats. Biokemistri (Nigeria) 1997;7:91-97.
Sachin BS, Monica P, Sharma SC, et al. Pharmacokinetic interaction of some antitubercular drugs with caraway: implications in the enhancement of drug bioavailability. Hum Exp Toxicol. 2009;28(4):175-84.
AVIS de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail relatif à « l’évaluation de la pertinence de l’applications des avertissements et recommandations exprimés dans les monographies de plantes médicinales de l’EMA aux compléments alimentaires contenant ces mêmes plantes » Saisine n°2019-SA-0155.
https://ansm.sante.fr/uploads/2022/12/30/liste-a-des-plantes-medicinales-utilisees-traditionnellement-janvier-2023.pdf
ANSM TISANES Ptisanae https://ansm.sante.fr/uploads/2020/10/22/tisanes.pdf
https://www.ema.europa.eu/fr/documents/herbal-summary/caraway-fruit-summary-public_fr.pdf
https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-european-union-herbal-monograph-carum-carvi-l-aetheroleum_en.pdf
https://www.escop.com/downloads/carvi-aetheroleum-caraway-oil-escop-2019/
List of German Commission E Monographs (Phytotherapy)  Caraway seed (Carvi fructus)Published February 1, 1990.https://www.heilpflanzen-welt.de/commission-e-0048/