Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits de l'Ananas

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 13/05/2024 à 17h05, publié le 29/08/2023 à 16h08
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits de l'Ananas

L’Ananas est un fruit tropical découvert au Brésil au XVI° siècle qui a été importé en Europe et introduit en France vers 1733.  

À l’origine, le jus d’Ananas était utilisé lors des épidémies de diphtérie pour dissoudre les membranes se trouvant au niveau des amygdales. Cette utilisation prédisait son action en tant qu’aliment à visée protéolytique, c'est -à dire qui coupe et réduit les protéines.  

De nos jours, de nombreuses études sont réalisées sur ce fruit aux composants actifs nombreux et intéressants pour leurs bénéfices santé

Qu’est-ce que l'Ananas ? 

L’Ananas, de son nom latin, Ananas comosus désigne une plante de la famille des Broméliacées, d'un mètre de haut dont la fleur n’apparaît que tous les 3 ans et dont la ressemblance à la pomme de pin le fit appeler pine apple par les Anglais. En effet, le fruit de l’Ananas n’est pas un seul fruit, mais un ensemble de fruits constitués de nombreuses baies produites par les fleurs qui se trouvent au bout d'une tige, entourée d’une couronne de feuilles courtes. Lorsque toutes les baies grossissent et atteignent la maturité, elles se fondent entre elles et forment le fruit de l’Ananas tel que nous le connaissons.  

L’Ananas est importé de Costa Rica, de Côte d'Ivoire et de Thaïlande. Il est utilisé à des fins alimentaires, mais aussi en extrait pour fabriquer des médicaments et des compléments alimentaires. 

Composition de l'Ananas 

L’ananas contient des quantités considérables de composés bioactifs dont un composant principal la bromélaïne, appelée aussi broméline qui est une enzyme protéolytique, c’est-à-dire qu’elle a la propriété de couper les protéines, que ce soit les protéines ingérées lors d’un repas, notamment pour favoriser leur digestion, mais aussi les protéines de structure comme le collagène qui est responsable du maintien des cellules graisseuses dans la cellulite fibreuse. Il se compose aussi de fibres alimentaires, de minéraux comme le calcium, le magnésium, de vitamines telles que la vitamine C et la vitamine A et de nutriments.  

Le fruit de l’ananas contient de nombreux composés phénoliques, dont l’acide gallique, l’acide gentisique, l’acide syringique, la vanilline, l’acide férulique, l’acide sinapique, l’acide isoférulique et l’acide o-coumarique et l’acide chlorogénique. Il contient aussi de l’épicatéchine et de l’arbutine

Propriétés et bienfaits de l'Ananas  

De nombreuses études sont réalisées in vitro, chez l’animal ou chez l’homme avec des extraits d’ananas. C'est ainsi que l’on a découvert les propriétés de l’ananas et de son composant principal, la bromélaïne.
La bromélaïne contenue en quantité importante dans l’Ananas est très intéressante pour la santé : les études ont montré de nombreuses activités sur la digestion, la cellulite, la circulation sanguine, les infections hivernales. La bromélaïne étant antioxydante, on retrouve l’Ananas également dans des complexes alimentaires antioxydants.

L’Ananas pour la digestion  

La bromélaïne a montré des activités antibactériennes, protéolytiques, anti-inflammatoires et laxatives favorables pour l’ensemble du système digestif. L’Ananas favoriserait la digestion et ainsi l’effet ventre plat.
La bromélaïne a des propriétés :
  • antibactériennes sur le microbiote intestinal et antiparasitaires : l’Ananas serait utile pour lutter contre les infections liées aux bactéries intestinales en cas de déséquilibre du microbiote et par là-même, de protéger la muqueuse intestinale. Il permettrait aussi d'aider à lutter contre les vers intestinaux. Ainsi l'Ananas est utilisé traditionnellement dans certains pays pour aider à améliorer les troubles digestifs en améliorant la digestion des protéines. Il aiderait à réduire les flatulences, les ballonnements et les spasmes abdominaux.
  • protéolytiques, l’Ananas améliorerait la digestion des protéines.
  • anti-inflammatoires et anti-acidité, l’Ananas pourrait contribuer à diminuer l’acidité gastrique,
Par ailleurs, les fibres de l'Ananas ont une favorable sur le transit en se gonflant d’eau et en augmentant la taille du bol alimentaire ce qui permet de favoriser le transit intestinal.

L’Ananas pour la cellulite

Il existe plusieurs types de cellulite, la cellulite adipeuse, dont les dépôts de cellules graisseuses ralentissent la circulation sanguine et créent une inflammation avec douleur locale, et la cellulite fibreuse liée aux fibres de collagène, qui emprisonne la graisse.
En plus de son effet ventre-plat lié à l’amélioration de la digestion, l’Ananas, grâce à sa bromélaïne aux propriétés protéolytiques, favorise la rupture des fibres de collagène en cas de cellulite fibreuse et grâce à son action anti-inflammatoire, diminue l’inflammation et la douleur en cas de cellulite adipeuse.

L’Ananas pour la circulation sanguine

La bromélaïne a une action favorable sur les vaisseaux sanguins par son action fluidifiante et anti-inflammatoire. Les composés phénoliques renforcent les propriétés de la bromélaïne au niveau circulatoire par leur action protectrice des vaisseaux sanguins.

L’Ananas pour les infections d’hiver

La bromélaïne a des propriétés anti-infectieuses. L’Ananas a, en plus, des propriétés mucolytiques qui peuvent être mises à profit en cas de rhinites, de sinusites et qui s'ajoutent aux propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses de la bromélaïne.

L’Ananas contre les œdèmes

La bromélaïne a des propriétés anti-œdémateuses, l’Ananas permettrait de diminuer les œdèmes et gonflements.  L’Ananas constitue notamment la base de certains médicaments sous forme d’extraits d’enzymes pour le traitement adjuvant des œdèmes au niveau de la sphère ORL, par exemple après une opération chirurgicale ou après un coup.

L’Ananas pour la prévention cardiovasculaire

La bromélaïne a des propriétés antithrombotiques, fibrinolytiques et donc fluidifiantes sanguines, l’Ananas pourrait jouer un rôle dans la prévention cardiovasculaire.
Par ailleurs, les grandes quantités de fibres alimentaires contenues dans l’Ananas ont la propriété de diminuer l’absorption du cholestérol par inhibition de la HMGCoA réductase, une enzyme intervenant dans le métabolisme du cholestérol et par activation de la lipoprotéine lipase, enzyme de dégradation des graisses. Ces actions favorisent la baisse du cholestérol sanguin ce concourant également à diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.
Enfin, l’Ananas aurait une action anti-obésité démontrée par certaines études chez l’animal. En effet, en cas d’obésité avérée, le jus d’ananas rétablit vers des valeurs normales le poids corporel, l’indice de masse corporelle (IMC), il réduit l’accumulation de graisse corporelle, le dépôt de graisse hépatique et le taux de lipides sanguins. Le jus modifie la quantité d’hormones sanguines : il diminue l’insuline et la leptine, l’hormone de la satiété qui régule la faim tandis qu’il augmente l’adiponectine, l’hormone de régulation du métabolisme des graisses et du sucre. 

L’Ananas pour les douleurs

La bromélaïne a une action anti-inflammatoire. L’Ananas contribuerait à améliorer la douleur et l’inflammation dans la tendinite, l'arthrose, l'arthrite et les rhumatismes avec une action supérieure au diclofénac.

L’Ananas pour les cicatrices

La bromélaïne a des propriétés de débridement cutané pour les cicatrices en cas de brûlure grave. Par ailleurs, l’Ananas sous forme d’extrait aqueux a des propriétés cicatrisantes qui sont utilisées de façon traditionnelle et qui ont été, par la suite, démontrées : un extrait aqueux d’Ananas a été capable d’accélérer le processus de cicatrisation des plaies en augmentant la prolifération cellulaire, en supprimant l’inflammation et en accélérant la reconstruction des tissus cutanés.
L’Ananas permet donc d’aider à cicatriser en cas de plaie, d’ulcère, de brûlure ou après une opération chirurgicale. Il y a non seulement amélioration de la cicatrisation, mais aussi diminution de la douleur et de l’œdème local.
En application locale, l’Ananas est aussi utilisé en usage traditionnel pour soigner les brûlures, les plaies, les œdèmes et les dermatoses.

 

Utilisations de l’Ananas dans les compléments alimentaires 

Il existe plusieurs compléments alimentaires à base d’ananas qui contiennent une quantité non négligeable de bromélaïne. La partie utilisée de l’Ananas est sa tige qui est soit séchée puis broyée en poudre, soit pressée en jus et déshydratée, soit extraite et mise sous forme de gélule ou d’onguent.  

Pharma GDD vous propose l'Ananas sous forme de poudre en gélules comme les gélules d'Ananas Nat et Form, les Arkogélules Ananas ou bien des gélules de bromélaïne Solgar

L’Ananas est régulièrement associé à d’autres plantes dans les compléments alimentaires.  

Confort digestif 

En raison de ses propriétés digestives, anti-inflammatoires et antiacides et de ses propriétés antibactériennes notamment sur les mauvaises bactéries de la flore intestinale, l’Ananas peut être rencontré notamment sous forme de comprimés effervescents à visée digestive dans Effidigest, dans le complément alimentaire Glutaform où il est associé à la glutamine, l'ensemble favorisant la régulation du microbiote intestinal et la cicatrisation et la protection de la paroi intestinale. On le trouve aussi associé à des céréales complètes comme l’orge ou à des enzymes comme celles de la papaye ou à des plantes équilibrantes du microbiote intestinal comme la cannelle ou favorisant la digestion comme le curcuma

Lutte contre la cellulite 

Il existe plusieurs types de cellulite, la cellulite adipeuse dont les dépôts de cellules graisseuses ralentissent la circulation sanguine et créent une inflammation avec douleur locale et la cellulite fibreuse liée aux fibres de collagène qui emprisonnent la graisse. La bromélaïne de l’Ananas diminue l’inflammation et la douleur en cas de cellulite adipeuse. La bromélaïne est protéolytique et donc favorise la rupture des fibres de collagène en cas de cellulite fibreuse.
Pour aider à lutter contre ces types de cellulite, on peut trouver l'Ananas dans les compléments alimentaires à visée minceur. L’Ananas, dans ce cas, est souvent associé à d’autres plantes ou à des composants extraits à visée amincissante par effet digestif, apaisant, brûleur de graisse, diurétique et détoxifiant, telles que l’ascophyllum, le bigaradier, la caféine, la racine de chicorée, le citron, le fenouil pour le ventre plat, le guarana aminicissant, l’inuline, le konjac coupe faim, le marc de raisin, le maté brûleur de graisses, la noix de cola, la papaye, le pamplemousse, le pissenlit, la reine des prés, le sureau diurétique, le thé vert pour la silhouette... 

L’Ananas sous forme pratique de comprimés, de gélules, de sachets ou d'ampoules à emporter :

 

L’Ananas sous forme de tisanes ou de poudre à diluer dans l’eau : 

    

Confort circulatoire 

L’Ananas est riche en bromélaïne qui a des propriétés anti-œdémateuses connues. Il est souvent associé à des plantes à visée circulatoire comme le ginkgo biloba, l’hamamélis, le pépin de raisin, la piloselle diurétique, la vigne rouge comme dans les comprimés de Circulymphe ou de Veinomix

Confort respiratoire saisonnier 

L’extrait d’Ananas est riche en bromélaïne qui favorise l’élimination du mucus nasal et bronchique, qui aide à diminuer l’inflammation des bronches en cas de congestion des voies aériennes, qui a un effet antibactérien et régulateur de l’immunité pouvant être mis à profit en prévention hivernale. On le retrouve dans les compléments alimentaires favorisant le confort respiratoire saisonnier comme dans les comprimés de Polanine ou comme dans les gélules d'Alerphyt où l’Ananas peut être associé à des plantes à propriétés anti-infectieuses : l’andrographis, le curcuma, la livèche et à des plantes qui favorisent la fluidification des sécrétions bronchiques comme l’hysope.  

Compléments d'alimentation antioxydante 

L’ananas étant très riche en polyphénols, qui sont de puissants antioxydants, les compléments alimentaires à base d’Ananas peuvent compléter une alimentation pauvre en fruits et légumes. L’Ananas est souvent associé à d’autres plantes riches en antioxydants comme l’abricot, l’asperge, l’ail, le brocoli, la carotte, le cassis contre le vieillissement, la cerise, le chou vert, le concombre, la fraise, le maïs, la myrtille, l’oignon, l’olive, l’orange, le pamplemousse, la papaye, la pomme, le raisin, la tomate et le thé vert comme dans le complexe Granions vitalité ou les gommes Multivitaminées pediakid.  

Quels sont les effets indésirables de l’Ananas ? 

L’Ananas ou la bromélaïne en complément alimentaire peut être à l’origine de saignements, de règles abondantes, de nausées, de vomissements, de diarrhée, de maux de ventre et de manifestations allergiques (urticaire...). 

Quelles sont les précautions d’emploi liées à l’Ananas ? 

L’Ananas sous forme de compléments alimentaires ne doit pas être utilisé en cas de grossesse et d’allaitement.  

Il ne doit pas être utilisé chez l’enfant de moins de 6 ans

En cas de prise de médicaments anticoagulants ou antiagrégant plaquettaire (aspirine, clopidogrel, diclofénac, ibuprofène, héparine...), la prise d’Ananas sous forme de complément alimentaire doit se faire uniquement sous surveillance médicale en raison d’un risque hémorragique. 

En cas d’opération chirurgicale, ne prenez pas d’Ananas ou de bromélaïne. 

Par ailleurs, les compléments alimentaires à base d’Ananas ne doivent pas être pris en même temps que d’autres plantes aux propriétés anticoagulantes telles que l’ail, l’alfalfa (luzerne), l’angélique, la camomille, la canneberge ou cranberry, le cornouiller sanguin, le curcuma, l’éleuthérocoque, le fenugrec, la fève de Tonka, le ginkgo biloba, le ginseng, le Kava, le lin graines, le marronnier d’Inde, le mélilot, le peuplier noir ou tremble, la reine des prés ou spirée ulmaire, le saule blanc, la vigne rouge.  

Ils ne doivent pas être associés non plus à des compléments alimentaires contenant des acides gras oméga-3

En cas de traitement antibiotique (amoxicilline ou tétracyclines), il est nécessaire de signaler la prise de compléments alimentaires à base d’Ananas ou de bromélaïne à son médecin traitant en raison d’un risque de surdosage de l’antibiotique.  

La consommation de pousses de soja et de pomme de terre diminue l’action de la bromélaïne. 

Quelles sont les contre-indications de l’Ananas ? 

L’Ananas en complément alimentaire et la bromélaïne sont contre-indiqués en cas d’allergie à l’Ananas, à la bromélaïne, à la famille des Broméliacées, au venin d’abeille, au pollen d’olivier, au pollen de graminées, au blé, au céleri, à la papaïne, à la carotte, au fenouil ou au cyprès. 

À retenir 

L’Ananas et son composant principal ont montré, lors d’études, de nombreuses propriétés pour la santé, confirmant leur utilisation à juste titre dans des compléments alimentaires pour le confort digestif, pour la minceur, pour le bien-être circulatoire, la sphère respiratoire et dans des compléments alimentaires à visée antioxydante. 
 

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale. 

Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin. 

 

Sources : 

SAFLA Naailah. Ananas comosus (Bromeliaceae) étude botanique, chimique et intérêt thérapeutique. Thèse, Université Paris Descartes, Faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques, 2010. 

Mohd Ali M, Hashim N, Abd Aziz S, Lasekan O. Pineapple (Ananas comosus): A comprehensive review of nutritional values, volatile compounds, health benefits, and potential food products. Food Res Int. 2020 Nov;137:109675. doi: 10.1016/j.foodres.2020.109675. Epub 2020 Sep 17. PMID: 33233252. 

Varilla C, Marcone M, Paiva L, Baptista J. Bromelain, a Group of Pineapple Proteolytic Complex Enzymes (Ananas comosus) and Their Possible Therapeutic and Clinical Effects. A Summary. Foods. 2021 Sep 23;10(10):2249. doi: 10.3390/foods10102249. PMID: 34681298; PMCID: PMC8534447. 

Taussig SJ, Batkin S. Bromelain, the enzyme complex of pineapple (Ananas comosus) and its clinical application. An update. J Ethnopharmacol 1988;22:191-203. 

Yapo ES. Kouakou HT, kouakou LK, Kouadio JY, Kouamé P, Mérillon J-M. Phenolic profiles of pineapple fruits (Ananas comosus L. Merrill). Influence of the origin of suckers. Aust. J. Basic Appl. Sci. 2011;5(6):1372–1378.   

El-Shazly SA, Ahmed MM, Al-Harbi MS, Alkafafy ME, El-Sawy HB, Amer SAM. Physiological and molecular study on the anti-obesity effects of pineapple (Ananas comosus) juice in male Wistar rat. Food Sci Biotechnol. 2018 Apr 11;27(5):1429-1438. doi: 10.1007/s10068-018-0378-1. PMID: 30319853; PMCID: PMC6170270. 

Lin D, Xiao M, Zhao J, Li Z, Xing B, Li X, Kong M, Li L, Zhang Q, Liu Y, Chen H, Qin W, Wu H, Chen S. An overview of plant phenolic compounds and their importance in human nutrition and management of type 2 diabetes. Molecules. 2016;21:1374. doi: 10.3390/molecules21101374.   

Xie W, Zhang S, Lei F, Ouyang X, Du L. Ananas comosus L. leaf phenols and p-coumaric acid regulate liver fat metabolism by upregulating CPT-1 expression. Evidence-Based Complem. Alt. Med. 10.1155/2014/903258 (2014). 

Mohamed GA, Ibrahim SRM, Elkhayat ES, Salah El Dine R. Natural anti-obesity agents. Bul. Fac. Pharm. Cairo Univ. 2014;52(2):269–284. doi: 10.1016/j.bfopcu.2014.05.001. 

Xie W, Wang W, Su H, Xing D, Cai G, Du L. Mécanismes hypolipidémiques d’Ananas comosus L. feuilles chez la souris: différent des fibrates mais similaire aux statines. 2007 Mars;103(3):267-74. doi : 10.1254/jphs.fp0061244. PMID : 17380035. 

Hale L.P. Proteolytic activity and immunogenicity of oral bromelain within the gastrointestinal tract of mice. Int. Immunopharmacol. 2004;4:255–264. doi: 10.1016/j.intimp.2003.12.010. 

Kane S, Goldberg MJ. Use of bromelain for mild ulcerative colitis. Ann Intern Med 2000;132:680. 

Báez R, Lopes MT, Salas CE, Hernández M. In vivo antitumoral activity of stem pineapple (Ananas comosus) bromelain. Planta Med. 2007 Oct;73(13):1377-83. doi: 10.1055/s-2007-990221. Epub 2007 Sep 24. PMID: 17893836. 

Kelly G.S. Bromelain: A literature review and discussion of its therapeutic applications. Altern. Med. Rev. 1996; 1:243-257. 

Chakraborty AJ, Mitra S, Tallei TE, Tareq AM, Nainu F, Cicia D, Dhama K, Emran TB, Simal-Gandara J, Capasso R. Bromelain a Potential Bioactive Compound: A Comprehensive Overview from a Pharmacological Perspective. Life (Basel). 2021 Apr 6;11(4):317. doi: 10.3390/life11040317. PMID: 33917319; PMCID: PMC8067380. 

Brien S, Lewith G, Walker A, Hicks SM, Middleton D. Bromelain as a Treatment for Osteoarthritis: a Review of Clinical Studies. Evid Based Complement Alternat Med. 2004 Dec;1(3):251-257. doi: 10.1093/ecam/neh035. Epub 2004 Oct 6. PMID: 15841258; PMCID: PMC538506. 

Conrozier T., Mathieu P., Bonjean M., Marc J.F., Renevier J.L., Balblanc J.C. A complex of three natural anti-inflammatory agents provides relief of osteoarthritis pain. Altern. Ther. Health Med. 2014;20:32–37.   

Walker AF, Bundy R, Hicks SM, Middleton RW. Bromelain reduces mild acute knee pain and improves well-being in a dose-dependent fashion in an open study of otherwise healthy adults. Phytomedicine 2002;9:681-6. 

Rahayu P, Agustina L, Tjandrawinata RR. Tacorin, an extract from Ananas comosus stem, stimulates wound healing by modulating the expression of tumor necrosis factor α, transforming growth factor β and matrix metalloproteinase 2. FEBS Open Bio. 2017 Jun 9;7(7):1017-1025. doi: 10.1002/2211-5463.12241. PMID: 28680814; PMCID: PMC5494315. 

Golezar S. Ananas comosus Effect on Perineal Pain and Wound Healing After Episiotomy: A Randomized Double-Blind Placebo-Controlled Clinical Trial. Iran Red Crescent Med J. 2016 Mar 1;18(3):e21019. doi: 10.5812/ircmj.21019. PMID: 27247780; PMCID: PMC4884440. 

Kostiuchenko O, Kravchenko N, Markus J, Burleigh S, Fedkiv O, Cao L, Letasiova S, Skibo G, Fåk Hållenius F, Prykhodko O. Effects of Proteases from Pineapple and Papaya on Protein Digestive Capacity and Gut Microbiota in Healthy C57BL/6 Mice and Dose-Manner Response on Mucosal Permeability in Human Reconstructed Intestinal 3D Tissue Model. Metabolites. 2022 Oct 26;12(11):1027. 

Rathnavelu V., Alitheen N.B., Sohila S., Kanagesan S., Ramesh R. Potential role of bromelain in clinical and therapeutic applications. Biomed. Rep. 2016;5:283–288. doi: 10.3892/br.2016.720. 

Traité pratique de phytothérapie - Remèdes d'hier pour médecine de demain, Jean-michel Morel, Ed Grancher 2008, Ed 2017. 

Nettis E, Napoli G, Ferrannini A, Tursi A. IgE-mediated allergy to bromelain. Allergy 2001;56:257-8. 

Tinozzi S, Venegoni A. Effect of bromelain on serum and tissue levels of amoxicillin. Drugs Exptl Clin Res 1978;4:39-44. 

Bradbrook ID, Morrison PJ, Rogers HJ. The effect of bromelain on the absorption of orally administered tetracycline. Br J Clin Pharmacol 1978;6:552-4. 

Bush TM, Rayburn KS, Holloway SW, et al. Adverse interactions between herbal and dietary substances and prescription medications: a clinical survey. Altern Ther Health Med 2007;13:30-5.