Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Café vert

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 24/05/2024 à 16h05, publié le 03/05/2024 à 14h05
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Café vert
Espresso, café turc, café italien, café hong-kongais, café vietnamien, café brésilien, café québécois, café marocain…. Le petit grain est sur tous les continents ! Savez-vous qu’il est arrivé en France au XVIIe siècle ? Depuis, le café est devenu une boisson très populaire et de nos jours, ses bienfaits pour notre bien-être n’ont plus de secrets…

Qu’est-ce que le Café ?

Le Café est le nom de la boisson obtenue grâce aux graines torréfiées de l’arbre, le Caféier qui porte le nom latin de Coffea arabica ou Coffea robusta, pour les espèces de Coffea les plus consommées.
Les caféiers sont des arbres de la famille des Rubiacées comme le gaillet gratteron dont on torréfiait les graines pour les utiliser comme succédané au café pendant la guerre.
Le Caféier est un arbre originaire d’Afrique, précisément d’Ethiopie et également du Kenya ou d’Arabie.  Il mesure jusqu’à 10 mètres de haut. Ses fleurs odorantes sont blanches et regroupées le long des branches à la base de chaque feuille. Ses fruits sont des drupes vertes qui deviennent rouges à maturité et qui contiennent deux graines. 
Le Café se présente sous forme de grains crus, que l’on appelle « café vert » ou de grains torréfiés, le « café », la torréfaction permettant de développer l’arôme du grain exposé à une chaleur importante.
Le nom « café » trouve ses racines en Arabie, où il était appelé « qahwah ».
En 1025, le médecin persan Avicenne rédige dans le « Le Canon de la médecine », le premier texte mentionnant le Café en tant que médicament. À l’époque, le café est utilisé pour « nettoyer la peau, assécher les humidités qui se trouvent en dessous et donner une meilleure odeur au corps ».
Le Café est ensuite utilisé par les derviches musulmans pour leur fournir de l'énergie et c’est au XVe siècle que la diffusion du café se développe avec l’ouverture d'innombrables cafés en Arabie. 
Plus tard, le commerce maritime se développe et permet son exportation de par le monde. À la fin du XVIIe et au XVIIIe siècle, l'utilisation du café devient courante en Europe.
Depuis quelques années, les grains de café sont extraits pour être utilisés dans des compléments alimentaires. Ces compléments alimentaires sont fabriqués, la plupart du temps, à base d’extrait de grains de café vert, non torréfiés.

Composition du Café vert

Le café est utilisé pour ses graines encore vertes. Elles sont composées de nombreux composants phytoactifs qui diffèrent en fonction de l’origine géographique du Café.
Le grain de Café vert contient :
  • des alcaloïdes avec notamment une méthylxanthine, la caféine (environ 70 %) aux propriétés stimulantes, antidouleurs et lipolytiques et un alcaloïde indolique, la trigoneline aux propriétés phytoœstrogéniques, hypoglycémiantes, hypocholestérolémiantes et hypolipidémiantes (la trigonelline se transforme en vitamine B6 pendant la torréfaction du café),
  • des polyphénols avec des acides phénols (acide chlorogénique, acide caféique, acide quinique, acide cinnamique, acide ferulolquinique, acide salicylique…) aux propriétés antioxydantes et anti-infectieuses, des flavonoïdes, un caroténoïde avec la crocétine, des isoflavones (daidzine, génistine, daidzéine, génistéine, formononétine et biochanine A), des lignanes (sécoisolaricirésinol, matairesinol et laricirésinol) aux propriétés phytoœstrogéniques et antioxydantes et des acides organiques (acide malique, citrique, oxalique…),
  • des alcools diterpéniques comme le cafestol et le kahweol aux propriétés antitumorigènes, hépatoprotectrices, de lutte contre la destruction osseuse, antioxydantes et anti-inflammatoires,
  • des protéines, des sucres, des minéraux tels que le calcium, le magnésium, le potassium, le sodium,
  • des acides aminés (l-phénylalanine, l-tyrosine et acide l-pyroglutamique)
  • des acides gras saturés et insaturés,
  • de la sérotonine et de la mélatonine,
  • des stérols aux propriétés hypocholestérolémiantes et des tocophérols anti-radicaux libres.

Propriétés et bienfaits du Café

Les effets stimulants de la caféine sur le système nerveux central sont connus depuis des siècles. Ainsi le Café permet de lutter contre la fatigue et d’améliorer la vigilance.

La caféine a également des propriétés pour la minceur :
  • La caféine ralentit la vidange gastrique, ce qui permet de prolonger la satiété et de diminuer la sensation de faim. Elle a donc un effet coupe-faim.
  • La caféine accélère le métabolisme, c’est-à-dire qu’elle augmente la production d’énergie en augmentant l’utilisation des sucres et en augmentant la combustion des graisses, c’est l’effet brûle-graisse.
  • La caféine a des propriétés laxatives légères permettant d’améliorer le transit avec un effet ventre plat et des propriétés diurétiques utiles en cas de rétention d’eau.
Le Café pourrait donc être utile dans les régimes amincissants et pour lutter contre l’obésité.

Des études d’observation ont montré que la consommation modérée régulière de café pourrait réduire le risque de diabète de type 2 et d'hypertension, ainsi que le risque d'obésité et de dépression. Elle semblerait protéger des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson, de l'asthme et de certaines maladies gastro-intestinales.

Utilisations du Café vert

Les compléments alimentaires pour lutter contre la fatigue ou pour la minceur utilisent des extraits de grains de Café vert.

Le Café vert contre la fatigue

On retrouve un extrait de Café dans les comprimés de Nuit blanche ou dans les gummies Force G Power Max où le Café côtoie d’autres plantes stimulantes comme le guarana psychostimulant, le kola, le maté, le ginseng fortifiant ou le gingembre adaptogène.

Le Café vert pour la minceur

Le Café est riche en caféine. La caféine a plusieurs effets sur la minceur : un effet coupe-faim, un effet brûle graisse, un effet laxatif pour le ventre plat et un effet diurétique pour les œdèmes. Par voie locale, la caféine active la lipolyse et transforme les graisses de réserve de la cellulite en acides gras libres. 
De ce fait, le Café est fréquemment utilisé dans des compléments alimentaires pour la minceur.

Le Café dans les compléments alimentaires brûle graisse

Dans ces compléments alimentaires qui dissolvent les graisses par augmentation du métabolisme énergétique, le Café est associé à :
  • d’autres plantes riches en caféine comme le maté, le guarana, le thé ou le kola,
  • des plantes qui stimulent la digestion comme le piment de Cayenne ou le poivre.

Le Café dans les compléments alimentaires ventre plat

Le Café peut se trouver associé à d’autres plantes pour favoriser le ventre plat :
  • des plantes laxatives comme le thé vert stimulant,
  • des plantes pour favoriser la digestion comme l’artichaut cholérétique, le fenouil pour les ballonnements,
  • du charbon végétal pour diminuer les flatulences,
  • des ferments lactiques tels que Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Bifidobacterium bifidum ou Lactococcus lactis qui vont améliorer le bien-être intestinal et favoriser le transit,
  • des fibres prébiotiques comme les FOS ou fructo-oligosaccharides qui nourrissent les bactéries de la flore intestinale pour un bon transit.

Le Café dans les compléments alimentaires pour les œdèmes

Dans ces compléments alimentaires pour diminuer les gonflements, le Café se trouve à côté :

Le Café dans les packs minceur

Les packs minceur sont des compléments alimentaires pour la minceur qui contiennent au moins deux groupes de plantes parmi les plantes à visée brûle graisse, ventre plat, coupe-faim, antiœdème et anticellulite.  Le Café est la plante idéale pour la minceur car elle couvre pratiquement tous ces besoins. On la trouve alors associée à de nombreuses plantes pour la minceur comme :
  • les plantes brûle-graisse telles que le thé vert ou le guarana,
  • les plantes ventre plat telles que l’hibiscus, l’ascophyllum ou le romarin pour la digestion,
  • les plantes coupe-faim comme le nopal ou le Griffonia ou pour couper l'envie de sucre comme le Gymnema,
  • les plantes contre les œdèmes comme le raisin ou vigne rouge, le radis noir draineur rénal, la piloselle diurétique ou la busserole,
  • les plantes contre la cellulite telles que le marc de raisin.

Le Café vert en homéopathie

Le Café se trouve en dilutions homéopathiques en granules ou en doses aux dilutions 4, 5, 7, 9, 15 et 30 CH.
On utilise le Café torréfié, Coffea tosta ou bien le Café non torréfié, c’est-à-dire encore vert, Coffea cruda.
On l’utilise pour les insomnies avec pensées empêchant l’endormissement, pour l’excitation du soir, pour l’exacerbation des sens ou pour les palpitations cardiaques ou les tremblements.

Le Café vert pour la beauté

Pour la beauté de la peau, on retrouve l’extrait de grains de Café vert riche en caféine dans l’huile de Café vert WAAM pour stimuler la microcirculation et faciliter la régénération des tissus conjonctifs. La peau retrouve une certaine élasticité, les poches sous les yeux se réduisent et les rides s'estompent. L'action drainante du Café vert favorise, par ailleurs, la réduction de la cellulite sur les zones capitonnées du corps.
Pour une peau douce, les grains de Café réduits en poudre et associés à la poudre de noyaux d’abricots dans le Gel Douche Minceur Anaca 3 exfolient la peau lors de la douche en éliminant les cellules mortes pour éviter l’effet peau de crocodile. 

Quels sont les effets indésirables du Café ?

En cas de consommation élevée et/ou prolongée, le Café, en raison de sa teneur en caféine, peut entraîner des effets indésirables tels qu’une insomnie, des tremblements, une nervosité, des maux de tête, mais également des troubles digestifs comme des nausées, des vomissements, des maux d’estomac ou de la diarrhée.
Le Café consommé en dehors des usages recommandés, peut être responsable de palpitations cardiaques ou d’une arythmie cardiaque, d’une accélération de la respiration, de troubles hépatiques et rénaux, de troubles musculaires graves, d’épilepsie, d’une modification de la glycémie, d’hyperthyroïdie ou d’hypertension artérielle.
Le Café peut également entraîner une dépendance après un usage de longue durée et à dose élevée.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Café vert ?

Le Café vert en complément alimentaire est déconseillé en cas de grossesse et d’allaitement
Les compléments alimentaires à base de Café vert sont réservés à l’adulte.

La prise de compléments alimentaires à base de Café vert est déconseillée dans ces pathologies :
  • insomnie, anxiété,
  • dépression et troubles psychotiques,
  • reflux gastro-œsophagien, ulcères de l’estomac et de l’intestin, côlon irritable, diarrhée,
  • antécédents d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle,
  • troubles de la coagulation,
  • insuffisance rénale œdémateuse,
  • maladie du foie,
  • hyperthyroïdie,
  • épilepsie,
  • diabète,
  • glaucome,
  • ostéoporose,
  • certains cancers.  
Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin ou à nos pharmaciens.

Le Café, en raison de sa teneur en caféine, est déconseillé si vous prenez ces médicaments :
  • sympathomimétiques comme l’adrénaline, l’atropine, la dobutamine, la dopamine, la dopexamine, la noradrénaline, l’isoprénaline, l’éphédrine, la phényléphédrine, la quinine et la scopolamine en raison de leur action conjointe avec la caféine sur le cœur et du risque d’accident cardiaque,
  • anxiolytiques, antidépresseurs dont IMAO ou IRS tel que fluvoxamine et neuroleptiques dont le lithium, la clozapine (risque de diminution de leur biodisponibilité) et les phénothiazines,
  • certains médicaments contre l’asthme comme les agonistes béta-adrénergiques et ceux à base de théophylline (augmentation des effets indésirables de la caféine),
  • certains antibiotiques de la classe des quinolones (ciprofloxacine, énoxacine, norfloxacine) (diminution de l’élimination de la caféine),
  • antidiabétiques et metformine (risque d’augmentation ou de baisse de la glycémie),
  • certains médicaments pour le cœur comme certains bétabloquants (nadolol, céliprolol...), inhibiteurs calciques (verapamil, nicardipine), inhibiteurs de l’enzyme de conversion (lisinopril) ou certaines statines,
  • certains diurétiques,
  • anticoagulants comme la warfarine ou antiplaquettaires comme le dipyridamole, la ticlopidine,
  • certains médicaments antiacides ou antireflux comme la cimétidine,
  • pilule contraceptive et hormones féminines (augmentation des effets indésirables de la caféine),
  • médicaments contre l’ostéoporose à base d’acide alendronique (diminution de leur efficacité),
  • certains antalgiques comme l’aspirine ou le paracétamol (augmentation de leurs effets et de leur toxicité),
  • triptans,
  • certains antiépileptiques comme la carbamazépine, le midazolam, le phénobarbital, le valproate, la phénytoïne, l’éthosuximide ou la tiagabine,
  • certains médicaments pour lutter contre les mycoses comme le fluconazole,
  • certains médicaments du sevrage alcoolique, notamment le disulfirame,
  • médicaments hépatotoxiques,
  • Rilutek® (riluzole),
  • Telfast®(féxofénadine),
  • Velcade®( bortézomib), Glivec® (imatinib), Meladinine® (méthoxsalène),
  • Ofev® (nintedanib),
  • Namuscla® (méxilétine),
  • Diacomit® (stiripentol),
  • 5-fluorouracile.
Toute prise de Café vert en complément alimentaire doit être signalée à votre médecin quel que soit le médicament que vous prenez.

Ne prenez pas de complément alimentaire à base de Café vert dans les 24 heures qui précédent un test d’effort cardiaque ou si vous devez subir une intervention chirurgicale.

Il est déconseillé de prendre en même temps à doses élevées et de façon prolongée des compléments alimentaires contenant d’autres plantes ayant les mêmes propriétés que le Café vert comme les plantes riches en caféine telles que cacao, maté, guarana, kola ou thé, ou d’autres plantes stimulantes telles que l’éphédra, l’épine-vinette ou le bigaradier ou orange amère, des plantes aux propriétés anticoagulantes comme l’ail ou des plantes diurétiques.

Le Café ne doit pas être associé à l’alcool, au tabac (ou nicotine) ou à des drogues stimulantes à base d’amphétamine ou de morphine, héroïne ou cocaïne.

À retenir

Le Café est une plante très riche en caféine dont les propriétés pour la santé sont connues et qui expliquent son utilisation pour lutter contre la fatigue et pour favoriser la minceur.

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Ali A, Zahid HF, Cottrell JJ, Dunshea FR. A Comparative Study for Nutritional and Phytochemical Profiling of Coffea arabica (C. arabica) from Different Origins and Their Antioxidant Potential and Molecular Docking. Molecules. 2022 Aug 11;27(16):5126.
Nemzer B, Kalita D, Abshiru N. Quantification of Major Bioactive Constituents, Antioxidant Activity, and Enzyme Inhibitory Effects of Whole Coffee Cherries (Coffea arabica) and Their Extracts. Molecules. 2021 Jul 16;26(14):4306.
Angeloni S, Navarini L, Khamitova G, Maggi F, Sagratini G, Vittori S, Caprioli G. A new analytical method for the simultaneous quantification of isoflavones and lignans in 25 green coffee samples by HPLC-MS/MS. Food Chem. 2020 Apr 27;325:126924.
Ramakrishna A, Giridhar P, Sankar KU, Ravishankar GA. Melatonin and serotonin profiles in beans of Coffea species. J Pineal Res. 2012 May;52(4):470-6.
Cappelletti S, Piacentino D, Sani G, Aromatario M. Caffeine: cognitive and physical performance enhancer or psychoactive drug? Curr Neuropharmacol. 2015 Jan;13(1):71-88. Erratum in: Curr Neuropharmacol. 2015;13(4):554. Daria, Piacentino [corrected to Piacentino, Daria].
Nehlig A, Daval JL, Debry G. Caffeine and the central nervous system: mechanisms of action, biochemical, metabolic and psychostimulant effects. Brain Res Brain Res Rev. 1992 May-Aug;17(2):139-70.
Fiani B, Zhu L, Musch BL, Briceno S, Andel R, Sadeq N, Ansari AZ. The Neurophysiology of Caffeine as a Central Nervous System Stimulant and the Resultant Effects on Cognitive Function. Cureus. 2021 May 14;13(5):e15032.
Westerterp-Plantenga MS, Lejeune MP, Kovacs EM. Body weight loss and weight maintenance in relation to habitual caffeine intake and green tea supplementation. Obes Res. 2005 Jul;13(7):1195-204.
O'Keefe JH, Bhatti SK, Patil HR, DiNicolantonio JJ, Lucan SC, Lavie CJ. Effects of habitual coffee consumption on cardiometabolic disease, cardiovascular health, and all-cause mortality. J Am Coll Cardiol. 2013 Sep 17;62(12):1043-1051
Icken D, Feller S, Engeli S, Mayr A, Müller A, Hilbert A, de Zwaan M. Caffeine intake is related to successful weight loss maintenance. Eur J Clin Nutr. 2016 Apr;70(4):532-4.
O'Keefe JH, DiNicolantonio JJ, Lavie CJ. Coffee for Cardioprotection and Longevity. Prog Cardiovasc Dis. 2018 May-Jun;61(1):38-42
Tabrizi R, Saneei P, Lankarani KB, Akbari M, Kolahdooz F, Esmaillzadeh A, Nadi-Ravandi S, Mazoochi M, Asemi Z. The effects of caffeine intake on weight loss: a systematic review and dos-response meta-analysis of randomized controlled trials. Crit Rev Food Sci Nutr. 2019;59(16):2688-2696.
Henn M, Babio N, Romaguera D, Vázquez-Ruiz Z, Konieczna J, Vioque J, Torres-Collado L, Razquin C, Buil-Cosiales P, Fitó M, Schröder H, Hu FB, Abete I, Zulet MÁ, Fernández-Villa T, Martín V, Estruch R, Vidal J, Paz-Graniel I, Martínez JA, Salas-Salvadó J, Martínez-González MA, Ruiz-Canela M. Increase from low to moderate, but not high, caffeinated coffee consumption is associated with favorable changes in body fat. Clin Nutr. 2023 Apr;42(4):477-485.
Sawynok J. (2011). Methylxanthines and pain. Handbook of experimental pharmacology, (200), 311–329.
Derry, C. J., Derry, S., & Moore, R. A. (2012). Caffeine as an analgesic adjuvant for acute pain in adults. The Cochrane database of systematic reviews, (3), CD009281.
Abo-Salem, O. M., Hayallah, A. M., Bilkei-Gorzo, A., Filipek, B., Zimmer, A., & Müller, C. E. (2004). Antinociceptive effects of novel A2B adenosine receptor antagonists. The Journal of pharmacology and experimental therapeutics, 308(1), 358–366.
Lipton, R. B., Diener, H. C., Robbins, M. S., Garas, S. Y., & Patel, K. (2017). Caffeine in the management of patients with headache. The journal of headache and pain, 18(1), 107
Guermonprez, Pinkas, Torck. Matière médicale homéopathique. Ed. Doin. Paris. 1985, réédition Boiron. 1997. p. 230
Guide familial homéopathie Dr A.Horvilleur Poche. 1988
Shen T, Lee J, Lee E, Kim SH, Kim TW, Cho JY. Cafestol, a coffee-specific diterpene, is a novel extracellular signal-regulated kinase inhibitor with AP-1-targeted inhibition of prostaglandin E2 production in lipopolysaccharide-activated macrophages. Biol Pharm Bull. 2010;33(1):128-32.
Ren Y, Wang C, Xu J, Wang S. Cafestol and Kahweol: A Review on Their Bioactivities and Pharmacological Properties. Int J Mol Sci. 2019 Aug 30;20(17):4238.