Prévenir et lutter contre la cellulite

Prévenir et lutter contre la cellulite

Les cellules du corps stockent l'eau et les lipides dans les tissus. En cas de cellulite, la mise en réserve est excessive et entraîne des surcharges localisées à la surface de la peau : c'est ce qu'on appelle plus couramment les capitons ou l'aspect peau d'orange.

Quels sont les types de cellulite ?

Si toutes les femmes peuvent avoir de la cellulite, l'accumulation de graisses se présente sous différentes formes.

La cellulite adipeuse apparaît le plus souvent chez les femmes rondes. Elle résulte d'une inflammation du tissu adipeux due aux toxines qui s'infiltrent entre les cellules graisseuses de l'hypoderme. Un excès de graisses dans l'alimentation et un manque d'activité sont souvent à l'origine de ce type de cellulite.

La cellulite aqueuse est souvent subie par les femmes minces avec des jambes lourdes. Elle est généralement due à des problèmes circulatoires et se manifeste notamment avec de la rétention d'eau.

Enfin, la cellulite fibreuse présente un aspect peau d'orange prononcé. Douloureuse au pincement, elle est le signe d'une cellulite profonde, généralement ancienne. On la rencontre rarement avant l'âge de 50 ans.

La cellulite : un mal féminin

La cellulite survient essentiellement chez les femmes. Génétiquement conçu pour stocker les graisses et subvenir aux besoins de l'organisme en cas de grossesse et d'allaitement, le corps de la femme contient environ deux fois plus de cellules adipeuses que celui de l'homme. De plus, la sécrétion d'hormones féminines (prolactine, estrogènes) stimule l'accumulation des graisses.

Alors que les femmes sont principalement touchées au niveau des cuisses et du fessier (culotte de cheval), les hommes ont tendance à avoir de la cellulite au niveau de l'abdomen.

Quels sont les facteurs de risque ?

Le risque de cellulite est favorisé par :

  • un taux élevé d'hormones féminines,
  • l'hérédité,
  • une alimentation riche en graisses et en sucres,
  • un manque d'exercice physique,
  • le stress,
  • le tabagisme,
  • des troubles de la circulation sanguine.


Contrairement aux idées reçues, le risque de cellulite n'augmente pas en fonction du poids d'une personne. La cellulite est seulement plus visible sur les personnes dont le poids est élevé.

Comment se manifeste la cellulite ?

La cellulite n'entraîne pas de causes directes sur la santé elle n'est pas à l'origine de pathologies ni un facteur de risque pour l'une d'entre elles. Cependant, elle peut être le point de départ de problèmes de santé comme une gêne physique (jambes lourdes), des douleurs au toucher voire des troubles psychologiques (complexes), la cellulite étant jugée inesthétique.

Comment prévenir et traiter la cellulite ?

Pour prévenir et traiter la cellulite, il faut avant tout suivre une alimentation variée et équilibrée, en privilégiant les fruits et les légumes et en limitant les sucres et les graisses. Pour compléter ce régime alimentaire,  il faut boire de l'eau (1,5 à 2 L par jour) pour favoriser le drainage et l'élimination des toxines.

Pratiquer régulièrement une activité physique participe également à la prévention et au traitement de la cellulite. L'idéal est d'associer les sports d'endurance qui stimulent la circulation sanguine et la musculation qui accélère indirectement la combustion des graisses. En revanche, il faut éviter les vêtements trop serrés, les bains chauds fréquents et la station debout qui sont néfastes à la circulation sanguine.

Cette hygiène de vie peut être accompagnée de l’utilisation de crèmes anti-cellulite à base de composants brûle-graisses comme la caféine. Appliquées sous forme de massages énergiques, les crèmes permettent de limiter la cellulite et retarder son apparition.

D'autres solutions efficaces existent pour traiter la cellulite mais elles sont plus coûteuses et/ou plus invasives :

  • la lipoaspiration (opération chirurgicale),
  • le traitement aux ultrasons (en interne ou en externe),
  • la radiofréquence (traitement aux ondes électromagnétiques),
  • l'endermologie (massage à l'aide d'une machine).

Pour connaître votre type de cellulite et choisir un traitement adapté, consultez votre médecin.