Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Maté

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 10/06/2024 à 16h06, publié le 02/10/2023 à 14h10
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Maté
Le Maté, contrairement à ce que son nom et ses propriétés pourraient laisser entendre, n’est pas une variété de thé bien que son nom, comme le thé, soit à la fois celui de la plante et celui de la boisson obtenue par l’infusion de ses feuilles.
À l’origine mâchées fraîches par les Indiens d’Amazonie, les feuilles sont utilisées depuis des siècles après avoir été séchées, torréfiées et brisées puis infusées dans de l’eau ou du lait bouillant. Le Maté est depuis traditionnellement bu quotidiennement à l’aide d’une paille en fer dans une courge séchée creusée appelée « quechua mati », qui lui a donné son nom. Il est réputé favoriser la bonne humeur et chasser la fatigue. Remarqué par un moine jésuite, il aurait été importé en Europe à partir du XVIIIe siècle.   

Qu’est-ce que le Maté ?

Appelé aussi Yerba mate, thé du Paraguay ou thé des jésuites, le Maté est issu de l’Ilex Paraguariensis, un arbre qui pousse à l’état naturel en Amérique du Sud notamment au Paraguay, mais aussi au Brésil, en Argentine, au Chili et en Uruguay et qui appartient à la famille des Aquifoliacées comme le houx.
L’usage ancien du Maté et sa réputation d’« Or vert des Indios » s’explique par ses propriétés médicinales stimulantes qui permettaient à l’origine aux indiens de cultiver la terre et de chasser aussi longtemps qu’ils le pouvaient.
De nos jours, le Maté est devenu la boisson nationale argentine et ses feuilles ont intégré la pharmacopée française.

Composition du Maté

De nombreux composés phytochimiques actifs ont été identifiés dans le Maté et pourraient être responsables de ses bienfaits pour la santé. Parmi eux, les composés principaux sont les xanthines telles que la caféine et la théobromine, la caféine étant la plus présente et son pourcentage dans le Maté étant intermédiaire entre celle du café et celle du thé, des polyphénols avec des tanins, des catéchines, des composés phénoliques comme l’acide chlorogénique, l’acide caféique, les dérivés de l’acide dicaféoylquinique, l’acide caféoylquinique, l’acide quinique, et des flavonoïdes avec la quercétine, le kaempférol et la rutine. Il contient aussi des saponosides triterpéniques, des acides aminés, des minéraux tels que le phosphore, le fer et le calcium et des vitamines C, B1 et B2.

Propriétés et bienfaits du Maté

La caféine serait le composant principalement responsable des propriétés du Maté : on sait qu’elle stimule le système nerveux, maintient l’éveil et augmente la concentration. Par ailleurs, elle diminue l’appétit et augmente les dépenses énergétiques. Elle est aussi diurétique et laxative.
Cependant, on sait que l’ensemble des composants du Maté agit en synergie pour expliquer les propriétés du Maté relatées lors des études en laboratoire, chez l’animal ou chez l’homme.

Il a été montré que le Maté pouvait avoir une action sur :
  • le poids. Le Maté pourrait intervenir dans la prise en charge de l'obésité en ayant un effet coupe-faim, en ralentissant la prise de poids corporel par la diminution de la formation de cellules graisseuses, par la diminution de l'accumulation de la graisse viscérale en réduisant le taux de cholestérol, de triglycérides, de cholestérol LDL, de glucose, d'insuline, de lipase pancréatique et de leptine.
  • le pré-diabète et le diabète de type 2 en réduisant l’absorption du glucose.
  • la diurèse. Le Maté serait diurétique et permettrait de protéger des maladies du cœur en diminuant le risque d’athérosclérose.
  • le système nerveux. Le Maté aurait montré des propriétés stimulantes du système nerveux central, protecteur des maladies de Parkinson et d’Alzheimer.
  • le foie. Le Maté serait par ailleurs hépatoprotecteur 
  • les douleurs. Il possèderait des propriétés anti-inflammatoires pouvant être mises à profit pour soigner les migraines
  • le stress oxydatif. Il protègerait l'ADN de l'oxydation et possèderait une capacité antioxydante élevée.

Des études ont rapporté que le Maté était associé à la fois à la prévention de certains cancers et notamment à la réduction du développement du cancer de la bouche et au cancer du poumon lié à la cigarette de maïs.  Cependant, il existe un lien entre le développement de certains types de cancers comme les cancers de la gorge, de la bouche et de l’œsophage et le fait de boire le maté qui est servi à des températures supérieures à 65 °C. Par ailleurs, il a été montré une association entre certains Matés riches en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et le risque de développement de cancers de l'œsophage, de l'oropharynx, du larynx, du poumon, de la prostate, des reins et de la vessie lorsque ces Matés sont consommés dans les mêmes conditions qu’en usage traditionnel dans les populations d’Amérique du Sud, c’est-à-dire en quantité quotidienne importante (jusqu’à 30 g par jour) et associés à l’alcool et à la nicotine.
Il n’existe pas de preuve scientifique de son efficacité dans ces indications.
Pourtant, sa richesse en caféine et son utilisation traditionnelle ancestrale confortent son usage jusqu’à nos jours pour améliorer les performances physiques, la mémoire, la concentration, pour diminuer la fatigue ou pour calmer les migraines.

L'EMA, Agence Européenne du Médicament considère comme traditionnel l'usage du Maté pour lutter contre la fatigue et la faiblesse et comme diurétique en tant que complément aux traitements des problèmes urinaires légers.

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage du Maté contre la fatigue physique et psychique.

Utilisations du Maté

Le Maté est proposé en compléments alimentaires pour aider à lutter contre la fatigue et en complément des mesures hygiéno-diététiques pour aider à perdre du poids. Il est aussi utilisé comme diurétique et laxatif léger et pour aider à réduire les douleurs migraineuses.
La partie médicinale utilisée du Maté est sa feuille. Elle est soit séchée et coupée ou réduite en poudre, soit extraite par un solvant, en général un mélange d’eau et d’alcool.

Le Maté pour la minceur

En raison de sa richesse en caféine agissant sur la dégradation des lipides et sur le métabolisme en augmentant la dépense énergétique, de son effet coupe-faim et draineur urinaire contre la rétention d'eau et enfin de ses propriétés sur le métabolisme concernant le sucre et les graisses, le Maté est utilisé dans des compléments alimentaires pour aider à la minceur. La feuille de Maté est séchée puis coupée pour être mise en sachet pour faire des tisanes. Elle y est associée à d’autres plantes qui aident à la perte de poids comme l’ananas anticellulite, le bigaradier, le café vert, le frêne élevé, le guarana brûle graisse, l’hibiscus, le pissenlit draineur urinaire, la pomme, la reine des prés diurétique, le thé vert brûle-graisse.


Le Maté peut se présenter seul sous forme sèche, en comprimés ou en gélules comme dans les gélules Nat et Form  Maté vert  ou dans les gélules Naturactive Maté.

Le Maté peut se présenter associé à d'autres plantes sous forme liquide en ampoules ou en solution buvable ou sous forme de comprimés. En effet, ces compléments alimentaires peuvent contenir d’autres plantes comme
Notre sélection de Maté associé en gélules ou en comprimés :

Notre sélection de Maté associé sous forme d'ampoules, de solution buvable ou de stick buvable :

Le Maté pour la bonne santé du foie

Le Maté a des propriétés protectrices du foie. Il peut se trouver sous forme de comprimés comme dans Aboca hepa action où il est associé à l’artichaut draineur hépatique ou bien sous de solution buvable Arkofluide Ultra draineur où il est associé à de nombreuses plantes à actions drainante et circulatoire et aussi à l’artichaut et au radis noir détoxifiant hépatique.

Le Maté comme booster d’énergie

Le Maté est riche en caféine qui améliore la vigilance et la performance. Il peut être associé à des vitamines et minéraux ou à d’autres plantes stimulantes comme le café, la noix de kola, le guarana, ou à des plantes adaptogènes comme l’ashwaganda, l’éleuthérocoque, le gingembre adaptogène, le ginseng permettant d’adapter l’organisme au stress et de diminuer la sensation de fatigue. Il peut être associé à l’huile de chanvre riche en cannabidiol ou CBD.
Le Maté peut se trouver sous forme de comprimés à avaler ou effervescent, sous forme de tisane ou de solution buvable.


Le Maté peut aussi être utilisé en tant que tonifiant physique et psychique dans des formules qui aident à maintenir le désir et de bonnes relations sexuelles comme dans les comprimés de Flagrant désir homme qui contiennent du ginseng, du guarana et du damiana.

Combien de temps prendre un traitement par le Maté ?

Le Maté s’utilise à la dose préconisée par le laboratoire fabricant du complément alimentaire par cures de 15 jours à 1 mois, à renouveler sur un maximum de 3 mois.

Quels sont les effets indésirables du Maté ?

Le Maté, en raison de sa teneur en caféine, peut entraîner de l’insomnie, de la nervosité, des maux d’estomac, de la diarrhée, des palpitations cardiaques en cas de consommation élevée et/ou prolongée de plus de 3 mois.
La consommation de grandes quantités de Maté, un à deux litres par jour peut être à l’origine de cancers surtout chez les fumeurs et/ou buveurs d’alcool et peut aussi augmenter les effets indésirables liés à la caféine.
Il existe un risque de dépendance lié à la présence de caféine.
Le Maté augmente le risque de dépendance au tabac.
Pour les sportifs de compétition, la caféine contenue dans le Maté peut être décelée dans les tests anti-dopage.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Maté ?

Le Maté est déconseillé en cas de grossesse et d’allaitement
Le Maté est déconseillé chez l’enfant en dessous de 18 ans.

La prise de compléments alimentaires à base de Maté est déconseillée en cas de maladies ou de troubles tels que :
  • l’insomnie,
  • l’anxiété
  • la dépression,
  • le diabète,
  • les troubles de la coagulation,
  • le reflux gastro-œsophagien,
  • la diarrhée,
  • l’épilepsie,
  • le glaucome,
  • le syndrome de l’intestin irritable,
  • l’ostéoporose.
Les compléments alimentaires à base de Maté sont contre-indiqués en cas de:
  • antécédents d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral,
  • insuffisance cardiaque,
  • insuffisance rénale œdémateuse,
  • ulcère gastrique ou du duodénum,
  • hypertension artérielle,
  • hyperthyroïdie.
La prise de Maté est déconseillée si vous prenez des médicaments sympathomimétiques (adrénaline, dobutamine, dopamine, dopexamine, noradrénaline, isoprénaline, éphédrine et phényléphédrine), du riluzole, du méthoxsalène, certains antibiotiques, certains médicaments contre le diabète, certains médicaments pour le cœur, certains médicaments antiacides ou antireflux, des médicaments anticoagulants, la pilule contraceptive, certains médicaments contre l’asthme à base de théophylline, certains médicaments contre l’ostéoporose à base d’acide alendronique, certains neuroleptiques, certains anxiolytiques ou antidépresseurs, certains antiépileptiques, certains médicaments du sevrage alcoolique, certains diurétiques, certains médicaments pour lutter contre les mycoses...
Toute prise de Maté doit être signalée à votre médecin quel que soit le médicament que vous prenez.

Soyez prudent si vous prenez de l’aspirine ou du paracétamol, le Maté peut augmenter leurs effets.

Ne prenez pas de Maté dans les 24 h qui précédent un test d’effort cardiaque ou si vous devez subir une intervention chirurgicale.

Il est déconseillé de prendre en même temps à doses élevées et de façon prolongée des compléments alimentaires contenant d’autres plantes ayant les mêmes propriétés que le Maté, comme les plantes riches en caféine telles que cacao, café, guarana, kola ou thé, des plantes telles que l’éphédra ou le bigaradier ou des plantes aux propriétés anticoagulantes.

Le Maté ne doit pas être associé à l’alcool, au tabac (ne pas consommer d’alcool et ne pas fumer pendant les cures de Maté) ou à des drogues stimulantes à base d’amphétamine ou de cocaïne.

Le Maté est contre-indiqué en cas d'allergie à la caféine ou au Maté.

À retenir

Le Maté est riche en caféine qui est le composant principalement responsable de son utilisation traditionnelle pour la minceur, pour la protection du foie et pour stimuler les capacités intellectuelles et physiques en cas de fatigue.

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Solomon Habtemariam, Medicinal Foods as Potential Therapies for Type-2 Diabetes and Associated Diseases, The Chemical and Pharmacological Basis of their Action, 2019, Academic Press.
http://www.wikiphyto.org/wiki/Maté
Kleber A. S. Berté, Marcia R. Beux, Patricia K. W. D. S. Spada, Mirian Salvador, and Rosemary Hoffmann-Ribani, Chemical Composition and Antioxidant Activity of Yerba-Mate (Ilex paraguariensis A.St.-Hil., Aquifoliaceae) Extract as Obtained by Spray Drying, Journal of Agricultural and Food Chemistry 2011 59 (10), 5523-5527, DOI: 10.1021/jf2008343
C.I. Heck, E.G. De Mejia, Yerba Mate Tea (Ilex paraguariensis): A Comprehensive Review on Chemistry, Health Implications, and Technological Considerations, Journal of Food ScienceVolume 72, Issue 9 Nov 2007 Pagesv-vii, R131-S731.
Rakocevic M, Maia AHN, de Liz MV, Imoski R, Helm CV, Cardozo Junior EL, Wendling I. Stability of Leaf Yerba Mate (Ilex paraguariensis) Metabolite Concentrations over the Time from the Prism of Secondary Sexual Dimorphism. Plants (Basel). 2023 Jun 2;12(11):2199. doi: 10.3390/plants12112199. PMID: 37299178; PMCID: PMC10255638.
Alkhatib, A.; Atcheson, R. Yerba Maté (Ilex paraguariensis) Metabolic, Satiety, and Mood State Effects at Rest and during Prolonged Exercise. Nutrients 2017, 9, 882.
Santos, J.C.; Gotardo, É.M.F.; Brianti, M.T.; Piraee, M.; Gambero, A.; Ribeiro, M.L. Effects of Yerba maté, a Plant Extract Formulation (“YGD”) and Resveratrol in 3T3-L1 Adipogenesis. Molecules 2014, 19, 16909-16924. https://doi.org/10.3390/molecules191016909
Bravo L, Mateos R, Sarriá B, Baeza G, Lecumberri E, Ramos S, Goya L. Hypocholesterolaemic and antioxidant effects of yerba mate (Ilex paraguariensis) in high-cholesterol fed rats. Fitoterapia. 2014 Jan;92:219-29. doi: 10.1016/j.fitote.2013.11.007. Epub 2013 Nov 27. PMID: 24291756.
Bastos DH, Saldanha LA, Catharino RR, Sawaya AC, Cunha IB, Carvalho PO, Eberlin MN. Phenolic antioxidants identified by ESI-MS from Yerba maté (Ilex paraguariensis) and green tea (Camelia sinensis) extracts. Molecules. 2007 Mar 12;12(3):423-32.
Filip R, Ferraro GE. 2003. Researching on new species of "Mate": Ilex brevicuspis: phytochemical and pharmacology study. Eur J Nutr 42: 50–4.
Gonzalez A, Ferreira F, Vazquez A, Moyna P, Paz EA. 1993. Biological screening of Uruguayan medicinal-plants. J Ethnopharmacol 39: 217–20.
Branco CS, Scola G, Rodrigues AD, Cesio V, Heinzen H, Godoy A, Funchal C, Coitinho AS, Salvador M. Organic and Conventional Yerba Mate (Ilex paraguariensis A. St. Hil) Improves Metabolic Redox Status of Liver and Serum in Wistar Rats. Antioxidants (Basel). 2013 Jul 24;2(3):100-9. doi: 10.3390/antiox2030100. PMID: 26784339; PMCID: PMC4665436.
Filip R, Lotito SB, Ferraro G, Fraga CG. 2000. Antioxidant activity of Ilex paraguariensis and related species. Nutr Res 20: 1437–46.
Santos EC, Bicca MA, Blum-Silva CH, Costa AP, Dos Santos AA, Schenkel EP, Farina M, Reginatto FH, de Lima TC. Anxiolytic-like, stimulant and neuroprotective effects of Ilex paraguariensis extracts in mice. Neuroscience. 2015 Apr 30;292:13-21. doi: 10.1016/j.neuroscience.2015.02.004.
María Eduarda {de Lima} and Ana C. Colpo and Marisol Maya-López and Hemerson Rosa and Isaac Túnez and Sonia Galván-Arzate and Abel Santamaría and Vanderlei Folmer, Protective effect of Yerba mate (Ilex paraguariensis St. Hill.) against oxidative damage in vitro in rat brain synaptosomal/mitochondrial P2 fractions}, Journal of Functional Foods, vol 34, p 447-452, 2017.
Medeiros, Márcio Schneider and Schumacher-Schuh, Artur Francisco and Altmann, Vivian and Rieder, Carlos Roberto de Mello}, A Case–Control Study of the Effects of Chimarrão (Ilex paraguariensis) and Coffee on Parkinson's Disease, Frontiers in Neurology, vol 12, 2021.
Mazzafera P. (1994) Caffeine, theobromine and theophylline distribution in Ilex paraguariensis. Revista Brasileira de Fisiologia Vegetal, 6, 149-151.
Schinella G, Fantinelli JC, Mosca SM. 2005. Cardioprotective effects of Ilex paraguariensis extract: evidence for a nitric oxide-dependent mechanism. Clin Nutr 24: 360–6.
Mosimann AL, Wilhelm-Filho D, da Silva EL. Aqueous extract of Ilex paraguariensis attenuates the progression of atherosclerosis in cholesterol-fed rabbits. Biofactors. 2006;26(1):59-70.
Bracesco N, Dell M, Rocha A, Behtash S, Menini T, Gugliucci A, Nunes E. 2003. Antioxidant activity of a botanical extract preparation of Ilex paraguariensis: prevention of DNA double-strand breaks in Saccharomyces cerevisiae and human low-density lipoprotein oxidation. J Altern Complement Med 9: 379–87.
Pittler MH, Ernst E. 2004. Dietary supplements for body-weight reduction: a systematic review. Am J Clin Nutr 79: 529–36.
Kim SY, Oh MR, Kim MG, Chae HJ, Chae SW. Anti-obesity effects of Yerba Mate (Ilex Paraguariensis): a randomized, double-blind, placebo-controlled clinical trial. BMC Complement Altern Med. 2015 Sep 25;15:338. doi: 10.1186/s12906-015-0859-1. PMID: 26408319; PMCID: PMC4583719.
Maiztegui B, Villagarcía HG, Román CL, Flores LE, Prieto JM, Castro MC, Massa ML, Schinella GR, Francini F. Dietary Supplementation with Yerba Mate (Ilex paraguariensis) Infusion Increases IRS-1 and PI3K mRNA Levels and Enhances Insulin Sensitivity and Secretion in Rat Pancreatic Islets. Plants (Basel). 2023 Jul 12;12(14):2620. doi: 10.3390/plants12142620. PMID: 37514235; PMCID: PMC10383281.
 Oliveira DM, Freitas HS, Souza MF, Arçari DP, Ribeiro ML, Carvalho PO, Bastos DH. Yerba Maté (Ilex paraguariensis) aqueous extract decreases intestinal SGLT1 gene expression but does not affect other biochemical parameters in alloxan-diabetic Wistar rats. J Agric Food Chem. 2008 Nov 26;56(22):10527-32.
Klein, G. A., Stefanuto, A., Boaventura, B. C., de Morais, E. C., Cavalcante, Lda S., de, Andrade F., Wazlawik, E., Di Pietro, P. F., Maraschin, M., and da Silva, E. L. Mate tea (Ilex paraguariensis) improves glycemic and lipid profiles of type 2 diabetes and pre-diabetes individuals: a pilot study. J Am Coll.Nutr. 2011;30(5):320-332. 
Daniel D. C. Miranda, Demétrius P. Arçari, José Pedrazzoli, Patrícia de O. Carvalho, Suzete M. Cerutti, Deborah H. M. Bastos, Marcelo L. Ribeiro, Protective effects of mate tea (Ilex paraguariensis) on H2O2-induced DNA damage and DNA repair in mice, Mutagenesis, Volume 23, Issue 4, July 2008, Pages 261–265.
Gonzalez de Mejia E, Song YS, Ramirez-Mares MV, Kobayashi H. Effect of yerba mate (Ilex paraguariensis) tea on topoisomerase inhibition and oral carcinoma cell proliferation. J Agric Food Chem. 2005 Mar 23;53(6):1966-73. doi: 10.1021/jf048158g. PMID: 15769122.
Maciej Wnuk, Anna Lewinska, Bernadetta Oklejewicz, Monika Bugno, Ewa Slota, Grzegorz Bartosz, Evaluation of the cyto- and genotoxic activity of yerba mate (Ilex paraguariensis) in human lymphocytes in vitro, Mutation Research/Genetic Toxicology and Environmental Mutagenesis, Volume 679, Issues 1–2, 2009, Pages 18-23, ISSN 1383-5718.
Camara Fdm, Pedroso Gs, Roman Ss, Dallago Rm, Valduga at, Fernandes bb, et al.. Yerba mate (Ilex paraguariensis St. Hil.) extract inhibits hand-rolled cornhusk cigarette smoke-induced oxidative pulmonary damage . An Acad Bras Ciênc [Internet]. 2020;92(2):e20191141. Available from: https://doi.org/10.1590/0001-3765202020191141
Isabelle Huot, « On découvre le yerba maté », sur Le Journal de Montréal, 20 juin 2021.Consulté le 27 septembre 2023.
Farin Kamangar, Michele M. Schantz, Christian C. Abnet, Renato B. Fagundes, Sanford M. Dawsey; High Levels of Carcinogenic Polycyclic Aromatic Hydrocarbons in Mate Drinks. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 1 May 2008; 17 (5): 1262–1268.
Bates, M. N., Hopenhayn, C., Rey, O. A., and Moore, L. E. Bladder cancer and mate consumption in Argentina: a case-control study. Cancer Lett. 2-8-2007;246(1-2):268-273.
De, Stefani E., Correa, P., Oreggia, F., Deneo-Pellegrini, H., Fernandez, G., Zavala, D., Carzoglio, J., Leiva, J., Fontham, E., and Rivero, S. Black tobacco, wine and mate in oropharyngeal cancer. A case-control study from Uruguay. Rev.Epidemiol.Sante Publique 1988;36(6):389-394. 
Sirima Puangpraphant, Elvira Gonzalez de Mejia. Saponins in Yerba Mate Tea (Ilex paraguariensis A. St.-Hil) and Quercetin Synergistically Inhibit iNOS and COX-2 in Lipopolysaccharide-Induced Macrophages through NFκB Pathways. Journal of Agricultural and Food Chemistry 2009 57 (19), pp 8873–8883
Kang Y, Yan J. Exploring the connection between caffeine intake and constipation: a cross-sectional study using national health and nutrition examination survey data. BMC Public Health. 2024 Jan 2;24(1):3.
Herbal medicines for human use, EMA, 2010
The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998
Bellar, David & Kamimori, Gary & Judge, Lawrence & Barkley, Jacob & Ryan, Edward & Muller, Matthew & Glickman, Ellen. (2012). Effects of low-dose caffeine supplementation on early morning performance in the standing shot put throw. European Journal of Sport Science. 12. 57-61. 10.1080/17461391.2010.536585.
Martin, I., Lopez-Vilchez, M. A., Mur, A., Garcia-Algar, O., Rossi, S., Marchei, E., and Pichini, S. Neonatal withdrawal syndrome after chronic maternal drinking of mate. Ther Drug Monit. 2007;29(1):127-129. 
Fernandes O, Sabharwal M, Smiley T, et al. Moderate to heavy caffeine consumption during pregnancy and relationship to spontaneous abortion and abnormal fetal growth: a meta-analysis. Reprod Toxicol 1998;12:435-44.
Klebanoff MA, Levine RJ, DerSimonian R, et al. Maternal serum paraxanthine, a caffeine metabolite, and the risk of spontaneous abortion. N Engl J Med 1999;341:1639-44. 
Birkett, N. J. and Logan, A. G. Caffeine-containing beverages and the prevalence of hypertension. J Hypertens.Suppl 1988;6(4):S620-S622.
Conen, D., Chiuve, S. E., Everett, B. M., Zhang, S. M., Buring, J. E., and Albert, C. M. Caffeine consumption and incident atrial fibrillation in women. Am J Clin Nutr 2010;92(3):509-514. 
Farag, N. H., Whitsett, T. L., McKey, B. S., Wilson, M. F., Vincent, A. S., Everson-Rose, S. A., and Lovallo, W. R. Caffeine and blood pressure response: sex, age, and hormonal status. J Womens Health (Larchmt.) 2010;19(6):1171-1176.
Azcona O, Barbanoi MJ, Torrent J, Jane F. Evaluation of the central effects of alcohol and caffeine interaction. Br J Clin Pharmacol 1995;40:393-400. 
Carrillo JA, Benitez J. Clinically significant pharmacokinetic interactions between dietary caffeine and medications. Clin Pharmacokinet 2000;39:127-53.
Chroscinska-Krawczyk, M., Jargiello-Baszak, M., Walek, M., Tylus, B., and Czuczwar, S. J. Caffeine and the anticonvulsant potency of antiepileptic drugs: experimental and clinical data. Pharmacol.Rep. 2011;63(1):12-18.
Dreher HM. The effect of caffeine reduction on sleep quality and well-being in persons with HIV. J Psychosom Res 2003;54:191-8.
https://www.anses.fr/fr/content/complements-alimentaires-plantes-meilleure-information-des-consommateurs. Consulté le 28/09/2023