Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les plantes anti cellulite en cas de troubles métaboliques

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 08/07/2024 à 11h07, publié le 28/06/2024 à 11h06
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les plantes anti cellulite en cas de troubles métaboliques
La cellulite est un problème qui peut affecter n’importe qui à n’importe quel âge. Ce surplus graisseux peut se développer tellement, que, si l’on n’y prend pas garde, une obésité avec un poids élevé peuvent survenir rapidement.

Les plantes anti cellulite et le syndrome métabolique

Au cours d’une visite chez le médecin, ce dernier peut vous faire remarquer une légère prise de poids. Il se peut alors qu’il vous prescrive certaines analyses biologiques pour détecter des troubles métaboliques, comme une glycémie légèrement élevée ou un cholestérol ou des triglycérides à la limite de la normale.  

En effet, un problème de poids élevé et de la cellulite au niveau abdominal peuvent cacher un trouble appelé « syndrome métabolique ».

Le syndrome métabolique associe :
  • beaucoup de graisse abdominale,
  • une tension artérielle élevée,
  • une glycémie légèrement élevée,
  • du cholestérol
  • des triglycérides

Ce syndrome peut évoluer et s’aggraver jusqu’à faire le lit de maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, AVC, infarctus...).

En cas d’élévation de votre glycémie ou de votre taux de lipides sanguins (cholestérol ou triglycérides), votre médecin vous conseillera de faire un régime alimentaire pauvre en sucres et en graisses et riche en légumes, en fibres et en protéines végétales.
Il vous conseillera également de reprendre une activité physique peu intense, mais régulière pour solliciter vos muscles et encourager la consommation de calories pour augmenter votre métabolisme de base.

La prise de plantes minceur riches en phytoactifs ayant à la fois des propriétés anticellulite et des propriétés antidiabétiques, hypolipidémiantes et antihypertensives peut vous soutenir.

Ainsi, une prise en charge naturelle par les plantes, le régime et le sport peuvent éviter une escalade vers les médicaments.
En effet, en cas de diabète, le médecin peut vous prescrire des médicaments antidiabétiques comme la metformine ou l’insuline. Lorsque la glycémie n’est pas suffisamment élevée pour justifier la prise de médicaments, certaines plantes pour la minceur ont tout leur intérêt en raison de leurs propriétés hypoglycémiantes.
De même, en cas de cholestérol (LDL cholestérol et cholestérol total) ou de triglycérides élevés, votre médecin pourrait vous prescrire des médicaments hypolipidémiants comme les statines ou les fibrates. Lorsque votre cholestérol et/ou triglycérides sont inférieurs à un seuil, mais qu’ils s’en approchent, certaines plantes pourraient vous être recommandées.

Si votre médecin ne vous propose pas de compléments alimentaires de phytothérapie, demandez-lui son avis. En effet, certaines plantes ont montré leurs bienfaits pour le métabolisme des sucres et des graisses et peuvent également être utilisées en soutien d’un traitement médical contre le diabète ou le cholestérol.
Cependant, certaines présentent des précautions d’emploi et il est nécessaire de demande l’avis de votre médecin avant toute prise.
 

Les plantes pour la cellulite et les troubles métaboliques


Il existe de nombreuses plantes qui permettent de lutter contre la cellulite en agissant sur les facteurs métaboliques.
  • Certaines plantes sont reconnues par les autorités de santé pour leur action de lutte contre les troubles métaboliques à l’origine des maladies cardiovasculaires. Elles sont donc recommandées en prévention des maladies du cœur et des vaisseaux. Elles sont parfois aussi utilisées en compléments de médicaments à visée cardiovasculaire.
  • Certaines plantes ne sont pas reconnues par les autorités de santé, mais leur usage traditionnel dans certains pays indique des propriétés de protection du cœur et du métabolisme.
  • Enfin, certaines plantes sont mal connues, mais des études relativement récentes poussent en leur faveur dans l’utilisation pour la prévention cardio-vasculaire. Pour ces dernières, de plus amples études sont nécessaires pour que les autorités de santé reconnaissent leur effet dans ces indications.

Les 2 plantes reconnues pour la prévention cardiovasculaire

Les plantes spécifiquement reconnues par les instances de santé pour leur action de prévention cardiaque sont l’ail et la levure de riz rouge. En effet, l’ail et la levure de riz rouge permettent de lutter contre le cholestérol et les triglycérides.

Les 4 plantes contre le cholestérol et le sucre

De nombreux pays utilisent de façon traditionnelle et ancestrale certaines plantes pour lutter contre les maladies métaboliques comme le diabète, l’hypercholestérolémie et l’embonpoint. Ainsi, le gingembre, le guggul, le Gymnema et le curcuma ont montré leurs effets de lutte contre la glycémie et /ou les lipides (cholestérol et triglycérides).
 
  • Le gingembre est traditionnellement utilisé pour favoriser la digestion, diminuer les nausées, pour la fatigue et la libido. Depuis une dizaine d’années, les chercheurs s’intéressent aux effets antidiabétiques, hypolipidémiants et hypocholestérolémiants du gingembre.
  • Le guggul est une plante utilisée en médecine ayurvédique pour ses actions antilipidiques et de lutte contre l’obésité. Un extrait de la plante a été standardisé, le guggulipide. Une étude clinique a montré que les propriétés hypocholestérolémiantes et hypotriglycéridémiantes de l’extrait de guggul était équivalente à celles d’un médicament contre le cholestérol, le clofibrate.
  • Le Gymnema est une plante à laquelle les chercheurs se sont récemment intéressés. La « plante au fruit miracle » présente, en effet, des effets positifs sur la glycémie, sur le contrôle des envies de sucre, elle favoriserait aussi la régénération du pancréas, l’organe qui régule la glycémie. Le Gymnema permettrait enfin de lutter contre le cholestérol et les triglycérides. 
  • Le curcuma est une épice très utilisée depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise et indienne et la recherche a montré son action protectrice contre les maladies cardiovasculaires par effet de diminution du LDL cholestérol et des triglycérides.

Les plantes à fibres contre l’absorption des sucres et des graisses

Les fibres de polysaccharides, comme la cellulose et les glucomannanes, dans certaines plantes ont la propriété de diminuer l’absorption des lipides et de sucres.

Ces plantes ont également des propriétés coupe-faim et ventre plat. Ce sont :
 
  • le psyllium a des propriétés hypoglycémiantes et hypolipémiantes. On retrouve le psyllium également dans les compléments alimentaires pour la constipation.
  • le konjac (riche en glucomannanes) qui a aussi des propriétés coupe-faim, ventre plat et anti obésité grâce à ses propriétés de régulation du microbiote intestinal. Le konjac est une plante dépourvue de calories ce qui permet de l’utiliser sans problème en cas de diabète.
  • l’ananas et la papaye empêchent l’absorption des sucres et des graisses grâce à leurs fibres. Elles ont, en plus, une action protéolytique sur la cellulite fibreuse et également des propriétés coupe-faim et ventre plat
  • les algues riches en alginates, bloquent les enzymes de la digestion et captent les graisses et les sucres. C’est ainsi qu’elles diminuent leur assimilation par l’organisme.   Les algues sont également riches en iode. L’iode stimule le métabolisme et donc la combustion des sucres et des graisses avant leur transformation en cellulite. Ces algues, le Fucus, le wakamé et l’Ascophyllum ont aussi un effet coupe faim, un effet ventre plat et un effet régulateur de la flore intestinale dont on sait qu’elle a un rôle dans le développement de l’obésité. En l’absence de troubles thyroïdiens diagnostiqués, les algues sont à utiliser sous contrôle médical à partir de 10 semaines d’automédication en raison de leur teneur en iode.

D’autres ont un effet ventre plat et anti-rétention d’eau, en plus d’un effet hypocholestérolémiant et hypoglycémiant grâce à leurs fibres d’inuline qui agissent également sur la régulation du microbiote intestinal.

C’est le cas de l’artichaut, du pissenlit et de la chicorée.
 
  • L’artichaut est souvent associé à la levure de riz rouge ou aux phytostérols pour le contrôle du cholestérol. L’artichaut, aux propriétés facilitant la digestion, a également des propriétés ventre plat.
  • Le pissenlit, grâce à ses propriétés antidiabétiques et hypocholestérolémiantes, permet de soutenir la lutte contre l’obésité. Le pissenlit est aussi un draineur rénal et un détoxifiant hépatique.
  • Les fibres d’inuline de chicorée ont des effets hypoglycémiants et hypocholestérolémiants qui ont été montrés par des études. Par ailleurs ses fibres sont favorables à un microbiote intestinal sain et à un transit intestinal régulier pour le maintien d’un ventre plat. La chicorée a également des propriétés diurétiques qui sont utiles en cas d’œdèmes liés à une rétention d’eau.

Les plantes à phytoactifs hypoglycémiants et hypolipidémiants

Certaines plantes sont très riches en polyphénols antioxydants qui ont des propriétés antidiabétiques et hypocholestérolémiantes et hypotriglycéridémiantes comme les plantes à caféine et également l’hibiscus, le romarin et la verveine citronnée :
 
  • les plantes riches en caféine comme le thé vert, le maté, la noix de cola ou le café vert sont riches en antioxydants et ont, en plus, des actions coupe-faim, brûle graisses, anti-rétention d’eau et laxatives pour le ventre plat grâce à leur richesse en caféine,
  • l’hibiscus a en plus des effets anti-rétention d’eau pour lutter contre les œdèmes et des effets laxatifs,
  • le romarin a des propriétés antidiabétiques et hypolipidémiantes. Le romarin favorise également le ventre plat et l’évacuation rénale de l’eau en cas de rétention.
  • la verveine citronnée a des propriétés calmantes et antistress avec une action digestive et calmante de l’inflammation et des spasmes intestinaux.

D’autres plantes comme l’olivier, l’ail des ours, l’ail noir et la graine de nigelle, sont non seulement riches en polyphénols, mais elles possèdent également d’autres composants puissamment actifs contre le syndrome métabolique en luttant contre le cholestérol, les triglycérides et l’élévation de la glycémie.
 
  • l’olivier est riche en polyphénols et en acides gras. Les compléments alimentaires à base d’extrait de feuilles d’olivier sont riches en polyphénols puissants qui ont des actions hypocholestérolémiantes et antidiabétiques, mais également des propriétés antiathérogènes et antihypertensives. Ces composés ont donc globalement une action protectrice des vaisseaux sanguins et du cœur.
  • l’ail des ours contient une quantité importante de polyphénols et de composés soufrés qui lui confèrent des propriétés de lutte contre le cholestérol, contre l’hypertension artérielle en préservant le bon fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins, qui souvent s’altère avec l’âge.
  • l’ail noir n’est pas reconnu par les autorités de santé. Cependant, des études ont montré les propriétés de réduction de la glycémie et des lipides de l’ail noir en raison de sa richesse en polyphénols antioxydants et en composés soufrés.
  • la graine de nigelle, ou cumin noir, avec ses polyphénols, ses phytostérols et ses acides gras, est riche en un grand nombre de composés intéressants pour la santé. Au vu de ses usages traditionnels, de plus en plus d’études se penchent sur ses bienfaits pour la santé comme des effets hypocholestérolémiants et antidiabétiques qui permettraient de lutter contre le syndrome métabolique, voire contre l’obésité.


 

À retenir 

De nombreuses plantes sont utilisées pour leur effet couplé anticellulite et régulateur métabolique. Peu de plantes sont reconnues par les autorités de santé pour leur effet sur la glycémie et les lipides en raison du manque d’études mais la recherche progresse constamment et leurs propriétés pourraient être un jour validées pour leur utilisation chez l’homme. En attendant, ces plantes, dont certaines sont utilisées depuis des siècles dans certains pays pour lutter contre les troubles métaboliques, utilisées en complément alimentaire, peuvent apporter un soutien dans la lutte contre la cellulite associée aux troubles métaboliques.
 

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.  
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.  
 
Plantes anti cellulite en cas de troubles métaboliques légers
Plante Prévention cardiovasculaire Usage traditionnel Fibres anti cellulite Phytoactifs anticellulite
Ail                             Ail                   ●●●      
Ail des ours              Ail des ours                     ●●●
Ail noir                      Ail noir                     ●●●
Ananas                    ananas                ●●●  
Artichaut                  Artichaut               ●●●  
Ascophylle               ascophylle                ●●●  
Café vert                  café vert                     ●●●
Chicorée                 Chicorée               ●●●  
Curcuma                 Curcuma              ●●●    
Fucus                      Fucus                ●●●  
Gingembre              Gingembre              ●●●    
Guggul                    Guggul             ●●●    
Gymnema                Gymnema              ●●●    
Hibiscus                  Hibiscus                    ●●●
Konjac                     Konjac               ●●●  
Levure de riz rouge Levure de riz rouge                  ●●●      
Maté                        Maté                    ●●●
Nigelle                     Nigelle                     ●●●
Noix de cola            Noix de cola                     ●●●
Olivier                      Olivier                     ●●●
Papaye                    Papaye               ●●●  
Pissenlit                   Pissenlit               ●●●  
Psyllium                   Psyllium               ●●●  
Romarin                   Romarin                   ●●●
Thé vert                   Thé vert                   ●●● 
Verveine citronnée   Verveine citronnée                   ●●●
Wakamé                   Wakamé               ●●●