Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Bouleau

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 27/02/2024 à 09h02, publié le 22/12/2023 à 15h12
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Bouleau
Le Bouleau est l’arbre du printemps, du renouveau et de la purification ! En effet, le printemps est la saison de la montée de la sève dans le bouleau et la sève est bonne pour purifier votre organisme. Oui, mais l’usage du Bouleau ne se limite pas à la sève... Les extraits de bourgeon, d’écorce, de feuille, de racines peuvent être pris toute l’année pour leurs propriétés bénéfiques pour la santé.

Qu’est-ce que le Bouleau ?

Le nom Bouleau correspond aux arbres appartenant à la famille des Bétulacées. Il regroupe deux espèces utilisées en phytothérapie : le Bouleau blanc, Betula alba ou pubescens et le Bouleau verruqueux, Betula verrucosa ou pendula.
Le Bouleau est un arbre assez facile à reconnaitre et présent partout en Europe.  En effet, lorsque l’on se promène dans les forêts humides, on repère assez facilement le Bouleau blanc grâce à son écorce blanche et brillante qui porte des bandes grises. Le Bouleau verruqueux, que l’on retrouve plutôt dans les clairières ensoleillées, porte quant à lui des taches noires et des crevasses.  

Composition du Bouleau  

Quatre parties du Bouleau sont utilisées : la sève fraîche récoltée sur l’arbre en début du printemps, les bourgeons que l’on récolte dans le cadre de la gemmothérapie, l’écorce et les feuilles dont on réalise des extraits pour la phytothérapie. Chaque partie a une composition qui lui est propre :
  • La sève contient des sucres dont les hétérosides, le bétuloside et le monotropitoside qui libèrent du salycilate de méthyle, un composé salicylé comme l’aspirine. Elle contient également des protéines, des acides aminés, des acides organiques comme l’acide malique et l’acide succinique, des minéraux et des oligoéléments ainsi que des polyphénols avec des acides phénols.
  • Les bourgeons sont riches en acides aminés, en vitamine C, en polyphénols dont les flavonoïdes. Ils contiennent également des résines, une huile essentielle à sesquiterpènes et à salicylate et des dérivés de l’acide bétulinique.
  • L’écorce et les feuilles contiennent des tanins, des flavonoïdes, des acides phénols, de la vitamine C, du potassium, de l’huile essentielle à sesquiterpènes et à salicylate de méthyle, des saponosides triterpéniques avec les bétulasaponosides I et II, des triterpènes pentacycliques avec l’acide bétulinique, le bétulinol (bétuline) et le lupéol et des hétérosides, le bétuloside et le monotropitoside. 

Propriétés et bienfaits du Bouleau  

Les propriétés du Bouleau viennent principalement de sa teneur en composés salicylés. Ces derniers sont responsables de ses propriétés essentielles.
En effet, le Bouleau est essentiellement :
  • diurétique, ce qui permet d’éliminer l’eau en cas de rétention, en particulier dans les régimes amincissants lorsque l’on souffre d’œdème. Cet effet est également bénéfique en cas d’infections urinaires pour laver les voies urinaires. Cet effet est aussi lié à sa teneur en potassium ;
  • dépuratif rénal, effet bénéfique qui permet de soulager en cas de petits calculs rénaux. En cas de calculs rénaux connus, demander un avis médical avant une automédication ;
  • dépuratif articulaire grâce à son action uricosurique (qui favorise l’élimination de l’acide urique) en cas de dépôts d’acide urique dans les articulations, notamment lors de la goutte  ;
  • anti-inflammatoire et antalgique ce qui permet de soulager les douleurs des articulations, l’arthrose, les douleurs musculaires et les rhumatismes déclenchés par l’humidité ;
  • antispasmodique, il calme les douleurs spasmodiques notamment en cas de spasmes des voies urinaires ;
  • antibactérien.

Le bétulinol dans l’écorce et le salicylate de méthyl sont responsables de ses actions :
  • fébrifuges (qui fait tomber la fièvre), antipyrétiques (qui empêche la montée en température) et sudorifiques (qui favorise la sudation).  Ces propriétés sont mises à profit en cas de fièvre dans les compléments alimentaires utilisés pour les refroidissements ou les infections virales comme la grippe.
  • réduction des plaques athéromateuses, des lipides sanguins et du cholestérol.

Les flavonoïdes et les tanins du Bouleau apportent des propriétés :
  • protectrices de la muqueuse de l’estomac ce qui lui donne un avantage par rapport à l’utilisation de l’aspirine ou d’anti-inflammatoires en cas de douleurs, l’aspirine et les anti-inflammatoires étant souvent responsable de brûlures d’estomac.
  • immunomodulatrices, c'est-à-dire “qui régularise la réaction immunitaire”. En particulier, les bourgeons du Bouleau agissent sur l’immunité avec une augmentation du nombre de leucocytes permettant une meilleure résistance vis-à-vis des infections.

Les triterpènes pentacycliques et les sesquiterpènes de l’huile essentielle sont responsables des effets locaux   :
  • anti douleur, en particulier en cas d’arthrose,
  • cicatrisant en cas d’affections cutanées telles qu'eczéma, psoriasis, petites plaies,
  • antiseptique pour purifier en cas de petites irritations cutanées,
  • draineur et dépuratif cutané avec élimination des toxines de la peau en cas de cellulite localisée. On utilise ainsi l’huile de Bouleau issue de l’extraction des feuilles pour des massages dans le cadre de soins amincissants contre la cellulite.

Les oligoéléments sont responsables de ses propriétés reminéralisantes.

L’EMA, Agence européenne du médicament considère comme « traditionnellement établi » l’usage du Bouleau pour augmenter le volume des urines émises afin d’effectuer un lavage des voies urinaires, comme moyen adjuvant de traitement des douleurs modérées du tractus urinaire. Elle recommande d’en réserver l’usage aux adultes et aux enfants de plus de douze ans.

L’ESCOP, Coopération scientifique européenne en phytothérapie considère que le bouleau favorise l’irrigation des voies urinaires, notamment lors d’inflammation et de calcul rénal et comme traitement d’appoint des infections bactériennes urinaires.
 
La Commission E du Ministère de la Santé Allemand reconnaît l’usage du bouleau comme thérapeutique d’irrigation du tractus urinaire lors d’infections bactériennes et de calculs rénaux ; le bouleau peut également être utile dans le traitement des rhumatismes.

Utilisations du Bouleau

Poudre de feuilles

Les feuilles de Bouleau ont principalement un effet diurétique qui peut être mis à profit en cas de rétention d’eau notamment dans les régimes minceur, mais aussi, elles peuvent également être un traitement d’appoint intéressant lors d’une infection urinaire, en complément du traitement instauré par le médecin.
Il est préconisé de faire infuser 2 à 3 g de feuilles séchées de Bouleau (une cuillerée à café) par tasse d’eau bouillante, à raison de deux à trois tasses par jour, à prendre trente minutes avant les repas, en cure de deux semaines maximum. 
Elles peuvent également être pressées en jus comme le Jus de bouleau bio Weleda dont on préconise une cuillère à soupe dans un verre d'eau 3 fois par jour (soit 3 x 15 ml).

Gemmothérapie

Le macérat de bourgeon de Bouleau de chez Herbalgem permet l’élimination naturelle des toxines contenues dans l’organisme.
Les unidoses de Herbalgem Detox Express permettent une détoxification rapide en 7 jours grâce à un concentré de 5 bourgeons dont le Bouleau, le romarin, le châtaignier, l’orme et la bruyère.

Sève de Bouleau

La sève de Bouleau se présente en gouttes homéopathiques comme la Sève de Bouleau 1 DH .
La sève de Bouleau peut également se trouver en solution soit pure comme la Sève de Bouleau de Finlande de Vitaflor dont la composition est bien établie, soit associée aux bourgeons de Bouleau et aux bourgeons de cassis et de frêne qui favorisent aussi l'élimination et l'amincissement dans Cellusève ou et aux bourgeons de cassis diurétiques dans Sève détox.  

Drainage rénal et minceur

Le Bouleau a une action diurétique, ce qui permet de soutenir un effet draineur au niveau des reins et un effet dépuratif sur l’ensemble de l’organisme, actions recommandées lors des régimes minceurs. Il est possible de trouver le Bouleau sous forme associée à d’autres plantes dans les compléments alimentaires pour drainer pour faciliter la perte de poids et éliminer les toxines contenues dans les zones graisseuses.
Ces compléments alimentaires associent le Bouleau à :
Le Bouleau sous forme d’infusion, de gélules, de comprimés ou de gommes

Le Bouleau en ampoules, en unidoses ou en sticks :

Le Bouleau en solution buvable :
  

Confort hivernal

En raison de ses propriétés antibactériennes, antidouleurs, fébrifuges et immunomodulatrices, le Bouleau est associé à d’autres plantes dans Efirub, un complément alimentaire à visée immunitaire contenant également de l’échinacée pour l’immunité, de l’extrait de pépins de pamplemousse antibactérien de l’extrait de romarin antiviral, de la griffe de chat pour la prévention des rhumes et du bouillon blanc pour la toux.

Infections urinaires

Les propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, antispasmodiques et diurétiques du Bouleau en font une plante intéressante en cas de troubles urinaires. Ainsi, on le trouve dans des compléments alimentaires pour le confort urinaire.
Dans les ampoules Arkofluides Confort urinaire, on retrouve le Bouleau sous forme d’extrait de feuilles associé à l’ortie apaisante, à la busserole antiseptique et à la bruyère drainante.
En gemmothérapie, l’activité diurétique des bourgeons de Bouleau est renforcée par celle des jeunes pousses d’airelle et des jeunes feuilles de genévrier dans Urigem. Les jeunes pousses de bruyère apaisent le tractus urinaire.

Douleurs musculaires et articulaires

Dans HerbalGem Osteogem, un complément alimentaire de gemmothérapie, les bourgeons de Bouleau favorisent l’élimination des cristaux d’acide urique dans les articulations. Ils sont associés aux jeunes pousses de séquoia et de ronce qui contribuent au maintien d'une ossature normale et aux bourgeons de pin reminéralisants.
L’extrait de feuilles de bouleau, grâce à ses actions anti-inflammatoires, antidouleurs, dépuratives articulaires et reminéralisantes, se trouve dans des compléments alimentaires destinés à lutter contre les douleurs musculaires et articulaires. Dans NutriExpert Solu Crampes, il est associé à l’ortie dioïque reminéralisante et à l’éleuthérocoque pour l’adaptation au stress physique.

Cellulite

L’huile de massage minceur au Bouleau à l’extrait de feuille de romarin anticellulite et à l’extrait de petit houx pour la circulation, permet de détoxifier la peau en raison des propriétés de drainage cutané de l’extrait de feuilles de Bouleau.
Dans Somatuline Cosmetic Amincissant 7 nuits, l'extrait de bouleau, et plus précisément sa sève, agissent comme drainants et l'armoise maritime contribue à raffermir les tissus adipeux et à leur redonner leur structure.

Quels sont les effets indésirables du Bouleau ?

Les effets indésirables du bouleau les plus fréquents sont des troubles gastro-intestinaux avec des nausées, des vomissements ou de la diarrhée et des troubles allergiques avec une éruption cutanée, une urticaire ou une rhinite allergique.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Bouleau ?

L’usage du Bouleau est réservé aux adultes et aux enfants de plus de douze ans.
En cas de grossesse ou d’allaitement, le Bouleau est déconseillé.
Ne prenez pas de Bouleau si :
  • vous prenez des salicylés, comme l’aspirine ou des AINS (Anti-inflammatoires non stéroïdiens) comme l’ibuprofène. En effet, en cas d’association, le Bouleau pourrait augmenter le risque de brûlures d’estomac.
  • vous prenez des antiagrégants plaquettaires ou des anticoagulants comme la warfarine. En effet, le Bouleau augmente le risque de saignements. De même ne prenez pas de Bouleau si vous êtes sous héparine.
  • vous prenez des médicaments diurétiques
  • vous devez subir une opération chirurgicale
  • vous souffrez d’un ulcère à l’estomac ou au duodénum
  • vous souffrez d’asthme
  • vous souffrez d’une bronchite chronique
  • vous souffrez de calculs urinaires
  • vous souffrez d’œdèmes (gonflements) liés à une maladie cardiaque ou rénale.
Dans tous ces cas, demandez conseil à votre médecin ou à nos pharmaciens si vous souffrez d’une maladie ou si vous prenez des médicaments.
Le bouleau étant diurétique, il convient de boire au moins deux litres d’eau par jour pendant la durée du traitement.
Il n’y a pas de dosage recommandé pour la sève de bouleau, mais une cure de 21 jours est possible.

Quelles sont les contre-indications du Bouleau ?

Le Bouleau est contre-indiqué en cas d’allergie aux salicylés comme l’aspirine, en cas d’allergie au pollen de bouleau, à la carotte, à l’armoise, au céleri, à certaines épices, à la graine de soja, à la pomme, à la noisette et à l’arachide.
Le Bouleau est contre-indiqué à doses élevées et au long cours en cas de varicelle ou de zona.

À retenir

Le Bouleau est reconnu et utilisé sous forme de sève, de jus ou d’extrait de feuille et de bourgeons, pour son effet diurétique en cas d’infections urinaires, pour la rétention d’eau dans le cadre d’un régime minceur, pour son effet apaisant sur les douleurs musculaires et articulaires. Il est également utilisé en application locale pour son effet draineur cutané en cas de cellulite.

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
H. Kallio, S. Ahtonen, J. Raulo, R. R. Linko. Identification of the Sugars and Acids in Birch Sap. Journal of Food Science 50(1):266-269
Tétau Max. Nouvelles cliniques de gemmothérapie. Ed. Similia, Paris. 1987. réédition 2004
Viriot Anne-Claire. Un point sur la gemmothérapie en 2012. Thèse Pharmacie, Toulouse, 2015
Henry Pol. Gemmothérapie, thérapeutique par les extraits embryonnaires végétaux. Edition à compte d’auteur. Bruxelles, 1982.
Goetz P. Quelques éléments pratiques de gemmothérapie = Some practices in gemmotherapy. Phytothérapie, 2006, vol. 4, no2, pp. 83-86
Havlik J, Gonzalez de la Huebra R, Hejtmankova K, Fernandez J, Simonova J, Melich M, Rada V. Xanthine oxidase inhibitory properties of Czech medicinal plants. J Ethnopharmacol. 2010 Nov 11;132(2):461-5.
Tang JJ, Li JG, Qi W, Qiu WW, Li PS, Li BL, Song BL. Inhibition of SREBP by a small molecule, betulin, improves hyperlipidemia and insulin resistance and reduces atherosclerotic plaques. Cell Metab. 2011 Jan 5;13(1):44-56.
Ebeling S, Naumann K, Pollok S, Wardecki T, Vidal-Y-Sy S, Nascimento JM, Boerries M, Schmidt G, Brandner JM, Merfort I. From a traditional medicinal plant to a rational drug: understanding the clinically proven wound healing efficacy of birch bark extract. PLoS One. 2014 Jan 22;9(1):e86147
Lahti, A. and Hannuksela, M. Immediate contact allergy to birch leaves and sap. Contact Dermatitis 1980;6(7):464-465.
Asero R. Effects of birch pollen-specific immunotherapy on apple allergy in birch pollen-hypersensitive patients. Clin Exp Allergy 1998;28(11):1368-73
Winther, L., Malling, H. J., Moseholm, L., and Mosbech, H. Allergen-specific immunotherapy in birch- and grass-pollen-allergic rhinitis. I. Efficacy estimated by a model reducing the bias of annual differences in pollen counts. Allergy 2000;55(9):818-826
Hansen KS, Ballmer-Weber BK, Lüttkopf D, et al. Roasted hazelnuts--allergenic activity evaluated by double-blind, placebo-controlled food challenge. Allergy 2003;58(2):132-8
Osterballe, M., Hansen, T. K., Mortz, C. G., and Bindslev-Jensen, C. The clinical relevance of sensitization to pollen-related fruits and vegetables in unselected pollen-sensitized adults. Allergy 2005;60(2):218-25
Mittag D, Vieths S, Vogel L, et al. Soybean allergy in patients allergic to birch pollen: clinical investigation and molecular characterization of allergens. J Allergy Clin Immunol 2004;113(1):148-54.
Glaumann S, Nopp A, Johansson SG, et al. Anaphylaxis to peanuts in a 16-year-old girl with birch pollen allergy and with monosensitization to Ara h 8. J Allergy Clin Immunol Pract. 2013;1(6):698-9.
Allam JP, Wuestenberg E, Wolf H, et al. Immunologic response and safety in birch pollen sublingual versus oral vestibule immunotherapy: a pilot study. J Allergy Clin Immunol. 2014;133(6):1757-9.e3.
Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
EMA European Medicines Agency, /HMPC/573241/2014, Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC), European Union herbal monograph on Betula pendula Roth and/or Betula pubescens Ehrh. as well as hybrids of both species, folium, 24 November 2014European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998