Arkogélules gymnema sylvestre 45 gélules


Régule la glycémie et réduit l'envie de sucre
  • Forme Forme : G√©lules

7,69 ‚ā¨
7,69 ‚ā¨

Arkogélules Gymnema Sylvestre est un complément alimentaire qui aide à diminuer les envies d'aliments sucrés et à réguler la glycémie. 

Conditionnement : boîte de 45 gélules


Fournisseur :
ARKOPHARMA
BP 28
06511 CARROS Cedex
France

2 gélules par jour à prendre au moment du repas avec un grand verre d'eau.

Précautions d'emploi : 

  • Réservé à l'adulte.
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • Chez les personnes diabétiques, un contrôle régulier de la glycémie (ou du glucose sanguin) est recommandé.
  • Déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.
  • Un complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.
  • A consommer de préférence avant la date indiquée sur la boîte.

extrait de feuille de Gymnema (Marsdenia sylvestris (Retz.) P.I. Forst) - Agent de charge : cellulose - Antiagglomérants : dioxyde de silicium et stéarate de magnésium. Enveloppe d'origine végétale : hydroxypropylméthylcellulose.

Information nutritionnelle :

  Pour 2 gélules
Extrait de feuille de Gymnema 400 mg

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’hyperglycémie se traduit par une augmentation anormale de la glycémie. Un mauvais contrôle de la glycémie chez le diabétique peut être responsable de cette augmentation. A long terme, celle-ci peut provoquer des complications du diabète : cécité, accident vasculaire cérébral, amputation, insuffisance rénale... Au contraire, une hyperglycémie apparaissant ponctuellement n’est pas considérée comme un risque.

Cette hyperglycémie se traduit par les valeurs suivantes :
- Supérieure à 1,26 g/l à jeun ou avant un repas
- Supérieure à 1,80 g/l 2 heures après un repas

Causes de l’hyperglycémie

Les causes d’hyperglycémie sont diverses, parmi elles nous pouvons citer un faible dosage d’insuline ou de médicaments du diabète, un repas riche en glucides, un stress physique ou physiologique, une infection, diminution de l’activité physique et sont prises en charge par l’injection d’insuline rapide si le patient est insulinodépendant.

Symptômes et conséquences

Les débuts d’une hyperglycémie est généralement asymptomatique. Si celle-ci se prolonge, c’est là que les premiers signes apparaissent : fatigue, soif, bouche sèche, urines abondantes, faim exagérée, irritabilité.

Cette hyperglycémie non prise en charge peut conduire à l’acidocétose : en cas de manque d’insuline, les muscles et le cerveau vont devoir utiliser d’autres sources d’énergie une fois les réserves en glucose épuisées. En effet, celui-ci ne peut pas rentrer dans les cellules sans l’aide de l’insuline. Il y aura à partir de là, formation de corps cétoniques fabriqués à partir des acides gras ayant servis de source d’énergie. Leurs présences dans le sang est toxique. Cet état acidocétosique peut conduire au coma avec des signes comme une haleine fruitée (odeur de pomme), une respiration rapide, des nausées et vomissements, douleurs abdominales, confusion, agitation, changement de comportement.

Que faire en cas d’hyperglycémie ?

La première étape consiste à contrôler votre glycémie. Si celle-ci est supérieure à 2,5 g/l, il faut alors vérifier les urines, à la recherche de sucre et de corps cétoniques grâce aux bandelettes urinaires (glycosurie et cétonurie). Si ces tests se révèlent positifs, c’est une situation d’urgence et il sera nécessaire d’appeler l’hôpital ou votre médecin pour adapter vos doses d’insuline. Si cette situation arrive le soir, il est important de ne pas se coucher tant que les corps cétoniques sont toujours présents. Le passage d’hyperglycémie avec corps cétoniques au coma acidocétosique est de quelques heures. S’il survient pendant le sommeil, il peut être fatal.

La deuxième étape est de corriger l’hyperglycémie par injection d’insuline rapide avec le médicament, son effet apparaît au bout de 15 minutes et s’estompe dans les 2 à 4 heures. Si cette injection se trouve au même moment que l’injection d’insuline quotidienne, il faudra rajouter à celle-ci une dose d’insuline rapide en plus. De plus, il faut se nourrir comme d’habitude et boire pour prévenir la déshydratation.

Pour finir il sera nécessaire de contrôler de nouveau la glycémie toutes les 4h jusqu’à disparition des corps cétoniques et avant le prochain repas pour voir s’il est nécessaire d’adapter ou non sa dose d’insuline. Dans tous les cas il ne faut jamais interrompre les injections d’insuline.
En cas de persistance de cette hyperglycémie avec cétonurie, l’hospitalisation s’impose.

Comment prévenir l’hyperglycémie ?

En mesurant régulièrement sa glycémie, en ayant une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins, savoir adapter les doses d’insuline face à diverses situations : sport, repas riche programmé (invitation, restaurant), prise d’alcool.
En cas de légère hyperglycémie à jeun ou d'antécédents familiaux de diabète, l'utilisation d'Arkogélules Gymnema sylvestre permet de maintenir un taux de sucre dans le sang normal. Cette plante est utilisée traditionnellement dans la médecine chinois et indienne comme "destructeur de sucre". Gymnema sylvestre permet également de lutter contre les envies sucrées. Récemment des études scientifiques ont mis en évidence son intérêt dans le diabète de type 2. Il faut prévenir votre médecin si vous prenez Arkogélules Gymnema sylvestre car elle diminue l'absorption intestinale du glucose. Il sera peut être amené à revoir la posologie de votre traitement hypoglycémiant.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 05/07/2019

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS