Ail noir fermenté Oxyprotect 30 comprimés


Cholestérol,Cœur et artères
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Forme Forme : Comprimés

16,46 â‚¬
16,46 â‚¬
Les comprimés d'Ail noir fermenté Oxyprotect cœur et artères est un complément alimentaire.

CHOLESTÉROL
L'Ail noir aide au maintien d'une cholestérolémie normale.

STRESS OXYDATIF
L'Ail noir favorise la capacité antioxydante de l'organisme.
Sélénium, Vit. C et Vit. E contribuent à protéger les cellules du stress oxydatif.

ARTERES La Vitamine C favorise le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins en contribuant à la formation normale du collagène de leurs parois.

Contenance : 30 comprimés
1 comprimé par jour de préférence le matin, avec un verre d'eau.

Complément alimentaire, ne peut se substituer à une alimentation variée et équilibrée. A consommer dans le cadre d'un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu'aux personnes sous traitement anticoagulantµ. Demander conseil à votre médecin ou pharmacien. A conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Agents de charge : phosphates de calcium, cellulose microcristalline ; extrait sec d'Ail noir (Allium sativum) titré en S-allyl-cystéine ; vitamine C (acide L-ascorbique) ; colorant : charbon végétal médicinal ; levure enrichie en sélénium ; anti-agglomérants.

Informations nutritionnelles

Ingrédients Quantité pour 1 comprimé % AR*
Extrait d'Ail noir (bulbe) dont S-allyl-cystéine 250 mg
250 µg
-
Vitamine C 80 mg 100 %
Vitamine E 12 mg 100 %
Sélénium 50 µg 90 %
omérant : stéarate de magnésium ; vitamine E (succinate acide de D-alpha-tocophéryle). *Apports de Référence

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Il existe une corrélation établie entre un taux élevé de cholestérol et le risque de maladies cardiovasculaires. Le traitement de l’excès de cholestérol débute par la mise en place d’un régime diététique, en cas d’échec, un traitement médicamenteux lui est associé, à l’aide d’hypocholestérolémiant, notamment les statines.

Cholestérol et statines

Il a été prouvé que la famille des statines réduit significativement le risque d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral ainsi que le décès de cause cardio-vasculaire.
Les médicaments qui appartiennent à la famille des statines agissent en inhibant la HMG-CoA réductase, enzyme responsable de la synthèse du cholestérol.
Les principaux effets indésirables des statines sont légers et transitoires : troubles digestifs, maux de tête, éruptions cutanés, fatigue...
Mais d’autres effets indésirables, observés plus rarement, peuvent se montrer sévères, c’est le cas des troubles musculaires. Ceux-ci vont imposer ou non l’arrêt du traitement.

Cholestérol et ail noir

L'arrêt des statines ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'occuper de votre taux de cholestérol. L'ail noir fermenté permet de maintenir un taux de cholestérol normal en complément des mesures diététiques. Contrairement à la levure de riz rouge ce n'est pas une "statine naturelle" par conséquent, il n'a pas les mêmes effets secondaires.

L'ail noir est fermenté pour lui enlever son odeur si caractéristique et c'est la fermentation qui va lui donner les vertus thérapeutiques que ne possède pas l'ail classique. C'est l'allicine responsable du goût et de l'odeur qui se transforme en S-allyl-cystéine qui agit en abaissant le taux de mauvais cholestérol (LDL) et en augmentant le "bon" cholestérol (HDL). L'ail noir fermenté est également antioxydant et dans une étude japonaise parue en 2015, il a montré des propriétés pour faire baisser la tension artérielle.
Certaines études prêtent beaucoup d'autres vertus à l'ail noir comme des propriétés sur le diabète, sur le cancer, dans l'obésité, etc... elles demandent cependant à être confirmées.

Diagnostic et symptômes

Face à des signes musculaires d'un patient sous statines, le dosage de l’enzyme musculaire créatine phosphakinase (CPK) est important et caractéristique d’une atteinte musculaire. En effet, lors de la destruction des cellules musculaires, la CPK est libérée dans le sang et sa concentration augmente.

Le terme de myopathie est utilisé pour désigner l’ensemble des atteintes musculaires. Dans ces myopathies on peut observer les myalgies, les myosites (inflammation des muscles) et la rhabdomyolyse.

Les signes musculaires les plus observés sont les douleurs musculaires, les muscles sont plus sensibles et douloureux lors de leur palpation ou encore la fatigue musculaire et crampes musculaires. Les zones atteintes sont soit diffuses ou localisées dans les endroits du corps où la masse musculaire est la plus importante : cuisse, bras. Ces symptômes sont associés ou non à une élévation de la CPK et apparaissent dans les 3 premiers mois du traitement.
Dans les cas les plus sévères, il peut y avoir une destruction des cellules musculaires, c’est la rhabdomyolyse, avec une évolution grave vers l’insuffisance rénale. Cette rhabdomyolyse apparaît de façon soudaine et en quelques jours des douleurs musculaires intenses surviennent, accompagnées d’une difficulté à bouger. La CPK est ici augmentée car la destruction des cellules est très importante.

Les facteurs favorisants l’apparition de troubles musculaires

Les personnes susceptibles d’être plus à risques sont les personnes ou celles ayant dans leur famille une personne atteinte de maladie musculaire (surveillance particulière lors du traitement), les personnes atteintes d’insuffisance rénale ou encore celles ayant une consommation excessive d’alcool.
De plus, les risques d’atteintes musculaires sont favorisés par les interactions médicamenteuses avec les statines (antifongiques, macrolides, médicaments cardiaques, jus de pamplemousse...) ou une dose élevée de statines (à partir de 80mg).

Si le traitement par statines est stoppé, les douleurs musculaires doivent disparaitre en quelques semaines, si ce n’est pas le cas les douleurs proviennent d’une autre origine.
Dans tous les cas, face à la moindre sensibilité, fatigue ou crampe musculaire, il faut contacter rapidement son médecin car dans certains cas, comme nous avons pu l’expliquer plus haut, ces symptômes peuvent être graves.
Face à de tels symptômes, le médecin effectue des bilans et jugera d’arrêter ou de surveiller rigoureusement le traitement ou encore de remplacer la statine par une autre car une personne peut réagir de manière différente à une autre statine. Il pourra également choisir d'autres alternatives thérapeutiques dont l'ail noir fermenté avec une surveillance biologique et une alimentation adaptée.
Dans tous les cas, vous ne devez pas arrêter votre traitement par statine sans en parler avec votre médecin qui évaluera le rapport bénéfice/risque.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 30/08/2019

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS