Ail noir fermenté Oxyprotect 30 comprimés


Cholestérol, Cœur et artères
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Forme Forme : Comprimés

13,63 â‚¬
13,63 â‚¬
Les comprimés d'Ail noir fermenté Oxyprotect cœur et artères est un complément alimentaire.

CHOLESTÉROL
L'Ail noir aide au maintien d'une cholestérolémie normale.

STRESS OXYDATIF
L'Ail noir favorise la capacité antioxydante de l'organisme.
Sélénium, Vit. C et Vit. E contribuent à protéger les cellules du stress oxydatif.

ARTERES
La Vitamine C favorise le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins en contribuant à la formation normale du collagène de leurs parois.

Contenance : 30 comprimés
1 comprimé par jour de préférence le matin, avec un verre d'eau.

Complément alimentaire, ne peut se substituer à une alimentation variée et équilibrée. A consommer dans le cadre d'un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. Déconseillé aux enfants, femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu'aux personnes sous traitement anticoagulantµ. Demander conseil à votre médecin ou pharmacien. A conserver dans un endroit sec et à l'abri de la lumière.
Agents de charge : phosphates de calcium, cellulose microcristalline ; extrait sec d'Ail noir (Allium sativum) titré en S-allyl-cystéine ; vitamine C (acide L-ascorbique) ; colorant : charbon végétal médicinal ; levure enrichie en sélénium ; anti-agglomérants.

Informations nutritionnelles
Ingrédients Quantité pour 1 comprimé % AR*
Extrait d'Ail noir (bulbe) dont S-allyl-cystéine 250 mg
250 µg
-
Vitamine C 80 mg 100 %
Vitamine E 12 mg 100 %
Sélénium 50 µg 90 %
omérant : stéarate de magnésium ; vitamine E (succinate acide de D-alpha-tocophéryle).
*Apports de Référence

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Il existe une corrélation établie entre un taux élevé de cholestérol et le risque de maladies cardio-vasculaires. Le traitement de l’excès de cholestérol débute par la mise en place d’un régime diététique, en cas d’échec, un traitement médicamenteux lui est associé, à l’aide d’hypocholestérolémiant, notamment les statines. Le complément alimentaire Oxyprotect à l’ail noir peut être pris au quotidien dans le cadre d’une alimentation équilibrée et saine avec pour objectif de soutenir l’apport de nutriments de celle-ci.

Quels sont les actifs de Oxyprotect ?

L’ail noir est issu de l’ail commun qu’on a laissé fermenter pendant plusieurs jours. Cette pratique permet de lui enlever son odeur si caractéristique et lui procurerait des propriétés thérapeutiques qu’il ne possède pas dans sa forme originelle. C’est le cas de l’allicine, la molécule responsable du goût et de l’odeur, qui se transforme en S-allyle-cystéine, une substance qui aurait de nombreuses vertus. L’ail noir est notamment une source importante d’antioxydants qui aident ainsi à renforcer la capacité de l’organisme à résister à l’attaque des radicaux libres sur les cellules.

La vitamine C et le sélénium sont également des substances aux propriétés antioxydantes. Elles contribuent à inhiber l’action des radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de l’organisme et de ses métabolismes dont la vitamine C fait figure de précurseurs à plusieurs niveaux, notamment la synthétisation des aliments et énergie.

Parmi les antioxydants, le plus cité est sans aucun doute la vitamine E. Cette molécule contribuerait d’ailleurs à préserver de l’oxydation les lipoprotéines de basse densité et, par voie de conséquence, leur rôle dans le transport du bon cholestérol dans le sang. 

Quel est l’impact du cholestérol sur le cœur ?

Le cholestérol est un lipide naturellement présent dans l’organisme dont le rôle est essentiel à son fonctionnement. Il participe notamment à la structure membranaire des cellules et intervient dans plusieurs métabolismes hormonaux. Sa source est double puisqu’il est à la fois sécrété par le foie et apporté par l’alimentation qui, lorsqu’elle est saturée de graisses, peut déséquilibrer son taux et occasionner un excès. Et comme tout excès, un taux de cholestérol important devient une source de pathologies qui peuvent s’avérer plus ou moins graves, notamment pour cœur.
Le cholestérol est véhiculé dans le sang par une protéine particulière, la lipoprotéine. Cette dernière peut prendre deux formes selon le type de cholestérol qu’elle transporte :
  • HDL, ou lipoprotéine de haute densité dont le rôle est de collecter l’excédent de cholestérol pour le ramener au foie afin qu’il soit éliminé
  • LDL, ou lipoprotéine de basse densité dont le rôle est de distribuer le cholestérol aux différents organes.
En cas d’hypercholestérolémie, les HDL ne parviennent pas à compenser le travail des LDL, laissant s’accumuler des plaques d’athérosclérose sur la paroi des artères qui, à terme, favorisent la formation de caillots de sang, la réduction du flux artériel, voire l’obstruction des vaisseaux. Les principaux dangers sont notamment l’infarctus du myocarde, l’angine de poitrine ou encore l’accident vasculaire cérébral (AVC).

Comment conserver un taux normal de cholestérol ?

La première des choses à faire concerne son apport extérieur de cholestérol, c’est-à-dire son alimentation. Évitez par exemple de manger trop d’aliments gras (fromage, friture, charcuterie) et veillez plutôt à compenser avec une consommation de fruits et de légumes frais. À l’excès de viande rouge, préférez du poisson, riches en oméga-3 et en acides gras plus facilement assimilables, en particulier ceux de mers froides.

En parallèle, la pratique régulière d’une activité sportive permet d’éviter le surpoids et d’entretenir sa santé cardio-vasculaire.
Réduisez, voire stopper si possible, votre consommation de tabac, dont les substances sont néfastes aux artères. Nous proposons de nombreuses solutions pour vous aider.

Prenez le temps, autant que possible, de vous relaxer afin de faire baisser votre niveau de stress au quotidien. Ce temps de repos n’est jamais perdu. De la même manière, ne négligez en aucun cas votre sommeil qui, outre le repos, va permettre à votre organisme de se régénérer.

Dernière chose, une surveillance régulière de son taux de cholestérol surtout à partir d’un certain âge (45 ans environ) est un bon moyen de prévenir les risques de complications.

Sources :
https://www.davidpublisher.org/Public/uploads/Contribute/559f6c1fcd3a1.pdf
https://lpi.oregonstate.edu/mic/vitamins/vitamin-C
http://l2bichat2012-2013.weebly.com/uploads/1/3/9/0/13905422/ue8_-_cours_n6.pdf
https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Reduire-le-risque-cardio-vasculaire/le-cholesterol
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 02/12/2020

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS