Le CBD : ses effets, les formes disponibles et ses interactions

  • Par Samuel Rault, mis à jour le 16/06/2022 à 14h06, publié le 14/04/2022 à 14h04
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Le CBD : ses effets, les formes disponibles et ses interactions
Le CBD ou Cannabidiol est une molécule extraite du chanvre mais contrairement au cannabis qui lui contient du THC, il n’entraine pas de dépendance et d’accoutumance. Sa vente est légale en France sous différentes formes. En revanche, le CBD est interdit dans l’alimentaire.

Les effets du CBD

Le CBD pourrait avoir des effets sur :
  • le bien-être général, l'anxiété, les troubles du sommeil, l'appétit
  • l’inflammation, la perception des douleurs, la récupération musculaire
  • les maux de tête en ayant une action sur la prévention des crises
  • les symptômes et l’inconfort des règles douloureuses (endométriose).
Par son pouvoir antioxydant, le CBD pourrait avoir :
  • un effet régulateur sur la production de sébum et une amélioration des peaux grasses à imperfections
  • un effet apaisant sur les démangeaisons et rougeurs des peaux sensibles
  • des propriétés anti-âge et protectrices contre les effets du photo-vieillissement.

Les différentes formes de CBD

Le CBD se présente sous la forme d’huiles de différentes concentrations, de gélules, de fleurs, d'infusions, de pastilles, de roll-on… Il est important de commencer par de faibles doses et d’adapter ensuite le dosage.
A forte dose, le cannabidiol peut entraîner des somnolences. Selon les produits proposés, il doit être utilisé soit par voie orale soit en usage local (massage). Il faut donc être vigilant à la fois à la concentration en CBD du produit mais également à sa voie d'utilisation. 

Notre sélection d'huile de CBD par voie orale


Le CBD en usage local


Les contre-indications liées au cannabidiol par voie orale

Le CBD est contre indiqué chez les personnes ayant :
  • des antécédents de troubles psychotiques (ex : schizophrénie)
  • une insuffisance hépatique sévère
  • une insuffisance rénale sévère
  • des maladies ou antécédents de troubles cardiologiques ou cérébro-vasculaires sévères (infarctus du myocarde,AVC)
Le CBD est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent et pour les enfants de moins de 18 ans.
 

Interactions du CBD avec les médicaments

Le CBD par voie orale peut interagir avec la prise d’un médicament et en diminuer les effets. Inversement, certains médicaments peuvent diminuer l’efficacité du CBD. Les patients dont le médecin recommande de ne pas manger de pamplemousse pendant leur traitement devront éviter de consommer du CBD car il interagit avec les médicaments de la même manière que le pamplemousse et perturbe la métabolisation de ces médicaments.

Le CBD pourrait diminuer la rapidité avec laquelle le foie décompose certains médicaments et ainsi augmenter leurs effets. De nombreux médicaments (anti-hypertenseurs, antidépresseurs, antihistaminiques, antalgiques, protecteurs gastriques, traitements hormonaux...) sont dégradés par le foie.

Interactions du CBD avec les plantes et compléments alimentaires

Associé avec certains compléments alimentaires et herbes aux propriétés sédatives (millepertuis, la sauge, la mélatonine…) le CBD peut entraîner une fatigue importante.
Avant de consommer du CBD, il est essentiel d’en informer son médecin et son pharmacien et de lui préciser tous les médicaments sur ordonnance ou en vente libre que vous prenez.

Sources :
https://swissmedicalcannabis.ch/le-cbd-est-il-legal/
https://swissmedicalcannabis.ch/en/les-interactions-cbd-medicaments/

Commentaires (0)

info
Vous devez être connecté pour pouvoir commenter cet article !
Me connecter et continuer
contact_support expand_less