Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Houblon

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 10/05/2024 à 15h05, publié le 10/11/2023 à 10h11
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Houblon
Vous connaissez certainement le Houblon pour son utilisation dans la préparation de la bière. En effet, la boisson, fabriquée dès le IVe siècle avec un mélange d’eau, d’orge et d’épeautre, évolue progressivement et l’ajout de Houblon pour sa conservation dès le Moyen-âge lui apporte une amertume et un parfum très apprécié …jusqu’à nos jours ! Mais, savez-vous que la science s’intéresse sérieusement depuis quelques années à ses fleurs ? Pharma GDD vous révèle tout !

Qu’est-ce que le Houblon ?

Le Houblon est une plante répandue dans tous les pays. Utilisée dès le Moyen-Âge en Europe pour son usage en tant que conservateur, sa culture s’est développée dans le monde entier. La plante, que l’on trouve facilement dans nos campagnes, se reconnaît essentiellement grâce à ses très longues tiges (jusqu’à dix mètres de long) qui entourent et étouffent d’autres plantes tel un loup autour d’un mouton (d’où son nom « lupulus » signifiant loup en latin). Ces tiges portent des grandes feuilles découpées de trois, cinq ou sept lobes et des petites fleurs mâles en forme de grappes. Elles portent également des fleurs femelles caractéristiques. En effet, les chatons deviennent, après la floraison, ce que l’on appelle des cônes, de forme ovale et recouverts d’écailles vertes.
Le Houblon appartient à la famille des Cannabacées comme le chanvre.
Le Houblon était utilisé sous forme de levain pour fabriquer le pain avant la découverte de la levure de boulangerie et il est traditionnellement utilisé dans de nombreux pays depuis l’Antiquité pour ses propriétés digestives, antidouleurs et calmantes.
C’est le cône du Houblon qui est utilisé en phytothérapie.

Composition du Houblon 

Le Houblon fait l’objet d’études scientifiques depuis une vingtaine d’année. En effet, la légende raconte que les ouvriers travaillant à trier les cônes de Houblon dans les brasseries souffraient de somnolence tandis que les femmes voyaient leurs cycles se modifier. Pour le Houblon, le mythe n’est pas très loin de la réalité. En effet, quelques dizaines d’années après, les premières études révèlent les propriétés sédatives du Houblon confirmées par leur utilisation traditionnelle dans certains pays notamment en Chine. Plus tard d’autres études révèlent la présence d’un composant responsable de son action sur le cycle ovarien de la femme.
Le cône de Houblon contient :
  • des flavonoïdes prénylés dont les flavanones avec l’hopéine ou 8-prényl-naringénine. Ce composant a un effet œstrogénique très puissant : lorsqu’il arrive dans le sang, il se met à la place des hormones naturelles au niveau des récepteurs aux œstrogènes, ce qui induit une action œstrogénique forte (on dit qu’il mime l’œstrogène naturel. Cette propriété se manifeste par une féminisation chez les grands buveurs de bière avec une gynécomastie (gonflement des seins). Cette propriété présente un avantage en cas d’inconfort lié à la ménopause, période caractérisée par le manque d’hormones telles que l’œstrogène qui se manifeste parfois par des bouffées de chaleur. D’autres prénylflavonoïdes à activité œstrogénique sont présents, mais leur action est moins puissante. Ces composants ont aussi des propriétés antimicrobiennes et anticancéreuses,
  • la chalcone, un autre flavonoïde qui a des propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes, antioxydantes, antidiabétiques et anti-œstrogènes,
  • le xantohumol aux propriétés anticancéreuses et phyto-estrogéniques,
  • une huile essentielle riche en monoterpènes dont le béta-myrcène à l’action sédative et en sesquiterpènes dont, le béta-caryophyllène anxiolytique et l’humulène aux propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et anticancéreuses. Ces composants apportent en plus ses arômes et sa saveur à la bière.
  • une quantité importante d’oléo-résines qui sont des dérivés du phloroglucinol : humulone, cohumulone, adhumulone lupulone, colupulone  (15 à 30 %) responsable de l'amertume et des propriétés thérapeutiques sédatives et digestives du Houblon.
 

Propriétés et bienfaits du Houblon 

L’usage traditionnel du Houblon repose sur une pratique ancestrale.
Cependant, des études chez l’animal et chez l’homme ont montré que les différents composants du Houblon seraient responsables de ses nombreuses propriétés.
Le Houblon pourrait ainsi aider à :
  • soulager la nervosité, l’agitation, le stress et les troubles du sommeil
  • stimuler l’appétit
  • lutter contre les symptômes liés aux changements hormonaux de la ménopause comme les troubles métaboliques tels que le surpoids et les bouffées de chaleur.

Son usage sur la nervosité et les troubles du sommeil est reconnu par l’EMA, Agence européenne du médicament, qui considère comme « traditionnel » l’usage du houblon dans « la prise en charge des formes modérées de stress psychologique et pour favoriser le sommeil ».

Il est aussi reconnu par la Commission E du ministère de la Santé allemand, qui reconnaît l’usage du houblon « dans les troubles de l’humeur comme l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil ».

De même, l’ESCOP, Coopérative Scientifique Européenne de Phytothérapie et par la BHMA, British Herbal Medicine Association reconnaît l’usage du houblon contre « la nervosité, les tensions et les troubles du sommeil ».

L’OMS, Organisation mondiale de la santé, quant à elle, considère le houblon comme un traitement traditionnel de « la tension nerveuse et des insomnies, ainsi que des troubles digestifs et de la perte d’appétit ».

Utilisations du Houblon 

Ménopause et préménopause

De nombreuses études ont confirmé l’usage du Houblon pour soulager les bouffées de chaleur pendant la ménopause. En effet, le cône de Houblon est riche en 8-prényl-naringénine qui a des propriétés phyto-œstrogéniques et pourrait agir sur les troubles de la ménopause.
.
Le Houblon est alors associé dans les compléments alimentaires à d’autres plantes contenant des isoflavones œstrogéniques pour renforcer son activité telles que le lin équilibrant (graines), le kuzu, le soja, la sauge officinale rééquilibrante ou l’achillée millefeuille ou bien à des plantes améliorant les symptômes de la ménopause comme les troubles du sommeil avec la mélisse apaisante, les douleurs comme la reine des prés anti rhumatismale, l’ostéoporose avec l’ortie reminéralisante, la rétention d’eau comme la chicorée diurétique, la digestion comme l’artichaut cholagogue ou les troubles de la libido comme le tribulus ou le damiana.

Le complément alimentaire Menalya Femilyane Menopause contient des plantes équilibrantes hormonales comme le lin ou le Houblon, mais aussi des plantes comme le romarin tonique, des vitamines et des minéraux comme le magnésium pour lutter contre la fatigue.

Détente

Le Houblon, grâce à son huile essentielle est utilisé depuis longtemps pour ses propriétés sédatives en cas de stress, d’anxiété, d’irritabilité.  On peut le trouver seul dans des compléments alimentaires pour adulte ou bien associé à d’autres plantes sédatives comme la passiflore calmante et la fleur d’oranger anxiolytique pour les enfants agités. Le Houblon est particulièrement adapté à la nervosité en cas de déséquilibre ou de carence hormonale lors de la préménopause et de la ménopause.

Sommeil

L’action synergique du Houblon associé à d’autres plantes sédatives permet de favoriser le sommeil dans une infusion pour le sommeil. On le rencontre avec la valériane aux propriétés somnifères, l’escholtzia pour dormir, le basilic antistress ou avec l’ ashwagandha adaptogène. Ces complexes de plante peuvent contenir du magnésium ou de la mélatonine pour la nuit.
Les compléments alimentaires pour le sommeil à base de Houblon sont en gélules ou en comprimés. D’autres comme Ladrôme Bio Sommeil, sont sous forme de gouttes buvables.

Digestion

Le Houblon est traditionnellement utilisé pour la digestion en raison de ses oléorésines qui ont la capacité de stimuler l’appétit en raison de leur amertume. Le Sirop végétal du massif de Chartreuse aux extraits de plantes, camomille matricaire, citronnelle, fenouil, romarin, houblon, cannelle et marjolaine peut être utilisé dès l’âge de 4 ans pour favoriser la santé et le bon fonctionnement du tractus digestif.

Audition

Le stress peut être à l’origine d’une mauvaise audition en étant responsable d’acouphènes. La présence de Houblon dans les compléments alimentaires tels que Tone Audition ou Audispray Zen Audition permet d’apporter une certaine détente favorable au sommeil et par conséquent une diminution du stress.

Chute de cheveux

La chute des cheveux peut être liée à une inflammation du cuir chevelu. L’effet anti-inflammatoire et antioxydant des flavonoïdes et de l’huile essentielle de houblon permet de diminuer ce risque.
Par ailleurs, l’alopécie peut être provoquée par un stress entraînant une consommation importante de vitamines et minéraux indispensables à la vie du bulbe capillaire et à la croissance du cheveu. Les comprimés Capill'R des laboratoires 3 Chênes apportent vitamines, minéraux et du bambou tabashir riche en silice nécessaires à la bonne santé capillaire. Le Houblon permet de favoriser la détente et un sommeil récupérateur permettant de diminuer le stress.
Chez la femme, l’effet phytoœstrogénique du Houblon permettra de compenser la perte d’œstrogènes responsable de la chute des cheveux à la ménopause.

Quels sont les effets indésirables du Houblon ?

En cas d’utilisation de doses trop élevées de Houblon, des effets indésirables peuvent apparaître comme une jaunisse, des vertiges, un ralentissement intellectuel ou des troubles de l’érection. Il est aussi possible de développer une allergie au houblon.
Si vous conduisez un véhicule ou que vous utilisez des machines, ne prenez pas de Houblon : le Houblon pourrait entrainer une baisse de la vigilance et un accident pourrait survenir.
Ne prenez pas de Houblon 15 jours avant ou après une intervention chirurgicale, une somnolence excessive pourrait survenir en raison de l’effet sédatif des produits anesthésiants.
Le Houblon peut entraîner des effets œstrogéniques en cas de surdosage ou en cas d’usage prolongé.
Bien suivre les recommandations de dosage et les durées d’utilisation préconisées par les laboratoires fabricants.

Quelles sont les précautions d’emploi liées au Houblon ?

Le Houblon est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes.
Il ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 12 ans.


Il est recommandé de demander un avis médical avant l’utilisation du Houblon pour une prise en charge de longue durée notamment dans la prise en charge des symptômes de la ménopause. En effet, en raison de son effet œstrogène-like, toute maladie hormonodépendante ou antécédent de maladie hormonodépendante devra être écarté avant la prise de Houblon. Par ailleurs, une réévaluation régulière par un médecin devra être réalisée.  

Le houblon peut interagir avec de nombreux médicaments :
  • somnifères et des tranquillisants en raison de son effet sédatif : il peut augmenter leur effet sédatif,
  • traitements de longue durée en particulier contre le VIH/sida,
  • médicaments œstrogéniques.
Quel que soit le médicament consommé, demandez l’avis de votre médecin avant toute prise de Houblon.

Le Houblon n’entre pas en interaction avec les autres plantes, il est donc possible de l’associer. Cependant, il est déconseillé de la prendre en même temps que d’autres plantes à propriétés œstrogéniques telles que l’actée à grappes (cimicifuga), l’airelle rouge, l’alfafa (luzerne) l’angélique, l’anis, l’armoise, l’avoine, la badiane, la berce, la cataire, le carvi, le cerfeuil des Alpes (méon), cyprès, le fenouil, le fenugrec, le framboisier, le gingembre, le kudzu, le lin, le niaouli, le persil, la réglisse, la ronce de Corée, la sauge officinale ou la sauge sclarée, le saule blanc, le soja ou le trèfle rouge sans l’avis de votre médecin.

Ne consommez pas d’alcool pendant la prise de Houblon en raison du risque de somnolence.

Quelles sont les contre-indications du Houblon ?

Le Houblon est contre-indiqué en cas de maladie hormonodépendante comme le cancer du sein, de l’utérus et de l’ovaire, les mastoses, les kystes ovariens ou l’endométriose... Si vous avez déjà souffert de l’un de ces cancers ou si un membre de votre famille a eu l’une de ces maladies, ne prenez pas de Houblon.

À retenir

Les cônes de Houblon sont utilisés depuis longtemps en usage traditionnel pour prévenir ou aider à guérir de nombreux troubles, comme la nervosité, les troubles du sommeil ou l’appétit. Son action œstrogène-like explique son utilisation pour les bouffées de chaleur liées à la ménopause ou à la préménopause. Attention cependant à l’utiliser selon les précautions d’usage et les recommandations médicales.

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Didier Chéreau, Le houblon (Cannabinaceae) (thèse) : Classification et étude botanique, culture, principes actifs et applications actuelles, Université de Limoges - Faculté de Pharmacie, 20 juin 1990 
Laetitia Bocquet, Les composés phénoliques du houblon, Humulus lupulus L. : Lutte contre la résistance microbienne et perspectives industrielles (thèse), Institut Charles Viollette - Faculté de Pharmacie de l’université de Lille, 21 septembre 2018
Milligan SR, Kalita JC, Heyerick A, Rong H, De Cooman L, De Keukeleire D. Identification of a potent phytoestrogen in hops (Humulus lupulus L.) and beer. J Clin Endocrinol Metab. 1999 Jun;84(6):2249-52. doi: 10.1210/jcem.84.6.5887. PMID: 10372741.
Milligan SR, Kalita JC, Pocock V, Van De Kauter V, Stevens JF, Deinzer ML, Rong H, De Keukeleire D. The endocrine activities of 8-prenylnaringenin and related hop (Humulus lupulus L.) flavonoids. J Clin Endocrinol Metab. 2000 Dec;85(12):4912-5. doi: 10.1210/jcem.85.12.7168. PMID: 11134162.
Tronina T, Popłoński J, Bartmańska A. Flavonoids as Phytoestrogenic Components of Hops and Beer. Molecules. 2020 Sep 14;25(18):4201. doi: 10.3390/molecules25184201. PMID: 32937790; PMCID: PMC7570471.
Milligan SR, Kalita JC, Pocock V, Van De Kauter V, Stevens JF, Deinzer ML, Rong H, De Keukeleire D. The endocrine activities of 8-prenylnaringenin and related hop (Humulus lupulus L.) flavonoids. J Clin Endocrinol Metab. 2000 Dec;85(12):4912-5.
Chadwick LR, Pauli GF, Farnsworth NR. The pharmacognosy of Humulus lupulus L. (hops) with an emphasis on estrogenic properties. Phytomedicine. 2006 Jan;13(1-2):119-31.
Cassia R. Overk, Ping Yao, Lucas R. Chadwick, Dejan Nikolic, Yongkai Sun, Muriel A. Cuendet, Yunfan Deng, A.S. Hedayat, Guido F. Pauli, Norman R. Farnsworth, Richard B. van Breemen,Judy L. Bolton. Comparison of the In Vitro Estrogenic Activities of Compounds from Hops (Humulus lupulus) and Red Clover (Trifolium pratense). J Agric Food Chem. 2005 August 10; 53(16): 6246–6253
James Bowe, Xiao Feng Li, James Kinsey-Jones, Arne Heyerick1, Susan Brain2, Stuart Milligan and Kevin O’Byrne. The hop phytoestrogen, 8-prenylnaringenin, reverses the ovariectomy-induced rise in skin temperature in an animal model of menopausal hot flushes. Journal of Endocrinology (2006) 191, 399-405
Heyerick A, Vervarcke S, Depypere H, Bracke M, De Keukeleire D. A first prospective, randomized, double-blind, placebo-controlled study on the use of a standardized hop extract to alleviate menopausal discomforts. Maturitas. 2006 May 20;54(2):164-75
R. Erkkola, S. Vervarcke, S. Vansteelandt, P. Rompotti, D. De Keukeleire, A. Heyerick. A randomized, double-blind, placebo-controlled, cross-over pilot study on the use of a standardized hop extract to alleviate menopausal discomforts. Phytomedicine 17 (2010) 389–396 
Goetz P. Le rôle du houblon et de ses constituants dans le traitement de la ménopause. Phytothérapie, April 2007, Volume 5, Issue 2, pp 83–85
Schiller H, Forster A, Vonhoff C, Hegger M, Biller A, Winterhoff H. Sedating effects of Humulus lupulus L. extracts. Phytomedicine. 2006 Sep;13(8):535-41. doi: 10.1016/j.phymed.2006.05.010. Epub 2006 Jul 24. PMID: 16860977.
Kyrou I, Christou A, Panagiotakos D, Stefanaki C, Skenderi K, Katsana K, Tsigos C. Effects of a hops (Humulus lupulus L.) dry extract supplement on self-reported depression, anxiety and stress levels in apparently healthy young adults: a randomized, placebo-controlled, double-blind, crossover pilot study. Hormones (Athens). 2017 Apr;16(2):171-180. doi: 10.14310/horm.2002.1738. PMID: 28742505.
T Gurgel do Vale, E Couto Furtado, JG Santos Jr, GSB Viana. Central effects of citral, myrcene and limonene, constituents of essential oil chemotypes from Lippia alba (Mill.) N.E. Brown. Phytomedicine, Volume 9, Issue 8, 2002, Pages 709-714
Bahi A, Al Mansouri S, Al Memari E, Al Ameri M, Nurulain SM, Ojha S. β-Caryophyllene, a CB2 receptor agonist produces multiple behavioral changes relevant to anxiety and depression in mice. Physiol Behav. 2014 Aug;135:119-24. doi: 10.1016/j.physbeh.2014.06.003.
Schmitz M, Jäckel M. Vergleichsstudie zur Untersuchung der Lebensqualität von Patienten mit exogenen Schlafstörungen (vorübergehenden Ein- und Durchschlafstörungen) unter Therapie mit einem Hopfen-Baldrian-Präparat und einem Benzodiazepin-Präparat [Comparative study for assessing quality of life of patients with exogenous sleep disorders (temporary sleep onset and sleep interruption disorders) treated with a hops-valarian preparation and a benzodiazepine drug]. Wien Med Wochenschr. 1998;148(13):291-8. German. PMID: 9757514.
Franco L, Sánchez C, Bravo R, Rodriguez A, Barriga C, Juánez JC. The sedative effects of hops (Humulus lupulus), a component of beer, on the activity/rest rhythm. Acta Physiol Hung. 2012 Jun;99(2):133-9. doi: 10.1556/APhysiol.99.2012.2.6. PMID: 22849837.
Min B, Ahn Y, Cho HJ, Kwak WK, Jo K, Suh HJ. Chemical compositions and sleep-promoting activities of hop (Humulus lupulus L.) varieties. J Food Sci. 2023 May;88(5):2217-2228. doi: 10.1111/1750-3841.16544. Epub 2023 Apr 11. PMID: 37038885.
WANG E. & al. Is Propionibacterium Acnes Associated with Hair Casts and Alopecia? International Journal of Trichology (2012).
FILAIRE E. & al. Androgenetic Alopecia: Microbiota Landscape and Role of Lindera strychnifolia Roots Extract as a Natural Solution for Hair Loss. International Journal of Cosmetic Science (2020).
https://www.cir-safety.org/sites/default/files/HumLup042017TR.pdf
Gasmi A, Mujawdiya PK, Beley N, Shanaida M, Lysiuk R, Lenchyk L, Noor S, Muhammad A, Strus O, Piscopo S, Komisarenko A, Fedorovska M, Bjørklund G. Natural Compounds Used for Treating Hair Loss. Curr Pharm Des. 2023;29(16):1231-1244. doi:0.2174/1381612829666230505100147. PMID: 37151166.
Kesika P, Sivamaruthi BS, Thangaleela S, Bharathi M, Chaiyasut C. Role and Mechanisms of Phytochemicals in Hair Growth and Health. Pharmaceuticals (Basel). 2023 Jan 30;16(2):206. doi: 10.3390/ph16020206. PMID: 37259355; PMCID: PMC9963650.
Galkin AY, Solovjova VF, Dugan AM. Anti-inflammatory and immunomodulating properties of the herbal preparation indicated for prevention and treatment of alopecia. Botanics: Targets and Therapy. 2013;3:49-55
Walker EG, Lo KR, Pahl MC, Shin HS, Lang C, Wohlers MW, Poppitt SD, Sutton KH, Ingram JR. An extract of hops (Humulus lupulus L.) modulates gut peptide hormone secretion and reduces energy intake in healthy-weight men: a randomized, crossover clinical trial. Am J Clin Nutr. 2022 Mar 4;115(3):925-940. doi: 10.1093/ajcn/nqab418. PMID: 35102364.
Hamm AK, Manter DK, Kirkwood JS, Wolfe LM, Cox-York K, Weir TL. The Effect of Hops (Humulus lupulus L.) Extract Supplementation on Weight Gain, Adiposity and Intestinal Function in Ovariectomized Mice. Nutrients. 2019 Dec 7;11(12):3004. doi: 10.3390/nu11123004. PMID: 31817899; PMCID: PMC6950254.
Yamashita M, Fukizawa S, Nonaka Y. Hop-derived prenylflavonoid isoxanthohumol suppresses insulin resistance by changing the intestinal microbiota and suppressing chronic inflammation in high fat diet-fed mice. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2020 Feb;24(3):1537-1547. doi: 10.26355/eurrev_202002_20212. PMID: 32096203.