Baisse de la libido : comment réagir ?

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 03/08/2022 à 09h08, publié le 21/07/2022 à 17h07
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Baisse de la libido : comment réagir ?
Qui n’a pas déjà ressenti une baisse de libido, pour diverses raisons, fatigue, stress, tension au sein du couple, deuil… Cette diminution du désir sexuel est fréquente et ne touche pas que les femmes. Pharma GDD vous explique ce qu’est une baisse de la libido, les diverses causes et vous donne de nombreuses solutions pour mieux vivre et accompagner cette période qui peut arriver à tout moment. Sexologue, thérapie de couple ou encore des compléments alimentaires, des gels et accessoires pour stimuler le désir sexuel, nous vous apportons les clés d’une sexualité épanouie !

La baisse de la libido

Une baisse de libido est la diminution du désir sexuel. Ce phénomène se manifeste par un intérêt porté sur la chose moins courante. On y pense moins, on a moins envie de faire l'amour. Cela peut susciter une anxiété chez la personne concernée mais, également chez le ou la partenaire qui n'éprouve pas forcément ce sentiment au même moment. La baisse de libido peut être source de conflit, de dispute, d'incompréhension au sein du couple et de rupture. La baisse de libido est l'un des premiers motifs de consultation chez le sexologue. D'après certaines enquêtes sur la sexualité des français, ce phénomène étudié sur 12000 personnes âgées de 18 à 69 ans, seuls 1,9 % des hommes et 6,8 % des femmes disaient avoir souffert souvent d'une absence ou d'une insuffisance de désir. En effet, la baisse de libido masculine n’est pas rare. Mais comment réagir face à une baisse de libido ? La première chose est d'essayer de comprendre pourquoi, en se demandant quelle serait la cause à ce problème. Pour cela, nous avons établi les diverses causent d'une baisse de libido et les solutions qui peuvent vous aider afin de retrouver un désir sexuel. 

Le stress et la baisse de libido 

Un stress, un choc émotionnel, un deuil ou encore un licenciement peuvent jouer sur les hormones. Le stress engendre une sécrétion plus importante de cortisol, une hormone utile en cas de peur. Elle conditionne notre corps à se mobiliser pour la fuite ou le combat, mais s'avère néfaste au quotidien et peut être à l'origine d'un taux de testostérone faible. 
L'anxiété et le stress peuvent être réduit grâce à une thérapie ou avec des compléments alimentaires anti-stress. Certains sont élaborés à partir d'extraits de plantes comme le Griffonna qui est riche en 5-Hydroxytryptophane, un précurseur de la sérotonine. Cette dernière est un neurotransmetteur qui régule les humeurs et compense l'action de la dopamine. La Rhodiole contribue à une meilleure adaptation de l'organisme face au stress tandis que l'aubépine aide à réduire la nervosité.
Le magnésium contribue à la réduction de la fatigue notamment en période de surmenage et maintien de bonnes fonctions psychologiques.


La dépression nécessite un suivi médical associé à un traitement adapté. Il sera nécessaire de laisser de côté les problèmes de libido et se centrer sur les causes de la dépression pour guérir et ensuite retrouver une vie normale.

La fatigue et la baisse de libido

La fatigue entraine une diminution, voire une disparition du désir sexuel. La libido nécessite une certaine vitalité et une disponibilité d'esprit qui est absente lors de période de grande fatigue. En effet, le corps se concentre sur les besoins vitaux, comme manger, boire, dormir... Le repos, un allègement du planning des activités et des sorties ainsi que des nuits de 8 heures sont nécessaires pour retrouver une vitalité et se dégager du temps pour soi. 
Des compléments alimentaires anti-fatigue peuvent aider à retrouver de la vitalité. Ils contiennent du Ginseng contribue à la vigueur de l'organisme et aux fonctions cognitive contribue à la vigueur de l'organisme et aux fonctions cognitives. La vitamine C sous sa forme d'acide ascorbique est essentielle au maintien d'une vitalité générale par sa contribution au métabolisme énergétique et son soutien au système immunitaire du corps. Les vitamines du groupe B dont la thiamine sont impliqués dans le métabolisme des hydrates de carbone et des protéines. Le Guarana réduit la fatigue intellectuelle. La Taurine est un dérivé d’acide aminé naturellement présent dans le corps humain. La Cannelle possède des propriétés stimulantes qui contribuent à résister contre la fatigue mentale et physique.


L'alimentation équilibrée, riche en produits frais va aider à augmenter l’énergie. Le sport ou toute activité physique peuvent aider à améliorer certains troubles sexuels. Le sport améliore la qualité du sommeil, diminue la fatigue et aide à retrouver la libido. Le désir sexuel peut être stimulé dans un premier temps par la pensée, les fantasmes, les livres, les podcasts ou encore les films érotiques. Cela a pour but de conditionner pour susciter ensuite le désir.
La vie de famille, le travail, le rythme quotidien n'aident pas à s'octroyer du temps en amoureux, laissant passer les jours, les semaines ou les mois sans câlins. Sans tout planifier, il est cependant intéressant de choisir le moment le plus opportun pour se laisser aller avec son ou sa partenaire. En effet, il est compliqué d'avoir envie de faire l'amour après une journée de travail, une soirée à gérer la famille, le repas... Peut-être, serait-il plus judicieux de ne pas attendre l'heure d'aller au lit, le moment où le marchand de sable fait son effet, mais plutôt se glisser sous la couette lorsque les enfants sont dans les bras de morphée, entre 20 h et 21 h. L'autre solution, serait de ne pas se mettre de pression lors du coucher des enfants ou du rangement de la cuisine. Pour cela, le week-end, plus propice à la détente vous permet de choisir le meilleur moment, par exemple, la sieste des enfants en début d'après-midi.

Il ne faut pas perdre de vue que l'acte sexuel n'est pas la seule démonstration d'amour et de désir. La tendresse, le fait de passer sa main sur le visage ou le dos de son ou sa partenaire, un baiser volé aident à garder un lien pour ne pas s'éloigner. La communication, la compréhension, l'acceptation des fluctuations de libido. Il est important d'expliquer à son partenaire le motif de cette baisse de libido et l'amour que vous lui portez, afin d'éviter qu'il ou elle pense en être la cause. Cela a également pour but de ne pas se mettre une pression supplémentaire et entrer dans un cercle vicieux.

Les problèmes de couple et la libido

Des problèmes de couple et les disputes n’améliore pas la libido. Une thérapie peut aider à rétablir la communication. Elle apporte son aide dans la gestion des sentiments à l'égard de la relation, et vous conseille pour résoudre les problèmes afin de rétablir la communication. Un médecin généraliste peut orienter vers une consultation psychosexuelle ou une thérapie relationnelle pour faciliter la communication et discuter des problèmes sexuels et/ou émotionnels qui peuvent contribuer à un manque de libido.

Lors d’une grossesse et surtout à la suite d’un accouchement pouvant être compliqué et traumatisant, il n’est pas rare qu’une femme vive une baisse de la libido. Durant le postpartum, elle connait une chute des hormones féminines pouvant modifier le comportement, engendrant un état dépressif, morose et l’arrivée d’un enfant entraine également un stress, de la fatigue et une tension au sein du couple. 

Les facteurs hormonaux et la baisse de libido

La contraception et la baisse de la libido

La contraception hormonale peut modifier la libido, l'augmenter pour certaines ou la diminuer pour d'autres. Lorsque la baisse de libido est ressentie, il se peut qu'elle ne soit que temporaire et disparaître en quelques mois. Cependant, si cela perdure, il est conseillé de consulter son gynécologue et réajuster la contraception, en changeant peut-être de dosage.  

La ménopause et la baisse de la libido

Concernant la ménopause, la chute des hormones œstrogènes et testostérone est susceptible d'affecter la libido. Les niveaux de testostérone diminuent naturellement tout au long de la vie d'une femme. Les œstrogènes chutent brutalement à la suite de la ménopause. Elle réduit également les sécrétions vaginales, entrainant une sécheresse intime, au niveau du tissu vaginal, provoquant des douleurs et un inconfort lors des rapports sexuels. L'âge peut être également source de stress, de problèmes de santé et d'une baisse de condition physique. Il est possible de demander conseil à son gynécologue afin de prescrire un traitement hormonal substitutif (THS). Il faut savoir que ce traitement ne s'adresse pas à toutes les femmes, en particulier pour celles qui présentent un risque accru de cancer du sein

Ces compléments alimentaires ménopause sont élaborés à partir de vitamines, de plantes et d'oméga 3. Le magnésium contribue à réduire la fatigue et à maintenir l'équilibre du système nerveux. Le pollen contribue au confort pendant la ménopause. Il aide à diminuer les bouffées de chaleur et la fatigue passagère pendant cette période favorisant le bien-être. La vitamine B6 contribue à réguler l'activité hormonale. La DHA participe au maintien des fonctions cérébrales tandis que l'acide folique peut contribuer à la réduction de la fatigue. La Maca et le Bacopa favorisent l'équilibre émotionnel.

Les lubrifiants pour sécheresse intime apportent un confort au quotidien, mais aussi durant le rapport sexuel. Ils sont formulés à partir de glycol naturel dérivé du maïs, de la glycérine, en acide hyaluronique offrant une hydratation longue durée. L'extrait naturel de bardane et d'aloe vera viennent apaiser et hydrater les muqueuses sèches. Ils sont également enrichis en pré et probiotiques pour rééquilibrer la flore vaginale.


La baisse de la libido liée à une chute hormonale peut aussi toucher les hommes qui connaissent une diminution de la testostérone. Un apport en testostérone peut aider à retrouver une sexualité normale. 

Les troubles de la thyroïde et la libido

Un dérèglement de la thyroïde tant chez la femme que chez l'homme. L'hypothyroïdie comme l'hyperthyroïdie peuvent engendrer des répercussions sur la libido, la lubrification, l'érection, l'éjaculation et l'orgasme. Concernant les femmes, les deux affections thyroïdiennes coïncideraient à une altération du désir, de l'excitation, de la lubrification, de l'orgasme et de la satisfaction sexuelle. Divers facteurs concomitants peuvent amener au diagnostic des troubles de la thyroïde. Chez la femme, une baisse de la libido associée à une frilosité, une constipation, une grande fatigue et une prise de poids correspondent au schéma de l'hypothyroïdie. Un homme est susceptible de rencontrer des difficultés à avoir une érection et une éjaculation le plus souvent retardée, voire une anéjaculation. Concernant les hommes, l’hypothyroïdie serait davantage associée à une éjaculation retardée.

L'hyperthyroïdie chez la femme correspond à une hyperactivité de l'organisme, se manifestant par une irritabilité, des tremblements, une diarrhée, une perte de poids malgré un appétit plus important. Du côté des hommes, l'hyperthyroïdie se manifeste par l'éjaculation prématurée. Des traitements peuvent être adaptés et prescrits par un endocrinologue. La correction du trouble et le retour à des taux normaux d'hormones s'accompagnent d'une amélioration bien distincte des troubles sexuels. Les médicaments prescrits compensent la carence en hormones thyroïdiennes ou réduisent leur production en fonction de la pathologie thyroïdienne. Un soutien psychologique ou une thérapie auprès d’un sexologue sont fortement conseillés pour aider à traverser cette étape et mieux le vivre, le temps d'avoir le bon dosage médicamenteux pour corriger le taux hormonal.

Les traitements médicamenteux et les addictions vs la libido

Certains médicaments peuvent exercer une influence sur la libido, comme le traitement médical type ISRS (Inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine) pour traiter la dépression, antipsychotiques, les diurétiques, les corticostéroïdes, médicament pression artérielle. Les psychotropes tels que les benzodiazépines ou encore certains neuroleptiques entrainent des troubles de la libido. Les traitements pour les maladies cardiovasculaires ou les traitements de la thyroïde, les diurétiques pour traiter l'hypertension, le traitement de la dépression, le traitement de la prostate, les anti-hormonaux et les traitements du sida sont également concernés.
Une consommation excessive d'alcool ou de drogues récréatives sur une longue période entrainent fréquemment une réduction du taux de testostérone dans l'organisme. De plus la consommation d'alcool régulière et importante provoque également des troubles de l'érection. La consommation excessive de tabac, de drogue et d'alcool peut déclencher un problème sexuel, comme des problèmes d'érection, une impuissance ou à l'inverse le priapisme, c'est-à-dire une érection permanente, une baisse de la libido voir de l'anorgasmie. Une cure de désintoxication ou une aide auprès d'un addictologue peut vous aider à arrêter la consommation d'alcool ou de drogues. 

Les solutions pour pimenter la libido

Diverses solutions existent pour pimenter la vie sexuelle. Des accessoires, des lubrifiants ou encore des stimulants sexuels (lien catégorie https://www.pharma-gdd.com/fr/stimulant-sexuel) apportent une aide pour stimuler et accroître le désir.

Les compléments alimentaires stimulant sexuel

Des compléments alimentaires pour la libido masculine sont élaborés à partir de Tribulus qui améliore l'érection et stimule la libido tout comme le safran. Le zinc contribue au maintien d'un taux normal de testostérone dans le sang. La vitamine C aide à réduire la fatigue tandis que le Ginseng aide à maintenir de bons rapports sexuels.


Le Tribulus est également utilisé pour stimuler le désir chez la femme. Il stimule l'excitation, augmente la testostérone libre, un médiateur clé du désir sexuel féminin. Le Bois Bandé contribue à l'équilibre hormonal féminin. La Maca est un aphrodisiaque qui aide à stimuler le désir sexuel.


Certains compléments alimentaires sont mixtes, c’est-à-dire qu’ils sont destinés aux hommes et aux femmes. Ils sont composés de Maca, de Gingembre, et de Ginseng.

Les accessoires intimes et gels stimulants

Des gels stimulants peuvent aider à améliorer les sensations et à décupler le plaisir féminin. Ils sont enrichis en Arnica montana va stimuler la circulation sanguine décuplant la sensibilité du clitoris. Le menthol offre une fraîcheur intense accentuant la stimulation et l'excitation.


Concernant le désir sexuel masculin, l'extrait de piment de Cayenne contient de la capsaïcine, une molécule qui apporte une sensation de chaleur en stimulant la circulation sanguine. 


Des accessoires intimes, types vibromasseur ou anneau vibrant peuvent aussi décupler le plaisir, en particulier celui de la femme. L'anneau vibrant stimule le clitoris et intensifie les sensations. Les anneaux d'érection améliorent la rigidité et la durée de l'érection.

 

À retenir

La baisse de libido peut être due à divers facteurs, fatigue, stress, tension au sein du couple, traitement ou maladie. Il est important de rechercher la cause pour cibler et agir en conséquence afin de mieux comprendre cette période transitoire et la corriger. Cela permet au couple de vivre différemment cette étape sans générer de stress et de tension supplémentaire. Le ou la partenaire ne se sent pas rejeté et accompagne sa moitié dans ce trouble pour retrouver un désir en symbiose. Des solutions comme les compléments alimentaires, les gels ou accessoires stimulants sexuels peuvent aider à redonner du piment au sein du couple. Une thérapie auprès d’un psychologue ou d’un sexologue apporte un soutien et vous aide à rallumer la flamme.

Sources :
https://isoxan.com/complement-alimentaire-vitamine/tonique/actiflash
https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/aubepine-crataegus-laevigata.html
https://eurekasante.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/valeriane-valeriana-officinalis.html
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUPHA_T_2014_ESPITALIER_XAVIERE.pdf