Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits de la Centella asiatica

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 27/02/2024 à 10h02, publié le 08/12/2023 à 10h12
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits de la Centella asiatica
La Centella asiatica est une plante très importante en médecine orientale et elle fait l’objet, depuis quelques dizaines d’années, d’un nombre croissant d’études scientifiques. En effet, son utilisation depuis quelques milliers d'années en médecine ayurvédique et en médecine traditionnelle chinoise, notamment en tant que « élixir miracle de vie » est le témoin de ses propriétés médicinales remarquables.

Qu’est-ce que la Centella asiatica ?

Originaire d’Inde, d’Indonésie et de Madagascar, avec sa feuille de la taille d’un penny et disposée au ras du sol comme en témoigne son nom anglais « indian pennywort », cette plante petite par la taille est pourtant grande par sa richesse en propriétés thérapeutiques. En effet, répertoriée dans le très ancien livre de médecine indienne « Sushruta Samhita », elle est plus tard intégrée à la pharmacopée indienne au XIXe siècle pour le traitement de nombreuses affections cutanées telles que la lèpre, le lupus, les ulcères variqueux, l'eczéma et le psoriasis en raison de sa puissance de cicatrisation. Elle est également utilisée par tradition comme purificateur de sang, pour traiter l’hypertension artérielle, améliorer la mémoire, traiter les troubles émotionnels, tels que la dépression et favoriser la longévité. Utilisée en médecine traditionnelle chinoise, la petite plante, consommée avec des baies de Goji et du ginseng, aurait permis, selon la légende, à Li Ching-Yuen, herboriste chinois au XVIIe siècle de vivre presque deux cents ans !
La Centella asiatica pousse naturellement en Inde et dans la plupart des pays tropicaux au niveau des zones marécageuses. Elle porte des petites feuilles vertes en forme de cœur avec des fleurs blanches, violettes ou roses et des petits fruits ovales.
La Centella asiatica, dont le nom scientifique est Hydrocotyle asiatique porte divers noms selon les pays où elle est utilisée : Gotu kola au Sri-lanka, Pegaga en Malaisie, Thankuni Pata en Inde et au Bengladesh, hydrocotyle à ombelle indienne au Royaume-Uni, grande véronique aux Antilles et également Antanan, Brahmi, Mandookparni ou herbe du tigre. Elle appartient à la famille des Apiacées (anciennement Ombellifères) comme la carotte.

Composition et propriétés de la Centella asiatica

La Centella asiatica est constituée de stérols végétaux, de flavonoïdes dont la quercétine et le kaempférol, de tanins en quantité importante, d’une huile essentielle riche en sesquiterpènes, de phytostérols (campestérol, sitostérol, stigmastérol), de mucilages, de résines, d’acides aminés libres (alanine, sérine, aminobutyrate, aspartate, glutamate, lysine et tréonine), d’alcaloïdes comme l’hydrochotine, de composants amers comme la vallérine, d’acides gras tels que les acides linoléique, linolénique, oléique, palmitique et stéarique et de polyines.
Les principaux constituants remarquablement actifs de la Centella asiatica sont ses saponines triterpéniques, les centellosides qui comprennent l’asiaticoside, le madécassoside , l’acide asiatique et l’acide madécassoside. Ces saponines sont principalement responsables de la cicatrisation des plaies et des effets vasculaires par stimulation de l'activation des fibroblastes et de la production de collagène de type I et III, de facteur de croissance des fibroblastes (FGF) et de facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF). Ces différentes actions permettent la fabrication de nouveaux petits vaisseaux sanguins ce qui a pour conséquence une amélioration de la microcirculation au niveau de la plaie. La Centella asiatica serait efficace en cas de troubles veineux. 
Centella asiatica montre d’autres effets sur la peau comme un effet anti-inflammatoire, notamment au niveau des plaies avec réduction de l’enflure, de la rougeur et de la douleur, un effet antioxydant, notamment pour un effet antivieillissement et un effet anti-infectieux pour une action assainissante.
D'autres composants, tels que le brahmoside et le brahminoside, pourraient être responsables d'actions sur le système nerveux central telles qu’un effet neuroprotecteur et d’un effet utérorelaxant.
Le plus souvent, ce sont ses feuilles qui sont extraites et utilisées, mais parfois l’ensemble de la plante est utilisé.
Les extraits sont parfois titrés en asiaticoside, permettant de garantir la teneur en principes actifs de l’extrait. La monographie de l'OMS indique qu'il ne doit pas contenir moins de 2 % de triterpènes d'esters glycosidiques (asiaticoside et madécassoside).

Bienfaits de la centella asiatica

L'extrait de Centella asiatica est traditionnellement utilisé pour cicatriser, en particulier pour la cicatrisation des plaies cutanées, notamment au niveau des pieds des diabétiques, les brûlures ou les irritations de la peau, pour cicatriser les fissures ou crevasses mais aussi pour améliorer les cicatrices chéloïdes. En cosmétique, il est utilisé pour les peaux matures pour lutter contre les rides, notamment au niveau des lèvres et du contour de l’œil et dans les sérums antirides et pour les peaux à tendance acnéiques pour son effet assainissant sur l’acné et son effet réparateur sur les cicatrices de boutons.
La Centella asiatica améliorerait la circulation veineuse et par conséquent la sensation de lourdeur des jambes, la douleur et les œdèmes à l’origine du gonflement des chevilles. Des études ont également montré une potentielle action sur les varices.
Au niveau du système nerveux central, la Centella asiatica pourrait améliorer la vigilance et les performances mentales, notamment pour améliorer la mémoire en cas d’examen. Des études ont montré une possibilité d’amélioration de la mémoire pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et un potentiel effet neuroprotecteur chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Elle a également montré des propriétés anti-stress, antidépressives, anxiolytiques et antiépileptiques ainsi que des effets neuroprotecteurs avec une amélioration globale des fonctions cérébrales. Les propriétés de l’extrait de Centella asiatica expliquent ses utilisations pour améliorer les troubles liés au vieillissement du cerveau.

L’ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie) reconnait l’utilisation de la Centella asiatica en médecine traditionnelle asiatique pour améliorer la fonction cognitive. Son efficacité dans cette indication est confirmée par des études scientifiques uniquement lorsqu’elle est associée au bacopa.
L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) indique l'utilisation de préparations à base de Centella asiatica pour le traitement des plaies, des brûlures et des maladies ulcéreuses de la peau, ainsi que pour la prévention des chéloïdes et des cicatrices hypertrophiques.

Utilisation de la Centella asiatica

L’extrait de Centella asiatica se trouve dans des médicaments, compléments alimentaires ou des produits cosmétiques.
Dans les formules, l’extrait de Centella asiatica peut se trouver seul ou bien mélangé à d’autres plantes.

Hémorroïdes et Jambes lourdes

L’extrait de Centella asiatica est utilisé pour les troubles de la circulation liés à l’insuffisance veineuse dans le cas d’hémorroïdes ou de sensations de jambes lourdes  et douloureuses et à l’insuffisance lymphatique dans les cas de cellulite.
Les compléments alimentaires peuvent être des gélules, des comprimés ou bien des suppositoires pour hémorroïdes.
Ces compléments associent l’extrait de Centella asiatica à d’autres plantes aux propriétés veinotoniques comme le fragon épineux, le mélilot, la vigne rouge, l’hamamélis de Virginie, l’hélichryse, à des plantes purifiantes comme l’huile essentielle de Mélaleuca, à des plantes cicatrisantes comme l’Aloe vera ou le Calendula pour les hémorroïdes ou à des plantes pour affiner la silhouette comme l’ananas anti obésité, la piloselle ou le pissenlit diurétique ou le gattilier pour l’équilibre hormonal.

Mémoire

L’utilisation des extraits de Centella asiatica pour améliorer les performances de la mémoire repose sur son usage traditionnel ancestral. Les compléments alimentaires pour la mémoire associent des plantes qui vont agir pour améliorer les troubles circulatoires au niveau des vaisseaux cérébraux comme la Centella asiatica et pour diminuer le stress chronique qui peut aussi être à l’origine de ces problèmes.
L’extrait de Centella asiatica est parfois associé à d’autres plantes comme le ginkgo biloba pour la circulation cérébrale, le bacopa monnieri pour la mémoire, la mélisse pour la détente, la petite pervenche, le lycopode et le Schisandra adaptogène au stress. Il peut également être associé au magnésium contre le stress.

Cicatrices, brûlures ou irritations de la peau

L’extrait de centella asiatica est reconnu pour son usage traditionnel dans la cicatrisation des plaies. La centella asiatica est à l’origine du médicament Madécassol®, une crème cicatrisante pour les plaies et les ulcérations de la peau. Cette crème associe l’extrait sec de Centella asiatica titré à 40% d'asiaticoside et à 60% d'acides madécassique et asiatique à l’huile essentielle de lavande cicatrisante et à l’huile essentielle de géranium.
Cytolnat Centella est une crème apaisante et réparatrice pour le soin des cicatrices ou pour les soins du visage et du corps abimés par les coups de soleil, le froid, la pollution, les détergents, les savons alcalins, l’épilation, le peeling ou le rasage.

Crevasses et fissures

La gamme Cicaleïne propose des baumes pour les pieds et les mains fissurés ou crevassés par des conditions extérieures intenses comme le froid ou la chaleur. La peau perd son hydratation et sa souplesse naturelle. Des fissures puis des crevasses peuvent se former et saigner. Les baumes associent l’extrait de Centella asiatica cicatrisant à la racine de réglisse apaisante, à la glycérine hydratante, à la cire d’abeille protectrice et à la pro-vitamine B5 réparatrice.

Imperfections

L’extrait de Centella asiatica est intégré dans des crèmes pour les peaux à problèmes souffrant d’acné. Il permet de purifier le bouton et de cicatriser la plaie, une fois l’imperfection traitée. On le trouve dans la crème anti-imperfections Cytolnat Cytolac.

Rides

L’extrait de Centella asiatica se retrouve dans des crèmes hydratantes contre les rides ou des élixirs redensifiants. Ces cosmétiques contiennent divers composants comme l’acide hyaluronique repulpant ou divers extraits de plantes permettant de lutter contre le vieillissement cutané, contre la déshydratation et le teint terne : il s’agit de l' Aloe vera hydratant, la rose de Damas pour le teint, l’huile d’amande douce, l'huile d'inca inchi ou le beurre de karité pour la souplesse de la peau et des plantes redensifiantes telles que la gentiane bleue et l’edelweiss.

Quels sont les effets indésirables de la Centella asiatica ?

La Centella asiatica pourrait entraîner un risque de somnolence de troubles de la respiration, des nausées, des maux d’estomac et des troubles hépatiques en cas de consommation élevée et prolongée pendant plus de 3 mois.
Elle pourrait également entraîner une irritation ou une allergie cutanée lorsque l’extrait est appliqué sur la peau.

Quelles sont les précautions d’emploi liées à la Centella asiatica ?

La Centella asiatica est déconseillé chez la femme enceinte et allaitante.
La Centella asiatica est déconseillé chez les moins de 18 ans.
Il est conseillé de prendre la Centella asiatica en début de journée.
La Centella asiatica est déconseillée en cas de maladie du foie ou d’antécédents de maladie du foie.
La prise de Centella asiatica doit être arrêtée 2 semaines avant une intervention chirurgicale.
Ne pas consommer de Centella asiatica avec des médicaments métabolisés par le foie ou avec des médicaments sédatifs comme les anxiolytiques ou les somnifères.
Si vous consommez des médicaments ou des compléments alimentaires à base de plantes, demandez l’avis de votre médecin.

À retenir

La Centella asiatica est une plante utilisée en médecine traditionnelle orientale depuis des millénaires. Ses propriétés sur le collagène et les facteurs de croissance de la peau en font un très bon agent cicatrisant, circulatoire et antirides. Son action purifiante est utile dans l’acné. Enfin, ses propriétés neuroprotectrices en font une plante de choix pour lutter contre les troubles de la mémoire.

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Brinkhaus B, Lindner M, Schuppan D, Hahn EG. Chemical, pharmacological and clinical profile of the East Asian medical plant Centella asiatica. Phytomedicine. 2000;7:427–448.
Bandopadhyay S, Mandal S, Ghorai M, Jha NK, Kumar M, Radha, Ghosh A, Proćków J, Pérez de la Lastra JM, Dey A. Therapeutic properties and pharmacological activities of asiaticoside and madecassoside: A review. J Cell Mol Med. 2023 Mar;27(5):593-608.
https://www.elsevier.es/es-revista-offarm-4-articulo-centella-asiatica-una-planta-con-13139754
Lee J, Jung E, Kim Y, et al. Asiaticoside induces human collagen I synthesis through TGFbeta receptor I kinase (TbetaRI kinase)-independent Smad signaling. Planta Med. 2006;72(4):324-328.
Vaidya AD, Devasagayam TP. Current status of herbal drugs in India: an overview. J Clin Biochem Nutr. 2007;41:1–11.
Sh Ahmed A., Taher M., Mandal U.K., Jaffri J.M., Susanti D., Mahmood S., Zakaria Z.A. Pharmacological Properties of Centella Asiatica Hydrogel in Accelerating Wound Healing in Rabbits. BMC Complementary Altern. Med.
Liu M, Dai Y, Li Y, Luo Y, Huang F, Gong Z, Meng Q. Madecassoside isolated from Centella asiatica herbs facilitates burn wound healing in mice. Planta Med. 2008 Jun;74(8):809-15
Yuliati L., Mardliyati E., Bramono K., Freisleben H.J. Asiaticoside Induces Cell Proliferation and Collagen Synthesis in Human Dermal Fibroblasts. Universa Med. 2015;34:96.
Feng X., Huang D., Lin D., Zhu L., Zhang M., Chen Y., Wu F. Effects of Asiaticoside Treatment on the Survival of Random Skin Flaps in Rats. J. Investig. Surg. 2021;34:107–117.
Arribas-López E, Zand N, Ojo O, Snowden MJ, Kochhar T. A Systematic Review of the Effect of Centella asiatica on Wound Healing. Int J Environ Res Public Health. 2022 Mar 10;19(6):3266
Paocharoen V. The efficacy and side effects of oral Centella asiatica extract for wound healing promotion in diabetic wound patients. J Med Assoc Thai. 2010 Dec;93 Suppl 7:S166-70.
Cotellese R, Hu S, Belcaro G, et al. Centella asiatica (Centellicum) facilitates the regular healing of surgical scars in subjects at high risk of keloids. Minerva Chir. 2018;73(2):151-156.
Kongkaew C, Meesomperm P, Scholfield CN, Chaiwiang N, Waranuch N. Efficacy and Safety of Centella Asiatica (L.) Urb. on Wrinkles: A Systematic Review of Published Data and Network Meta-Analysis. J Cosmet Sci. 2020 Nov-Dec;71(6):439-454.
Haftek M, Mac-Mary S, Le Bitoux MA, et al. Clinical, biometric and structural evaluation of the long-term effects of a topical treatment with ascorbic acid and madecassoside in photoaged human skin. Exp Dermatol. 2008;17(11):946-952.18503551
Joy J, Nair CK. Protection of DNA and membranes from gamma-radiation induced damages by Centella asiatica. J Pharm Pharmacol. 2009;61(7):941-947
Cesarone, M. R., Laurora, G., De Sanctis, M. T., Incandela, L., Grimaldi, R., Marelli, C., and Belcaro, G. [The microcirculatory activity of Centella asiatica in venous insufficiency. A double-blind study]. Minerva Cardioangiol. 1994;42(6):299-304.
M. R. Cesarone, L. Incandela, M. T. De Sanctis et G. Belcaro, « Flight microangiopathy in medium- to long-distance flights: prevention of edema and microcirculation alterations with total triterpenic fraction of Centella asiatica », Angiology, vol. 52 Suppl 2,‎ octobre 2001, S33–37 
Chong NJ, Aziz Z. A Systematic Review of the Efficacy of Centella asiatica for Improvement of the Signs and Symptoms of Chronic Venous Insufficiency. Evid Based Complement Alternat Med. 2013;2013:627182
Farshad Abedi Torbati, Mahin Ramezani, Reza Dehghan et Mohammad Sadegh Amiri, « Ethnobotany, Phytochemistry and Pharmacological Features of Centella asiatica: A Comprehensive Review », dans Pharmacological Properties of Plant-Derived Natural Products and Implications for Human Health, vol. 1308, Springer International Publishing, p. 451–499
Punturee K, Wild CP, Vinitketkumneun U. Thai medicinal plants modulate nitric oxide and tumor necrosis factor-alpha in J774.2 mouse macrophages. J Ethnopharmacol. 2004 Dec;95(2-3):183-9.
Rao SB, Chetana M, Uma Devi P. Centella asiatica treatment during postnatal period enhances learning and memory in mice. Physiol Behav. 2005;86:449–457.
Gadahad MR, Rao M, Rao G. Enhancement of hippocampal CA3 neuronal dendritic arborization by Centella asiatica (Linn) fresh leaf extract treatment in adult rats. J Chin Med Assoc. 2008 Jan;71(1):6-13.
Dhanasekaran M, Holcomb LA, Hitt AR, Tharakan B, Porter JW, Young KA, Manyam BV. Centella asiatica extract selectively decreases amyloid beta levels in hippocampus of Alzheimer's disease animal model. Phytother Res. 2009 Jan;23(1):14-9. 
Soumyanath A, et al. Centella asiatica Extract Improves Behavioral Deficits in a Mouse Model of Alzheimer’s Disease: Investigation of a Possible Mechanism of Action. Int J Alzheimers Dis. 2012;2012
Meena H, Pandey HK, Pandey P, Arya MC, Ahmed Z. Evaluation of antioxidant activity of two important memory enhancing medicinal plants Baccopa monnieri and Centella asiatica. Indian Journal of Pharmacology. 2012;44(1):114-117.
Puttarak P, Dilokthornsakul P, Saokaew S, Dhippayom T, Kongkaew C, Sruamsiri R, Chuthaputti A, Chaiyakunapruk N. Effects of Centella asiatica (L.) Urb. on cognitive function and mood related outcomes: A Systematic Review and Meta-analysis. Sci Rep. 2017 Sep 6;7(1):10646.
Subathra M, Shila S, Devi MA, Panneerselvam C. Emerging role of Centella asiatica in improving age-related neurological antioxidant status. Exp Gerontol. 2005 Aug-Sep;40(8-9):707-15. 
Haleagrahara N, Ponnusamy K. Neuroprotective effect of Centella asiatica extract (CAE) on experimentally induced parkinsonism in aged Sprague-Dawley rats. J Toxicol Sci. 2010 Feb;35(1):41-7. 
Xu CL, Wang QZ, Sun LM, Li XM, Deng JM, Li LF, Zhang J, Xu R, Ma SP. Asiaticoside: attenuation of neurotoxicity induced by MPTP in a rat model of Parkinsonism via maintaining redox balance and up-regulating the ratio of Bcl-2/Bax. Pharmacol Biochem Behav. 2012 Jan; 100(3):413-8. 
Xu CL, Qu R, Zhang J, Li LF, Ma SP. Neuroprotective effects of madecassoside in early stage of Parkinson's disease induced by MPTP in rats. Fitoterapia. 2013 Oct;90:112-8.
Wanakhachornkrai O, Pongrakhananon V, Chunhacha P, Wanasuntronwong A, Vattanajun A, Tantisira B, Chanvorachote P, Tantisira MH. Neuritogenic effect of standardized extract of Centella asiatica ECa233 on human neuroblastoma cells. BMC Complementary and Alternative Medicine 2013, 13:204
Wijeweera P, Arnason JT, Koszycki D, Merali Z. Evaluation of anxiolytic properties of Gotukola–(Centella asiatica) extracts and asiaticoside in rat behavioral models. Phytomedicine. 2006;13:668–676.
Jana U, Sur TK, Maity LN, Debnath PK, Bhattacharyya D. A clinical study on the management of generalized anxiety disorder with Centella asiatica. Nepal Med Coll J. 2010 Mar;12(1):8-11
Dev RDO, Mohamed S, Hambali Z, Samah BA. Comparison on cognitive effects of Centella asiatica in healthy middle age female and male volunteers. Eur J Sci Res. 2009;31:553–565.
Wattanathorn J, et al. Positive modulation of cognition and mood in the healthy elderly volunteer following the administration of Centella asiatica. J Ethnopharmacol. 2008;116:325–332.
Eun HC, Lee AY. Contact dermatitis due to madecassol. Contact Dermatitis. 1985;13(5):310-313.
Bilbao, I., Aguirre, A., Zabala, R., Gonzalez, R., Raton, J., and Diaz Perez, J. L. Allergic contact dermatitis from butoxyethyl nicotinic acid and Centella asiatica extract. Contact Dermatitis 1995;33(6):435-436.
Izu, R., Aguirre, A., Gil, N., and Diaz-Perez, J. L. Allergic contact dermatitis from a cream containing Centella asiatica extract. Contact Dermatitis 1992;26(3):192-193.
O'Brien, B. Night eating syndrome and Gotu Kola. Ir.Med J 2005;98(10):250-251.
Jorge OA, Jorge AD. Hepatotoxicity associated with the ingestion of Centella asiatica [in English and Spanish]. Rev Esp Enferm Dig. 2005;97(2):115-124
Dantuluri S, North-lewis P, Karthik SV. Gotu Kola induced hepatotoxicity in a child - need for caution with alternative remedies. Dig Liver Dis. 2011;43(6):500.
Lestari ABS, Fudholi A, Nugroho AK, Setyowati EP. In vitro antiplatelet aggregation activity of Centella asiatica (L.) urban ethanolic extract. Intl J Pharmaceu Clin Res. 2016;8(4):280-283.
World Health Organization. (World Health Organization, Geneva, Switzerland, 1999) WHO monographs on selected medicinal plants. Vol.1, p. (77-85)
https://escop.com/herbal-nootropics-potential-use-attention-deficit-hyperactivity-disorder/ Herbal nootropics: potential use in Attention Deficit Hyperactivity Disorder april 8 2019
https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/european-union-herbal-monograph-centella-asiatica-l-urb-herba-revision-1_en.pdf