Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits du Gattilier

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 10/07/2024 à 15h07, publié le 21/06/2024 à 12h06
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits du Gattilier
Pourquoi le Gattilier était-il appelé « poivre des moines » autrefois ?
Quelle est l’origine de son utilisation comme « plante de la femme » ?
Découvrez avec Pharma GDD les nombreuses vertus de cette plante et découvrez également pourquoi le Gattilier doit être utilisé avec précaution.

Qu’est-ce que le Gattilier ?

Le Gattilier commun ou Vitex Agnus-castus, en latin, est une plante de la famille des Verbénacées, comme la Verveine.

Cet arbrisseau originaire de Méditerranée orientale pousse dans les régions méditerranéennes.
Il porte de longues inflorescences mellifères en épis, de couleur bleue à violet, qui, à maturité, dès la fin août, laissent la place à des baies rouges ou noires ressemblant à des grains de poivre. Ses fleurs et baies ont une odeur poivrée d’où son nom d’« arbre au poivre » et son utilisation en tant qu’épice, appelée « poivre des moines ».  

Le Gattilier est une plante médicinale très ancienne, connue dès l’Antiquité pour ses propriétés singulières. En effet, elle évoquait un symbole de chasteté. Au Moyen-âge, on l’introduisait dans la paille des matelas pour « réprimer la luxure, rendre l'homme chaste comme un agneau, resserrer la matrice et faire venir les fleurs », c’est – à dire, calmer les ardeurs sexuelles et faire venir les règles chez la femme. Par ailleurs, selon la légende, les moines qui en mâchaient les baies ne subissaient pas les tentations de la chair, d’où son nom latin « agnus-castus » signifiant « agneau chaste ».

Composition du Gattilier 

Le Gattilier est riche en :
  • flavonoïdes avec des flavones dont la lutéoline aux propriétés anti-inflammatoires et progestatives, l’orientine, la vitexine aux propriétés anti-inflammatoires et antidouleur, la casticine anti-inflammatoire, antidouleur et anti-hyperprolactinémiante, la pendulétine, le chrysosplénol et l’eurostoside,
  • iridoïdes dont l’aucuboside qui est anti-inflammatoire et antispasmodique, l’agnuside également anti-inflammatoire et l’eurostoside,
  • diterpènes avec des diterpénols, des diterpénones avec la vitexilactone et un diterpène labdanique, le rotundifurane, qui a la propriété de stimuler les récepteurs à la dopamine au niveau de l’hypophyse, ce qui entraîne :
    • une diminution de la sécrétion de prolactine qui est l’hormone de la reproduction, de la lactation et du comportement sexuel,
    • une augmentation de la sécrétion de la progestérone par les ovaires, c’est-à-dire une action progestérone-like, la progestérone étant une hormone qui module l’appétit, fait venir les règles et les régularise, prépare l’utérus pour la grossesse et prépare à l’allaitement après la grossesse, sa carence étant à l’origine de troubles de la fertilité, de la stérilité féminine et des bouffées de chaleur,
    • une diminution de la sécrétion des hormones sexuelles (féminines et masculines) avec des actions antiœstrogène et antiandrogène,
    • une amélioration de la dépression, trouble fréquent en péri-ménopause et à la ménopause,
  • huile essentielle contenant essentiellement du 1-8 cinéol, des sesquiterpènes avec le β-farnésène, le caryophyllène qui est anti-inflammatoire, antispasmodique et antidouleur, quelques monoterpènes avec le sabinène aux propriétés antioxydantes, anti-infectieuses et antidouleurs et des esters avec l’acétate d’α-terpinyl qui est un équilibrant psychique (calmant ou tonifiant),
  • tanins.

En raison de sa composition élaborée, le Gattilier présente de nombreux effets sur la santé, notamment des effets hormonaux ce qui implique aussi une certaine prudence dans son utilisation en cas de maladie hormonale.

Propriétés et bienfaits du Gattilier 

En phytothérapie, ce sont les baies et les sommités fleuries du Gattilier qui sont utilisées.

L’usage traditionnel du Gattilier pour la femme remonte à des siècles.  

Concernant ses propriétés, des études in vivo chez l’animal ont montré les actions progestérone-like, lutéotrope, antiœstrogène et antiandrogène du Gattilier.

Ainsi,
  • le Gattilier pourrait être utilisé pour diminuer la tension et le gonflement des seins,
  • le Gattilier pourrait favoriser la conception,
  • le Gattilier pourrait être utilisé pour diminuer les signes du vieillissement,
  • le Gattilier pourrait améliorer le sommeil par une stimulation dose dépendante de la sécrétion de mélatonine.

Une étude a montré une amélioration de la sexualité chez les femmes de plus de 60 ans en période de ménopause avec une meilleure libido.

Par ailleurs, certains effets du Gattilier connus ancestralement ont été confirmés par des études cliniques :
  • le Gattilier peut être utilisé pour ses propriétés emménagogues, c’est-à-dire qu’il fait venir les règles et il permet de régulariser le cycle menstruel anarchique,
  • le Gattilier diminue les douleurs mammaires pendant le cycle menstruel,
  • le Gattilier réduit la sécrétion des hormones (les androgènes avec la testostérone et les œstrogènes), ce qui confirme son effet pour diminuer les ardeurs sexuelles et les excès de libido. Cet effet dépend de la dose de Gattilier administrée (selon la quantité de Gattilier prise, le blocage des récepteurs à la dopamine qui va moduler la sécrétion de prolactine sera plus ou moins effectif).

Par conséquent, le Gattilier est indiqué pour plusieurs types de troubles.
  • Le Gattilier est utilisé pour le syndrome prémenstruel (SPM) avec fatigue, douleurs et tension des seins, troubles de l’humeur et/ou irritabilité, anxiété ou dépression, maux de tête, ballonnements intestinaux, œdèmes liés à la rétention d’eau, avec ou sans troubles du sommeil, des cycles menstruels trop courts ou trop longs.
  • Le Gattilier est utilisé pour l’endométriose, l’endométriose étant une maladie dans laquelle beaucoup d’estrogènes sont fabriqués, le Gattilier peut être envisagé en raison de ses effets antiœstrogéniques, progestérone-like et anti-inflammatoire.
  • Le Gattilier peut être utilisé pour le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK en raison de son effet antiandrogénique qui va lutter contre la fabrication de trop grande quantité d’hormones mâles, les androgènes).
  • Le Gattilier est utilisé pour les problèmes de stérilité féminine (en cas d’insuffisance lutéale),
  • Pendant l’allaitement, le Gattilier est utilisé pour couper la montée de lait.
  • Lors la préménopause, le Gattilier est utilisé pour diminuer les symptômes tels que la tension des seins, l’irritabilité, les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes (en raison de son effet antiœstrogène et progestérone-like qui va contrebalancer le déséquilibre hormonal avec chute de la progestérone, déséquilibre responsable de l’apparition de ces symptômes et de son effet dopaminergique)
  • De même pendant la ménopause, le Gattilier est indiqué quand il y a des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale, des troubles de l’humeur, des troubles sexuels, une insomnie et de la fatigue (en raison de ses effets progestérone-like, dopaminergique et mélatoninergique). Le Gattilier peut être utile en cas d’hyperœstrogénie de substitution pendant la ménopause avec ovariectomie.
  • Le Gattilier est indiqué en cas de lipodystrophie (cellulite) liée au cycle hormonal (anomalie de la répartition du tissu adipeux avec diminution de la graisse au niveau du visage, des bras et des fesses et/ou accumulation de graisse viscérale),
  • Le Gattilier est également indiqué comme sédatif nerveux et sexuel, ainsi que pour diminuer l’appétit et pour réduire l’acné hormonal, cette acné étant lié à un excès d’hormones sexuelles mâles, le gattilier peut aider par son action anti-androgène).

Le Gattilier est inscrit à la Pharmacopée française (liste A) pour ses sommités fleuries et ses fruits (baies).

L’EMA, Agence européenne du médicament, considère comme « traditionnel » l’usage des fruits du Gattilier pour le traitement du syndrome prémenstruel (symptômes apparaissant dans les jours précédant les règles d'une femme) sur une durée de 3 mois.

L’ESCOP, Coopérative Scientifique Européenne de Phytothérapie, reconnaît l’usage du Gattilier pour le syndrome prémenstruel, les douleurs des seins associées au cycle menstruel et pour les règles irrégulières ou absentes. Selon elle, les effets se font ressentir à partir de 3 mois de traitement.

La Commission E du ministère de la Santé allemand, reconnaît l’usage du Gattilier pour les irrégularités du cycle menstruel, les troubles prémenstruels et les douleurs mammaires.

L’OMS, Organisation mondiale de la santé, quant à elle, considère, selon les données cliniques, que le Gattilier, par voie orale, permet de prendre en charge les symptômes des troubles gynécologiques, notamment l'insuffisance du corps jaune et l'hyperprolactinémie, le syndrome prémenstruel, les irrégularités menstruelles, la mastalgie cyclique et également l'acné d'origine hormonale. L’OMS reconnaît également le Gattilier, en usage bien établi, par voie orale, pour le traitement de l'hyperplasie de l'endomètre et de l'aménorrhée secondaire, pour les dermatoses endocriniennes dépendantes, pour l’acné vulgaire, l’eczéma, l’acné rosacée, l’hyperménorrhée, l’infertilité due à une hyperprolactinémie et à un défaut de la phase lutéale, pour traiter les kystes des fibromes et l'infertilité, pour arrêter les fausses couches dues à une insuffisance de progestérone, pour aider à expulser le placenta après la naissance et également comme aide digestive, sédative, anti-infectieuse et pour le traitement des bouffées de chaleur. Enfin, l’OMS reconnaît l’usage traditionnel du Gattilier comme anaphrodisiaque, contraceptif, emménagogue, sédatif et comme tonique.

Utilisations du Gattilier 

On utilise le gattilier pour le syndrome prémenstruel, pour la préménopause et la ménopause ainsi que pour la cellulite.

On trouve le fruit du Gattilier sous forme de tisane que l'on utilise en décoction, sous forme de poudre de ses fruits en gélule dans Arkogélules Gattilier ou sous forme d’extrait en solution buvable. On le trouve également en homéopathie dans les granules et les doses de Agnus castus Boiron.

Le Gattilier pour les règles

Le Gattilier permet de régulariser un cycle menstruel trop long ou trop court.

On le retrouve dans des compléments alimentaires pour le confort menstruel et pour le SPM.

Dans ces compléments alimentaires, le Gattilier est souvent associé à d’autres plantes :

Le Gattilier pour la préménopause et la ménopause

Le Gattilier permet de rééquilibrer les taux hormonaux lors de la préménopause en raison de ses propriétés progestérone-like. En effet, en préménopause (ou périménopause), la concentration en hormones sexuelles (progestérone et œstrogènes) varie et la progestérone baisse jusqu’à la ménopause. Ces fluctuations hormonales induisent de nombreux troubles comme une tension mammaire, des bouffées de chaleur qui peuvent être améliorés avec le Gattilier. Les troubles de l’humeur, comme une baisse de moral, pourront également être régulés par les propriétés dopaminergiques du Gattilier. Le Gattilier se retrouve dans les comprimés Prepause pour l’équilibre hormonal pendant la préménopause.

Le Gattilier est également utilisé pour les problèmes hormonaux de la ménopause. Lors de la ménopause apparaissent de nombreux troubles liés à une carence en hormones sexuelles féminines comme des bouffées de chaleur, des troubles urinaires et vaginaux, un risque de fractures ou d’infarctus plus élevé. Le Gattilier peut être utilisé seul si une prise d’œstrogènes est recommandée en cas d’ovariectomie, mais il est souvent associé à d’autres plantes qui, elles, compensent la carence œstrogénique. Dans Serepause, le Gattilier est associé à l’achillée millefeuille, à l’alchémille équilibrante, au houblon et au soja visant à compenser le manque d’hormones sexuelles pendant la ménopause.

Souvent, la prise de poids et la cellulite commencent à s’installer à la préménopause puis à la ménopause en raison du manque d’activité physique et du déséquilibre hormonal. Cellulysse Expert associe le Gattilier au soja pour l’équilibre hormonal. Ce complément alimentaire intègre également des plantes contre la rétention d’eau comme le pissenlit, la piloselle drainante urinaire, le marc de raisin pour la silhouette, le mélilot contre les gonflements et à l’ananas anti cellulite.

Quels sont les effets indésirables du Gattilier ?

Le Gattilier pourrait être responsable d’effets indésirables cutanés tels que des éruptions ou une acné. Il pourrait également être responsable de maux de tête, de fatigue, d’étourdissements, de troubles du sommeil ainsi que de troubles gastriques ou intestinaux tels que des nausées, des maux d’estomac, des modifications de l’appétit et des douleurs abdominales.
Des troubles menstruels et une baisse de la libido peuvent survenir en cas de prise de Gattilier ce qui explique que le Gattilier ne doit être pris qu’en période hormonale le nécessitant, que seul le médecin pourra déterminer.

Le Gattilier pourrait être à l’origine de réactions allergiques graves avec gonflement du visage, difficultés respiratoires et troubles de la déglutition.

Quand prendre le Gattilier ?

Après avis médical, le Gattilier est recommandé du 8e au 21e jour du cycle menstruel pendant une durée de 3 cycles ou bien pour plus de 6 cycles menstruels selon l’indication et les recommandations du médecin.

Quelles sont les précautions d’emploi liées du Gattilier ?

Le Gattilier doit toujours être utilisé sous surveillance médicale avec un avis médical à l’initiation de la prise et un suivi médical pendant la durée de la prise, car il pourrait masquer un cancer de l’hypophyse.

Lors de la prise en charge de l’endométriose, de la mastose, du SOPK, de la préménopause ou de la ménopause, l’avis d’un médecin sera requis avant tout démarrage de traitement par le Gattilier. Le médecin devra réévaluer régulièrement la pertinence de la prise de Gattilier.

Le Gattilier est déconseillé, sans avis médical en cas de maladie de Parkinson, de schizophrénie ou d’autres psychoses.

Il est conseillé de demander l’autorisation du médecin avant toute prise de Gattilier si vous prenez ces médicaments :
  • médicaments dopaminergiques, notamment médicaments pour la maladie de Parkinson,
  • médicaments antidopaminergiques tels que les antinauséeeux (Motilium®, Vogalène®, Primperan®…), les neuroleptiques et antipsychotiques,
  • médicaments anticancéreux antiœstrogènes contre le cancer du sein tels que les inhibiteurs des aromatases (létrozole, anastrozole et exémestane),
  • médicaments anticancéreux inhibiteurs de la LH/GRH /GnRH contre le cancer de la prostate tels que Zoladex®, Enantone®…,
  • médicaments oestrogéniques tels que la pilule contraceptive,
  • médicaments progestatifs tels que Utrogestan®, Duphaston®, Surgestone®, Progestogel®, certains contraceptifs et traitement de substitution de la ménopause…
  • médicaments antiprogestatifs tels que Mifégyne®.

Le Gattilier est déconseillé en association avec les plantes influençant la dopamine telles que l’actée à grappes, l’Ashwagandha, l’astragale, l’avoine, le Bacopa, le coquelicot, le cytise, la gentiane jaune, le Ginkgo, le ginseng, le Kudzu, la lavande, la lobélie enflée, le millepertuis, le Mucuna, le romarin, la rhodiole, le safrane, le thé vert, etc.
Il est déconseillé de le prendre, sans avis médical, en même temps que d’autres plantes à propriétés œstrogéniques telles que l’achillée millefeuille, l’actée à grappes (cimicifuga), l’airelle rouge, l’alfalfa (luzerne) l’angélique, l’anis, l’armoise, l’avoine, la badiane, la berce, la cataire, le carvi, le cerfeuil des Alpes (méon), le cyprès, le fenouil, le fenugrec, le framboisier, le gingembre, le kudzu, le lin, le niaouli, le persil, la réglisse, la ronce de Corée, la sauge officinale ou la sauge sclarée, le saule blanc, le soja ou le trèfle rouge, etc.
De même, il est déconseillé de l’associer avec des plantes ayant des propriétés progestatives telles que la mélisse, l’onagre, la salsepareille, la sauge officinale, le yam, etc.

Quelles sont les contre-indications du Gattilier ?

Le Gattilier est contre-indiqué en cas de grossesse et en cas de FIV.
Le Gattilier est contre-indiqué en cas d’allaitement sans avis médical.

Le Gattilier ne doit pas être utilisé chez les personnes de moins de 18 ans. Cette plante est réservée aux adultes.

Le Gattilier ne doit pas être utilisé en cas de maladie hormonodépendante comme un cancer du sein, de l’utérus ou de l’ovaire et en cas d’antécédents personnels ou familiaux de maladies hormonodépendantes ou en cas de tumeur de l’hypophyse à prolactine ou d’antécédents hypophysaires.

Le Gattilier ne doit pas être pris en cas d’allergie aux plantes de la famille des verbénacées comme la verveine officinale.
 

À retenir

Le Gattilier est reconnu pour ses actions hormonales qui permettent de lutter contre les symptômes liés au déséquilibre hormonal avec des cycles menstruels trop longs ou trop courts, en cas d’endométriose ou d’ovaires polykystiques ou bien lors de la préménopause. Il permet également de diminuer les signes de la carence hormonale à la ménopause en association avec d’autres plantes rééquilibrantes hormonales. Le Gattilier ne doit être pris qu’après avis médical et son utilisation doit être surveillée en raison de son activité hormonale.

Attention, les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.

Sources :
Hoberg E, Orjala J, Meier B, Sticher O. Diterpenoids from the fruits of Vitex agnus-castus. Phytochemistry. 1999, vol. 52, no8, pp. 1555-1558
Šošić-Jurjević B, Ajdžanović V, Filipović B, et al. (2016) Functional morphology of pituitary -thyroid and -adrenocortical axes in middle-aged male rats treated with Vitex agnus castus essential oil. Acta Histochem., 118(7):736-745.
Sliutz G, Speiser P, Schultz AM, Spona J, Zeillinger R. Agnus castus extracts inhibit prolactin secretion of rat pituitary cells. Horm Metab Res. 1993 May;25(5):253-5.
Merz PG, Gorkow C, Schrödter A, Rietbrock S, Sieder C, Loew D, Dericks-Tan JS, Taubert HD. The effects of a special Agnus castus extract (BP1095E1) on prolactin secretion in healthy male subjects. Exp Clin Endocrinol Diabetes. 1996;104(6):447-53.
Thompson, Melissa & Wilson, Michael & Gobbo, Grace & Muller, Martin & Pusey, Anne. (2008). Hyperprogesteronemia in Response to Vitex fischeri Consumption in Wild Chimpanzees (Pan troglodytes schweinfurthii). American journal of primatology. 70. 1064-71
Ahangarpour A, Najimi SA, Farbood Y. Effects of Vitex agnus-castus fruit on sex hormones and antioxidant indices in a d-galactose-induced aging female mouse model.J Chin Med Assoc. 2016 Nov;79(11):589-596.
Jarry, H., Leonhardt, S., Gorkow, C., & Wuttke, W. (1994). In vitro prolactin but not LH and FSH release is inhibited by compounds in extracts of Agnus castus: direct evidence for a dopaminergic principle by the dopamine receptor assay. Experimental and clinical endocrinology, 102(6), 448–454. 
Wuttke W. Dopaminergic action of extracts of Agnus Castus. Forschende Komplementarmedizen 1996;3:329-30.
Dericks-Tan JS, Schwinn P, Hildt C. Dose-dependent stimulation of melatonin secretion after administration of Agnus castus. Exp Clin Endocrinol Diabetes. 2003 Feb;111(1):44-6
Westphal, L. M., Polan, M. L., and Trant, A. S. Double-blind, placebo-controlled study of Fertilityblend: a nutritional supplement for improving fertility in women. Clin Exp.Obstet.Gynecol. 2006;33(4):205-208.
Loch EG, Selle H, Boblitz N. Treatment of premenstrual syndrome with a phytopharmaceutical formulation containing Vitex agnus castus. J Womens Health Gend Based Med. 2000 Apr;9(3):315-20
Berger D, Schaffner W, Schrader E, Meier B, Brattström A. Efficacy of Vitex agnus castus L. extract Ze 440 in patients with pre-menstrual syndrome (PMS). Arch Gynecol Obstet. 2000 Nov;264(3):150-3
Schellenberg R. Treatment for the premenstrual syndrome with agnus castus fruit extract: prospective, randomised, placebo controlled study. BMJ. 2001 January 20; 322(7279): 134–137.
He Z, Chen R, Zhou Y, Geng L, Zhang Z, Chen S, Yao Y, Lu J, Lin S. Treatment for premenstrual syndrome with Vitex agnus castus: A prospective, randomized, multi-center placebo controlled study in China. Maturitas. 2009 May 20;63(1):99-103.
Doll, M. [The premenstrual syndrome: effectiveness of Vitex agnus castus]. Med.Monatsschr.Pharm. 2009;32(5):186-191.
Ma L, Lin S, Chen R, Zhang Y, Chen F, Wang X. Evaluating therapeutic effect in symptoms of moderate-to-severe premenstrual syndrome with Vitex agnus castus (BNO 1095) in Chinese women. Aust N Z J Obstet Gynaecol. 2010 Apr;50(2):189-93. 
Ma L, Lin S, Chen R, Wang X. Treatment of moderate to severe premenstrual syndrome with Vitex agnus castus (BNO 1095) in Chinese women. Gynecol Endocrinol. 2010 Aug;26(8):612-6.
Ciotta, L., Pagano, I., Stracquadanio, M., Di, Leo S., Ando, A., and Formuso, C. [Psychic aspects of the premenstrual dysphoric disorders. New therapeutic strategies: our experience with Vitex agnus castus]. Minerva Ginecol. 2011;63(3):237-245. 
 Cerqueira RO, Frey BN, Leclerc E, Brietzke E. Vitex agnus castus for premenstrual syndrome and premenstrual dysphoric disorder: a systematic review. Arch Womens Ment Health. 2017 Dec;20(6):713-719.
Verkaik S, Kamperman AM, van Westrhenen R, Schulte PFJ. The treatment of premenstrual syndrome with preparations of Vitex agnus castus: a systematic review and meta-analysis. Am J Obstet Gynecol. 2017 Aug;217(2):150-166.
Csupor D, Lantos T, Hegyi P, Benkő R, Viola R, Gyöngyi Z, Csécsei P, Tóth B, Vasas A, Márta K, Rostás I, Szentesi A, Matuz M. Vitex agnus-castus in premenstrual syndrome: A meta-analysis of double-blind randomised controlled trials. Complement Ther Med. 2019 Dec;47:102190
Halaska M, Beles P, Gorkow C, Sieder C. Treatment of cyclical mastalgia with a solution containing a Vitex agnus castus extract: results of a placebo-controlled double-blind study. Breast. 1999 Aug;8(4):175-81. Wuttke W, Jarry H, Christoffel V, Spengler B, Seidlová-Wuttke D. Chaste tree (Vitex agnus-castus)--pharmacology and clinical indications. Phytomedicine. 2003 May;10(4):348-57
Carmichael AR. Can Vitex Agnus Castus be Used for the Treatment of Mastalgia? What is the Current Evidence? Evid Based Complement Alternat Med. 2008 Sep;5(3):247-50. 
Ooi SL, Watts S, McClean R, Pak SC. Vitex Agnus-Castus for the Treatment of Cyclic Mastalgia: A Systematic Review and Meta-Analysis. J Womens Health (Larchmt). 2020 Feb;29(2):262-278
Bahman M, Hajimehdipoor H, Bioos S, Hashem-Dabaghian F, Afrakhteh M, Tansaz M. Effect of Aslagh Capsule, a Traditional Compound Herbal Product on Oligomenorrhea in Patients with Polycystic Ovary Syndrome: A Three-Arm, Open-label, Randomized, Controlled Trial. Galen Med J 2019;8:e1261.
Seidl M. M. and Stewart D. E. Alternative treatments for menopausal symptoms. Systematic review of scientific and lay literature. Can Fam Physician. 1998 June; 44: 1299–1308.
Liu J, Burdette JE, Xu H, et al. Evaluation of estrogenic activity of plant extracts for the potential treatment of menopausal symptoms. J Agric Food Chem 2001;49:2472-9..
Lucks BC, Sørensen J, Veal L. Vitex agnus-castus essential oil and menopausal balance: a self-care survey. Complement Ther Nurs Midwifery. 2002 Aug;8(3):148-54.
Newton, K. M., Reed, S. D., Grothaus, L., Ehrlich, K., Guiltinan, J., Ludman, E., and Lacroix, A. Z. The Herbal Alternatives for Menopause (HALT) Study: background and study design. Maturitas 10-16-2005;52(2):134-146.
van Die, M. D., Burger, H. G., Teede, H. J., and Bone, K. M. Vitex agnus-castus (Chaste-Tree/Berry) in the treatment of menopause-related complaints. J Altern.Complement Med. 2009;15(8):853-862.
van Die, M. D., Teede, H. J., Bone, K. M., Reece, J. E., and Burger, H. G. Predictors of placebo response in a randomized, controlled trial of phytotherapy in menopause. Menopause. 2009;16(4):792-796
Daniele C, Thompson Coon J, Pittler MH, Ernst E. Vitex agnus castus: a systematic review of adverse events. Drug Saf. 2005;28(4):319-32
Dugoua, J. J., Seely, D., Perri, D., Koren, G., and Mills, E. Safety and efficacy of chastetree (Vitex agnus-castus) during pregnancy and lactation. Can.J Clin Pharmacol. 2008;15(1):e74-e79.
Pearlstein, T. Psychotropic medications and other non-hormonal treatments for premenstrual disorders. Menopause.Int 2012;18(2):60-64.
Zohreh A, Robabeh A, Peiman A, Hamid NS, Zakiyeh A. Vitagnus an estrogen-riched herbal remedy used in sexual dysfunction: A randomized clinical trial. J Educ Health Promot 2023;12:268.
https://www.wikiphyto.org/wiki/Gattilier
https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-monograph/final-european-union-herbal-monograph-vitex-agnus-castus-l-fructus-revision-1_en.pdf
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/herbal/agni-casti-fructus
Liste des monographies de la Commission E allemande (phytothérapie) Fruit du gattilier (Agni casti fructus) Publié le 15 mai 1985 ; Remplacé le 2 décembre 1992.
https://www.heilpflanzen-welt.de/commission-e-0057/
World Health Organization. Monographs on Selected Medicinal Plants. 2004; Volume 4. Fructus Agni Casti P9.
Le conseil en phytothérapie 2e ed. Chantal Ollier