Cors, durillons, crevasses : prendre soin de ses pieds

Cors, durillons, crevasses : prendre soin de ses pieds
Les callosités, les cors, les durillons et la corne sont un moyen de défense de la peau des pieds, qui s'épaissit pour protéger les tissus sous jacents et les aider à supporter les micro traumatismes répétés, les frottements et les pressions régulières principalement dus au port de chaussures mal adaptées (haut talons, chaussures à bout pointu). Les pieds secs sont particulièrement propices aux complications, comme l'apparition de crevasses douloureuses, qui offrent une porte d'entrée aux bactéries responsables d'infection de la peau. Ces affections des pieds sont rares chez les enfants. Elles se retrouvent fréquemment chez les adultes et notamment les sportifs, les personnes âgées ou encore les personnes présentant des déformations des pieds comme l'hallux valgus par exemple. Pharma GDD vous présente en détails les cinq principaux maux qui peuvent toucher vos pieds et vous livre de précieux conseils pour les prévenir et les soigner efficacement.

La corne

La corne se définit par un épaississement de la peau qui se forme principalement sur la plante des pieds et au pourtour du talon. Ce phénomène est désigné par le terme hyperkératinisation. Elle est favorisée par les frottements et des pressions répétées sur une surface dure ou rugueuse. Le port de chaussures à talons hauts ou trop serrées, une position debout prolongée ou la marche pieds nus sont fréquemment en cause. La corne se développe aussi en cas de pieds secs. L'assèchement de la peau des pieds entraîne en effet l'apparition de callosités (des couches de peau épaisse et dure) dont l'aggravation sur le long terme provoque des fissures et des crevasses douloureuses, généralement au niveau des talons, leur donnant un aspect fendillé.

Pour enlever la corne sur les pieds, vous pouvez utiliser la traditionnelle pierre ponce, idéale pour éliminer les callosités, ou vous tourner vers une râpe électrique, qui lissera et adoucira efficacement la peau. Avant de procéder à ce geste, faites tremper vos pieds dans de l'eau chaude pendant quelques minutes. Cette étape permet de ramollir la peau et facilite l'élimination de la corne. Ensuite, poncez vos pieds en effectuant des mouvements circulaires, sans appuyer trop fort pour ne pas vous blesser. Lorsque le résultat souhaité est atteint, passez à l'hydratation de la peau avec une crème nourrissante pour les pieds, indispensable pour combattre la sécheresse cutanée et entretenir durablement les effets. Certaines crèmes sont formulées spécialement pour prévenir la formation des callosités et maintenir une peau souple et douce.

Une alternative à la pierre ponce et à la râpe pour les pieds existe pour se débarrasser de la corne : les masques exfoliants pour les pieds. En forme de chaussettes à enfiler pour 1 h de pose, ces produits sont très populaires dans les pays asiatiques et commencent à arriver en Europe. Grâce aux actifs qu'ils contiennent, les masques pieds apportent un effet peeling, gomment la peau sans en avoir l'air et éliminent les callosités. Cette solution est simple et pratique, mais l'utilisation doit être répétée régulièrement pour maintenir les effets sur la peau des pieds.


Notre sélection :

Les crevasses

Soumise à la pression de notre poids à chaque pas et en réaction aux frottements fréquents, la peau va s'épaissir pour se défendre. En cas de sécheresse cutanée, et suite aux traumatismes quotidiens, la peau n'étant plus capable de maintenir un niveau d'élasticité suffisant, elle finit par se fendre et laisse apparaître des crevasses plus ou moins profondes. Ces fissures peuvent s'aggraver au fil du temps et devenir douloureuses si vous ne prenez pas soin de vos pieds correctement.

Pour prévenir les crevasses et prendre soin de vos pieds, il convient d'assurer une bonne hydratation cutanée par une crème adaptée. Lorsque la fissure est là et qu'elle est douloureuse, optez pour un soin riche. En journée, pour limiter les frottements de la peau abîmée contre les chaussures, protégez les crevasses grâce à des pansements adaptés qui apaiseront les douleurs et maintiendront une très bonne hydratation de la peau, propice à l'assouplissement cutané et à la régénération des cellules épidermiques en vue d'une cicatrisation optimale et rapide. Le soir avant d'aller dormir, appliquez votre crème en couche épaisse et enfilez une paire de chaussettes en coton. Cela va aider à la peau à se régénérer et la nourrir en profondeur, pour des pieds plus doux au réveil.


Notre sélection :

Cors, durillons et œil-de-perdrix

La différence entre le cor, l'œil-de-perdrix et le durillon tient principalement à leur localisation sur les pieds. Le durillon se forme au niveau de la voûte plantaire, le cor se développe plutôt sur l'articulation de l'orteil, et l'œil-de-perdrix entre les orteils.

Le cor

Le cor est un épaississement et un soulèvement de la peau causés par une pression ou une friction excessive et prolongée du pied dans la chaussure. Il est en réalité un mécanisme de défense de la peau qui se caractérise par un petit cône jaunâtre sur les doigts de pied provoqué par le durcissement de l'épiderme. Le cor est douloureux et gênant pour la marche car il appuie sur des terminaisons nerveuses.

L'œil-de-perdrix

Un œil-de-perdrix est un type particulier de cor. Il s'agit d'une excroissance située entre les orteils, généralement entre le 4e et le 5e. Il a une couleur blanchâtre et une consistance molle et spongieuse due à la transpiration et la macération entre les orteils. Il est très douloureux, car il comprime les nerfs environnants en se développant. Se chausser devient compliqué et la marche est pénible. Non traité, l'œil-de-perdrix peut dans certains cas se compliquer d'une infection profonde de la peau, c'est pourquoi prendre soin de vos pieds doit faire partie de votre routine quotidienne.

Les durillons

Les durillons surviennent souvent sur des callosités déjà installées au niveau de la voûte plantaire et causées par des pressions répétées. Plus gros que les cors, ils forment une corne très dure enchâssée dans la peau constituant de véritables clous de kératine. Les durillons sont plutôt de couleur jaunâtre, de forme arrondie et de consistance plus ou moins friable. Généralement, les personnes porteuses de durillon ont typiquement l'impression d'avoir un clou sous le pied.

Traitement et soulagement de la douleur

Pour faire face à un cor, un durillon ou un œil-de-perdrix qui vous fait souffrir, Pharma GDD vous propose différentes solutions afin de vous soulager. Vous pouvez par exemple avoir recours à des protections apaisantes qui préserveront les zones touchées, réduiront les pressions douloureuses et favoriseront la cicatrisation de la peau des pieds. Il existe également des pansements protecteurs adaptés au cor et à l’œil-de-perdrix et destinés à limiter les douleurs liées aux frottements des pieds dans les chaussures. Le coupe-cors est un outil qui permet de couper délicatement le cor et d'éliminer progressivement la couche de peau épaissie. Enfin, n'hésitez pas à utiliser régulièrement des soins pour les pieds aux propriétés kératolytiques ou coricides, formulés pour éliminer l'épaisseur de peau en excès.


Notre sélection :

Quels sont les gestes à adopter pour prendre soin de ses pieds ?

Quelques gestes vous aideront à soigner et prévenir l'apparition de corne, de cors et autres affections, en faisant des soins réguliers de vos pieds pour protéger l'épiderme.

Optez pour des chaussures adaptées

Des chaussures mal adaptées vont généralement provoquer l'apparition de callosités. Trop petites, elles provoquent d'importantes pressions et frottements. Le pied trop serré ne ventile pas assez, ce qui favorise la macération responsable également de verrues ou mycoses. On évitera aussi les chaussures trop basses de type tongs et celles à talon trop haut. Le port de chaussures trop hautes toute la journée provoque des callosités au niveau de la voûte plantaire et favorise l'hallux valgus (dérivation anormale du gros orteil).

Pour des pieds heureux, offrez-vous des chaussures de confort respirantes, souples, amples et sans talon ! Vous pouvez aussi utiliser des coussinets plantaires sous l'avant du pied. Ils sont conçus pour protéger des frottements, des pressions et soulage les douleurs métatarsiennes en absorbant le poids du corps, les chocs et les pressions provoqués lors de la marche.

Nettoyage, gommage et hydratation des pieds

Se laver les pieds est indispensable pour une bonne hygiène. Il faut également prendre soin de bien les sécher, en particulier entre les orteils, avant de remettre ses chaussettes pour limiter le développement des mycoses et des verrues. Faire un bain de pieds régulièrement est une bonne solution pour nettoyer efficacement vos pieds et leur offrir un véritable moment de détente. Vous pouvez verser dans une bassine d 'eau tiède des sels de bain pour renforcer l'effet délassant. Plongez vos pieds quelques minutes dans ce bain pour profiter de tous ses bienfaits.

Le gommage des pieds se fait 1 à 2 fois par semaine sur des pieds préalablement lavés. Il permet d'éliminer les peaux mortes, les impuretés et réduit les callosités qui se sont formées aux endroits des appuis et reste efficace même sur les pieds secs.

Le pied étant naturellement sec, il faut veiller à l'hydrater régulièrement pour réparer les parties asséchées et prévenir, voire soigner les callosités. Pour ce faire, appliquer quotidiennement en massage une crème hydratante pour rendre vos pieds plus souples, plus doux et plus beaux ! De temps en temps, offrez-vous un masque pieds nourrissant, pour allier soin et détente.


Notre sélection :

Quand faut-il consulter un podologue ?

Le podologue est un professionnel de santé spécialiste du pied. Il traite les problèmes d'ongles, de peau et les affections liées à la structure du pied et à la marche. Si vous avez un cor, un durillon, un œil-de-perdrix ou autres affections du pied, vous pouvez consulter à tout moment un podologue, surtout si les soins que vous avez prodigués ne suffisent pas ou si vous n'êtes pas certain de la cause de vos douleurs. Celui-ci pourra vous dispenser des soins et éventuellement recourir à une intervention visant à retirer le cor.

Une visite chez le podologue peut s'avérer nécessaire, particulièrement chez les personnes âgées qui n'arrivent plus à assurer seules les soins, et chez les diabétiques qui sont plus exposés au risque infectieux et doivent surveiller leurs pieds régulièrement.

Pour éviter que la corne ne réapparaisse, le podologue peut vous prescrire des orthèses ou des semelles orthopédiques à glisser dans les chaussures, afin de rééquilibrer les pressions sur les plantes de vos pieds. Elles sont souvent fines et faciles à glisser dans les chaussures classiques de tous les jours.

>
Bénins mais inesthétiques, la corne, les crevasses ou les cors peuvent facilement être évités si vous prenez régulièrement soin de vos pieds et si vous veillez à les garder bien hydratés, surtout en été quand la peau a tendance à se dessécher. Il vous faudra également éliminer la source de pression ou de frottement en allégeant le poids sur vos pieds dès que cela est possible et en changeant souvent vos chaussures. Les escarpins par exemple, mettent tout votre poids sur la plante de vos pieds. Si le mal est déjà fait, de nombreuses solutions existent pour vous soulager. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre fiche conseil "Des pieds soignés toute l'année !".