Madécassol crème 1%


Traitement d'ulcération cutanée
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Crème

Ă€ partir de
4,43 â‚¬
Ă€ partir de
4,43 â‚¬
Le médicament Madécassol 1 % est une crème à visée protectrice et cicatrisante indiquée dans le traitement local d'appoint des ulcérations cutanée, plaies de la peau.

Conditionnement : tube de 10 g ou 25 g

Madécassol est composée de 1 g d'hydrocotyle (extrait sec reconstitué titré à 40% d'asiaticoside et 60% d'acides madécassique et asiatique) pour 100 g de crème.
Les autres composants sont :Palmitostéarate d'éthyléneglycol (mono et diesters), propylène-glycol, paraffine liquide, huile essentielle de lavande, huile essentielle de géranium, eau purifiée.

Excipients à effet notoire : propylèneglycol, dérivés terpéniques.

Posologie de la crème Madécassol 1 %

Selon les besoins, la crème cicatrisante est à appliquer localement 1 à 2 fois par jour. Il ne faut pas dépasser la dose supérieure recommandée et ni appliquer la crème sur une surface étendue du corps et sur des lésions qui ont tendance à macérer.

Contre-indications avec Madécassol crème 1 %

En cas d'allergie à l'un des composants, de lésions surinfectées, ou chez les enfants ayant des antécédents de convulsions dues à la fièvre ou non (en raison de la présence de dérivés terpéniques dans la formule), la crème Madécassol 1 % est contre-indiquée.

La crème n'est pas destinée à un usage ophtalmique et contient des dérivés terpéniques qui à doses excessives peuvent provoquer des accidents neurologiques à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant.
Demander conseil à votre médecin ou pharmacien en cas de doute.

L'utilisation de la crème Madécassol est à éviter durant l'allaitement et notamment sur les seins. Demandez conseil en cours de grossesse et d'allaitement à votre médecin ou pharmacien.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

L’hydrocotyle ou Centella asiatica est une plante de la famille des Apiaceae utilisée depuis près de 2000 ans dans la médecine ayurvédique et dans la médecine chinoise.

Les autres appellation de cette plante sont : Herbe du tigre, Gotu kola, Antanan, Pegaga et Brahmi.

En effet, cette plante semi-aquatique des régions marécageuses tropicales a des propriétés cicatrisantes, elle permet aussi de fluidifier le sang, c’est un anxiolytique naturel et un stimulant les fonctions cérébrales.

L'hydrocotyle, la plante

L'hydrocotyle est une plante vivace que l’on retrouve en Inde, en Indonésie, ou à Madagascar. Elle a un feuillage arrondi plus ou moins cordiformes, à bordures festonnées. Ses feuilles sont portées sur les nœuds de longues tiges traçantes. Ces ombelles ont de petites fleurs pourpres.

En phytothérapie on utilise les feuilles et les tiges de l'hydrocotyle donc la plante entière.

Cette plante contient de nombreux principes actifs, on peut citer :
  • des huiles essentielles,
  • des stérols,
  • des flavonoïdes, des hétérosides de flavonols,
  • des polyines,
  • des triterpènes avec l’acide asiatique, l’acide madécassique,
  • et des saponosides avec le madécassoside et l’asiaticoside.

Propriétés médicinales de l'hydrocotyle


L’hydrocotyle favorise la cicatrisation 

L’hydrocotyle va accélérer la cicatrisation des plaies superficielles grâce à l’asiaticoside notamment, il pourra être utilisé en cas de plaies chez les diabétiques et vont accélérer la guérison des brûlures.

L’asiaticoside a une action stimulante de la biosynthèse du collagène, elle permet de guérir une plaie, une blessure.

On l’administre donc en cas de plaies, de brûlures, ulcères variqueux au stade de bourgeonnement, escarres, et lors de retard de cicatrisation des plaies diabétiques.

Plusieurs spécialités en contiennent notamment Madécassol, Cicaleïne baume pieds fissures et crevasses, Cicaplast de la Roche-Posay, Jonctum vergetures crème riche et Cytolnat Centella crème apaisante.


L'hydrocotyle, une plante anti-âge


Un proverbe du Sri Lanka veut que «deux feuilles par jour de gotu kola éloigne la vieillesse».

En usage cosmétique, les propriétés anti-âge de l’hydrocotyle sont dues à deux de ses constituants : les saponosides (madécassoside, asiaticoside) et des triterpènes (acide asiatique, acide madécassique).

Ces molécules sont capables d’agir sur les systèmes responsables de la production de collagène en les stimulant. Or le collagène est une des protéines majeures de la peau, elle lui assure résistance et élasticité. Avec l’âge, sa concentration diminue d’où une peau avec une perte d’élasticité et des rides et ridules.

Cette plante a aussi des pouvoirs antioxydants luttant contre les radicaux libres qui déclenchent le vieillissement cutané.


La centella pour stimuler la mémoire


L’hydrocotyle permet aussi d’améliorer la mémoire et l’apprentissage, car ces principes actifs vont stimuler la croissance dendritique neuronale d’où une possible utilité dans la maladie d’Alzheimer.

On le retrouve dans la spécialité : Lehning Byomag Connect.

Cette plante est aussi neuroprotectrice, elle est intéressante en cas de maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson.


Une plante anxiolytique


L’hydrocotyle est une plante naturellement anxiolytique et neurostimulante. Elle peut être administrée en cas de dépression, ou d’anxiété.


L’hydrocotyle administrée en cas d’insuffisance veino-lymphatique


Cette plante peut être recommandée aux sujets souffrant d'insuffisance veineuse, de jambes lourdes, de varices, d'hémorroïdes et d'hypotension artérielle.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 19/01/2021