Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Candidose Digestive : Symptômes et Traitements

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 08/12/2023 à 08h12, publié le 23/11/2023 à 11h11
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Candidose Digestive : Symptômes et Traitements
La candidose digestive est la colonisation du champignon Candida albicans dans le tube digestif provoquant différents symptômes dont des douleurs abdominales, une fatigue, des troubles du transit intestinal. Pharma GDD vous informe sur cette infection mycosique qui nécessite un traitement et une modification des habitudes alimentaires. Nous verrons les causes, le diagnostic et les traitements des mycoses digestives par médicaments antifongiques ou solutions naturelles pour soigner et prévenir la candidose digestive.

Candidose digestive (Mycose intestinale) : définition

La candidose digestive souvent nommée candida digestif est la prolifération de champignons Candida albicans dans le tube digestif. Ces champignons peuvent coloniser l'ensemble du tube digestif, de la bouche, la langue, l’œsophage, l’estomac, les intestins, l'anus, des organes composés d’une muqueuse. Le Candida albicans est un champignon de type levure naturellement présent dans l'organisme et appartient aux micro-organismes qui peuplent la flore intestinale. En quantité équilibrée, il protège des infections et participe au nettoyage de l'intestin. Lorsque le microbiote intestinal est déséquilibré, le Candida albicans peut proliférer de façon excessive dans le tube digestif et libérer des toxines. Particulièrement douloureuse, les lésions provoquées par cette mycose digestive empêchent le patient ou la patiente de s'alimenter ou de déglutir sans ressentir des douleurs intenses. Cette infection fongique non contagieuse se manifeste par des flatulences et des troubles digestifs.

Candidose digestive les causes

La candidose digestive apparaît à la suite de plusieurs causes comme la perméabilité intestinale. La prise répétitive de certains médicaments comme les antibiotiques ou les corticoïdes. Le traitement de l'asthme à base de corticoïdes inhalés peut être à l‘origine de cette mycose. C'est pourquoi il est conseillé de se laver les dents après chaque inhalation de médicament. Une baisse de l'immunité due à une pathologie sous-jacente ou à une grande fatigue peut également entrainer la candidose. Le VIH ou encore la chimiothérapie peut également entraîner une fongémie (présence de champignons dans le sang) causée par Candida albicans.

Il existe d’autres facteurs prédisposants à la candidose comme la tuberculose, l'hypoparathyroïde, les carences nutritionnelles en vitamines A, B6 et fer, les prothèses dentaires mal entretenues... C’est pourquoi, il est important d’utiliser un produit nettoyant pour orthèse dentaire.

Une alimentation trop riche en sucres raffinés peut provoquer cette infection. En effet, il est important de maintenir l'équilibre acido-basique du corps pour se prémunir des mycoses du tube digestif. Il faut limiter les farines et les sucres raffinés, les produits d'origine animale comme les viandes, les produits laitiers et les œufs. Il faut adopter un régime acido-basique en privilégiant les aliments alcalinisants notamment les fruits, les légumes, les oléagineux et les épices. La bonne proportion équilibrée acido-basique est de 70% d'aliments alcalinisants et de 30% d'acidifiants.

Mycose intestinale symptômes

Les symptômes de la candidose digestive comprennent :
Des diarrhées ;
Une constipation ;
Des troubles de l'alimentation ;
Une sensation de blocage ressentie lors du passage des aliments dans l’œsophage (dysphagie) ;
Une perte de poids ;
Un inconfort abdominal ;
Des ballonnements et des gaz ;
De la fatigue ;
Des vertiges ;
De la fièvre ;
Des palpitations cardiaques ;
Des maux de tête.

Il peut également y avoir des troubles de la concentration, du sommeil et une irritabilité dus aux douleurs, de la fatigue au quotidien. L'infection buccale appelée muguet est une candidose du nourrisson qui se manifeste par des taches crémeuses, blanches, douloureuses à l'intérieur de la bouche, des fissures aux coins des lèvres appelées chéilite et d'une langue rouge, douloureuse et lisse. La candidose digestive peut entrainer une forme grave. En effet, cette infection peut se propager à d'autres parties du corps, entrainant de la fièvre, un souffle au cœur, une hypertrophie de la rate, une baisse dangereuse de la pression artérielle et une diminution de la production des urines. L’infection de la rétine et de l'intérieur du globe oculaire peut entrainer la cécité. En cas d'infection sévère au Candida albicans, plusieurs organes peuvent s'arrêter de fonctionner, entrainant le décès du patient.

Diagnostic de la candidose digestive 

En cas de candidose, un examen sanguin et un échantillon de tissu infecté sont effectués (muqueuse buccale par exemple) pour être envoyés en laboratoires et mis en culture pour ainsi être identifié. Si une candidémie (présence de Candida albicans dans le sang) est diagnostiquée, les médecins peuvent examiner les yeux pour vérifier s'ils sont infectés. Il se peut que seule la symptomatologie mette en évidence le diagnostic d'une candidose digestive.

Glutamine et Candidose digestive

La candidose digestive provoque une inflammation et une perméabilité de la muqueuse intestinale. La L-Glutamine est un acide aminé semi-essentiel pour le cerveau, les cellules intestinales, les cellules de défenses immunitaires et les muscles. La L-glutamine joue un rôle dans de nombreuses fonctions métaboliques. La L-glutamine est le principal substrat énergétique des cellules constituant la paroi intestinale, c'est-à-dire les entérocytes. La L-glutamine pourrait être utilisée par les levures du Candida albicans pour se développer et métaboliser du glutamate connu pour être neurotoxique. Il semblerait que la L-Glutamine ait un impact sur la vigueur des villosités intestinales et la réduction des phénomènes de perméabilité intestinale, également appelée Leaky gut, qui sont les causes de déséquilibre immunitaire et de troubles digestifs. 

Schéma Perméabilité intestinale

Il existe de nombreux compléments alimentaires pour côlon irritable à base de L-glutamine, de vitamine D, de zinc et de vitamine A pour contribuer à réduire la perméabilité intestinale. La curcumine ou la réglisse sont également des plantes protectrices de la muqueuse intestinale. Enfin, des probiotiques associant notamment des souches S. Boulardii, L. rhamnosus GG. contribuent à rééquilibrer le microbiote intestinal. 

Candidose digestive : traitement antifongique

Le traitement des candisoses digestives nécessite l’utilisation de médicaments antifongiques de type fluconazole ou itraconazole par voie orale. Si ces derniers ne montrent pas d'efficacité ou si l'infection est sévère, un antifongique de type anidulafungine, caspofungine, micafungine ou amphotéricine B sera injecté par voie intraveineuse. Une candidose qui s'est propagée dans l'ensemble de l'organisme est principalement traité par anidulafungine, caspofungine, micafungine ou fluconazole par voie intraveineuse. La candidose digestive plus sévère est davantage compliquée à traiter notamment chez les patients diabétiques. Il est important de bien contrôler la glycémie pour faciliter la guérison.

Candidose digestive : traitement naturel

Il existe des traitements naturels anti candidose à base de plantes ou d'huiles essentielles. Parmi ces remèdes naturels, nous trouvons de l'extrait d'ail, de l'huile essentielle d'origan, de thym, de clou de girofle, d'arbre à thé, le gel d'aloe vera, l'huile de nigelle et l'extrait de pépins de pamplemousse. 

L’aloe vera pour soulager les symptômes de la candidose digestive

L'aloe vera est reconnue pour soulager les effets secondaires comme l'altération de l'épithélium bucco-pharyngé appelé mucite. Cette plante vient apaiser, régénérer, cicatriser et stopper l'inflammation des muqueuses. Elle aide également à calmer les reflux gastro-oesophagiens, les brûlures d'estomac et la digestion. Enfin, pour les patients diabétiques atteints de candidose, il faut savoir que l'aloe vera possède des vertus hypoglycémiantes, favorisant la baisse du taux de sucre contenu dans le sang.

EPP pour prévenir la candidose

L'extrait de pépins de pamplemousse que l'on nomme plus communément EPP possède un champ d'action très large, permettant de lutter contre bon nombre de problèmes de santé dont la candidose. Le pépin de pamplemousse possède des bioflavonoïdes, des tocophérols, des vitamines C et E et de l'acide citrique, des limonoïdes et des stérols, des acides aminés et des peptides. Son action antibactérienne et antifongique permet de prévenir les intoxications bactériennes, parasitaires et le Candida albicans. Il semblerait que l'EPP contribue à déstructurer les parois cellulaires des champignons dans les intestins et l’ensemble du tube digestif.

Graines de lin et de chia pour lutter contre Candida albicans

Les graines de lin réduisent la disponibilité des sucres du repas. Elles régulent la glycémie en limitant les hyper-variations. Il est conseillé d'augmenter la consommation de fibres pour absorber les toxines créées par le Candida albican comme les graines de lin et les graines de chia. Il faudra également veiller à nourrir les intestins via de bonnes bactéries comme les souches d'acidophilus et de bifidobactéries. 

L’huile de nigelle contre la candidose

Les graines de nigelle ou de cumin noir contiennent des acides aminés, protéines et vitamines A et E, des oméga-3 et 6, des stérols végétaux et des polyphénols. L'huile de nigelle est riche en monoterpène oxygéné appelé thymoquinone aux vertus antibactériennes, antifongiques et antiparasitaires. Pharma GDD vous propose l’huile de Nigelle bio Pranarom, Huile de Nigelle Bio Puressentiel et les capsules d’huile végétale de Nigelle Pranarom.

Ail VS Candida albicans

L’ail est connu pour détruire le biofilm et désinfecter la flore intestinale par son action antibactérienne. L'extrait d'ail des ours est un agent détoxifiant et assainissant naturel à large spectre, par ses vertus antibiotiques, antivirales, antiseptiques et antifongiques, particulièrement actif contre candida albicans. Il est concentré en composés volatiles soufrés, en lectines, acides gras, acides aminés, phénols, saponines, mais surtout en allicine, un composé organo-soufré. Il contribue à stimuler la digestion, à lutter contre les troubles associés comme les maux d'estomac, les diarrhées et les ballonnements

Les huiles essentielles contre la candidose digestive

L'huile essentielle d'origan riche en phénols est reconnue pour ses propriétés anti-infectieuses, antifongiques et mycobactériennes permettant de lutter contre les virus, bactéries, parasites et infections en tout genre. 
L'HE de Cannelle contribue à traiter les candidoses digestives. Antibactérienne, antifongique anti-infectieuse, elle contient de l’eugénol à hauteur de 5 à 7%, viennent ensuite du β caryophyllène, de l’acétate de cinnamyle, du linalo et du 1-8 cinéole, des phénols ce qui fait d’elle un anti infectieux puissant, mais ce qui la rend aussi hépato-toxique et dermocaustique. 
L'huile de clou de girofle riche en eugenol est reconnue pour ses vertus antifongiques à large spectre intéressantes sur les candidoses, dermatophytes et aspergillus, en particulier sur les souches résistantes à la molécule de référence : fluconazole.
Concernant les huiles essentielles de cannelle, d’origan et de clou de girofle, il faudra les utiliser avec l’huile essentielle de citron pour protéger le foie. 

L'huile essentielle de thym à linalol riche en linalol, en limonène, en terpinène-4-ol, acétate de linalyle est antifongique, antiparasitaire, antibactérien et antiviral. Il stimule également le système nerveux central, idéal en cas de fatigue, car il assure une action tonique psychique. 
L’HE de laurier noble est antifongique, antiputride et antifermentaire. Elle est composée d’1-8 cinéole, d’alpha pinène, d’alpha terpinéol, de sabinène, de linalol, d’eugénol et d’acétate de terpényle.
L’HE de palmarosa est antifongique et puissante régulateur des flores de protection. Elle contient du géraniol aux vertus anti-inflammatoires et immunomodulatrices, des monoterpènes qui stimulent l'activité cellulaire et favorise la cicatrisation.
L’HE de géranium Bourbon est antifongique et régulateur neuro-végétatif. Elle contient du citronnellol, le guai-6,9 diène, le géraniol, le formiate de citronellyle.
Enfin, l’huile essentielle de lemongrass est antifongique et anti-inflammatoire des muqueuses digestives.


Les huiles essentielles doivent être administrées à chaque prise alimentaire pour éviter la prolifération du champignon qui se nourrit des sucres à chaque repas. Le protocole doit durer au moins 2 mois et s'accompagner de restrictions alimentaires, en commençant par l'éviction de sucres rapides, des desserts, des viennoiseries, des gâteaux, des sodas, des pains blancs et des pâtes blanches. Il est également conseillé de réaliser un mélange d'huiles essentielles antifongiques dans une même synergie pour optimiser la charge biochimique. Attention à l'usage des huiles essentielles par voie interne. Celles-ci peuvent présenter des dangers en cas de surdosage, pour le foie et la muqueuse de l'intestin grêle. N’hésitez pas à demander les conseils de nos pharmacies diplômés en aromathérapie. 

Traitement antifongique et naturel

L'augmentation de l'usage des substances antifongiques contre les mycoses a conduit ces dernières années à une progression de la résistance des champignons et levures. Le fait d’associer un traitement antifongique et un traitement naturel pour augmenter le potentiel traitant. Le traitement naturel par les huiles essentielles antifongiques vient soutenir le traitement médicamenteux qui tend à devenir moins efficace en cas de récidive de candidose digestive. En effet, à l’image de l’antibiorésistance, les médicaments antifongiques entrainent, eux aussi, une résistance face au Candida albicans

Adopter de bonnes habitudes alimentaires face à la candidose digestive


Pour prévenir la candidose digestive, il est important d’adopter une alimentation pauvre en sucres raffinés. Il est déconseillé de consommer :
 
ALIMENTS À ÉVITER
Viandes rouges  
Produits laitiers  
Fritures et panures, huiles chauffées à hautes températures  
Matières grasses d'origine animale Beurre, crème, charcuterie 
Produits sucrés et transformés Sodas, jus de fruits, crème glacée, céréales industrielles,
confiseries, biscuits, viennoiseries, pâtisserie
Alcool, caféine  
Additifs alimentaires Exhausteurs de goût, glutamate, conservateurs et colorants
Céréales Pâtes, riz blanc, semoule, boulgour


Il faut privilégier :

 
ALIMENTS À CONSOMMER
Fruits et légumes Ail, citron, avocat, myrtilles, asperges, choux, oignons, courgettes, haricots
Boissons à base d'eau  Chicorée, tisanes, infusions
Produits fermentés ou sans lactose Kéfir, yaourts, ghée, algues
Oléagineux non salés noix, noisettes, amandes
Céréales sans gluten  
Graines et aromates Lin, chia, sésame, basilic origan, persil, sauge, thym
Poissons gras et maigres Saumon, sardines, harengs, truite, thon, cabillaud, colin, limande
Matières grasses végétales Huile de coco, noix, colza, olive, lin, pépins de raisin et sésame
Œufs   
Crustacés Moules, coquilles Saint-Jacques, huîtres, crevettes, homard et calamars
Viandes blanches Porc, veau, lapin et volailles
 

À retenir

La mycose intestinale est une infection qui peut être longue à diagnostiquer et longue à traiter, car elle colonise parfois l’ensemble du tube digestif. Cette candidose digestive présente des symptômes semblables à d'autres troubles digestifs. Il est important de bénéficier du bon traitement antifongique qu'il soit chimique ou naturel comme les huiles essentielles ou cumulant les deux pour plus d’efficacité et éviter la résistance de Candida albicans. Enfin, il sera conseillé d’adopter son alimentation en conséquence. 

Sources
Jorge “Antifungal activity of clinical Lactobacillus strains against Candida Albicans biofilms; identification of potential probiotic candidates to prevent oral candidiasis” Biofouling. 2018 Feb;34(2):212-225
Mailander-Sanchez D “Antifungal defense of probiotic Lactobacillus rhamnosus GG is mediated by blocking adhesion and nutrient depletion” PLoS One 2017 Oct 12;12(10)
https://www.laboratoire-beauchamp.com/490-73-l-glutamine.html
https://www.lanutrition-sante.ch/changer-son-regard-sur-la-candidose-intestinale
Allium ursinum: botanical, phytochemical and pharmacological overview
Danuta Sobolewska, Irma Podolak ; 2015
New volatile sulfur-containing compounds from wild garlic (Allium ursinum L., Liliaceae)
Niko S.Radulović, Ana B.Miltojević, Milan B.Stojković, Polina D.Blagojević – 2015
Chemical Composition and Antimicrobial Activity of Wild Garlic Allium ursinum of Bulgarian Origin
Antoaneta Ivanova, Bozhanka Mikhova, Hristo Najdenski, Iva Tsvetkova, Ivanka Kostova – 2009
Gonçalves, M., Cruz, M., Cavaleiro, C., Lopes, M., & Salgueiro, L. (2010). Chemical, antifungal and cytotoxic evaluation of the essential oil of Thymus zygis subsp. sylvestris. Industrial Crops and Products, 32(1), 70–75. https://doi.org/10.1016/j.indcrop.2010.03.005
Couic Marinier, F., & Touboul, A. (2017). Le guide Terre vivante des huiles essentielles. Terre Vivante Editions.