Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Les bienfaits de l'Argousier

  • Par Isabelle Briennon, mis à jour le 27/02/2024 à 10h02, publié le 15/12/2023 à 11h12
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Les bienfaits de l'Argousier
L’Argousier vous évoque l’Asie…les aventures et les conquêtes de Gengis Khan ? Vous avez raison ! L’empereur avait l’habitude d’emporter l’huile d’Argousier, le « sang du cœur de l’empereur » lors de ses cavalcades pour soigner ses blessures et celles de son cheval. À côté de l’huile, les baies d’Argousier lui servaient de fortifiant. Voyons quel miracle de santé se cache derrière cet illustre fruit.

Qu’est-ce que l’Argousier ?

L’Argousier, de son nom latin Hippophae rhamnoides, est un arbuste à longue vie, comportant de nombreuses épines et portant des petites baies rondes de couleur jaune orangé, appelées argouse. Il est parfois appelé faux nerprun, épine luisante, saule épineux ou ananas ou olivier de Sibérie.
L’Argousier puise ses nutriments grâce à une racine très longue et profonde dans le sol et de nombreuses racines superficielles. Il a également besoin de capter énormément la lumière du soleil. On le trouve ainsi dans des sols peu riches, arides et à des hauteurs très importantes comme les hauts plateaux de Mongolie dont il est originaire. Cette localisation entraîne une nécessité d’adaptation de l’arbuste qui doit résister contre la sécheresse, le froid et le vent. Pour cela, il fabrique de nombreuses substances nutritives et protectrices expliquant sa composition exceptionnelle.
Appelé Sea buckthorn en anglais, l’Argousier appartient à la famille des Eléagnacées. Il pousse également naturellement en France principalement dans les massifs montagneux des Alpes du sud.
Malgré une consonnance quasi identique, il ne doit pas être confondu avec l’arbousier ou l’arganier aux propriétés très différentes, ni avec deux autres plantes avec lesquelles il partage le record de teneur en vitamine C, la baie de goji et l’acérola.
La baie d’Argousier se consomme sous forme de confiture, de compote ou de jus ou de sirop.
Les baies, les graines et les feuilles de l’Argousier constituent la base de nombreux médicaments en médecines traditionnelles chinoise, tibétaine et mongole.
L’Argousier est utilisé en médecine tibétaine comme fortifiant, pour des maladies de peau, pour certaines affections gynécologiques, respiratoires et du tube digestif.
Selon la médecine chinoise, l’Argousier est « bon pour les poumons » ce qui expliquerait les bienfaits de l’Argousier pour la peau et les cheveux. Elle le reconnaît également pour soulager la toux, faciliter la digestion, revigorer la circulation sanguine et soulager la douleur.
Les médecines traditionnelles attribuent également à l’Argousier des effets positifs sur la digestion, l’estomac, le foie, l’hypertension artérielle et d’autres problèmes cardio-vasculaires et, au niveau des tissus, une action sur l'œdème, l'inflammation, la régénération de la peau, notamment en cas de plaie, de blessure, d’ulcère, de brûlure, de greffe de peau et pour la régénération des tendons et des ligaments.

Composition de l’Argousier

L’Argousier a une baie, son fruit très riche en vitamine C qui explique son goût acide lorsqu’on la consomme crue.
À partir de la baie d’Argousier sont fabriqués trois produits essentiels qui entrent dans la composition des compléments alimentaires : le jus ou sirop d’Argousier et l’huile d’Argousier.
Après pressage de la pulpe d’Argousier, on obtient le jus d’Argousier qui est riche en :
  • vitamines : vitamine A (issue des caroténoïdes), vitamine E, vitamine C, vitamine K et vitamines B,
  • minéraux : azote, phosphore, fer, manganèse, bore, calcium, aluminium, silicium,
  • polyphénols antioxydants : flavonoïdes dont les flavonols avec la quercétine, l’acide para-hydroxybenzoïque, les catéchines, les caroténoïdes et les anthocyanidines,
  • acides de fruits : acide malique, acide succinique,
  • éléments nutritifs : protéines, acides aminés, lipides et sucres.
Le jus d’Argousier est disponible sous une forme sucrée, le sirop d’Argousier qui correspond simplement au jus d’Argousier dans lequel on a ajouté du sucre. Le sirop est, de ce fait, déconseillé aux diabétiques.

Après pressage à froid ou extraction au CO2 supercritique des graines issues du fruit, on obtient l’huile d’Argousier qui est riche en :
  • antioxydants : caroténoïdes dont pro- vitamine A, vitamine E
  • acides gras polyinsaturés essentiels oméga-6 avec l’acide linoléique et l’acide gamma-linolénique,
  • acides gras polyinsaturés essentiels oméga 3 avec l’acide alpha-linolénique, qui fait souvent défaut dans l’alimentation moderne,
  • acides gras polyinsaturés oméga 7 avec l’acide palmitoléique,
  • acides gras oméga-9 avec l’acide oléique,
  • acides gras saturés,
  • phytostérols dont le béta-sitostéol  en moindre quantité.
Il est également possible de trouver un mixte des composés issus de la pulpe et des composés issus de la graine. En effet, il est possible d’obtenir une huile, en pressant l’intégralité de la baie c’est-à-dire sa pulpe et ses graines, ou bien une poudre que l’on obtient après séchage et pulvérisation de l’intégralité de la baie.

Propriétés et bienfaits de l’Argousier

Au cours des dernières années, de nombreux chercheurs se sont appliqués à étudier en laboratoire les activités médicinales ancestrales de l'Argousier. Les études ont confirmé les actions biologiques revendiquées par les médecines naturelles comme les activités antibactériennes, anti-inflammatoires, immunomodulantes, antioxydantes, hypoglycémiantes, hypolipidémiantes, protectrices du foie, préventives des maladies cardiovasculaires, protectrices des neurones et anticancéreuses.
Elles ont également confirmé les actions biologiques de l’Argousier sur la peau comme les actions antibactérienne, anti-sébum, antifongique, nourrissante, protectrice, apaisante, anti-psoriasis, anti-atopique. Ses propriétés cicatrisante et régénérante pourraient justifier son utilisation pour unifier le teint et lisser la peau, pour son effet rajeunissant avec une action sur la diminution de la formation des rides, pour son effet sur la réduction des cicatrices et de la pigmentation, ainsi que pour les problèmes liés aux cheveux.

Par conséquent, l’Argousier présente deux avantages :
  1. la richesse de la pulpe de sa baie en antioxydants particulièrement en vitamine C qui en font un produit naturel très nutritif, reconstituant, anti-infectieux et stimulant de l’immunité. L’Argousier pourrait ainsi diminuer les carences en vitamine C, diminuer la fatigue et les infections liées à la baisse de l’immunité. L’Argousier peut donc se trouver dans des compléments alimentaires pour la fatigue ou pour renforcer l’immunité.
  2. la richesse des graines de sa baie en acides gras essentiels omégas 3 et 6 et en antioxydants, les caroténoïdes (sources de pro-vitamine A) et la vitamine E, qui donnent une huile végétale particulièrement nourrissante, apaisante et anti-inflammatoire mais aussi antioxydante et protectrice de la peau. On la trouve ainsi intégrée dans les compléments alimentaires pour la beauté de la peau.
La vitamine C présente dans la pulpe de baie d’Argousier est essentielle à la biosynthèse du collagène. L’apport de sources importantes de vitamine C est donc bénéfique à la synthèse du collagène qui est indispensable à la régénération de la peau.
 

Utilisations de l’Argousier

Fatigue

La richesse de l’Argousier en vitamine C en fait l’ingrédient végétal de choix comme reconstituant en cas de fatigue. On le trouve dans la gamme Weleda sous forme de :
  • Jus d’Argousier : obtenu par pression des baies à froid pour ne pas dénaturer les vitamines notamment la vitamine C, ce jus est naturellement riche vitamines antioxydantes, comme la vitamine C, la vitamine E et le bêta-carotène (provitamine A). Il contient également du fer.
  • Sirop d’Argousier : c’est le jus dans lequel on a rajouté du sucre de canne et du miel pour adoucir le goût.
Pour les enfants, le sirop Kid Bio Vitalité associe le jus d’Argousier à l’extrait d’Acérola titré en vitamine C à un mélange d’extrait de plantes comme le romarin pour la digestion, l’olivier riche en antioxydants, et l’artichaut cholérétique.

Immunité

L’Argousier est très riche en vitamine C qui est un composant reconnu pour son rôle essentiel dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Dans le sirop Propolis bio Herbalgem, l’Argousier est associé à la propolis pour l'immunité, aux bourgeons de noisetier pour les poumons, aux bourgeons de peuplier pour les refroidissements, aux bourgeons de hêtre pour l’immunité, à l’échinacée pour la prévention du rhume ainsi qu’au sureau, à l’inule, au marrube, à l’hysope et à des huiles essentielles comme l’HE de romarin à cinéole antibactérienne.

Alimentation chez l’enfant

Pour les enfants dès 3 ans, le sirop Kid Bio Appétit contient du jus d’Argousier fortifiant et nutritif associé à l’extrait d’avoine reconstituant, au fenugrec stimulant l’appétit, au gingembre pour la digestion difficile et à la gentiane.

Beauté

L’Argousier peut être utilisé sous forme orale ou sous forme de cosmétique pour prendre soin de la peau. En effet, il contient des composants essentiels pour la beauté de la peau et pour sa santé :
  • la vitamine C et les flavonoïdes antioxydants contenus dans la pulpe de la baie
  • les acides gras et les antioxydants que sont les caroténoïdes et la vitamine E contenus dans l’huile des graines de la baie.
La vitamine C est nécessaire pour la synthèse du collagène et la densification de toutes les peaux
Les antioxydants protègent la peau des radicaux libre à l’origine du vieillissement de la peau et des rides dans le cas de peaux matures.
Les acides gras interviennent dans la restauration de la barrière cutanée et dans l’apaisement de l’inflammation en cas de peau sèche et irritée.
L’Argousier permettrait ainsi de renforcer la barrière cutanée en particulier en cas de peau sèche et de protéger la peau mature du vieillissement.

Les cosmétiques sont à base d’huile de graines de baie aux propriétés nourrissantes et reconstituantes. Ils sont en particulier destinés au soin des peaux normales et sèches.

Par voie orale, l’intégralité de la baie d’Argousier (pulpe et huile des graines) est proposée dans les compléments alimentaires sous forme de capsules d’huile dans Hydromega et de comprimés dans Argousier Omega 7. Toutes les peaux pourront bénéficier de ces compléments alimentaires par voie orale et notamment les peaux sèches qui se trouveraient nourries et apaisées par les différents acides gras essentiels oméga 9, 7 et 3 et 6 et pour les peaux matures qui se trouveraient protégées contre le photovieillissement grâce aux antioxydants tels que la vitamine C, la vitamine E et les caroténoïdes.

Quels sont les effets indésirables de l’Argousier ?

Une consommation importante et fréquente d’Argousier pourrait entraîner des troubles digestifs tels que des nausées, des brûlures d’estomac, des ballonnements, des douleurs abdominales ou de la diarrhée.
Chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle, il pourrait être responsable de gonflements, de maux de tête, d’étourdissements et de palpitations.
L’Argousier pourrait également être à l’origine d’allergie cutanée.

Quelles sont les précautions d’emploi liées à l'Argousier ?

L’Argousier est déconseillé en cas de grossesse ou d’allaitement sauf avis médical.
En raison de la teneur importante de vitamine C dans l’Argousier, ne consommez pas d’Argousier si vous souffrez :
  • de calculs rénaux (lithiase rénale),
  • de goutte (excès d’acide urique ou d’acide oxalique),
  • d’un déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase,
  • d’une maladie liée au fer telle que l'hémochromatose, la drépanocytose ou anémie sidéroblastique ou la thalassémie où une consommation prolongée pourrait entraîner un risque d’accumulation supplémentaire de fer,
  • d’hypertension artérielle,
  • d’insuffisance rénale.
Ne consommez pas d’Argousier si vous êtes traité par :
  • chimiothérapie,
  • une phénothiazine, comme la fluphénazine,
  • antiagrégants plaquettaires ou anticoagulants tels que la warfarine,
  • oestrogènes comme la pilule contraceptive.
Dans tous les cas, demandez l’avis de votre médecin si vous souhaitez prendre de l’Acérola.
Ne prenez pas d’Argousier dans les jours qui précèdent une analyse biologique.
Ne prenez pas d’Argousier si vous prenez déjà :
  • de la vitamine C en compléments alimentaires ou des multivitamines contenant de la vitamine C,
  • des plantes ou des fruits riches en vitamine C telles que le camu-camu, l’acérola, la baie de goji, la baie d’églantier, le cassis (fruit), la papaye ou la goyave,
  • des compléments alimentaires antioxydants ou à base de plantes riches en nutriments antioxydants.

Quelles sont les contre-indications liées à l'Argousier ?

L’Argousier est contre-indiqué en cas d’allergie à la plante.

À retenir
L’Argousier est très riche en vitamine C ce qui explique son utilisation en cas de fatigue passagère et pour prévenir les rhumes et les infections hivernales. L’Argousier est intégré à des formules ou à des cosmétiques pour nourrir et protéger la peau en particulier pour le soin des peaux sèches ou matures.

Attention les conseils de Pharma GDD ne dispensent pas d’une consultation médicale.
Si les symptômes persistent malgré le traitement, nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin.


Sources :
Florence Blando Pierron. L’argousier : l’or orange du Champsaur. Sciences pharmaceutiques. 2004. ffdumas-03232028f
Pundir S, Garg P, Dviwedi A, Ali A, Kapoor VK, Kapoor D, Kulshrestha S, Lal UR, Negi P. Ethnomedicinal uses, phytochemistry and dermatological effects of Hippophae rhamnoides L.: A review. J Ethnopharmacol. 2021 Feb 10;266:113434.
Geetha Suryakumar, Asheesh Gupta. Medicinal and therapeutic potential of Sea buckthorn (Hippophae rhamnoides L.), Journal of Ethnopharmacology, Volume 138, Issue 2, 2011, Pages 268-278, ISSN 0378-8741.
Ma QG, He NX, Huang HL, Fu XM, Zhang ZL, Shu JC, Wang QY, Chen J, Wu G, Zhu MN, Sang ZP, Cao L, Wei RR. Hippophae rhamnoides L.: A Comprehensive Review on the Botany, Traditional Uses, Phytonutrients, Health Benefits, Quality Markers, and Applications. J Agric Food Chem. 2023 Mar 29;71(12):4769-4788. doi: 10.1021/acs.jafc.2c06916. Epub 2023 Mar 17. PMID: 36930583.
Mishra KP, Chanda S, Karan D, Ganju L, Sawhney RC. Effect of Seabuckthorn (Hippophae rhamnoides) flavone on immune system: an in-vitro approach. Phytother Res. 2008 Nov;22(11):1490-5. doi: 10.1002/ptr.2518. PMID: 18570236.
Wang Z, Zhao F, Wei P, Chai X, Hou G, Meng Q. Phytochemistry, health benefits, and food applications of sea buckthorn (Hippophae rhamnoides L.): A comprehensive review. Front Nutr. 2022 Dec 6;9:1036295. doi: 10.3389/fnut.2022.1036295. PMID: 36562043; PMCID: PMC9763470.
Chen Y, Cai Y, Wang K, Wang Y. Bioactive Compounds in Sea Buckthorn and their Efficacy in Preventing and Treating Metabolic Syndrome. Foods. 2023 May 13;12(10):1985. doi: 10.3390/foods12101985. PMID: 37238803; PMCID: PMC10217465.