Aphtes : prévention et traitement

Aphtes : prévention et traitement
Douloureux, l’aphte est un ulcère superficiel de la muqueuse buccale qui survient ponctuellement et se situe la plupart du temps au niveau du palais, de la langue, des gencives, de la gorge ou encore à l’intérieur des lèvres.
Il s’agit d’une affection bénigne, dont on ignore encore l’étiologie, qui dure en moyenne 8 à 10 jours et se résorbe d’elle-même.
De forme ronde ou ovale sur fond légèrement jaunâtre ou blanchâtre caractéristique et délimité par des contours rouge vif, ces petites lésions que sont les aphtes occasionnent une gène importante, notamment au cours des repas, mais sont heureusement sans gravité.
Néanmoins, l’aphte simple ne doit pas être confondu avec d’autres pathologies, plus rares mais beaucoup plus lourdes, comme la maladie de Crohn ou la maladie de Behçet.
En conséquence, si l’aphte n’est pas isolé et qu’il s’accompagne d’autres symptômes, il sera plus prudent de consulter pour avoir un avis médical. Aussi, Pharma GDD vous aide à y voir plus clair

Aphtes, quels sont les facteurs de risque ?

La survenue des aphtes est favorisée par plusieurs facteurs à cibler pour vous en préserver.

L’alimentation

Passé un certain seuil de tolérance, l’ingestion d’aliments « aphtogènes » contribue à irriter les muqueuses et à installer un terrain favorable à la formation de ces vésicules. Sont donc à éviter :

• Les aliments riches en histamine à l’origine de réactions allergiques (fromages à pâte dure, gruyère, emmental, parmesan, charcuterie, saucisson sec et tout produit de charcuterie emballé...)
• Les aliments acides qui agressent la cavité buccale (agrumes, vinaigre, cornichons, aliments épicés, chocolat)
• Certains fruits urticants (tomate, fraise, ananas, kiwi, raisin, banane…)
• Les fruits non lavés et non pelés
• les fruits oléagineux (amande, noix, noisette, cacahuète…),
• les aliments trop chauds,
• Les chewing-gum qui contiennent beaucoup de composants chimiques
• Les aliments contenant beaucoup d’exhausteurs de goût et de colorants comme certaines confiseries extrêmement piquantes ou les produits transformés

Les médicaments

En déséquilibrant la flore buccale, une prise médicamenteuse peut également déclencher l’apparition d’aphtes :

• Les substituts nicotiniques à croquer ou à sucer dont le goût poivré et une consommation importante irritent la muqueuse buccale
• Les anti-Inflammatoires Non Stéroïdien qui modifient nos défenses face aux agressions extérieures
• Les antibiotiques qui perturbent la flore microbienne naturellement présente dans la bouche
• Les antipaludéens : effet secondaire des médicaments
• L’antivitamine K qui fluidifie le sang et prédispose aux saignements des gencives
• La chimiothérapie qui modifie l’immunité.

Les facteurs physiologiques

Le surmenage et toute forme de stress psychique et physique dégradent le système immunitaire et ouvrent ainsi la voie à l’apparition des aphtes.

Certaines modifications hormonales peuvent être à l’origine de ces petits désagréments passagers, plus particulièrement chez la femme pendant les règles, la grossesse ou la ménopause.

Des carences en vitamines B9 ou B12 peuvent aussi être à l’origine des aphtes, mais également des carences en minéraux comme le fer ou le zinc occasionnent l’apparition de ces ulcères.

Les facteurs externes

Chez les adolescents, la fragilisation des muqueuses buccales par la pose d’un appareil dentaire peut provoquer des aphtes.

Quels traitements contre les aphtes ?

Les aphtes guérissent spontanément sous une huitaine de jours, mais parce qu’ils provoquent un véritable inconfort buccal au cours de la prise alimentaire, il existe des solutions pour apaiser la douleur et accélérer le processus de cicatrisation afin de retrouver confort et plaisir pendant les repas.

Les bains de bouche

Vous avez la possibilité d’utiliser un bain de bouche antiseptique, c’est-à-dire antibactérien composé avec de la chlorhexidine ou de l’héxétidine, à raison de 2 à 3 bains de bouche par jour. Ils permettront notamment de désinfecter l’ulcération avant et après les principaux repas.
Une autre alternative réside dans les bains de bouche formulés à base d’acide hyaluronique qui permettront de réduire la douleur en agissant comme un pansement pour protéger la lésion pendant l’absorption des aliments et favorisent la cicatrisation.

Bains de bouche formulés à base d'acide hyaluronique Bains de bouche antiseptiques Bains de bouche naturels
Hyalugel Gum gingidex Bain de bouche Weleda
Bloxaphte Alodont Care Buccotherm

Les préparations buccales à administrer en application locale

Cependant, en fonction de vos goûts et de votre mode de vie, vous pouvez aussi bien opter pour un soin décliné sous forme de gel. Vous aurez là encore le choix entre une substance filmogène à base d’acide hyaluronique ou une préparation buccale à visée antalgique à appliquer localement sur la lésion.

Gels antiseptiques Gels cicatrisants Gels naturels
Parodium soin gel gingival Urgo Filmogel aphtes Pranarom Buccarom
Elugel   Parodium

En fonction de leur teneur en alcool notamment, certains sont réservés à l’adulte.

Astuces et recette maison

Sauf contre indication médicale, vous pouvez tout à fait confectionner vous même un bain de bouche maison à base d’aspirine car cet antalgique est particulièrement efficace pour soulager les douleurs occasionnées par ces petites lésions.

Pour cela, veuillez suivre les indications ci-dessous :

• Diluer un comprimé d’aspirine effervescent dans un verre d’eau tiède, puis utiliser le tout comme bain de bouche à raison de 2 bains de bouche par jour jusqu’à disparition.

Par ailleurs, il est tout à fait possible de préparer un bain de bouche maison avec du bicarbonate de soude en suivant les instructions suivantes :

• Diluer une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Bien mélanger. Faire un gargarisme avec le mélange puis se rincer la bouche à l’eau froide.

Cependant, il arrive que ces solutions ne soient pas suffisantes et que vous deviez aller consulter un médecin généraliste. Les signes qui doivent amener à consulter votre médecin 
• Si les aphtes récidivent plus de 4 fois par an
• Si les aphtes apparaissent en nombre importants
• Si les aphtes apparaissent à différents endroits
• Si la taille des aphtes dépasse 1 centimètre de diamètre
• Si les aphtes mettent plus de 2 semaines à cicatriser
• Si les aphtes saignent
• Si les aphtes génèrent une douleur trop forte
• Si les aphtes sont accompagnés par d’autres symptômes

Comment prévenir les aphtes ?

Une hygiène de vie saine et équilibrée est la base essentielle pour prévenir les aphtes et toute affection en général. Toutefois, quelques règles primordiales vont permettre de réduire les risques de récidive des aphtes et, notamment, avoir une bonne hygiène bucco-dentaire est indispensable.
Pharma GDD vous mentionne ci-après les mesures à observer pour vous permettre de mieux prendre soin de votre santé, mais sachez qu’en cas d’hypersensibilité dentaire il vous faudra redoubler de vigilance.

Les règles d’hygiène de vie qui favorise la prévention des aphtes

• Choisir une brosse à dent souple ou une brosse à dent électrique pour ne pas fragiliser les gencives et les muqueuses buccales par des frottements agressifs
• Se brosser les dents après les trois repas principaux en massant les gencives avec des mouvements circulaires et respectueux des muqueuses gingivales délicates
• Opter pour un dentifrice spécialement conçu pour les gencives sensibles (Sensodyne protection complète, Buccotherm gencives sensibles, Meridol protection gencive, Weleda gel dentifrice végétal)
• Utiliser un hydropropulseur pour masser les gencives ou si vous n’en possédez pas, vous pouvez avoir recours au spray Buccotherm à base d’eau thermale
• Éviter de consommer des aliments allergisants et l’absorption d’alcool
• Se relaxer pour combattre le stress et évacuer les tensions accumulées en pratiquant régulièrement une activité physique (marche, jogging, natation, yoga, etc)
• Recourir à un complément alimentaire pour renforcer les défenses immunitaires et pallier aux éventuelles carences de l’organisme (Bion 3 adulte activateur de santé, Alvityl défenses)
• Stimuler ses défenses immunitaires avec un traitement de fond homéopathique ou à base de plantes (Echinacee, Ladrôme Propolis pépins de pamplemousse)