Prévenir et soigner une carie

Prévenir et soigner une carie
La carie est le mal dentaire le plus courant et se manifeste majoritairement chez les enfants et les jeunes adultes. Le risque de caries augmente notamment avec la consommation de sucres. En effet, ce sont ces sucres, transformés en acides par les bactéries de la plaque dentaire qui attaquent les dents.

La carie provoque une destruction progressive des tissus de la dent. Les dents sont recouvertes d’une substance dure et blanche (l’émail) qui les protège contre les bactéries. A force d’attaques acides, ce bouclier se perce et la carie apparaît. Lorsque cette dernière n’est pas traitée à temps, c’est la pulpe, un tissu constitué de cellules et de fibres située à l’intérieur de la dent qui est atteinte.

Selon le stade d’évolution de la carie, les symptômes et les conséquences sont alors différents. Apprenez en plus sur les manifestations de la carie et les différents traitements y qui sont associés. Découvrez également comment prévenir leur apparition grâce à quelques conseils simples et efficaces !

Les symptômes de la carie

La carie dentaire doit être diagnostiquée le plus tôt possible pour éviter que l'infection ne progresse et ne se transforme en rage de dents voire en abcès. Les symptômes diffèrent donc selon l’avancée de la carie et c’est une maladie qui ne doit pas être prise à la légère.

Une carie débutante (émail touché) n'entraîne pas de douleur mais seulement une coloration localisée sur la dent. Il est souvent difficile de se rendre compte de l’apparition de la carie à ce moment là car l’émail ne contient pas de nerfs pouvant alerter le patient. Seule une visite régulière (tous les 6 mois) chez le dentiste pourra être bénéfique afin de repérer les caries superficielles.

Lorsque la dentine est atteinte (carie profonde), la dent réagit douloureusement au froid, au chaud, à l'acide et au sucré mais n’est pas encore en danger.

Si la carie profonde n'est pas soignée, l'infection peut se propager à la pulpe (cœur) de la dent menant ainsi à une rage de dent. A ce stade, la douleur est beaucoup plus prononcée et irradie toute la zone touchée. Une consultation en urgence chez un chirurgien-dentiste est indispensable.

Le dernier stade d'évolution se déclare lorsqu'un abcès se forme. Il se manifeste par de la fièvre, des douleurs et un visage enflé. Tous ces symptômes sont dus à l’infection et à l’inflammation de la dent et de la gencive.

Prévenir une carie

Pour limiter le risque de caries, il est important d'avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, et ce, dès le plus jeune âge. Si l’on ne veut pas que la plaque dentaire bactérienne se développe, un brossage des dents doit être réalisé après chaque repas (3 fois par jour) pendant 3 minutes de préférence avec une brosse à dents manuelle ou électrique à poils souples.

Pour un nettoyage efficace, les dents doivent être brossées de haut en bas. Il existe des méthodes simples et ludiques pour apprendre à vos enfants à se brosser les dents correctement. La méthode B.R.O.S est réservée aux enfants de plus de 6 ans. Elle consiste à leur apprendre à se servir de leur brosse à dents et signifie « Brossez, Rouleau, Oblique, Suivre un trajet ». Il faut brosser de la gencive vers la dent (toujours du rouge vers le blanc) en commençant en haut à droite côté joue et effectuer un mouvement de rouleau sur chaque dent. La brosse à dents doit être inclinée à 45° (oblique) par rapport à la gencive. Les mêmes gestes doivent être répétés sur les surfaces de mastication et sur la surface interne (côté palais). Les 3 faces des dents constituent donc le trajet.

Jusqu’à 6 ans, la méthode 1, 2, 3, 4 sera idéale pour apprendre aux plus petits à avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Cette méthode consiste à faire des petits mouvements de va-et-vient sur la surface supérieure des dents en suivant un parcours. On commence généralement par le côté gauche du bas pour faire ensuite le côté droit du bas. Ensuite, on retourne la brosse à dents et on lave la partie supérieure gauche puis droite.
L'utilisation d'un dentifrice enrichi en fluor est recommandé car il protège l'émail des dents. Le brossage peut être complété par l'utilisation de fils dentaires ou de brossettes interdentaires pour éliminer les bactéries et les résidus alimentaires entre les dents.

Avoir une alimentation équilibrée (et peu sucrée !) et éviter les grignotages entre les repas favorisent également la prévention des caries. Plusieurs heures sont nécessaires pour que l’acidité provoquée par un repas ne disparaisse et lorsque vous grignotez, cette acidité ne disparaît jamais totalement. Les dents sont alors attaquées en permanence et le risque qu’une carie se forme est très élevé.

Un contrôle régulier (tous les 6 mois ou une fois par an) chez un dentiste est indispensable pour vérifier l’absence de caries. Comme nous l’avons évoqué plus haut, même si vous ne souffrez pas, il est toujours possible que vous ayez une carie débutante. Le chirurgien-dentiste passera en revue chaque dent à l’aide d’une sonde dentaire et si celle-ci accroche à la dent alors une carie sera présente. Pour les caries latérales, une radiographie est parfois nécessaire pour faciliter le diagnostic du praticien.

Traiter une carie

La prise d'analgésiques (Doliprane) permet de soulager la douleur causée par une carie et les bains de bouche sont essentiels pour éviter les abcès. Toutefois, dans un cas comme dans l’autre, une consultation médicale est primordiale pour traiter la carie au plus vite.
Le traitement d'une carie ne peut être réalisé que par un chirurgien-dentiste.

Dans le cas de caries débutantes, le spécialiste va décider si ces dernières doivent être simplement surveillées ou soignées. Lorsque la carie est très superficielle, il arrive qu’une bonne hygiène associée à de bonnes habitudes alimentaires soient des actions suffisantes pour stopper la progression et reminéraliser l’émail. Dans le cas contraire, le dentiste éliminera les tissus dentaires infectés et rebouchera soit avec de l'amalgame dentaire (plus communément appelé « plombage ») soit avec une pâte céramique blanche.

Pour les caries ayant atteint un stade avancé, le chirurgien-dentiste se verra dans l’obligation d'inciser la dent pour retirer la pulpe infectée, remplir et sceller les canaux puis obturer la dent de manière provisoire ou permanente. Le colmatage de la dent peut se faire avec un plombage et lorsque cela n’est pas suffisant, une couronne est posée afin d’envelopper la dent malade.

Si l’infection venait à produire un abcès, il est fort possible que votre dentiste vous prescrive des antibiotiques avant de réaliser des soins, voire d’extraire votre dent si celle-ci n’est plus assez saine pour être reconstruite.



La carie est une maladie de la dent qui n’est pas une fatalité ! Elle peut être évitée par l’adoption de quelques règles d’hygiène bucco-dentaire et détectée rapidement par un contrôle régulier chez un dentiste. Lorsque la carie débute, elle doit être traitée rapidement. Cela vous évitera l’infection ou la détérioration irrémédiable de la dent.
Dans le cadre des mesures préventives contre la carie, le brossage de dents est un geste important. Pour vous aider dans le choix de votre dentifrice, pensez à consulter notre article : « Comment choisir son dentifrice ? ».