Pyralvex solution gingivale 10 ml


Aphtes, lésions inflammatoires - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Solution gingivale

7,26 â‚¬
7,26 â‚¬
 Pyralvex en solution est pour le traitement local des lésions inflammatoires limitées à la muqueuse buccale et au traitement local des aphtes.

C'est un flacon de 10 ml. 

Les principes actifs sont la rhubarbe (Extrait sec hydro-alcoolique sodé et purifié de racine équivalent à 0,43 - 0,53 % en dérivés anthraquinoniques) et l'acide salicylique.

Ce médicament est à administrer uniquement aux adultes et aux enfants de plus de 6 ans en raison de sa forte teneur d'alcool. 

Posologie de Pyralvex 

La posologie usuelle de Pyralvex est d'appliquer sur la lésion buccale au pinceau ou avec un coton tige 2 à 4 applications par jour, notamment avant le coucher. Le produit ne doit pas s'avaler, ne pas rincer vos dents ou votre bouche juste après application. 

Le traitement de l'aphte ne dépassera pas quelques jours sans avis médical.

Précaution d'emploi de Pyralvex 

Pyralvex est contre-indiqué chez les sujets connus comme allergiques aux médicaments contenant des produits salicylés et chez l'enfant de moins de 6 ans.

Attention en cas d'extension des lésions buccales et/ou d'apparition de fièvre il faut que vous consultiez rapidement votre médecin.

Il vous est déconseillé d’utiliser simultanément ou successivement d'autres médicaments pour application bucco-gingivale. Des interférences médicamenteuses seraient possibles.
Attention cette spécialité peut entraîner une coloration jaune irréversible des bagues transparentes de certains céramiques dentaires à cause de la présence d'extrait de rhubarbe.

Consultez la notice ou demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L'aphte est une affection fréquente, en effet, on estime à 60 % la proportion des gens qui en ont eu au moins une fois au cours de leur vie.

L’aphte est une ulcération ronde ou ovale de la muqueuse de la bouche. Les zones généralement affectées sont la bouche, les joues, la langue, le palais.

Ces petites ulcérations sont blanches ou jaunes souvent entourées d’un liseré rouge et ne sont pas liées à une infection bactérienne, virale ou encore mycosique.

L’origine des aphtes


On ne connait pas bien l’origine des aphtes mais on connait ses facteurs déclenchant.

Ainsi nous avons remarqué que l’apparition des aphtes peut être liée à plusieurs facteurs comme une carence en certaines vitamines et minéraux (fer et vitamine B), à des changements hormonaux, (en période de règles, les femmes auraient plus d’aphtes), l’hérédité, la fatigue, le stress, certaines maladies, la chimiothéraphie ou la radiothérapie, certains médicaments ( comme les Anti-inflammatoires non stéroïdien, les bêta-bloquants, les antibiotiques ), le sevrage tabagique, des blessures de la bouche peuvent entraîner des aphtes (faites donc attention à utiliser une brosse à dents souple et consulter régulièrement votre dentiste).

Des aliments vont favoriser la survenue d’aphtes. Il vous est conseillé d’être donc bien attentif à repérer les produits incriminés et à les supprimer de votre alimentation. Les principaux aliments qui déclenchent des aphtes sont les fruits secs, principalement les noix, mais aussi la banane, les agrumes, l'ananas, le kiwi et la fraise, ou des légumes comme les tomates cuites, les poivrons verts, le gruyère, le chocolat, la viande rouge, les crustacés et les sucreries.

Les symptômes


Un aphte va vous provoquer des sensations désagréables, des picotements, des brûlures dans la bouche. L’aphte peut même parfois être très douloureux. La douleur va pouvoir s’accentuer quand vous avalez, parlez ou quand vous mangez des aliments épicés, acides ou irritants comme des biscottes, du pain grillé.

L’évolution des aphtes


Normalement les aphtes évoluent vers une guérison spontanée en une à deux semaines, sans cicatrice. Les très grands aphtes vont mettre plus de temps à se résorber, et vont plutôt mettre 2 mois.

Une consultation chez votre médecin s’impose si vos aphtes sont récurrents, nombreux, ne guérissent pas au bout de 15 jours ou s’ils sont grands d’environ 1 cm.

C’est aussi le cas si vous avez des symptômes en parallèle comme des diarrhées, des yeux rouges ou si les aphtes apparaissent à différents endroits du corps, sur les parties génitales, les articulations.

Les traitements en cas d’aphtes


Localement on peut appliquer du Pyralvex par exemple, il a une action antiseptique.

Vous pouvez prendre des pastilles à sucer comme Lyso6 contre les aphtes, ces pastilles contiennent un anesthésique local et un antiseptique.

Un bain de bouche à base de chlorhexidine serait intéressant pour désinfecter la bouche, vous pouvez le faire pendant une semaine.

Si la douleur de vos aphtes est très forte, vous pouvez prendre un antalgique comme le paracétamol qui peut vous soulager.

D’autres alternatives sont possibles, comme tout simplement de mettre un glaçon sur votre aphte, le froid va diminuer la douleur.

Les souches homéopathiques Borax et Arsenicum album peuvent être administrées notamment quand l’aphte déclenche une sensation de brûlure.

Les huiles essentielles de Tea tree et de Giroflier sont administrées en aromathérapie, en cas d’aphtes.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 10/07/2019