Dafalgan 500 mg 16 gélules


Douleurs et fièvre - Adultes et enfants >27kg
  • Pour qui Pour qui : Dès 27 kg
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
  • Forme Forme : GĂ©lules

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬
Le Dafalgan 500 mg en gélules est un médicament contenant du paracétamol et vendu sans prescription médicale.
Ce médicament est préconisé pour la prise en charge des douleurs ou de la fièvre chez l'adulte et chez l'enfant de plus de 27 kilos (8 ans environ).
Dafalgan 500 mg permet de soulager en plus de la fièvre, les règles douloureuses, les courbatures, l'état grippal, les douleurs dentaires et les céphalées.

Posologie de Dafalgan 500 mg

La posologie recommandée du paracétamol est de 60mg/kg/j soit 15 mg/kg/j toutes les 6 heures ou 10 mg/kg/j toutes les 4 heures.
Les âges qui sont donnés ne le sont qu'à titre informatif, il faut connaitre le poids réel du patient pour ajuster la prise de Dafalgan 500 mg.

Chez l'adulte de plus de 50 kg : 1 à 2 gélules par prise, à renouveler si nécessaire, en espaçant de 4h minimum et sans dépasser 6 gélules par jour.

Entre 41 et 50 kg : 1 gélule toutes les 4 h minimum sans dépasser 6 par jour.

Entre 27 et 40 kg : 1 gélule toutes les 6h minimum sans dépasser 4 par jour.

En dessous de 27 kilos, il existe d'autres formes de Dafalgan plus adaptées aux enfants.

En cas d'insuffisance rénale, les prises de Dafalgan 500 mg seront espacées d'au moins 8 heures.

Sans avis médical, la durée de traitement préconisée pour Dafalgan gélule est de 5 jours pour la douleur et de 3 jours pour la fièvre.

Précautions d'emploi de Dafalgan 500 mg

Le paracétamol n'est pas contre-indiqué pendant la grossesse ou l'allaitement.

Un avis médical est nécessaire avant de prendre du Dafalgan 500 mg si vous souffrez d'alcoolisme chronique, de malnutrition, de déshydratation, d'une maladie du foie, du cœur ou des reins, du syndrome de Gilbert.

Ce médicament ne doit pas être pris en même temps que d'autres médicaments contenant du paracétamol : il y a un risque de surdosage.

Dafalgan 500 mg peut interagir avec certains médicaments. C'est le cas du probénécide, des anticoagulants, des médicaments inducteurs enzymatiques et de la phénytoïne. demandez toujours à votre pharmacien si vous avez déjà un traitement en cours, avant de prendre ce médicament contre la douleur.

Le paracétamol contenu dans les gélules de Dafalgan peut influer sur les résultats sanguins de dosage de la glycémie (diabète) ou de l'acide urique. Il faut donc informer le laboratoire d'analyses médicales et votre médecin si vous avez pris cet antalgique.

En cas de besoin, demandez des informations complémentaires à nos pharmaciens concernant l'utilisation de ce médicament ou reportez vous à la notice détaillée.

Conditionnement :  boite de 16 gélules

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les migraines par abus de médicaments sont définies par l’apparition de céphalées chroniques quotidiennes, présentes au moins 15 jours par mois, depuis au moins 3 mois. Les crises chroniques ont pour effet un impact négatif sur la vie personnelle et sur sa vie socioprofessionnelle du patient.

On évalue l’abus médicamenteux sur 3 mois avec l’indication du nombre de jours par mois caractérisés par une prise minimum d’un antalgique et/ou d’un antimigraineux spécifique.
C’est au patient d’écrire toutes ces observations dans son agenda de crise (avec les autres notions de fréquence de crise, contexte d’apparition, facteurs déclenchants...).

Comment la céphalée chronique apparaît ?

Les migraines auparavant classiques, surviennent de plus en plus fréquemment (avec en cause ou non des facteurs hormonaux, épisodes de dépression, prise de poids..), les prises de médicaments comme le Dafalgan 500 mg se rapprochent.
Il se crée ainsi un cercle vicieux : plus les crises se rapprochent, plus la personne multiplie la prise de paracétamol et plus les crises deviennent fréquentes jusqu’à devenir chroniques. Ces céphalées sont moins douloureuses qu’avant mais elles sont présentes sur la durée.

Les médicaments concernés

Cet abus concerne essentiellement la prise :
- D’antalgiques non opioïdes type paracétamol comme Dafalgan 500mg, anti-inflammatoires non stéroïdiens, aspirine. C'est pourquoi il est indispensable de respecter la posologie indiquée et la durée de traitement (maximum 5 jours) en auto-médication.
- Une prise d’au moins 10 jours par mois de médicaments opioïdes, des triptans ou encore des dérivés de l’ergot de seigle.

Un point important à souligner est qu’il existe à côté de l’abus de médicaments, une anxiété/peur chez le patient qui le pousse à prendre ces médicaments pour anticiper la crise de migraine : on peut aussi parler de dépendance aux médicaments face au sentiment d’impuissance que ressentent les personnes. La présence d’un épisode de dépression ou encore des troubles du sommeil ou un surpoids sont aussi des facteurs favorisants à la prise fréquente de ces médicaments.

Prise en charge par le sevrage

La prise en charge de la migraine par abus de médicaments se fait en ambulatoire ou en établissement hospitalier.
Elle comporte 3 objectifs :
- Faire comprendre au patient que les céphalées chroniques par abus de médicaments représentent un cercle vicieux et que les prises de médicaments entretiennent cette affection.
- Apprendre au patient à ne pas prendre d’antimigraineux pour anticiper la céphalée, action sur l’anxiété que développe le patient face à ces douleurs.
- Apprendre au patient à distinguer les « maux de tête classiques » des crises de migraine.

Le sevrage passe par la prise de médicaments antimigraineux plus spécifiques (antiépileptiques, antidépresseurs..).
Il passe aussi par une prise en charge si besoin psychologique du patient et par des techniques de relaxation.

Le risque de ce sevrage s’il est brutal, est l’apparition d’une céphalée dite de « rebond » qui peut durer quelques jours suivant le médicament incriminé (accompagnée de nausées, vomissements, anxiété..).

A la fin du sevrage, il est important de bien tenir son agenda des crises et de se faire suivre régulièrement par son médecin pour éviter le phénomène de rechute.

La prise de paracétamol contenu dans Dafalgan n'est jamais anodine même que le médicament antalgique est en vente libre. C'est pourquoi, il est impératif de lire attentivement la notice avant de débuter le traitement. Nos pharmaciens sont là pour vous aider à mieux prendre en charge vos douleurs, n'hésitez pas à les contacter !
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/07/2019