Rejoignez-nous !
Commandez maintenant, livraison mardi !
Spasmocalm 80 mg 20 comprimés orodispersibles
Spasmocalm 80 mg 20 comprimés orodispersibles
Spasmocalm 80 mg 20 comprimés orodispersibles
Spasmocalm 80 mg 20 comprimés orodispersibles

Spasmocalm 80 mg 20 comprimés orodispersibles

Cooper

Douleurs spasmodiques - Adultes et enfants
Fabriqué en France
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis médical
  • Allaitement Allaitement : Non autorisé
  • Forme : Comprimés orodispersibles

2,52 €
check_circle En stock
error_outline
close
Référence : 3400937511261
  • PRÉSENTATION

  • CARACTÉRISTIQUES

  • NOTICE

Le médicament Spasmocalm est indiqué dans le traitement des douleurs spasmodiques de l'intestin, des voies biliaires, de la vessie et de l'utérus.

Son principe actif est le phloroglucinol dosé à 80 mg pour un comprimé orodispersible. La boîte en contient 20. 

Les autres composants sont le lactose monohydraté, cellulose microcristalline, crospovidone, povidone K90, stéarate de magnésium, aspartam (E951).
 

Posologie de Spasmocalm

Chez l'adulte, la dose recommandée est de prendre 2 comprimés, au moment de la crise, à renouveler en cas de spasmes importants. Les comprimés sont à laisser fondre sous la langue pour un effet rapide ou à dissoudre dans un verre d'eau avant ingestion.

Chez l'enfant : il est conseillé de dissoudre au préalable le comprimé dans un verre d'eau et de lui délivrer 1 comprimé 2 fois par jour. 
 

Contre-indications de Spasmocalm

Spasmocalm ne doit pas être administré en cas d'allergie connue au phloroglucinol ou à l'un des autres composants du produit, en cas de phénylcétonurie à cause de l'aspartam présent dans le médicament.

Un avis médical avant administration, vous est conseillé si vous présentez une intolérance à certains sucres, si vous êtes atteints de phénylcétonurie, si grossesse ou allaitement. 

Veuillez lire attentivement la notice avant administration, ou demandez l'avis de votre médecin ou pharmacien.
 
Mis à jour le : 20/07/2021

info Les conseils de Pharma GDD

Spasmocalm est un médicament des laboratoires Cooper. Il contient du phloroglucinol et est indiqué en cas de douleurs spasmodiques de l’intestin, des voies biliaires, de la vessie et de l’utérus. Spasmocalm se présente sous forme de comprimés orodispersibles et peut être pris par un adulte ou un enfant en adaptant la posologie.

Les causes des douleurs spasmodiques

Les spasmes sont des contractions involontaires, intenses et brutales des muscles. Ils entrainent souvent une sensation de gêne, voire des douleurs pouvant durer quelques secondes comme plusieurs jours. Lorsqu’ils concernent le système digestif, les spasmes sont souvent appelés coliques et peuvent être associés à d’autres symptômes comme des nausées, des vomissements, des ballonnements ou des troubles du transit tels que la constipation ou la diarrhée. Il faut distinguer les douleurs spasmodiques chroniques, au caractère récurrent, des douleurs spasmodiques aiguës, qui sont ponctuelles, brutales, d’une durée relativement courte, et parfois très difficiles à supporter pour les personnes qui y sont sujettes. Lors des crises de douleurs spasmodiques, la prise d’un médicament comme Spasmocalm peut être nécessaire pour apporter un soulagement et réduire l’intensité des symptômes.

Différents facteurs peuvent être à l’origine de spasmes digestifs. Tout d’abord, ils peuvent être favorisés par une hypersensibilité des intestins, elle-même liée à une colopathie fonctionnelle comme le syndrome du côlon irritable, ou à une maladie comme la gastro-entérite. L’hypersensibilité intestinale peut aussi faire suite à un stress important ou à une alimentation déséquilibrée. Finalement, chez certaines femmes, les douleurs spasmodiques se manifestent lors des règles et disparaissent aux autres moments du cycle menstruel.

Que faire en cas de douleurs spasmodiques ?

Pour prévenir et atténuer les douleurs spasmodiques de l’intestin, plusieurs habitudes peuvent être prises au quotidien. Dans un premier temps, il est conseillé d’éviter, voire de supprimer complètement les aliments connus pour irriter la muqueuse intestinale : thé, café, alcool, boissons gazeuses, choux, artichaut, crudités, graisses cuites… Par ailleurs, il est important de boire au moins 2 litres d’eau par jour, et ce dans le but de soutenir l’activité du système digestif. Dans la mesure du possible, les repas doivent être pris à des horaires fixes et dans un environnement calme. Enfin, il faut faire en sorte d’avoir une activité physique régulière pour favoriser le tonus musculaire, notamment au niveau digestif.

La prise de compléments alimentaires peut être envisagée sur avis médical et s’il n’y a pas de contre-indication ou de risque d’interaction médicamenteuse. La phytothérapie est largement représentée, avec des plantes telles que la rhubarbe, qui soutient la santé intestinale, ou la chlorelle, qui aide à maintenir le fonctionnement normal du côlon. La glutamine, quant à elle, aide à promouvoir et maintenir l’intégrité de la muqueuse intestinale. Dans certains cas, il peut être utile d’apporter des probiotiques afin d’enrichir le microbiote intestinal. Des compléments alimentaires s’appuyant sur la vitamine B2 vont contribuer au maintien de muqueuses saines, en particulier dans les intestins. Finalement, si les douleurs spasmodiques sont associées aux règles, elles peuvent être soulagées par l’application de chaud sur le ventre, par le biais d’une bouillotte ou d’un patch chauffant par exemple. Un massage du bas-ventre avec de l’huile essentielle de camomille romaine diluée à 10 % dans de l’huile végétale de nigelle ou de calophylle peut également être réalisé. Si cela ne suffit pas, il faudra prendre un traitement adapté, tel que Spasmocalm.

Comment agit Spasmocalm ?

Spasmocalm est un médicament à base de phloroglucinol, dosé à 80 mg par comprimé. Cette molécule exerce un effet antispasmodique musculotrope qui vient réduire les spasmes des fibres musculaires lisses et calmer la douleur qu’ils peuvent provoquer. Les comprimés de Spasmocalm sont à laisser fondre sous la langue, ou à dissoudre dans un verre d’eau pour faciliter la prise. La posologie pour l’adulte est de 2 comprimés au moment de la crise, à renouveler si nécessaire, par exemple en cas de spasmes importants. Chez l’enfant, la posologie est de 1 comprimé 2 fois par jour. Si les douleurs spasmodiques ne sont pas soulagées par Spasmocalm, ou si elles s’aggravent, il est indispensable de consulter un médecin.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Fiches conseils

26/01/2021

Mal de ventre : comment le soigner?

Les maux de ventre constituent un des motifs principaux des consultations chez le médecin, et ont déjà touché une large partie de la population. Pharma GDD vous distille ses connaissances pour en connaître...

Produits associés

expand_less