Meteospasmyl


Douleurs digestives - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Capsules

Ă€ partir de
3,80 â‚¬
Ă€ partir de
3,80 â‚¬
Météospasmyl capsule molle est un médicament contenant un antispasmodique à visée digestive et un pansement au silicone est indiqué dans le traitement symptomatique des problèmes chroniques de l'intestin notamment les douleurs digestives avec ballonnements. Le rôle de l'antispasmodique va relâcher les muscles du tube digestif et des voies biliaires et le pansement va former un film protecteur sur la paroi du tube digestif afin de le protéger de son contenu.
Météospasmyl est réservé à l'adulte.
 
Conditionnement : boîte de 20 ou 30 capsules molles
Dans une capsule molle, il y a 60, 00 mg de citrate d'alvérine et 300, 00 mg de siméticone.

Composition de l'enveloppe de la capsule molle: Gélatine, glycérol, dioxyde de titane.

Posologie de Meteospasmyl capsule molle

Chez l'adulte, la posologie est de 1 capsule 2 à 3 fois par jour, par voie orale, à prendre au début des repas.

Contre-indications de Meteospasmyl capsule molle

En cas d'allergie (hypersensible) aux substances actives ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament, ou si vous avez déjà eu un effet indésirable après la prise de ce médicament, la prise de Meteospasmyl est contre-indiquée.

Si les symptômes persistent, consulter votre médecin. 
En cas de prise prolongée, Meteospasmyl peut augmenter les taux sanguins d’enzymes du foie, qui peut amener à vérifier ces taux par des prises de sang pendant le traitement pour vérifier l’état de votre foie. 
Enfin, en cas de prise de médicament, prévenez votre médecin ou pharmacien.

La prise de Meteospasmyl est déconseillée lors de la grossesse et de l'allaitement.
Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Le Meteospasmyl est un médicament indiqué dans le traitement des troubles fonctionnels intestinaux. Ces troubles digestifs se manifestent principalement par des douleurs abdominales accompagnées souvent de ballonnements et d’une altération du transit. Cette pathologie, souvent bénigne entraîne de la fatigue, génère du stress, de l’inconfort et peut altérer la vie quotidienne.

Les troubles fonctionnels intestinaux

Les troubles fonctionnels intestinaux (T F I) ou colopathie fonctionnelle représentent une pathologie très fréquente de l’intestin. 15 à 20 % de la population serait atteinte et plus particulièrement les femmes. Le plus courant des TFI est le syndrome de l’intestin irritable.
Les symptômes accompagnant cette pathologie se manifestent souvent sous forme de crises régulières pouvant durer plusieurs jours. Ils apparaissent la plupart du temps à la suite de la consommation de certains aliments, en période de stress ou peuvent être liés à la survenue de certains événements. Ils sont caractérisés par :
- Des douleurs abdominales de type contraction survenant après un repas le plus souvent.
- Des ballonnements.
- Des troubles du transit avec alternance de diarrhée et constipation.
Le diagnostic est clinique, des examens complémentaires (coproculture, coloscopie) seront effectués afin d’exclure toute autre affection.
Les causes invoquées à l’origine des troubles fonctionnels intestinaux sont liées à de nombreux facteurs très variables d’un individu à l’autre. On peut citer des anomalies au niveau de la contracture du tube digestif, une altération de la flore microbienne intestinale, un état inflammatoire, l’anxiété.

Comment soigner la colopathie fonctionnelle ?

Dans un premier temps des mesures hygiénodiététiques sont mises en place :

1) Suppression des aliments irritants la muqueuse digestive :
Boissons alcoolisées et gazeuses, thé, café
-Aliments riches en cellulose de digestion difficile comme les choux, épinards, oseille, artichaut.
-Crudités : radis, carottes.
-Graisses cuites.

2) Boissons abondantes : au moins 2 litres par jour.

3) Modification du volume du bol fécal :
-Si constipation : augmentation du volume du bol fécal en consommant des légumes verts non irritants et bien cuits.
-En cas de diarrhées : régime sans résidus.

4) Les repas seront pris à heures régulières, au calme lentement et en mastiquant correctement.

5) Les défécations devront avoir lieu à heures fixes, dans la mesure du possible, le matin de préférence. Un grand verre d’eau fraîche quelques minutes avant peut aider à stimuler le réflexe.

6) Pratiquer une activité physique régulière.

Le Météospasmyl vise à soulager les symptômes

1) Les antispasmodiques permettront de calmer les douleurs abdominales. En cas de ballonnements des adsorbants pourront être prescrits. Le météospasmyl à l’avantage d’associer deux principes actifs : le citrate d’alvérine comme antispasmodique et la siméticone qui lutte contre les flatulences.

2) La régularisation du transit est indispensable. Sa prise en charge sera adaptée à chaque situation : laxatifs non irritants (type mucilage) en cas de constipation ; antidiarrhéique en cas de diarrhées.

3) Le recours aux probiotiques peut s’avérer intéressant dans la mesure où ils contribuent à rééquilibrer la flore intestinale.

L’évolution de cette pathologie fonctionnelle très répandue est le plus souvent favorable. Son expression chronique peut être anxiogène. Il sera essentiel de rassurer le patient du caractère bénin de cette maladie et de l’inciter à bien respecter les mesures hygiénodiététiques indispensables à la prise en charge de cette affection.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 23/08/2019