Alairgix Allergie 7 comprimés


Traitement des allergies - A partir de 12 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 12 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s
  • Conduite Conduite : Attention Ă  la conduite automobile

3,20 â‚¬
3,20 â‚¬
Le médicament Alairgix allergie cétirizine est un médicament antiallergique réservé aux adultes et aux adolescents de plus de 12 ans.

Ce médicament est indiqué pour le traitement des symptômes nasaux et oculaires de la rhinite allergique saisonnière ou perannuelle, ou pour le traitement des symptômes de l'urticaire chronique. 

Le principe actif est la cétirizine

Les autres composants sont : Betadex, povidone, cyclamate de sodium, cellulose en poudre, citrate monosodique, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, arôme pomme HR 290107.

Un avis médical est recommandé pour l'urticaire chronique idiopathique.

C'est une boîte de 7 comprimés à sucer.

Posologie d'Alairgix Allergie cétirizine 10 mg 

Pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans, il vous est conseillé de prendre un comprimé par jour en cas d'allergie.

Pour les enfants de 6 à 12 ans, on peut administrer 5 mg deux fois par jour, soit un demi-comprimé 2 fois par jour de cétirizine. 

Il n'est pas recommandé pour les enfants de moins de 6 ans. 

Le comprimer est à laisser fondre sur la langue ou éventuellement à dissoudre dans l'eau avant d'avaler. 

La durée du traitement anti allergie dépend des symptômes à traiter. Elle est déterminée par le médecin. 

Attention il faut bien respecter les doses, en cas de surdosage, des effets indésirables  peuvent apparaître avec une intensité augmentée  comme  : confusion, diarrhée, vertige, fatigue, céphalée, sensation de malaise, dilatation des pupilles, démangeaison, agitation, sédation, somnolence, stupeur, augmentation anormale du rythme cardiaque, tremblements et rétention urinaire ont été rapportés.

Précautions d'emploi d'Alairgix Allergie

Alairgix Allergie vous sera contre-indiqué en cas de maladie grave des reins ou d'allergie à la substance active ou à l'un des autres composants, à l'hydroxyzine ou aux dérivés de la pipérazine (car ces substances sont apparentées et contenues dans d'autres médicaments).

Un avis médical sera à prendre au préalable si vous avez une insuffisance rénale (réduction de la posologie, si vous êtes épileptique ou si vous présentez des risques de convulsions. 

La prise d'alcool est à éviter en cours de traitement.

Pour les personnes susceptibles de conduire un véhicule ou des machines, il faut mieux tester votre réaction au produit le soir. Chez certains patients sensibles, l'utilisation concomitante d'alcool ou d'autres dépresseurs du système nerveux central peut entraîner une diminution de l'attention ou de la capacité à réagir.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même si vous avez obtenu celui-ci sans ordonnance, il faut en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Demandez toujours conseil à votre médecin avant de prendre un médicament si vous êtes enceinte ou allaitante. 

La notice est consultable sur notre site Pharma GDD avant administration, ou demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’allergie est une hypersensibilité de l’organisme à des substances généralement inoffensives et présentes dans notre environnement. Au printemps, ce sont les pollens qui sont responsables des manifestations observées. A leurs contacts, le système immunitaire réagit de façon inadaptée. Le déclenchement de cette réaction allergique peut être immédiat ou retardé.

Mécanisme de l'allergie

Pour que l’allergie apparaisse, il est nécessaire qu’une première phase de sensibilisation aux pollens ait lieu : celle-ci ne provoque aucun symptôme et passe donc totalement inaperçue. Notre organisme produit des anticorps particuliers, les Igs E. Ces immunoglobulines vont identifier l’allergène et aller se fixer sur les mastocytes situés dans le tissu conjonctif et les muqueuses.
La seconde phase est la plus connue : à la suite d’un nouveau contact avec le même pollen, les cellules portant les Igs E sont stimulées en entrainant la libération de médiateurs comme l’histamine. Cela entraine une réaction inflammatoire et les symptômes bien connus de l’allergie tels que rhinite, asthme, conjonctivite mais aussi œdèmes et poussées d’eczéma.

Principaux allergènes

Les principaux allergènes responsables des rhinites saisonnières sont les pollens dont les saisons de floraison varient selon les régions. La pollution atmosphérique augmente leur agressivité. C’est pourquoi, il est important pour les patients de suivre la carte de vigilance afin d’adapter leurs activités en plein air.

Diagnostic de la rhinite allergique

Le diagnostic de l’allergie saisonnière repose avant tout sur l’interrogatoire minutieux par le médecin : rechercher des antécédents allergiques personnels ou familiaux, analyser des symptômes et leur délai d’apparition, essayer de définir la nature de l’allergène responsable.
Cet examen médical permet de décider s’il est nécessaire d’effectuer des tests d’allergie et leur nature. Des tests cutanés, un dosage sanguin d’IgE qui peut se faire maintenant à la maison grâce à l’autotest Mytest Allergie ou bien encore des tests de provocation aux allergènes existent.

Conseils en cas de rhume des foins

Pour bien vivre avec ces allergies, il faut adapter son mode de vie :
  • Ne pas pratiquer de sport en plein air pendant les périodes de forte concentration de pollens (entre 5 et 10 h du matin), quand il fait sec ou qu’il y a du vent. La pluie a l’avantage de rabattre les pollens au sol.
  • Evitez de pratiquer vous-même le jardinage : profitez de la chaise longue et laissez les autres faire !
  • Ne pas sécher le linge en extérieur pour ne pas qu’il « se charge » en pollens.
  • Pour ne pas faire rentrer de pollen dans l’habitacle de la voiture, préférez la climatisation aux vitres ouvertes et pensez à entretenir les filtres spécifiques !
  • Après de longues heures à la campagne, se doucher et laver ses cheveux pour ne pas garder de pollen sur soi, de même pour ses vêtements.

Les médicaments contre l'allergie

Le traitement médicamenteux permet de soulager les symptômes grâce à des antihistaminiques comme la cétirizine ici dans les comprimés d'Alairgix ou la loratadine qui sont en vente libre ou des traitements locaux sous forme de  spray nasal et/ou  de collyre anti allergique selon les symptômes à traiter.

Ne pas négliger le nettoyage du nez grâce à des sprays isotoniques et celui des yeux grâce à du sérum physiologique ou de l'eau de bleuet apaisante, même chez l’adulte !

Pour prévenir durablement la rhinite saisonnière, votre allergologue pourra vous proposer un traitement de désensibilisation : ce sont des traitements très longs (plusieurs mois voire années) par voie injectable ou sublinguale.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 27/06/2019