Niquitin Minis 1,5 mg menthe fraîche sans sucre


Fumeur faiblement à moyennement dépendant
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s Ă  sucer

Ă€ partir de
2,97 â‚¬
Ă€ partir de
2,97 â‚¬
Les comprimé à sucer Niquitinminis 1,5 mg Sans sucre, est un médicament indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Même si l'arrêt définitif de la consommation de tabac soit préférable, ce médicament peut être utilisé dans les cas où un fumeur s'abstient temporairement de fumer. Ou lors d'une stratégie de réduction du tabagisme comme une étape vers l'arrêt définitif

La boîte contient 20 ou 60 comprimés à sucer édulcorés à l'acésulfame potassique. Ils sont réservés aux adultes de plus de 18 ans. 

Les autres composants sont : mannitol, alginate de sodium, calcium polycarbophile, carbonate de sodium anhydre, gomme xanthane, stéarate de magnésium, acésulfame potassique, bicarbonate de potassium, arôme "takasago saveur masquante", arôme menthe poivrée, arôme menthol.

Posologie de Niquitinminis 1,5 mg Sans sucre


Le nombre de comprimés à utiliser chaque jour dépend de votre dépendance à la nicotine qui peut être évaluée au moyen du test de Fagerström. 

Les comprimés à sucer Niquitinminis 1,5 mg sont indiqués chez les fumeurs faiblement ou moyennement dépendants à la nicotine, c'est-à-dire fumant leur première cigarette au-delà des 30 minutes qui suivent le réveil.

Etape 1
Semaines 1 à 6
Etape 2
Semaines 7 à 9
Etape 3
Semaines 10 à 12
Pour aider à la poursuite du sevrage après les 12 semaines : 1 à 2 comprimés à sucer par jour seulement en cas de tentations fortes.
Phase initiale de traitement Suivi de traitement Sevrage tabagique
1 comprimé à sucer toutes les 1 à 2 heures 1 comprimé à sucer toutes les 2 à 4 heures 1 comprimé à sucer toutes les 4 à 8 heures

Pendant les semaines 1 à 6, la posologie doit être au moins de 9 comprimés à sucer par jour.

Le nombre de comprimés dosés à 1,5 mg ne doit en aucun cas dépasser 15 par jour.

Le comprimé à sucer doit être placé dans la bouche où il va se dissoudre. Il sera régulièrement déplacé d'un côté à l'autre de la bouche, jusqu'à dissolution complète (environ 20 à 30 minutes).

Si possible vous devez alterner les comprimés à la nicotine et les cigarettes. Vous devez sucer un comprimé dès que l'envie de fumer apparaît pour réduire au maximum la consommation de cigarettes et rester aussi longtemps que possible sans fumer.

Si vous n'arrivez pas à réduire votre consommation de cigarettes après 6 semaines de traitement, vous devez prendre conseil auprès d'un professionnel de santé.

Cette réduction de la consommation du tabac doit diminuer progressivement vers un arrêt définitif qui doit être tenté le plus tôt possible dans les 6 mois suivant le début du traitement.

Si au-delà de 9 mois après le début du traitement, la tentative a échoué, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé.

Il est conseillé d'utiliser des substituts nicotiniques au maximum 6 mois.

Lors d'un surdosage accidentel ou si un enfant a sucé un comprimé, vous devez contacter un médecin ou un service d'urgence. Les symptômes de l'intoxication sont une hypertension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions. 

Précautions d'emploi de Niquitinminis 1,5 mg Sans sucre


 Niquitinminis 1,5 mg Sans sucre vous est contre-indiqué en cas d'allergie à l'un des constituants, ou si vous ne fumez pas ou si vous êtes un fumeur occasionnel. 

Une consultation médicale sera nécessaire avant de prendre Niquitinminis 1.5 mg si vous souffrez d'une insuffisance hépatique et/ou rénale sévère, ou si vous avez un ulcère de l'estomac ou du duodénum en évolution.

Tout médicament pris en parallèle doit être signalé à votre médecin pour éviter un surdosage ou une intoxication. 

Il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes d'arrêter de fumer, mais elles doivent consulter leur médecin au préalable. 

Veuillez consulter la notice avant utilisation ou demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
Mis Ă  jour le 11/07/2019