Nicorette inhaleur 10 mg


Fumeur très fortement à faiblement dépendant
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical

Ă€ partir de
9,99 â‚¬
Ă€ partir de
9,99 â‚¬
Le médicament Nicorette inhaleur est un substitut nicotinique indiqué dans la prise en charge du sevrage tabagique chez les personnes souhaitant arrêter la cigarette. Nicorette inhaleur est donc indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique pour soulager les symptômes du manque notamment.

Nicorette inhaleur est ainsi indiqué pour une abstention temporaire ou dans la réduction du tabagisme vers l'arrêt définitif.
Conditionnement : 6 ou 42 cartouches + 1 dispositif

 Dans une cartouche, il y a 10 mg de nicotine.
Les autres composants sont : lévomenthol, tampon poreux (PE-HD).

Posologie de Nicorette inhaleur 10 mg

Ce dispositif nicotinique est réservé aux adultes, à partir de 15 ans.
Le posologie indiquant le nombre quotidien de cartouches à utiliser est établi en fonction de sa dépendance à la nicotine pouvant être évaluée à l'aide du test de Fagerström.
L'inhaleur remplace ainsi la cigarette et se prend dès l'envie de fumer apparaît. Nicorette inhaleur se prend de la même manière qu'une cigarette. La fréquence des aspirations (plus ou moins répétée) et leur intensité seront à adapter en fonction de vos besoins.
La durée d'une cartouche varie de 20 minutes, dans le cadre d'une utilisation intensive et continue, à 4 fois 20 minutes pour une utilisation peu intensive et discontinue.
Après ouverture, la quantité de nicotine diminue par évaporation, cette dernière doit donc être utilisée dans les 12 heures. Dans tous les cas, le traitement par Nicorette inhaleur ne doit pas dépasser 12 mois.

Dans le cadre d'un arrêt complet du tabac : Ce traitement se déroule en 2 phases, la 1ère phase dure environ 3 mois selon les réponses individuelles et passe par une prise de 6 à 12 cartouches par jour, sans dépasser 12 cartouches par jour.
La 2ème phase intervient lorsque l'envie de fumer est complètement surmontée. On réduit progressivement le nombre de cartouches par jour, sur une durée pouvant aller jusqu'à 6 à 8 semaines supplémentaires, si besoin.

Pour une abstinence temporaire du tabac, la posologie est strictement individuelle et passe par la prise de 12 cartouches maximales par jour.

Enfin dans une réduction de la consommation de tabac, on va alterner cigarettes et Nicorette inhaleur, avec utilisation des cartouches le plus possible, dès que l'envie de fumer apparaît. Le but est de réduire au maximum la consommation de cigarettes et rester aussi longtemps que possible sans fumer. 
La posologie ne doit pas dépasser 12 cartouches par jour.

En cas d'échec de réduction de la consommation de cigarettes après 6 semaines de traitement, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé, de même si l'arrêt de la cigarette a échoué après 6 mois de traitement ou si vous ressentez une sensation de manque avec des envies irrépressibles de fumer.  

Mode d'administration : Nicorette inhaleur s'administre par voie buccale. Lors de l'aspiration, le contenu de la cartouche est libérée au travers du dispositif pour inhalation prévu à cet effet. Pour une libération optimale de la nicotine, il faut utiliser cet inhaleur à une température au-dessus de 15 °.

Pour une bonne utilisation du dispositif : Pour l'ouvrir, alignez les repères des deux parties de l'inhaleur. Placez une cartouche dans le dispositif, bien appuyer la cartouche dans le fond de la partie inférieure pour que le film protecteur cède. On referme l'inhaleur en replaçant la partir supérieure en alignant à nouveau les repères. Pour fonctionner, la cartouche doit être ouverte à sa deuxième extrémité, pour cela, appuyez en même temps sur la partie inférieure et la partie supérieure.
Pour verrouiller le dispositif, tournez jusqu'à ce que les deux repères ne soient plus alignés. Nicorette inhaleur est maintenant prêt à l'emploi.

Le nombre d'inhalations se détermine en fonction de ses besoins, sans dépasser 12 cartouches par jour.

En cas de surdosage accidentel ou encore si un enfant a sucé une cartouche pour inhalation, prévenez un service médical d'urgence ou un médecin. Un risque d'intoxication est possible et se caractérise par une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions.



Contre-indications de NIcorette inhaleur 10 mg

En cas d'allergie à l'un des constituants ou encore si vous ne fumez ou si vous êtes fumeur occasionnel.

Certaines affections nécessitent un avis médical avant de pouvoir utiliser Nicorette inhaleur, notamment une insuffisance hépatique et/ou rénale sévère, un ulcère de l'estomac ou du duodénum en évolution ou encore une affection chronique de la gorge, asthme.

Un risque de sous-dosage, avec sensation de "manque" peuvent survenir avec un besoin impérieux de fumer, irritabilité, troubles du sommeil, agitation ou impatience, difficulté de concentration. Un surdosage peut aussi apparaître avec nausées, douleurs abdominales, diarrhée, hypersalivation, sueurs, céphalées, étourdissement, baisse de l'audition et faiblesse générale.

Dans ces deux cas, il est nécessaire de demander l'avis de votre médecin ou pharmacien, car il sera sans doute nécessaire d'adapter son traitement.
En cas de prise d'autres médicaments, consulter votre médecin ou pharmacien.

La nicotine représente un danger pour votre santé et pour votre enfant. Il est donc très important d'arrêter de fumer lors de la grossesse.
De même en cas d'allaitement, la cigarette est à éviter et vous devez avoir recours à l'allaitement artificiel. L'utilisation de Nicorette inhaleur doit donc être évité au cours de la grossesse et de l'allaitement, demander conseil auprès de voter médecin pour arrêter de fumer.
Mis Ă  jour le 11/07/2019