Niquitin Minis 4 mg menthe fraîche sans sucre


Fumeur très fortement à fortement dépendant
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s Ă  sucer

Ă€ partir de
2,97 â‚¬
Ă€ partir de
2,97 â‚¬

Le médicament Niquitin Minis 4 mg sans sucre, comprimé à sucer édulcoré à l'acésulfame potassique, est un substitut nicotinique utilisé dans le sevrage tabagique. Niquitin Minis 4 mg est utilisé chez les personnes souhaitant arrêter de fumer dans le traitement de la dépendance tabagique afin de prendre en charge les symptômes du sevrage tabagique.

Niquitin Minis 4 mg sans sucre est ainsi indiqué chez les personnes souhaitant momentanément arrêter la cigarette et dans le cas d'une diminution progressive du tabac vers son arrêt définitif.

Un comprimé à sucer de Niquitin Minis 4 mg sans sucre contient 4 mg de nicotine sous forme de 20 mg de résinate de nicotine.
Les autres composants sont : mannitol, alginate de sodium, calcium polycarbophile, carbonate de sodium anhydre, gomme xanthane, stéarate de magnésium, acésulfame potassique, bicarbonate de potassium, arôme "takasago saveur masquante", arôme menthe poivrée, arôme menthol.

Niquitin Minis 4 mg sans sucre est disponible en 20 ou 60 comprimés à sucer.

Posologie de Niquitin Minis 4 mg sans sucre

Niquitin Minis est indiqué et réservé aux adultes, celui-ci ne peut pas être délivré chez les moins de 18 ans sans prescription médicale.
La posologie dépend de la dépendance à la nicotine et celle-ci peut être évaluée grâce au test de Fagerström.
Le dosage à 4 mg est principalement indiqué chez les patients fortement ou très fortement dépendants à la nicotine, qui peuvent prendre par exemple leur première cigarette 30 minutes après leurs réveils. 
La durée du traitement ne doit pas excédée 6 mois.

Dans le cadre d'un arrêt complet du tabac, le traitement se déroule en 3 étapes.

Etape 1
Semaines 1 à 6
Etape 2
Semaines 7 à 9
Etape 3
Semaines 10 à 12
Pour aider à la poursuite du sevrage après les 12 semaines : 1 à 2 comprimés à sucer par jour seulement en cas de tentations fortes.
Phase initiale de traitement Suivi de traitement Sevrage tabagique
1 comprimé à sucer toutes les 1 à 2 heures 1 comprimé à sucer toutes les 2 à 4 heures 1 comprimé à sucer toutes les 4 à 8 heures

La posologie minimum est de 9 comprimés à sucer par jour, pendant les semaines 1 à 6, sans dépasser 11 comprimés par jour.

Dans le cadre d'une abstinence temporaire du tabac, un comprimé doit être pris dès que l'envie de fumer apparaît, sans dépasser 11 comprimés par jour.

Dans le cadre d'une réduction de consommation de tabac, la prise de comprimés de Niquitin minis 4 mg sans sucre alterne avec la prise de cigarettes. Le but est de réduire au maximum les cigarettes et de sucer un comprimé dès l'envie de fumer, sans dépasser 11 comprimés par jour.

Si après 6 semaines de traitement, la consommation de cigarettes n'a pas diminuée, il est recommandé de se tourner vers un professionnel de santé, de même si après  9 mois de traitement, si la tentative d'arrêt a échoué.
Les comprimés à sucer de Niquitin minis 4 mg sans sucre ne doivent pas être pris sur plus de 6 mois de traitement.

Les comprimés de Niquitin Minis 4 mg sans sucre, doivent être placés dans la bouche et déplacé d'un côté de la bouche à l'autre pendant 20 à 30 minutes, pour une parfaite dissolution. Le comprimé doit être sucé et ni mâché ou avalé, car la nicotine libérée progressivement doit être absorbée par la muqueuse buccale.

Ne pas boire ni manger une fois le comprimé de Niquitin Minis pris.
En cas de surdosage, une intoxication grave se manifeste par une hypertension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions et il est urgent de contacter les urgences médicales ou son médecin.


Contre-indications de Niquitin Minis 4 mg sans sucre

En cas d'allergie à la nicotine, de fumeur occasionnel ou encore si vous n'êtes pas fumeur, Niquitin Minis 4 mg est contre-indiqué.

Il est important de consulter son médecin avant de commencer un traitement par Niquitin Minis 4 mg surtout en cas d'insuffisance hépatique et/ou rénale sévère et d'ulcère de l'estomac ou du duodénum en évolution.

Attention au risque de sous-dosage, se traduisant par un besoin impérieux de fumer, une irritabilité, des troubles du sommeil, une agitation ou impatience ou une difficulté de concentration. La posologie nécessite d'être modifiée. Le risque de sur-dosage peut aussi apparaître et se manifeste par des nausées, des douleurs abdominales, une diarrhée, hypersalivation, sueurs, maux de tête, étourdissements, baisse de l'audition et une faiblesse générale.

Avant toute prise de médicament, adressez-vous à votre médecin ou pharmacien.
L'arrêt de tabac doit se faire avant une grossesse, afin de vous protéger vous et votre enfant. Un avis médical est nécessaire en cours de grossesse et la décision de commencer un traitement par substitut nicotinique doit être décidé par son médecin.
En cas d'allaitement, la nicotine passe dans le lait maternel, il convient donc de pratiquer l'allaitement artificiel. La prise de Niquitin Minis est déconseillée et doit faire preuve d'un avis médical de son spécialiste auprès d'un centre spécialisé dans le sevrage tabagique.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis Ă  jour le 11/07/2019