Nicorette Microtab 2 mg 100 comprimés

Fumeur très fortement à faiblement dépendant

22,48 €

Nicorette microtab appartient à la gamme de médicaments destinés à vous aider à arrêter de fumer. La nicotine contenue dans Nicorette Microtab soulage le besoin impérieux de nicotine et les symptômes de sevrage lors de l'arrêt du tabac, ce qui permet d'éviter les rechutes chez les fumeurs qui sont motivés pour arrêter.

Lorsque vous arrêtez soudainement d'apporter de la nicotine sous forme de tabac à votre organisme, vous ressentez alors différents types d'effets gênants appelés symptômes de sevrage. Grâce à Nicorette microtab, vous pouvez les éviter ou au moins les réduire, en continuant d'apporter une petite quantité de nicotine à votre organisme pendant une période courte.

Une prise en charge adaptée favorise le taux de succès d'arrêt du tabac.

Conditionnement : 100 comprimés sublinguaux


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .


Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)


Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

La substance active est :

Nicotine : 2 mg, sous forme de nicotine betadex 17,10 mg.
Pour un comprimé.

Les autres composants sont : betadex, crospovidone, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre.

Posologie :

La posologie doit être déterminée en fonction de votre dépendance à la nicotine.
Au début du traitement, vous pouvez prendre un comprimé toutes les 1 à 2 heures. En règle générale, 8 à 12 comprimés par jour suffisent.
En cas de forte dépendance à la nicotine ou si vous fumez plus de 20 cigarettes par jour, commencez par prendre 2 comprimés toutes les 1 à 2 heures. Ne pas dépasser 30 comprimés par jour.
Nicorette microtab doit être utilisé par voie sublinguale, ce qui signifie qu'il doit être placé sous la langue.
Placez le comprimé sous la langue et laissez-le fondre lentement sous l'action de la salive. Cela prend environ une demi-heure. Ne pas croquer ni avaler le comprimé sublingual.
Dans tous les cas, le risque d'intoxication est faible si vous avalez le comprimé.

Durée du traitement :

La durée du traitement est individuelle.
Le traitement doit être poursuivi pendant environ 2 à 3 mois. Puis le nombre de comprimés de nicotine devra être diminué progressivement.
Le traitement doit être arrêté lorsque le nombre de comprimés est réduit à 1 ou 2 par jour.
En général, il est recommandé de ne pas utiliser Nicorette microtab de façon régulière au-delà de 6 mois. Dans certains cas, un traitement plus long peut être nécessaire pour éviter de rechuter. Les comprimés restants doivent être conservés, car une envie irrésistible de fumer peut survenir subitement.

Si vous avez utilisé plus de Nicorette microtab que vous n'auriez dû :
Un surdosage en nicotine peut se produire si vous fumez alors que vous utilisez Nicorette microtab.
Si un enfant prend Nicorette microtab ou si vous avez pris trop de Nicorette microtab, contactez immédiatement un médecin ou le service des urgences d'un hôpital.

Les symptômes du surdosage sont des nausées, une quantité excessive de salive, des douleurs gastriques, des diarrhées, des sueurs, des maux de tête, des étourdissements, des troubles de l'audition et une sensation de grande faiblesse. A forte dose, ces symptômes peuvent être suivis d'une hypotension, d'un pouls faible et irrégulier, d'une gêne respiratoire, d'une grande fatigue, d'un collapsus cardio-vasculaire et de convulsions.
Si vous avez d'autres question sur l'utilisation de Nicorette microtab, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.
 

Ne pas utiliser Nicorette microtab 2 mg, comprimé sublingual dans les cas suivants :

  • Si vous êtes allergique (hypersensible) à la nicotine ou à l'un des autres composants de Nicorette microtab.
  • Si vous souffrez d'une maladie cardiaque sévère (angine de poitrine instable, trouble du rythme cardique sévère).
  • Si vous avez eu récemment (dans les 3 derniers mois) une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
Prendre des précautions particulières avec Nicorette microtab :

Vous devez consulter votre médecin en cas de :
  • Maladie cardiovasculaire sévère
  • Hypertension non traitée
  • Maladie du foie sévère ou modérée
  • Maladie des reins sévère
  • Diabète
  • Maladie de la thyroïde
  • Maladie des glandes surrénales (phéochromocytome)
  • Ulcère de l'estomac
Les personnes de moins de 18 ans en doivent pas utiliser Nicorette microtab, sauf sur prescription médicale. Nicorette microtab ne doit pas être utilisé par des non-fumeurs.
Vous devrez totalement arrêter de fumer pendant le traitement par Nicorette microtab.

La dose thérapeutique destinée à l'adulte pourrait provoquer une intoxication grave voire mortelle chez l'enfant. Il est donc impératif de tenir, constamment, les comprimés sublonguaux Nicorette microtab hors de la portée et de la vue des enfants.

Prise ou utilisation d'autres médicaments :

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Cela est particulièrement important si vous prenez des médicaments qui contiennent de la théophylline, de la tacrine, de la clozapine, du ropinirole, de la fleainide ou de la pentazocine.

Grossesse :

Il est très important d'arrêter de fumer pendant la grossesse car le tabagisme peut entraîner un retard de croissance chez votre bébé. Il peut également entraîner une naissance prématurée, voire un enfant mort-né. Idéalement, vous devez essayer d'arrêter de fumer sans utiliser de médicaments contenant de la nicotine. Si vous n'y arrivez pas, consultez le médecin qui suit votre grossesse, un médecin de famille ou un médecin d'un centre spécialisé dans l'arrêt du tabac avant d'utiliser Nicorette microtab.

Allaitement :

Nicorette microtab doit être évité pendant l'allaitement car la nicotine passe dans le lait paternel et peut affecter votre enfant.
Si vous allaitez et que votre médecin vous a recommandé d'utiliser Nicorette microtab, le comprimé doit être pris juste après l'allaitement et pas pendant les deux heures qui le précèdent.

Conduite des véhicules et utilisation de machines :

Aucun effet sur l'aptitude à conduire ou à utiliser des machines n'a été observé.

 

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 18/10/2018