NicoretteSkin 10 mg / 16 h 28 patchs


Traitement de la dépendance tabagique
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie externe
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Patch(s)

27,84 â‚¬
27,84 â‚¬
Les dispositifs transdermiques NicoretteSkin 10 mg/16 heures sont destinés à vous aider à arrêter de fumer.

NicoretteSkin 10 mg / 16 h est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Le principe actif est donc la nicotine dosée à 15,75 mg, pour un dispositif transdermique de 9 cm2. Un patch délivre 10 mg de nicotine pendant 16 heures.

C'est sous forme d'une boîte de 28 dispositifs transdermiques.

Les autres composants sont : triglycérides à chaîne moyenne, copolymère basique de méthacrylate de butyle, pellicule de téréphtalate de polyéthylène (PET).
Matrice acrylate : solution adhésive de copolymère acrylique, hydroxyde de potassium, croscarmellose sodique, acétylacétonate d'aluminium.
Feuille de protection détachable : pellicule de téréphthalate de polyéthylène (PET) aluminisée sur 1 face et siliconée sur les 2 faces.

Ce médicament est réservé aux adultes de plus de 15 ans.

Posologie de NicoretteSkin 10 mg / 16 h

Le patch anti tabac doit être appliqué sur une partie saine de la peau le matin au lever, et retiré le soir au coucher, soit environ 16h plus tard.

La zone d'application doit donc être sans lésion cutanée, sur une peau sèche, et où la pilosité est rare comme au niveau d'une hanche, de la partie supérieure du bras ou de la poitrine. Le site d'application devra être changé chaque jour en évitant si possible de replacer le dispositif NicoretteSkin 10 mg / 16 h au même endroit pendant quelques jours.

Ne pas le couper. En cas de douche courte, le patch peut être maintenu en place en évitant de diriger le jet de la douche dessus mais en cas de bain de mer ou de piscine prolongé, vous pouvez retirer le dispositif transdermique et le replacer sur son support. Il pourra être recollé sur une peau bien sèche ou le recouvrir d'un pansement adhésif étanche pendant la durée du bain.

Après utilisation, il vous est conseillé de plier le dispositif transdermique sur lui-même avant de le jeter.

Le traitement par patchs anti tabac imite les fluctuations de nicotine durant la journée chez le fumeur, sans administration de nicotine la nuit (ce qui permet d'éviter les troubles du sommeil que peuvent induire la nicotine).

Il existe 3 dosages de patchs différents : 10 mg/16 heures, 15 mg/16 heures, 25 mg/16 heures. Il vous faudra faire le test de Fagerströ et suivant le score vous serez orienter vers un dosage de nicotine. 

L'ensemble du traitement doit durer au moins 3 mois et la durée de celui-ci va varier en fonction de la réponse individuelle.

Il est recommandé de ne pas utiliser les dispositifs NicoretteSkin au-delà de 6 mois. Cependant certains "ex-fumeurs" peuvent avoir besoin d'une durée de traitement plus longue pour éviter la rechute.

En cas d'échec du traitement, si vous ressentez toujours des envies irrépressibles de fumer, consultez votre médecin.

Des formes orales de substitution comme des gommes à mâcher ou des comprimés sublinguaux peuvent être pris en parallèle. 

Attention en cas de surdosage, vous pouvez avoir des symptômes d'une intoxication grave avec une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions.

Précautions d'emploi des patchs anti tabac NicoretteSkin

L'utilisation de NicoretteSkin 10 mg/16 heures vous est contre-indiqué si vous êtes allergique à la substance active ou à l'un des autres composants contenus dans ce patch, si vous ne fumez pas ou si vous êtes un fumeur occasionnel, ou si vous souffrez d'une affection de la peau pouvant gêner l'utilisation d'un système transdermique.

Afin de réussir à arrêter de fumer, l'arrêt complet du tabac est indispensable.

Une consultation avant administration est indispensable en cas d'insuffisance hépatique et/ou rénale sévère ou modérée, lors d'un ulcère gastrique ou duodénal en évolution. 

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre traitement, même si vous l'avez obtenu sans ordonnance, il faut en parler à votre médecin ou à votre pharmacien. Cela est particulièrement important si vos médicaments contiennent de la théophylline, de la tacrine, de la clozapine, du ropinirole, de la flécaïnide ou de la pentazocine.

Des symptômes traduisent un sur ou un sous dosage de nicotine. 

En cas de sous dosage, vous pouvez avoir en plus de la sensation de manque un besoin impérieux de fumer, une irritabilité, des troubles du sommeil, une agitation ou une impatience, une difficulté de concentration. 

Et si vous avez au contraire un surdosage vous aurez alors des nausées, des douleurs abdominales, une diarrhée, une hypersalivation, des sueurs, des céphalées, des étourdissement, une baisse de l'audition, une faiblesse générale

Attention dans ces deux cas il est impératif d'adapter le traitement en cours en vous aidant de l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Un avis médical vous est conseillé en cas de grossesse ou d'allaitement avant administration. 

Consultez la notice ou demandez l'avis de votre médecin ou pharmacien avant d'utiliser des patchs de nicotine.
Mis Ă  jour le 24/06/2019