Ipraalox 20 mg comprimés


Brûlures d'estomac, remontées acides - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s
  • Photosensibilisant Photosensibilisant : Oui

Ă€ partir de
4,55 â‚¬
Ă€ partir de
4,55 â‚¬
Le médicament Ipraalox 20 mg comprimé contient une substance active, le pantoprazole, inhibiteur de la pompe à protons, qui bloque la production d'acide produite dans l'estomac.

Ipraalox est indiqué pour traiter les symptômes du reflux gastro-œsophagien (par exemple brûlures d'estomac, régurgitations acide) chez l'adulte. Le reflux gastro-œsophagien est la remontée d'acide de l'estomac dans l’œsophage et peut provoquer des symptômes tels une sensation de brûlure dans la poitrine remontant jusqu'à la gorge (pyrosis) et un goût aigre dans la bouche (régurgitation acide).

Un comprimé gastro-résistant d'Ipraalox contient 20 mg de Pantoprazole. Le noyau  du comprimé contient du maltitol (E 965), crospovidone type B, carmellose sodique, carbonate de sodium anhydre, stéarate de calcium, tandis que l'enrobage contient de l'alcool polyvinylique, talc, dioxyde de titane (E171), macrogol 3350, lécithine de soja, oxyde de fer jaune (E172), carbonate de sodium anhydre, copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle (1:1) lauryl sulfate de sodium, polysorbate 80, citrate de triéthyle.

Conditionnement :
Boîte de 7 ou 14 comprimés gastro-résistants

Posologie de Ipraalox 20 mg comprimé

la posologie d'Ipraalox correspond à 1 comprimé par jour, avant un repas et à la même heure chaque jour. Le comprimé étant gastro-résistant, il ne faut pas le croquer ni l'écraser.

Ce médicament n'est pas destiné à apporter un soulagement immédiat car son action peut apparaître au bout de 24 heures. Il faut donc continuer à prendre Ipraalox en cas de persistance des symptômes, sur 2 à 3 jours consécutifs.
Il faut aller consulter un médecin si les symptômes persistent après 2 semaines de traitement. Au-delà, un avis médical est nécessaire.

Contre-indications avec Ipraalox 20 mg

Ipraalox est réservé aux adultes et ne doit pas être administré chez la femme enceinte ou allaitante. De plus si vous êtes allergique à l'un des constituants d'Ipraalox ou sous Atazanavir, ce médicament est contre-indiqué.

Il est nécessaire de consultez votre médecin si les symptômes persistent au bout de 4 semaines ou si des signes alarmants se déclarent, si vous avez plus de 55 ans et que vous prenez ou non quotidiennement un médicament pour l'indigestion délivré sans ordonnance, pour les personnes ayant des antécédents d'ulcère gastrique ou subi une opération de l'estomac. Veuillez vous référer à la notice concernant les précautions d'emploi.

Ipraalox peut interagir avec certains médicaments, notamment avec le kétoconazole (utilisé dans le traitement des mycoses), la warfarine. Ipraalox ne doit pas être pris avec d'autres médicaments limitant le taux d'acidité produit par l'estomac, tels qu'un autre inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole, lansoprazole ou rabéprazole) ou un anti-H2 (par exemple ranitidine, famotidine).

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les brûlures d’estomac et les remontées acides sont des pathologies très courantes. Elle touche un français sur trois au moins une fois par an, et un français sur dix au moins une fois par semaine.

L'estomac, est le lieu de la digestion, donc c’est dans cet organe que les acides nécessaires à la digestion sont sécrétés. Entre l’estomac et l’œsophage un sphincter permet de bloquer le contenu acide de l’estomac. La paroi de l’œsophage n’est pas adaptée à l’acidité de l’estomac.

Dans certains cas ce sphincter fonctionne mal et le contenu de l’estomac arrive au niveau de l’œsophage la personne a donc des brûlures d’estomac et parfois il arrive même jusqu’à la bouche, c’est une régurgitation.

Symptômes du Reflux gastro œsophagien 


Le reflux gastro œsophagien, RGO ou pyrosis a des manifestations digestives et extra-digestives. Les personnes atteintes auront un goût aigre en bouche, des difficultés à avaler, une sensation de brûlure qui irradie dans la poitrine.
Et des manifestations extra digestives qui sont une toux chronique, une pharyngite, une laryngite, de l’asthme, une voix enrouée et une érosion dentaire.

Les conseils hygiéno-diététiques lors d’un RGO


En cas de reflux, vous devez éviter de vous pencher ou de porter des vêtements trop serrés. Vous pouvez fractionner vos repas, respecter un intervalle de deux heures entre la fin des repas et le coucher. Il vous est conseillé de surélever la tête de votre lit.

Quel médicament pour brûlures d’estomac prendre ?


Il existe 3 grandes sortes de médicaments contre les brulures d’estomac :

Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) : agissent en diminuant la production d’acide au niveau de l’estomac. Les médicaments sont Ipraalox, Mopralpro ou Nexium. Ils ne sont pas à utiliser en cas de crise, il leur faut parfois quelques jours pour qu’ils puissent agir. Ils n’est pas conseillé de les prendre plus de deux semaines de suite sans avis médical.

Les antiacides diminuent l’acidité de la sécrétion gastrique par leur pouvoir tampon et par neutralisation directe de l’acide chlorhydrique qui est dans l’estomac. Ils sont à prendre pendant les brûlures d’estomac. Leur durée d’action est de l’ordre de 30 à 60 minutes. Si ce traitement n’est pas efficace il faut consulter votre médecin. Maalox, le Gaviscon, Rennie ou Phosphalugel par exemple sont des antiacides.

Les pansements gastriques vont protéger la muqueuse œsophagienne de l’acidité du contenu de l’estomac en la tapissant. Ces médicaments sont le polysilane, le pepsane, Keal, ou l’actapulgite.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/08/2019