Phosphalugel suspension buvable 26 sachets


Anti acide - brûlures d'estomac
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Sachet

4,11 â‚¬
4,11 â‚¬
Phosphalugel est un médicament antiacide sous forme de solution buvable en sachet-dose, qui permet de réduire l'acidité de l'estomac. Il est donc indiqué dans les douleurs, aigreurs et brûlures de l'estomac ou de l’œsophage.

Sa substance active est le gel de phosphate d'aluminium colloïdal à 20%, dosé à 12,380 g pour 1 sachet-dose. 
Les autres composants de sa formule sont : le sulfate de calcium dihydraté, pectine, agar-agar 800, arôme d'orange*, sorbate de potassium, sirop de sorbitol non cristallisable à 70 %, et de l'eau purifiée.
La composition de l'arôme orange, quant à elle, est la suivante : alcoolats d'essence d'oranges amères, alcoolature d'essence d'oranges amères, huiles essentielles déterpénées d'orange douce, huiles essentielles déterpénées d'orange bigarade, alcool éthylique.

Posologie de Phosphalugel

La posologie recommandée est une prise au moment des douleurs, généralement 1 à 2 sachets par prise, 2 à 3 fois par jour.
Cependant, il est important de vous conformer à l'ordonnance de votre médecin. 

Les 6 prises par jour ne doivent pas être dépassées. Si ces dernières ne sont pas suffisantes pour calmer la douleur, vous devez consulter votre médecin. 

Contre-indications de Phosphalugel

Ce médicament ne doit pas être utilisé si vous présentez une allergie/hypersensibilité à l'un de ses composants, ou si vous souffrez de troubles rénaux graves. 

Si vous avez été informé(e) d'une intolérance à certains sucres par votre médecin, vous devez contactez ce dernier avant de prendre Phosphalugel

Son utilisation est déconseillée chez les sujets intolérants au fructose.
La présence de sorbitol dans sa formule peut provoquer des troubles digestifs légers tels que la diarrhée par exemple (valeur calorique 2,6 kcal/g de sorbitol. 

Si les troubles ne disparaissent pas en 7 jours de traitement, il est nécessaire de consulter votre médecin. 
De même, ce dernier doit être consulté si les douleurs sont associées à de la fièvre ou à des vomissements. 

L'effet de nombreux médicament peut être diminué par les antiacides. C'est pourquoi il est important de signaler à votre médecin ou pharmacien tout autre traitement en cours. 
Par précaution, l'antiacide et un autre médicament ne doivent pas être utilisé au même moment. L'autre médicament pourra ainsi être pris à distance de l'antiacide, 2 heures avant par exemple. 

Phosphalugel doit être utilisé avec prudence durant la grossesse et l'allaitement. 
De manière générale, demandez toujours son avis à votre médecin ou pharmacien avant de prendre un médicament, notamment si vous êtes enceinte ou que vous allaitez. 


Conditionnement : boîte de 26 sachets de 20 g

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Le reflux gastro-œsophagien ou les brulures d'estomac sont des manifestations douloureuses qui surviennent en raison de l'acidité gastrique. Quand elle remonte dans l’œsophage, elle peut attaquer la muqueuse créant une inflammation et des douleurs. Le reflux gastrique peut également être responsable d'une sensation de mal de gorge et de toux.

Le traitement du reflux gastro-oesophagien

Afin de lutter contre ces manifestations désagréables, il existe plusieurs possibilités d'intervention :

  • on peut utiliser des inhibiteurs de la pompe à protons, des IPP qui vont empêcher l'estomac de sécréter de l'acide.
  • on peut prendre un pansement gastrique qui va recouvrir et protéger la muqueuse pour ne pas qu'elle soit en contact direct avec l'acidité de l'estomac.
  • on peut avoir recours à un anti-acide comme Phosphalugel. Sa substance active : le phosphate d'aluminium va agir en élevant le pH et ainsi rendre les sécrétions gastriques moins acides. Phosphalugel doit être pris avec 2h d'écart des autres médicaments car les anti-acides peuvent en diminuer l'action. Le traitement par Phosphalugel ne doit pas se faire de façon prolongée car il y aurait alors un risque d'effet rebond à l'arrêt du traitement.

Conseils en cas de RGO

Il faut essayer de lutter contre les facteurs favorisants son apparition, c'est pourquoi il est recommandé :

  • de ne pas consommer d'aliments acides comme les agrumes, les tomates, la choucroute, les cornichons, le vinaigre, les plats épicés
  • de limiter la prise d'aliments gras comme les plats en sauce, les viennoiseries ou les pâtisseries, les fritures et autres chips, les viandes grasses. En effet, ils sont plus difficiles à digérer et passent plus de temps dans l'estomac ce qui augmente la sécrétion acide.
  • privilégier l'eau plate à l'eau gazeuse et ne pas boire d'alcool, de thé, de café ou de sodas
  • fractionner les repas pour ne pas surcharger l'estomac
  • ne pas se coucher juste après manger pour éviter la remontée mécanique du bol alimentaire dans l'oesophage
  • dormir avec la tête plus haute que le reste du corps soit à l'aide de coussins, d'un relève-buste ou encore de cales pour les pieds du lit
  • ne pas se plier en deux, faire du sport juste après le repas
  • ne pas porter de vêtements trop serrés à la taille pour ne pas qu'ils appuient sur l'estomac
  • lutter quand c'est nécessaire contre le surpoids ou l'obésité
  • arrêter de fumer

Si malgré la mise en place de tous ces conseils hygiéno-diététiques, votre état ne s'améliore pas, il est conseillé de consulter un médecin pour une prise en charge adaptée.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 11/07/2019