Timoferol gélules


Anémie, manque de fer - A partir de 12 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 12 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
  • Forme Forme : GĂ©lules

Ă€ partir de
2,79 â‚¬
Ă€ partir de
2,79 â‚¬

Le médicament Timoferol contient du fer et est indiqué dans le traitement curatif des anémies dues à une carence en fer chez l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans, et en traitement préventif de la carence en fer au cours de la grossesse.

Timoférol est disponible en boîte de 30 ou 90 gélules, avec la composition suivante pour un gélule :

Sulfate ferreux desséché ........................................... 172,73 mg

Quantité correspondante en fer .................................... 50,00 mg

Acide ascorbique ......................................................... 30,00 mg

Excipients : Carbonate de magnésium léger, talc, silice colloïdale anhydre (Aérosil 200), amidon de maïs, gélatine, dioxyde de titane (E171), bleu patenté V (E131), jaune de quinoléine (E104).

Posologie du médicament Timoférol gélules

Dans le cadre du traitement curatif, la posologie est de 2 à 4 gélules par jour, chez l'adulte et l'enfant de plus de 12 ans. 
Chez la femme enceinte, le traitement préventif consiste à 1 gélule par jour pendant les deux derniers trimestres de la grossesse (soit à partir du 4ème mois).

Pour améliorer sa biodisponibilité, Timoférol doit être pris à jeun le matin (à distance du thé) ou avant le déjeuner, à adapter en fonction de sa tolérance digestive.
La durée du traitement doit être suffisante pour corriger l'anémie, à raison de 3 à 6 mois et en respectant l'ordonnance de votre médecin. Un contrôle du traitement est effectué 3 mois après pour vérifier son efficacité.

Contre-indications de Timoférol

En cas de surcharge en fer, en particulier dans certaines formes d'anémies (thalassémie, anémies réfractaires, anémie par insuffisance médullaire), la prise de Timoférol est contre-indiquée.

 Timoférol ne doit pas être pris en cas d'anémies liées aux maladies inflammatoires. C'est pour cela qu'une consultation médicale est nécessaire avant la mise en route de ce traitement afin de rechercher la cause de l'anémie.

L'administration de Timoférol est permise en cas de grossesse et d'allaitement, cependant il faut demander conseil à son médecin ou pharmacien.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’anémie ferriprive ou l’anémie par carence martiale est la forme la plus fréquente d’anémie, la personne a une baisse anormale du taux d'hémoglobine dans le sang, elle a un manque de fer.

Qu'est-ce que l’anémie par carence martiale ?


Comme son nom l'indique, l’anémie ferriprive, ou l’anémie par carence martiale, est provoquée par une carence en fer. Or, le fer est un composant essentiel de l’hémoglobine.

L’hémoglobine est la structure centrale des globules rouges, qui ont comme rôle de transporter l’oxygène à travers le sang.

Un manque en fer perturbe ainsi la production d'hémoglobine, on a donc une baisse du taux d'hémoglobine dans le sang qui va se manifester par des complications à différents niveaux de l'organisme.

Les causes de l’anémie ferriprive


L’anémie ferriprive est dans la majorité des cas due à un manque d’apport en fer ou à cause d’une perte de sang importante.

Un manque d’apport en fer est la conséquence d’une alimentation non adaptée, qui peut être liée à de mauvaises habitudes alimentaires ou encore à un régime alimentaire trop strict (végétarien strict), Elle peut aussi être la conséquence d’un accroissement physiologique des besoins en fer, c’est le cas par exemple de la femme enceinte ou allaitante. Ou encore cette anomalie peut être la conséquence d’une malabsorption intestinale du fer.

Si cette anémie est la conséquence de pertes de sang, elle est généralement causée par des hémorragies chroniques.

Les symptômes de l’anémie ferriprive


Les symptômes de l’anémie ferriprive sont peu marqués, elle s'installe de manière insidieuse, elle est habituellement bien tolérée.
Ses symptômes sont ceux de l'anémie pure, on peut citer une fatigue accentuée, un teint pâle, des vertiges, un essoufflement plus marqué lors d’un effort, des maux de tête, des acouphènes, une œsophagite, une sécheresse de la langue, une peau sèche, ou des cheveux et des ongles ternes et cassants.

Comme vu précédemment le diagnostic clinique n’étant pas souvent édifiant, on le complète par un hémogramme qui va évaluer le taux d’hémoglobine ainsi que le taux de globules rouges, un frottis sanguin permet, quant à lui, d’observer l’aspect des globules rouges et des mesures biologiques comme le taux de fer sérique, qui permet d’évaluer le taux de fer libre dans le sang.

Le traitement pour l’anémie ferriprive


Le traitement de l’anémie par carence martiale repose principalement sur une supplémentation en fer qui dure plusieurs mois, avec le suivi d'un médecin. Pour améliorer la tolérance digestive, on commence par une dose faible que l'on augmentera graduellement. Les comprimés seront ingérés au moment des repas afin d’avoir une meilleure tolérance digestive.
L'excès de fer peut passer dans les selles et les colorer en noir.
Le patient pourra prendre du Timoferol par exemple.

En plus de cette supplémentation, un changement des habitudes alimentaires va souvent être préconisée par le médecin. Il vous est conseillé de prendre des aliments riches en fer comme les abats, les viandes rouges, les coquillages, les crustacés, les algues (Spiruline), les légumes secs, le cacao, le thym ou les épices.

Dans certains cas, la supplémentation en fer doit être réalisée par voie parentérale. On le préconise quand le fer par voie orale est insuffisamment résorbé, quand le patient a une intolérance digestive, en cas d’urgence comme quand elle est décelée en fin de grossesse ou encore quand le patient est incapable d’assurer lui-même la régularité du traitement (déficit intellectuel).
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/07/2019