Nexium Control 20 mg


Brûlures d'estomac, remontées acides - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Autorisé
  • Allaitement Allaitement : Autorisé
  • Forme Forme : Comprimés

À partir de
6,65 â‚¬
À partir de
6,65 â‚¬
Le médicament Nexium Control contient de l’ésoméprazole 20 mg une molécule qui réduit la quantité d'acide produite par l'estomac. C’est un inhibiteur de la pompe à proton. On administre ce médicament en cas de reflux gastro-oesophagien, en cas de brûlures d'estomac et de régurgitation acide.

La boîte contient 7 ou 14 comprimés.

Les autres composants sont: monostéarate de glycérol (40-55), hyprolose, hypromellose, oxyde de fer (rouge-brun) (E172), oxyde de fer (jaune) (E172), stéarate de magnésium, copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle (1:1) dispersion à 30 pour cent, cellulose microcristalline, paraffine synthétique, macrogol 6000, polysorbate 80, crospovidone (type A), fumarate de stéaryle sodique, sphères de sucre (saccharose), talc, dioxyde de titane (E171) et citrate de triéthyle.

Posologie Nexium Control

Il vous est recommandé est de prendre un comprimé par jour en cas de reflux gastro-oesophagien. Le comprimé doit être avalé entier avec un verre d’eau à n’importe quel moment de la journée, pendant ou en dehors des repas.

Si vos symptômes s'aggravent ou ne s'améliorent pas après 14 jours consécutifs, ou si ces symptômes sont persistants, de longue date ou reviennent fréquemment, vous devez consulter votre médecin.

Précautions d’emploi de Nexium Control

Nexium Control ne doit pas être pris si vous êtes allergique à un de ses excipient ou à l’ésoméprazole, ou à des médicaments contenant d’autres inhibiteurs de la pompe à protons.

Vous devez consulter votre médecin avant de prendre Nexium control si Vous avez des antécédents d’ulcère gastrique ou vous avez subi une opération de l’estomac, si vous avez une jaunisse ou des problèmes hépatiques sévères, si vous avez des problèmes rénaux sévères, si vous avez plus de 55 ans et que vous avez des symptômes de reflux gastro-oesophagiens apparaissant pour la première fois ou s’étant modifiés récemment ou vous avez besoin de prendre chaque jour un traitement pour l’indigestion ou les brûlures d’estomac délivré sans ordonnance.

Une consultation médicale vous est conseillée si vous avez ces symptômes qui peuvent être le signe d’une maladie plus grave comme une perte de poids sans raison, si vous avez des problèmes ou une douleur quand vous avalez, des douleurs à l'estomac ou des signes d'indigestion comme des nausées, une sensation de lourdeur, ou des ballonnements surtout après la prise d'aliments. Si vous commencez à vomir de la nourriture ou du sang, qui peut apparaître sous la forme de marc de café sombre, si vous avez des selles noires ou une diarrhée sévère ou persistante.

Un médecin en urgence devra être consulté si vous souffrez de douleurs à la poitrine accompagnées de sensations ébrieuses, de transpirations, d'étourdissements. Ou si vous avez des douleurs aux épaules accompagnées d'un essoufflement. Ceci peut correspondre à un état grave de votre cœur.

Vous devez vous adresser à votre médecin avant de prendre Nexium Control si vous devez faire une endoscopie ou un test respiratoire à l’urée ou si vous devez faire un test sanguin spécifique (Chromogranine A).

Si vous prenez un autre traitement même si celui-ci est obtenu sans ordonnance pour éviter les interactions. Lisez attentivement la notice.

Ce médicament vous sera aussi contre-indiqué si vous prenez un médicament contenant du nelfinavir qui est utilisé dans le traitement du VIH.

Vous devez informer votre médecin si vous prenez du clopidogrel.

Vous ne devez pas prendre ce médicament avec d’autres traitements limitant le taux d’acidité produit par l’estomac, tels qu’un autre inhibiteur de la pompe à protons (par exemple pantoprazole, lansoprazole, rabéprazole ou oméprazole) ou un anti-H2 (par exemple ranitidine ou famotidine).

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent demander un avis médical avant de prendre tout traitement

Il vous est recommandé de lire la notice avant administration ou de demander conseil à votre médecin ou pharmacien.

Composition:

 La substance active est

l'ésoméprazole. Chaque comprimé contient 20mg d'ésoméprazole (sous forme de magnésium trihydraté).

 

Les autres composants sont:
 
monostéarate de glycérol (40-55), hyprolose, hypromellose, oxyde de fer (rouge-brun) (E172), oxyde de fer (jaune) (E172), stéarate de magnésium, copolymère d'acide méthacrylique et d'acrylate d'éthyle (1:1) dispersion à 30 pour cent, cellulose microcristalline, paraffine synthétique, macrogol 6000, polysorbate 80, crospovidone (type A), fumarate de stéaryle sodique, sphères de sucre (saccharose), talc, dioxyde de titane (E171) et citrate de triéthyle.

Posologie :

  • La dose recommandée est de un comprimé par jour.
  • Si vos symptômes de reflux gastro-oesophagien s'aggravent ou ne s'améliorent pas après la prise de ce médicament pendant 14 jours consécutifs, vous devez consulter un médecin.

Si vous avez des symptômes persistants ou de longue date, qui reviennent fréquemment, même après un traitement avec ce médicament, vous devrez contacter votre médecin.

 

Mode d'administration

  • Vous pouvez prendre votre comprimé à n'importe quel moment de la journée, pendant ou en dehors des repas.
  • Avalez votre comprimé entier avec un verre d'eau. Le comprimé ne doit pas être mâché ni croqué. En effet, le comprimé contient des granules pelliculés protégeant le médicament de l'acidité de l'estomac. Il est donc important de ne pas endommager les granules.

 

Ne prenez jamais Nexium Control :

  • Si vous êtes allergique à l'ésoméprazole ou à l'un des autres composants contenus dans ce médicament.
  • Si vous êtes allergique à des médicaments contenant d'autres inhibiteurs de la pompe à protons (par exemple pantoprazole, lansoprazole, rabéprazole ou oméprazole).
  • Si vous prenez un médicament contenant du nelfinavir (utilisé dans le traitement du VIH).


Consultez immédiatement votre médecin avant ou après avoir pris ce médicament, si vous notez l'un des symptômes suivants, qui pourrait être un signe d'une autre maladie plus grave :

  • Vous perdez du poids sans raison.
  • Vous avez des problèmes ou une douleur quand vous avalez.
  • Vous avez des douleurs à l'estomac ou des signes d'indigestion comme des nausées, sensation de lourdeur, ballonnements surtout après la prise d'aliments.
  • Vous commencez à vomir de la nourriture ou du sang, qui peut apparaître sous la forme de marc de café sombre.
  • Vous avez des selles noires (teintées de sang).
  • Vous avez une diarrhée sévère ou persistante, car la prise d'ésoméprazole a été associée à une légère augmentation du risque de diarrhées infectieuses.

 

Consultez un médecin en urgence si vous souffrez de douleurs à la poitrine accompagnées de sensations ébrieuses, de transpirations, d'étourdissements, ou de douleurs aux épaules accompagnées d'un essoufflement. Ceci peut correspondre à un état grave de votre cœur.

 

 

 

 

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Beaucoup de personnes se plaignent de brûlures d’estomac et de remontées acides on estime cela à un français sur trois qui en souffre au moins une fois par an, et un français sur dix qui a un reflux gastro-oesophagien au moins une fois par semaine.

Le reflux gastro-œsophagien, ou "RGO", est la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage. En effet, cette remontée acide est liée à une défaillance du sphincter fermant cette partie du tube digestif,

Symptômes du Reflux gastro œsophagien


Les symptômes du RGO sont variés et ne sont pas seulement digestifs. Le patient ressent une brûlure derrière le sternum après le repas ou après avoir bu des boissons très froides ou très chaudes, la personne a des régurgitations acides donc des remontées du contenu de l’estomac et il peut aussi avoir une toux nocturne.

Ces symptômes sont accentués en cas de pression sur le ventre comme quand vous vous penchez en avant, quand vous êtes allongé sur le ventre ou le côté droit, après avoir toussé ou après un gros repas riche en graisses et alcool.

La personne peut avoir des symptômes extra digestifs liés à cette acidité avec des maux de gorge, une difficulté pour avaler, une érosion dentaire, une respiration sifflante, des bronchites ou des pneumopathies à répétition sont possibles.

Les conseils hygiéno-diététiques lors d’un RGO


En cas de reflux, vous devez éviter de vous pencher ou de porter des vêtements trop serrés. Il vous est conseillé de limiter votre consommation d’alcool, de café d’aliments épicés, trop gras et de tabac. Perdez du poids si vous êtes en surpoids. Vous pouvez fractionner vos repas et donc privilégier 4 ou 6 petits repas au lieu de deux gros. Vous devez respecter un intervalle de deux heures entre la fin des repas et le coucher et il vous est conseillé de surélever la tête de votre lit.

Quel médicament pour brûlures d’estomac prendre ?


Il existe trois grandes sortes de médicaments contre les brûlures d’estomac qui sont classées en fonction de leur mode d’action :

Une première classe de médicaments va empêcher la production d’acide au niveau de l’estomac. Elle va donc inhiber la pompe à protons qui produit l’acide ce sont les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP). Les médicaments sont Nexium, Ipraalox et Mopralpro. Ils ne sont pas des médicaments de crise car il leur faut parfois quelques jours pour qu’ils puissent agir. On les utilise donc plus en traitement de fond. Il n’est pas conseillé de les prendre plus de deux semaines de suite sans avis médical.

La deuxième classe de médicaments est aussi bien connue, elle agit en neutralisant l'acidité de l'estomac, ce sont les antiacides. Ils diminuent l’acidité de la sécrétion gastrique par leur pouvoir tampon et par neutralisation directe de l’acide chlorhydrique qui est dans l’estomac. Ce sont des traitements de crise, ils agissent rapidement, en une demi-heure. Ils peuvent être pris en parallèle avec un traitement de fond comme les IPP. Ils sont à prendre pendant les brûlures d’estomac. Leur prise est conseillée après les repas et ou au coucher. Si ce traitement n’est pas efficace il faut consulter votre médecin. Maalox, le Gavisconnell, Rennie ou Phosphalugel par exemple sont des antiacides.

La troisième classe de médicaments va agir en protégeant la muqueuse, ce sont des pansements gastriques. La muqueuse œsophagienne va ainsi être isolée de l’acidité du contenu de l’estomac en la tapissant. Ces médicaments sont le Polysilane, le Pepsane, Keal, ou l’Actapulgite.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 14/08/2019