Nicorette 4 mg menthe glaciale gomme


Fumeurs très fortement à fortement dépendants
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Gommes

Ă€ partir de
5,69 â‚¬
Ă€ partir de
5,69 â‚¬

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Bien que l'arrêt définitif de la consommation de tabac soit préférable, ce médicament peut être utilisé dans :

· les cas où un fumeur s'abstient temporairement de fumer,

· une stratégie de réduction du tabagisme comme une étape vers l'arrêt définitif.

Conditionnement : boite de 30 ou 105 gommes

Une gomme contient 4 mg de nicotine, sous forme de résinate de nicotine.
Les autres composants sont : Chewing gum base, xylitol, huile essentielle de menthe poivrée, carbonate de sodium anhydre, acésulfame potassique, lévomenthol, oxyde de magnésium léger, laque aluminique de jaune de quinoléine (E104).

· Sub-enrobage : arôme winterfresh*, hypromellose, sucralose, polysorbate 80.

· Enrobage: Xylitol, amidon, arôme winterfresh*, dioxide de titane (E171), laque aluminique de jaune de quinoléine (E104).

· Composition de l’arôme winterfresh : huile essentielle de menthe des champs sans terpènes, menthol naturel, huile essentielle de menthe poivrée sans terpènes, eucalyptol naturel, menthone naturel, trans-anéthole, huile de santal.

Posologie de Nicorette 4 mg menthe glaciale gomme sans sucre :

Les gommes sont réservées à l'adulte, à partir de 15 ans. La posologie dépend du niveau de dépendance à la nicotine, qui peut être évalué grâce au test de Fagerström. Le dosage de 4 mg est adapté aux fumeurs fortement ou très fortement dépendants à la nicotine (score test de Fagerström de 7 à 10).

Dans le cadre de l'arrêt complet du tabac,
ce traitement se déroule en 2 phases. Tout d'abord, une gomme sera prise dès l'envie de fumer, à raison de 8 à 12 gommes par jour, sans dépasser 15 gommes par jour. La durée de cette première phase est d'environ 3 mois, sachant que cette dernière peut varier selon chaque individu. Vient ensuite la 2ème phase qui doit intervenir lorsque l'envie de fumer est principalement surmontée. On commence ainsi à réduire le nombre de gommes journalières. Le traitement sera stoppé lorsque la personne atteint 1 à 2 gommes par jour.
La durée du traitement ne doit pas dépasser 12 mois.

Pour un arrêt temporaire du tabac, une gomme est mâchée dès que l'envie de fumer apparaît, à raison de 8 à 12 gommes par jour, sans dépasser 15 gommes par jour.

Dans le cadre d'une réduction de la consommation de tabac, il faut ici alterner gommes et cigarettes dans le but de rester le plus longtemps possible sans fumer. Le nombre de gommes maximales à ne pas dépasser est de 15. Si une diminution du nombre de cigarettes n'est pas observée après 6 semaines de traitement, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé. L'arrêt de fumer doit être tenté dans les 6 mois qui suit le début du traitement. Au-delà, il ne faut pas dépasser 12 mois de traitement.

La gomme s'utilise par voie buccale et nécessite d'être mastiquée pour pouvoir libérer son contenu de nicotine. La nicotine doit être gardée dans la bouche afin d'être absorbée par la muqueuse buccale, c'est pour cela que la gomme ne doit pas être mâcher trop fortement. On mâche une première fois la gomme puis on la garde contre la joue environ 10 minutes. Cela laisse le temps à la gomme de se ramollir et de libérer la nicotine. Par la suite, la gomme est mâchée lentement, à raison de 20 fois en 20 minutes. Une gomme dure environ 30 minutes, au-delà elle ne délivrera plus de nicotine.

Attention au surdosage accidentel ainsi qu'aux enfants susceptibles d'ingérer une plusieurs gommes. La nicotine risque de passer en faibles quantités chez l'enfant, il faut donc contactez un service d'urgence ou un médecin au plus vite. L'intoxication est observée par une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapus cardiovasculaire et des convulsions.
 

Contre-indications de Nicorette 4 mg menthe glaciale gomme sans sucre :

Chez les non-fumeurs ou les fumeurs occasionnels, en cas d'allergie à l'un des constituants et en cas de phénylcétonurie (maladie héréditaire dépistée à la naissance), en raison de la présence d'aspartam, les gommes Nicorette 4 mg sont contre-indiquées.

Différentes affections nécessitent un avis médical ainsi qu'un suivi avant de prendre ce médicament, comme lors d'une insuffisance hépatique et/ou rénale sévère et d'un ulcère de l'estomac ou du duodénum en évolution.

Faire attention au risque de sous-dosage, ressentis par un besoin impérieux de fumer, une irritabilité, troubles du sommeil, agitation ou impatience ou encore une difficulté de concentration.
Au contraire, certains signes peuvent traduire un surdosage, nausées, douleurs abdominales, diarrhée, hypersalivation, sueurs, maux de tête, étourdissements, baisse de l'audition, faiblesse générale.
Il est recommandé de consulter son médecin afin d'ajuster ou non la posologie.

Ce médicament contient 13 mg de sodium par gomme à mâcher du xylitol et capable de provoquer des troubles digestifs (diarrhée).
En cas de prise ou d'utilisation d'autres médicaments, prévenez votre médecin ou pharmacien.

En cas de grossesse, il est impératif de stopper la cigarette car le tabac nuit à votre santé et à celle de votre enfant. Consultez un médecin pour arrêter de fumer.
La nicotine au cours de l'allaitement doit être évitée car cette dernière passe dans le lait maternel. En cas de tabac, vous devez avoir recours à l'allaitement artificiel.
Demander conseil à votre médecin ou pharmacien.

 

Mis Ă  jour le 05/07/2019