Humex Rhume des Foins suspension pour pulvérisation nasale 100 doses


Traitement des allergies - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie nasale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : Spray nasal

6,46 â‚¬
6,46 â‚¬
Le spray nasal Humex rhume des foins est un médicament indiqué dans la prise en charge de la rhinite allergique saisonnière. Il contient un corticoïde : le dipropionate de béclométasone dosé à 50 µg.

Humex rhume des foins est réservé à l'adulte de plus de 15 ans. Il s'agit d'un traitement anti-inflammatoire, disponible sans ordonnance qui s'administre par voie nasale pour contrer les symptômes de l'exposition à certains pollens comme les éternuements et le nez qui coule (rhinorrhée).

Posologie d'Humex rhume des foins

Pendant toute la période d'exposition aux pollens et pendant un maximum de 6 semaines, on utilisera le spray nasal Humex rhume des foins à raison d'1 pulvérisation 4 fois par jour. Il ne faut pas augmenter les doses ni la durée du traitement.

N'hésitez pas à demander conseils à votre pharmacien ou à consulter votre médecin en cas de doute. De plus, il est intéressant de se référer à un calendrier pollinique pour connaître les périodes les plus à risques en fonction de votre allergie.

Contre-indications du spray nasal Humex

Humex rhume des foins ne doit pas être utilisé en cas d'allergies à l'un de ses constituants que ce soit son principe actif : la béclométasone ou ses excipients : glucose anhydre, cellulose microcristalline, carboxyméthylcellulose sodique, alcool phényléthylique, polysorbate 80, chlorure de benzalkonium, eau purifiée.

Ce médicament contre la rhinite allergique ne doit pas être utilisé en cas de troubles de coagulation sanguine notamment les saignements de nez ou si vous avez été opéré récemment du nez ou que vous allez l'être.

Humex rhume des foins est contre-indiqué en cas d'ulcère digestif ou de tuberculose pulmonaire non traités ou bien encore en cas d'infection par le virus de l'herpès qu'elle soit nasale, oculaire ou même orale.

Son utilisation est déconseillée chez les sportifs car Humex rhume de foins entraine un contrôle anti-dopage positif.

Pendant la grossesse et l'allaitement, ce corticoïde ne sera utilisé que si votre médecin le juge nécessaire.

L'efficacité d'Humex rhume des foins est pleinement évalué au bout de 48 à 72h. En revanche, si aucune amélioration n'est observée au bout d'une semaine ou que vous notez l'apparition de symptômes tels que de la fièvre, des expectorations, un écoulement nasal infecté (jaune), de la conjonctivite ou de l'asthme, il faut consulter votre médecin.

Humex rhume des foins ne doit pas être associé à un autre corticoïde : demandez les conseils de votre pharmacien en cas de doute.


Conditionnement : un flacon pressurisé de 100 doses

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Le phénomène d’automédication chez le sportif est élevé, un dopage accidentel est souvent lié au fait de la méconnaissance des listes de produits dopants, par le sportif lui-même. C’est pour ça qu’il est essentiel que le sportif s’assure auprès de son médecin ou de son pharmacien si les substances qu’il prend ne figurent pas sur cette liste.

Médicaments et dopage

D’autre part avec le niveau actuel de compétition qui existe dans certains sports, des sportifs peuvent utiliser consciemment ces substances afin de « booster » leurs performances.
Plus de 67 disciplines sont contrôlées mais certaines sont particulièrement visées car elles comptent plus de pratiquants et rencontrent plus de cas de dopages : l’athlétisme, le cyclisme, le football, le rugby et les sports de combat.

Liste des produits dopants

Trois listes de substances dopantes sont disponibles avec la liste concernant les substances interdites en permanence, en compétition et enfin interdites dans certains sports. Ces liste sont valables 1 an (du 1er janvier au 31 décembre) et sont mises à jour chaque année.

Les médicaments en vente libre peuvent contenir des substances interdites, c’est souvent le cas avec les spécialités indiquées contre le rhume des foins comme le spray nasal Humex ou l’état grippal : corticoïdes en cas d’inflammation, pseudo éphédrine contenue dans des sprays décongestionnants.

Le cas de la codéine (sur ordonnance) est intéressant, car cette substance ne figure pas sur la liste mais chez certaines personnes, la codéine se métabolise en morphine, qui elle est interdite (chez les métaboliseurs rapides).

Sur ordonnance également, les bêtabloquants sont recherchés pour ses effets au niveau cardiaque : il permet le ralentissement du cœur, de contrôler sa fréquence cardiaque et donc possède un effet antistress avec diminution des tremblements et amélioration de la coordination (effet calmant). Les bêtabloquants sont prisés dans les sports qui demandent concentration et précision (sports de tir, tir à l’arc, golf, automobile...).

Lorsqu’une molécule inscrite sur une liste est utilisée par le sportif, peu importe sa forme d’administration ici la voie nasale avec le spray Humex rhume des foins. Cette molécule peut se retrouver dans la circulation sanguine et conclure à un contrôle positif des urines. Il en est de même en ce qui concerne son temps d’élimination, une molécule peut mettre de quelques heures à plusieurs jours pour être éliminée par l’organisme, de plus un sportif est amené à être contrôlé à n’importe quel moment qu’il soit en compétition ou non.

Les recommandations

Il faut toujours se renseigner auprès de son médecin ou de son pharmacien dans le cas éventuel de prise de médicaments sans ordonnance car une spécialité pour une indication peut contenir une substance interdite alors qu’un autre produit pour la même indication ne contiendra pas cette molécule.
Lors d’un déplacement à l’étranger, si la personne doit se procurer un médicament, celle-ci doit se renseigner avec le pharmacien pour vérifier si le médicament qu’il va prendre n’est pas inscrit sur une des listes de produits dopants. Une solution est d’avoir avec soi la liste des substances interdites.
Le moyen le plus sûr afin de pallier à d’éventuels risques est d’emporter dans ses affaires une trousse de médicaments complète.

Voici une liste non exhaustive d’histoires insolites de sportifs contrôlés positifs :

La tennis-woman Sara Errani a été contrôlée positive en février 2017 au Létrozole. Rappelons que cette molécule est utilisée contre le cancer du sein et notamment celui de sa maman. Elle s’est justifiée en expliquant qu’une pilule était malencontreusement tombée dans son plat de pâtes de la veille.
Dans le cyclisme maintenant avec Alberto Contador et l’histoire du steak contaminé au Clenbutérol (anabolisant qui était utilisé à l’origine en cas d’infections bronchiques chez le cheval de course).
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 10/07/2019