Colludol collutoire 30 ml

Mal de gorge - A partir de 6 ans

3,18 €

Ce médicament contient un antiseptique et un anesthésique local. Il est préconisé en cas de mal de gorge peu intense et sans fièvre, d'aphtes et de petites plaies de la bouche.



Conditionnement : Flacon de 30 ml

Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .

Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)

Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Les substances actives sont :

Diisethionate d'hexamidine .................................................. 0,100g
Chlorhydrate de lidocaïne .................................................... 0,200g

Pour 100 ml de solution



Les autres composants sont : Glycérol, saccharose, arôme fruit de la passion, arôme pêche, arôme menthe, eau purifiée.

Gaz de pressurisation : azote

Pression : 7 bars

Posologie

Adultes :

  • 1 à 2 pulvérisations 3 fois par jour.
  • Ne pas dépasser la dose de 2 pulvérisations par prise et 3 prises par jour.

Enfants de 6 à 15 ans :

  • 1 pulvérisation 1 à 3 fois par jour.
  • Ne pas dépasser la dose de 1 pulvérisation par prise et 3 prises par jour.


Mode et voie d'administration
Pulvérisation buccale


Fréquence et moment auquel le médicament doit être administré
Il est impératif de ne pas utiliser ce médicament avant les repas ou avant la prise de boisson en raison du risque de fausse route.
Les prises doivent être espacées d'au moins 4 heures.


Durée du traitement
Le traitement ne devra pas dépasser 5 jours sans avis médical.


Si vous avez utilisé plus de COLLUDOL, solution pour pulvérisation buccale en flacon pressurisé que vous n'auriez dû :
L'application excessive pourrait conduire à un surdosage. Les symptômes d'un surdosage comprennent excitation, nervosité, somnolence, nystagmus (vertiges), acouphène (sifflements dans l'oreille), vision floue, nausée, vomissement, convulsions, troubles de la conscience. D'autres symptômes peuvent inclure une dépression cardiaque, vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins), hypotension, arythmies (troubles du rythme cardiaque) et arrêt cardiaque.

Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

N'UTILISEZ JAMAIS COLLUDOL dans les cas suivants :

  • Chez l'enfant de moins de 6 ans
  • En cas d'antécédents d'allergie aux anesthésiques locaux et à l'héxamidine.

En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.



FAITES ATTENTION avec COLLUDOL :

Mises en garde spéciales :
L'anesthésie provoquée par ce médicament au niveau de la gorge peut favoriser les fausses routes (toux au cours d'un repas avec impression "d'avaler de travers") lors de la déglutition des aliments.
Il est donc impératif :

  • de n'utiliser ce médicament que sur avis médical chez l'enfant de 6 à 12 ans.
  • de ne pas utiliser ce médicament avant les repas ou avant la prise de boissons

L'usage prolongé (plus de 5 jours) de ce médicament n'est pas souhaitable car il peut modifier l'équilibre microbien naturel de la bouche, de la gorge.

Respecter la posologie indiquée : pris en quantité importante ou de façon répétée, ce médicament en passant dans la circulation sanguine, est susceptible de retentir sur le système nerveux, avec possibilité de convulsions, et sur le coeur.

L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase / isomaltase (maladies héréditaires rares).


Précautions d'emploi

  • Cette spécialité ne pas être mise en contact avec les yeux, introduite dans le nez ou dans les oreilles
  • Mal de gorge : En cas de survenue de fièvre, d'expectorations (crachats) purulentes, d'une gêne à la déglutition des aliments, comme en cas d'aggravation ou d'absence d'amélioration au bout de 5 jours : CONSULTEZ VOTRE MEDECIN.
  • Aphtes, petites plaies de la bouche : En cas de lésions étendues, d'extensions des lésions, d'apparition de fièvre : consultez immédiatement votre médecin.
  • Ce médicament contient de petites quantités d'éthanol (alcool), inférieures à 100 mg par pulvérisation.

En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.



Prise ou utilisation d'autres médicaments
Ne pas utiliser en même temps plusieurs médicaments contenant un antiseptique.
Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.


Grossesse et allaitement
Ce médicament doit être utilisé avec prudence pendant la grossesse et l'allaitement. D'une façon générale, il convient, au cours de la grossesse et de l'allaitement, de toujours demander avis à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.


Sportifs
L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif (la lidocaïne, anesthésique local) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.


Conduite de véhicules et utilisation de machines
Aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'a été observé.


Liste des excipients ayant un effet notoire :
Saccharose, éthanol.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 23/01/2019