Spasfon 30 comprimés


Douleurs spasmodiques - Adulte et Enfant à partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis médical
  • Allaitement Allaitement : Non autorisé
  • Forme : Comprimés

3,16 €

Spasfon comprimés est un médicament contenant du phloroglucinol. Il est indiqué dans le traitement des douleurs spasmodiques de l'intestin, des voies biliaires, de la vessie et de l'utérus.

 

Conditionnement : boîte de 30 comprimés enrobés


Les substances actives sont

Phloroglucinol hydraté 80,000 mg
Quantité correspondant en phloroglucinol anhydre 62,233 mg
Triméthylphloroglucinol 80,000 mg

Pour un comprimé enrobé


Les autres composants sont : Lactose monohydraté, saccharose, acétate de polyvinyle, amidon de blé, acide stéarique, stéarate de magnésium.

Enrobage : acétate de polyvinyle, talc, saccharose, gomme arabique, gélatine, dioxyde de titane (E 171), érythrosine (E 127), cire de carnauba.

Chez l'adulte :

Prendre 2 comprimés par prise, trois fois par jour, en respectant un intervalle minimum de 2 heures entre chaque prise sans dépasser 6 comprimés par 24 heures.

Les comprimés pourront prendre le relais d’un traitement d'attaque sous forme injectable, à la posologie maximale de 6 comprimés par 24 heures.

Utilisation chez les enfants :

Cette présentation n’est pas adaptée aux enfants de moins de 6 ans.

Chez l'enfant de plus de 6 ans : 1 comprimé par prise, deux fois par jour, en respectant un intervalle minimum de 2 heures entre chaque prise sans dépasser 2 comprimés par 24 heures.

Chez l’enfant de plus de 6 ans, il conviendra de s’assurer que les comprimés peuvent être avalés sinon une autre forme sera préférée.




Ne prenez jamais SPASFON comprimé si vous êtes allergique (hypersensible) au blé, en raison de la présence d'amidon de blé. 

 Précautions d'emploi

Ce médicament peut être administré en cas de maladie coeliaque.


Grossesse et allaitement
L'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
L'administration de ce médicament est déconseillée chez la femme qui allaite.



Mis à jour le 14/03/2019