Nat&Form levure de riz rouge 90 gélules


Maintien du taux de cholestérol normal - Adulte < 70 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte < 70 ans
  • Forme Forme : Gélules

11,39 â‚¬
11,39 â‚¬
La levure de riz rouge est un complément alimentaire. Elle est le produit d'un champignon élevé sur le riz. Ce micro-organisme produit un pigment rouge caractéristique qui a donné son nom à la levure.

La levure de riz rouge est un remède que les chinois utilisent déjà depuis plusieurs siècles.

L'effet bénéfique sur le cholestérol est obtenu par la consommation journalière de 10 mg de monacoline K provenant de préparations de levure de riz rouge fermentée.

Conditionnement : boîte de 90 gélules

Fournisseur :
NATEFORME
ZA de kerloudan
56270 PLOEMEUR FRANCE
France
1 gélule par jour à avaler avec un grand verre d'eau (de préférence au repas du soir).

Contre indications :

Ce produit ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes aux enfants et adolescents, aux personnes de plus de 70 ans, aux personnes ayant des problèmes hépatiques, rénaux ou musculaires, aux personnes prenant des médicaments qui peuvent donner lieu à des interactions (ex : hypocholestérolémiants), aux personnes intolérantes aux statines. En cas de doute, veuillez demander conseil à votre médecin pou à votre pharmacien.

Précautions d'emploi :
  • A prendre en complément d'une alimentation variée et équilibrée, et d'un mode de vie sain.
  • Ne pas dépasser la dose journalière préconisée.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • A consommer de préférence avant la date inscrite sur la boîte.
Ingrédients par gélule :
  • Levure de riz rouge : 600 mg dont 10 mg de monacoline K (soit 9.6 mg / gélule).
  • Gélatine d'origine marine : 100 mg

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

En France, l’infarctus du myocarde, plus communément appelé « crise cardiaque » fait état d’environ 120 000 cas par an dont 40 000 décès. L’infarctus représente la 2ème cause de mortalité après les cancers. Cependant la mortalité a diminué depuis 15 ans grâce aux avancées techniques et thérapeutiques.

Causes de l'infarctus

 L’origine de l’infarctus provient d’une obstruction des artères coronaires. Les cellules musculaire du cœur cardiaque, habituellement irriguées par l’artère coronaire, sont ainsi privées d’oxygène et meurent sur une partie plus ou moins étendue du muscle cardiaque (nécrose).
L’artère coronaire en question est soit obstruée par un caillot ou un thrombus, on parle donc de thrombose soit son diamètre est rétréci par la formation d’une plaque d’athérome (athérosclérose) ou alors l’artère peut se fermer spontanément lors d’un spasme (contraction).
Plus généralement la rupture d’une plaque d’athérome est la cause de l’infarctus. Lorsque la plaque se rompt, une cascade d’évènements se produit : activation des plaquettes, formation du thrombus et activation de substances qui vont créer une constriction de l’artère coronaire. Ces évènements ont pour conséquence l’obstruction temporaire ou permanente de l’artère.

Facteurs de risque

Certains facteurs de risques des complications cardiovasculaires comme pour l’infarctus ne peuvent être corrigés, c’est le cas du sexe, de l’âge et de l’hérédité (antécédents familiaux d’accidents vasculaire ou d’infarctus). Les autres facteurs de risques sur lesquels il est possible d’agir, car ils relèvent de nos comportements et de notre style de vie, sont les suivants : le surpoids, le tabagisme, l’hypertension artérielle, le diabète, l’hyperlipidémie et la sédentarité.

Comme nous l'avons vu les plaques d'athérome liées à un excès de cholestérol dans le sang vont favoriser la survenue de l'infarctus du myocarde. Par conséquent, en prévention il est important de respecter les règles hygiéno diététiques données par votre médecin. La prise de levure de riz rouge va permettre de maintenir un taux de cholestérol normal. La levure de riz rouge est parfois appelée "statine naturelle" car elle agit sur la même enzyme que les médicaments appartenant à cette classe thérapeutique. Il faut pour avoir un effet sur le cholestérol que la dose journalière de monacoline soit de 10 mg comme c'est le cas dans la levure de riz rouge Nat&Form.

Les symptômes de la crise cardiaque

Les symptômes d’un infarctus du myocarde sont caractéristiques et dominés par une oppression thoracique prolongée. C’est une douleur intense qui se situe au niveau du thorax, se traduisant par une sensation d’oppression en étau, de serrement et qui débute par vagues ou de façon brutale.
Elle peut irradier vers les membres supérieurs (gorge, mâchoires, épaule, bras et poignets) et peut s’accompagner d’une sensation de malaise, d’une pâleur, d’un essoufflement, de nausées ou encore de vomissements.
Si ces symptômes surviennent de façon transitoire au repos ou lors d’efforts, il est important de consulter son médecin qui peut diriger le patient vers un cardiologue.
Pour les patients souffrant d’angine de poitrine, si les symptômes ne sont pas soulagés par le traitement de crise, il faut alors suspecter un infarctus et agir en urgence.

Les gestes d’urgence

Il est important de stopper toute activité et d’appeler le 15 si les douleurs se prolongent pour une prise en charge rapide à domicile. Plus on agit vite, plus la prise en charge sera optimale, ainsi le temps est la principale préoccupation car la gravité de l’infarctus augmente avec celui-ci.
C’est d’ailleurs le délai d’intervention qui indiquera le type d’acte médical à effectuer, si le délai entre le début des symptômes et la prise en charge aux urgences est inférieure à 90 min, le patient bénéficie d’une angioplastie : pose d’un stent afin de restaurer la circulation sanguine. Si ce délai dépasse les 90 min, un agent thrombolytique sera administré au patient pour dissoudre le caillot.

Le traitement post infarctus

Le traitement après la crise cardiaque est appelé BASIC il comporte une association de médicaments :

  • B comme bétabloquant : ils ont un effet antiarythmique protecteur et diminue la mortalité de 20% la première année
  • A comme aspirine : à faible dose, elle a des propriétés anti agrégantes plaquettaires pour éviter la formation d'un caillot
  • S comme statines : cette classe de médicament permet de diminuer le taux de cholestérol sanguin
  • I comme IEC : une famille antihypertenseur qui préviennent l'évolution vers l'insuffisance cardiaque
  • C comme comportement : il faut modifier ses habitudes de vie (surpoids, sédentarité, diabète, etc...) pour diminuer les facteurs de risque
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 30/08/2019

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS