Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Huile essentielle de Mandarine

Huile essentielle de Mandarine
L’huile essentielle de Mandarine ou de Mandarinier est obtenue par pressage à froid du zeste, c’est-à-dire de l’écorce de la Mandarine. Elle peut être appelée essence de Mandarine.
La Mandarine est le fruit issu de l’arbre fruitier Mandarinier, de son nom latin Citrus reticulata blanco, un arbre de la famille des Rutacées comme le citron ou l’orange et qui est originaire de Chine et du Vietnam. La Mandarine ne doit pas être confondue avec la clémentine qui est le fruit sans pépin du clémentinier qui est un arbre issu de l’hybridation entre un mandarinier et un oranger.
Selon le stade de maturité du fruit lors de la récolte, on obtient l’huile essentielle de Mandarine verte, jaune ou rouge, pour les fruits récoltés du plus précocement au plus tardivement. L’huile essentielle obtenue de la distillation du fruit vert est plus intéressante, car elle a une teneur plus élevée en ester, le N-methylanthranilate de méthyle aux propriétés antidépressives et anxiolytiques recherchées.
L’huile essentielle de Mandarine ne doit pas être confondue avec l’huile essentielle de petit grain Mandarinier, qui est obtenue par hydrodistillation des petites branches, des feuilles et des très jeunes fruits de l’arbre. Ces deux huiles essentielles n’ont pas la même composition et n’ont pas les mêmes indications.
Une huile essentielle de Mandarine de qualité est reconnue par l’absence d’utilisation de solvants chimiques, certains fabricants le mentionnant avec la mention « pressage à froid » sans solvants chimiques.

Les propriétés de l’huile essentielle de Mandarine

La famille des Rutacées est particulière en raison de la richesse des zestes de ses fruits en un terpène particulier, le limonène et en composants très intéressants, les flavonoïdes, qui sont des composés puissamment antioxydants. Les zestes des Rutacées contiennent aussi des furanocoumarines qui sont des composés photosensibilisants. Lors du pressage du zeste, l’ensemble de ces composants est récupéré dans l’huile essentielle. L’huile essentielle est ainsi très antioxydante, mais aussi photosensibilisante ce qui implique de faire attention si l’on s’expose au soleil après l’application de l’huile essentielle sur la peau.

L’huile essentielle de Mandarine est très riche en un monoterpène, le limonène : elle peut en contenir de 65 % et 85 %, ce qui est moins important que l’huile essentielle d’orange douce ou même de clémentine.
Le limonène est le principal responsable des propriétés de l’huile essentielle de Mandarine, mais elle contient d’autres composants qui en font une huile équilibrée avec différentes indications : d’autres monoterpènes, comme le γ-terpinène entre 10 et 20 % et en quantité minime l’α, le β—pinène et le β-myrcène, des monoterpénols comme le linalol, des esters avec le N-methylanthranilate de méthyle (0.3 à 0.6 % contre 60 % dans l’huile essentielle de petit grain de Mandarinier) et des aldéhydes comme le décanal ou l’octanal.

Le limonène et les autres monoterpènes expliquent ses propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, ses propriétés cortisone-like à l’origine de son action anti-inflammatoire et antidouleur.
Le limonène est en partie responsable de ses propriétés calmantes et sédatives sur le système nerveux central. C’est un anxiolytique par effet psychosensoriel : il suffit de le respirer pour avoir un impact sur le comportement émotionnel et humer quelques gouttes peut suffire à induire une relaxation, une modification de l’humeur ou même une somnolence.
Par ailleurs, l’ester, N-methylanthranilate de méthyle ajoute une composante anxiolytique et antidépressive à l’huile essentielle de Mandarine.
La présence de furanocoumarines comme le bergaptène, explique également les puissantes propriétés sédatives nerveuses, anxiolytiques, antidépressives et hypnotiques de l’huile essentielle de Mandarine.
La présence abondante de flavonoïdes méthoxylés, comme l'hespéridine, la naringine, la rutine, la néohespéridine, la nobiletine et la tangeritine et de caroténoïdes tels que la β-cryptoxanthine dans l’huile essentielle de Mandarine explique ses propriétés fortement anti-inflammatoires, antioxydantes et anticancéreuses.

En raison des propriétés toniques du limonène, l’huile essentielle de Mandarine peut être utilisée pour améliorer une digestion lente : le limonène stimule la vidange gastrique, stimule la production de bile et son évacuation. Il a aussi une action détoxifiante et protectrice hépatique. Ses propriétés anti-inflammatoires et stimulantes de la production de mucus protecteur dans l’estomac sont utiles pour diminuer les douleurs liées aux brûlures gastriques en cas de reflux gastroœsophagien.
Le limonène étant un bon promoteur de pénétration cutanée, il pourra aider, en cosmétique maison, à la pénétration et à l’efficacité des autres composants de la préparation dans la peau.
Au niveau de la peau, l’huile essentielle de Mandarine a un effet antioxydant, anti-inflammatoire stimulant, tonifiant et astringent qui pourra être mis à profit pour le soin des peaux sèches, des peaux grasses ou matures, du cuir chevelu séborrhéique, irrité, sensible ou sec et des cheveux fragiles.

Utilisation de l’huile essentielle de Mandarine

Assainissant et apaisant atmosphérique

L’huile essentielle de Mandarinier est recommandée en diffusion atmosphérique pour assainir l’air grâce aux propriétés antiseptiques et antivirales du limonène qu’elle contient. On peut l’associer, dans un diffuseur, à l’HE d’orange douce et à l’HE de citron. Il suffit de déposer une ou deux gouttes de chaque huile essentielle dans le diffuseur atmosphérique. Cette diffusion purifie l’atmosphère et parfume aussi agréablement une chambre ou un salon tout en apportant un induisant une profonde relaxation allant même jusqu’à préparer au sommeil. Cette composition peut être utilisée en cas de mauvaises odeurs ou en cas de troubles anxieux ou d’insomnie. Dans ce cas, diffuser dans la chambre une heure avant le coucher.

Anxiété, stress ou déprime

Grâce à ses propriétés anxiolytiques, sédatives et relaxantes, l’huile essentielle de Mandarine peut être utilisée pour détendre soit par voie orale, soit par olfactothérapie, soit par voie locale, soit par balnéothérapie.
Par voie orale et après validation par le médecin, placer une goutte d’huile essentielle de Mandarine sur un comprimé neutre et laisser fondre le comprimé dans la bouche.Ce soin est à faire jusqu’à 3 fois par jour sans dépasser 5 jours de traitement.
Si l’anxiété ou la déprime sont liées à un évènement stressant comme un deuil, un divorce ou un licenciement, il est possible d’associer l’huile essentielle de Mandarine à l’HE de camomille noble et à l’HE de marjolaine des jardins. Pour cela, on dépose une goutte de chaque huile essentielle sur un comprimé neutre et l’on prendra un comprimé 3 fois par jour avec une dernière prise vers 17 heures pour ne pas empêcher de dormir, la marjolaine étant tonifiante.

Par voie cutanée, déposer à l’intérieur du poignet une ou deux gouttes d’un mélange composé d’une goutte d’huile essentielle de Mandarine et de neuf gouttes d’huile végétale d’abricot et respirer profondément. Il est possible d’ajouter à ce mélange une goutte d’huile essentielle de lavande vraie pour renforcer l’action relaxante. Attention à ne pas s’exposer au soleil après l’application de l’huile essentielle sur la peau.
En cas de fatigue nerveuse, masser le plexus solaire avec 1 goutte d’huile essentielle de Mandarine associée à 1 goutte d’huile essentielle néroli diluées dans 9 gouttes d’huile de sésame.

Notre sélection de compléments alimentaires contre le stress :

Par balnéothérapie, verser dans un bain d’eau chaude une cuillère à soupe de base neutre dans laquelle on aura dilué 10 gouttes d’huile essentielle de Mandarine ou bien 3 gouttes d’HE de Mandarine, 3 gouttes d’HE basilic et 3 gouttes d'HE bergamote. Se baigner 20 minutes puis aller se coucher sans se rincer. Profitez de ce soin relaxant chaque soir pendant une semaine.

Stress de la femme enceinte

Pour une femme enceinte, la voie inhalée est utilisable lors des premiers mois de grossesse, uniquement après avis médical. Il est possible de ressentir un peu d’anxiété en début de grossesse ce qui peut perturber l’endormissement de la femme enceinte. Dans ce cas, on utilisera un stick inhalateur sur lequel on aura déposé sur le tampon quelques gouttes d’huile essentielle de Mandarine : on respirera dès les premiers signes de stress. En cas de troubles du sommeil, il est possible de déposer sur un mouchoir à poser, près du lit, une synergie composée de 10 gouttes d’HE de Mandarine, 10 gouttes d'HE de petit grain bigaradier, 2 gouttes d’HE de camomille romaine et 4 gouttes d'HE Ylang-Ylang. Ce soin est à utiliser par cures de 3 à 5 jours maximum.

Nervosité de l’enfant

Lorsqu’elle est utilisée en diffusion dans la chambre d’un enfant de plus de 3 ans (attendre la fin de la diffusion pour faire rentrer l’enfant), l’huile essentielle de Mandarine permet de rassurer l’enfant qui craint de s’endormir loin de ses parents : on diffusera l’huile essentielle pendant 10 minutes avant de le coucher en dehors de la présence de l’enfant.
Il est également possible de l’utiliser directement en déposant deux gouttes sur un mouchoir ou sur un oreiller avant le coucher.
Cette huile essentielle peut être utilisée par voie cutanée en massage : masser la voûte plantaire de l’enfant, le soir, avec une goutte d’huile essentielle de Mandarine diluée dans neuf gouttes d’huile de noyaux d’abricots.
L’usage chez un enfant de moins de 3 ans se fait uniquement sur avis médical.

Insomnie occasionnelle

En cas d’insomnie, utiliser en diffusion pendant 10 minutes avant le coucher, un mélange d’huiles essentielles comprenant l’huile essentielle de Mandarine associée à l’huile essentielle de lavande officinale, de néroli ou de bergamote.  
Il est aussi possible de l’utiliser par olfactothérapie en la diluant à 20 % dans une huile végétale dans un flacon roller. On étale le mélange avec la bille puis on masse le plexus solaire.

Digestion

Pour favoriser la digestion, il est possible d’utiliser l’huile essentielle de Mandarine par voie orale ou par voie cutanée. Elle permettra de favoriser la digestion, de réduire les nausées, les ballonnements et d’avoir un léger effet laxatif grâce au limonène qui stimule la motilité gastrique.
Par voie orale, mettre deux gouttes d’huile essentielle de Mandarine sur un comprimé neutre et laisser fondre en bouche après chaque repas pendant une durée maximum d’une semaine.
En cas d’indigestion, il est possible de mettre sur le comprimé 1 goutte d’HE de Mandarine et 1 goutte d'HE de menthe poivrée.
Par voie cutanée, après chaque repas, appliquer et masser le ventre avec quelques gouttes d’une synergie composée de 5 ml d’huile essentielle de Mandarine dilués dans 50 ml d’huile de macadamia. Il est possible de suivre ce traitement sur un mois en effectuant le soin 5 jours sur 7.

Brûlures d’estomac

Le limonène est anti-inflammatoire et augmente la sécrétion du mucus qui protège la paroi de l’estomac : l’huile essentielle de Mandarine permet donc de soulager les brûlures d’estomac. On utilise par voie orale une goutte d’huile essentielle sur un comprimé neutre, trois fois par jour après les repas pendant une semaine au plus.
Cet usage doit rester occasionnel.

Chute des cheveux

En raison de ses propriétés stimulantes et toniques sur le cuir chevelu, l’huile essentielle de Mandarine peut aider à lutter contre la chute de cheveux en favorisant l’oxygénation et la nutrition du bulbe capillaire. Elle pourra être utilisée par voie cutanée en l’associant à des huiles essentielles assainissantes et circulatoires comme les huiles essentielles de citron, de romarin à cinéole, de thym à linalol ou de cèdre de l’Atlantique ou à d’autres huiles essentielles bénéfiques à la santé du cheveu comme l’huile essentielle de sauge officinale.
Ajouter 20 gouttes de chacune des trois huiles essentielles choisies parmi ces dernières dont l’huile essentielle de Mandarine et les diluer dans 100 ml d’un shampoing doux. Utiliser ce shampoing trois fois par semaine en le laissant poser pendant 1 à 2 minutes sur le cuir chevelu puis rincer deux fois de suite à chaque shampoing. Ce traitement est à effectuer le soir.

Cuir chevelu sensible ou irrité

Le limonène contenu dans l’huile essentielle de Mandarine est anti-inflammatoire. Cette huile essentielle pourra donc être utilisée sur le cuir chevelu irrité : on ajoutera 20 gouttes d’huile essentielle de Mandarine dans 100 ml d’un shampoing doux et on utilisera ce shampoing trois fois par semaine en le laissant poser pendant 1 à 2 minutes sur les cheveux suivis d’un rinçage deux fois de suite à chaque shampoing. Ce soin est à effectuer le soir.

Cuir chevelu séborrhéique

Le limonène contenu dans l’huile essentielle de Mandarine régule la séborrhée. Cette huile essentielle pourra donc être utilisée sur le cuir chevelu : on ajoutera 10 gouttes d’huile essentielle de Mandarine et 10 gouttes d'HE de niaouli purifiante dans 100 ml d’un shampoing doux et on utilisera ce shampoing le soir trois fois par semaine en le laissant poser pendant 1 à 2 minutes sur le cuir chevelu suivi d’un rinçage deux fois de suite à chaque shampoing.

Peau irritée

L’huile essentielle de Mandarine peut calmer l’inflammation d’une peau irritée par une sécheresse excessive : pour préparer une crème de nuit maison réparatrice et apaisante, faire chauffer au bain-Marie 8 g de cire d’abeille et 1 cuillère à soupe de chacune de ces huiles (soit 30 ml au total), huile d’argan nourrissante et huile de bourrache apaisante. Une fois la cire fondue et après avoir mélangé l’ensemble, attendre le refroidissement de la crème et intégrer 10 gouttes d’huile essentielle de Mandarine. Cette crème est réservée à un usage de nuit. On utilisera cette crème une semaine par mois en cure de 3 mois et uniquement le soir au coucher. Penser à changer d’huile essentielle séborégulatrice tous les 3 mois pour éviter une réaction allergique à long terme liée à l’usage prolongé de la même huile essentielle. On pourra alterner avec l’huile essentielle de géranium bourbon.

Peau grasse

L’huile essentielle de Mandarine a une action astringente et vasoconstrictrice, elle permet de refermer les pores et de régulariser la sécrétion de sébum : pour préparer une crème de nuit maison séborégulatrice, faire chauffer au bain-Marie 8 g de cire d’abeille et 2 cuillères à soupe (soit 30 ml au total) d’huile de jojoba. Une fois la cire fondue et après avoir mélangé l’ensemble, attendre le refroidissement de la crème et intégrer 5 gouttes d’huile essentielle de Mandarine et 5 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat. On utilisera cette crème une semaine par mois en cure de 3 mois et uniquement le soir au coucher. Penser à changer d’huile essentielle séborégulatrice tous les 3 mois pour éviter une réaction allergique à long terme liée à l’usage prolongé de la même huile essentielle. On pourra alterner avec l’huile essentielle de Romarin à cinéole.

Peau mature

L’huile essentielle de Mandarine a une action antioxydante, tonifiante et astringente, grâce au limonène et aux autres composants notamment les flavonoïdes. Pour limiter les effets du temps sur la peau, elle pourra être ajoutée directement dans une crème de nuit faite maison à raison de 20 gouttes d’huile essentielle pour un pot de 50 ml de crème. On utilisera cette crème une semaine par mois en cure de 3 mois et uniquement le soir au coucher. Pour fabriquer la crème maison protectrice, on fera fondre 10 g de cire d’abeille et 2 cuillères à soupe d’huile de rose musquée dans un bain-marie. Une fois fondu, et après avoir arrêté le feu, on mélangera jusqu’au tiédissement et on ajoutera l’huile essentielle. On finira de mélanger la préparation jusqu’au refroidissement. Penser à changer d’huile essentielle tonifiante tous les 3 mois pour éviter une réaction allergique à long terme liée à l’usage prolongé de la même huile essentielle. On pourra alterner avec l’huile essentielle de bois de rose, de ciste ladanifère, de géranium rosat, de lavande aspic ou de rose de Damas.

Baume labial

Le limonène étant un régénérant cellulaire, il aide à réparer la peau et donc à rétablir la barrière cutanée pour améliorer son hydratation. 
Il est possible de réaliser un baume pour les lèvres en utilisant un mélange de beurre de karité (10 grammes), de cire d’abeille (2 grammes), de cire de candellila (1 gramme), d’huile d’amande douce coupée ou non à 50 % avec une huile de calendula (5 ml au total) et d’huile essentielle de Mandarine (5 gouttes). On fera fondre ensemble le beurre et la cire dans le mélange d’huiles végétales puis lorsque le mélange refroidit, on ajoutera l’huile essentielle. Après refroidissement complet, la pommade est mise en pot et étiquetée. Ce cosmétique maison se conserve 3 mois à l’abri de la chaleur.  
Ce baume labial est à appliquer uniquement le soir au coucher. 

Précautions d’emploi de l'huile essentielle de Mandarine

L’huile essentielle de Mandarine est déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans.
L’huile essentielle de Mandarine est photosensibilisante : ne pas s’exposer au soleil dans les 12 heures suivant la prise par voie orale ou l’application cutanée de l’huile essentielle.
Elle peut entraîner un risque de sensibilisation en raison de la présence d’allergènes (limonène, citral, linalol, géraniol, citronellol) et un risque d’irritation cutanée si elle est utilisée pure sur la peau : il est donc nécessaire de la diluer dans une huile végétale et de toujours réaliser un test d’allergie au pli du coude au moins 48 heures avant de l’utiliser.
En cas d’utilisation par voie orale, il est préférable de l’utiliser sur de courtes durées : maximum 15 jours d’affilée et à petite dose (1 à 2 gouttes par prise sur un comprimé neutre) entrecoupées de pauses de 7 jours.
Cette huile essentielle n’est pas conseillée par voie orale sans avis médical en raison de la présence de furanocoumarines qui sont des fluidifiants sanguins et qui ont des propriétés anticoagulantes. L’extrême prudence est recommandée lors de la prise d’huile essentielle de Mandarine par voie orale en cas de troubles de la coagulation.
Ne pas utiliser en cas d’asthme ou d’épilepsie.
Si vous consommez des médicaments, en particulier antiépileptiques (phénobarbital, carbamazépine, phénytoine…), anticoagulants oraux, benzodiazépines, barbituriques, antivitamines K, tolbutamide, paracétamol, méprobamate, antidépresseurs tricycliques, méthadone, sulfamides hypoglycémiants, warfarine, propanolol et certains autres bétabloquants ou que vous souffrez d’une maladie et/ou d’insuffisance rénale, demandez l’avis de votre médecin avant de prendre cette huile essentielle. En effet, l’huile essentielle de Mandarine peut interférer avec le métabolisme de certains médicaments en même temps que celui de l’alcool (inhibition du CYP 2E1).

Contre-indications de l'huile essentielle de Mandarine

L’huile essentielle de Mandarine est contre-indiquée en cas d’allergie au citral (géranial et néral), au limonène, au citronellol et au géraniol.

Les informations données sont tirées de la littérature et ne tiennent pas lieu de diagnostic. Si vous avez le moindre doute ou que vous souffrez d'une pathologie, demandez un avis médical avant d'entamer le traitement.
Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.
Les soins par aromathérapie par voie orale ne dispensent pas du traitement médical mis en place par votre médecin.
Ces soins par les huiles essentielles permettent d’apporter une aide supplémentaire dans la prise en charge de votre trouble. Ils ne s’opposent en aucune façon à la prise de votre traitement médical.
Avant toute prise d’huile essentielle par voie orale dans la prise en charge d’un trouble, il est recommandé d’éliminer toute cause physiologique, métabolique ou biologique pouvant être responsable du trouble (par exemple l’anémie en cas de fatigue). Pour cela un bilan médical est nécessaire.

Notre sélection d’huiles essentielles de Mandarine :


Sources :
Saini, R.K.; Ranjit, A.; Sharma, K.; Prasad, P.; Shang, X.; Gowda, K.G.M.; Keum, Y.-S. Bioactive Compounds of Citrus Fruits: A Review of Composition and Health Benefits of Carotenoids, Flavonoids, Limonoids, and Terpenes. Antioxidants 2022, 11, 239
Dosoky NS, Setzer WN. Biological Activities and Safety of Citrus spp. Essential Oils. Int J Mol Sci. 2018 Jul 5;19(7):1966.
Lima NG, De Sousa DP, Pimenta FC, Alves MF, De Souza FS, Macedo RO, Cardoso RB, de Morais LC, Melo Diniz Mde F, de Almeida RN. Anxiolytic-like activity and GC-MS analysis of (R)-(+)-limonene fragrance, a natural compound found in foods and plants. Pharmacol Biochem Behav. 2013 Jan;103(3):450-4.
Gargano AC et all. Essential oils from Citrus latifolia and Citrus reticulate reduces anxiety and prolong ether sleeping time in mice. Tree and Foresty Science and Biotechnology, déc 2008. 
D'Alessio, P. A., Bisson, J. F., & Béné, M. C. (2014). Anti-stress effects of d-limonene and its metabolite perillyl alcohol. Rejuvenation research, 17(2), 145-149
Ariyoshi T, Arakaki M, Ideguchi K, Ishizuka Y, Noda K. Studies on the metabolism of d-Limonene (p-Mentha-1,8-diene). III. Effects of d-Limonene on the lipids and drug-metabolizing enzymes in rat livers. Xenobiotica. 1975 Jan;5(1):33-8.
De Souza, M. C., Vieira, A. J., Beserra, F. P., Pellizzon, C. H., Nóbrega, R. H., & Rozza, A. L. (2019). Gastroprotective effect of limonene in rats: Influence on oxidative stress, inflammation and gene expression. Phytomedicine, 53, 37-42.
Moraes TM, Kushima H, Moleiro FC, Santos RC, Rocha LR, Marques MO, Vilegas W, Hiruma-Lima CA. Effects of limonene and essential oil from Citrus aurantium on gastric mucosa: role of prostaglandins and gastric mucus secretion. Chem Biol Interact. 2009 Aug 14;180(3):499-505.
Amini R, Asle-Rousta M, Aghazadeh S. Hepatoprotective effect of limonene against chronic immobilization induced liver damage in rats. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol. 2020 Nov;393(11):2053-2059.
Vieira, A. J., Beserra, F. P., Souza, M. C., Totti, B. M., & Rozza, A. L. (2018). Limonene: Aroma of innovation in health and disease. Chemico-biological interactions, 283, 97-106.
De Sousa DP, Mesquita RF, de Araújo Ribeiro LA, de Lima JT. Spasmolytic Activity of Carvone and Limonene Enantiomers. Nat Prod Commun. 2015 Nov;10(11):1893-6.
d'Alessio PA, Mirshahi M, Bisson JF, Bene MC. Skin repair properties of d-Limonene and perillyl alcohol in murine models. Antiinflamm Antiallergy Agents Med Chem. 2014 Mar;13(1):29-35
Chen J, Jiang QD, Chai YP, Zhang H, Peng P, Yang XX. Natural Terpenes as Penetration Enhancers for Transdermal Drug Delivery. Molecules. 2016 Dec 11;21(12):1709.
Sayed A. Fayed. Antioxidant and Anticancer Activities of Citrus reticulate (Petitgrain Mandarin) and Pelargonium graveolens (Geranium) Essential Oils. Research Journal of Agriculture and Biological Sciences, 2009, 5(5): 740-747. 
Burnett CL, Fiume MM, Bergfeld WF, et al. Safety Assessment of Citrus-Derived Peel Oils as Used in Cosmetics. International Journal of Toxicology. 2019;38(2_suppl):33S-59S.
Pierre Michel Jazet Dongmo, Jean Kuate, Vincent Ngouana, François Damesse, Eliane Tchinda Sonwa, Paul Henri Amvam Zollo, Chantal Menut. Comparaison des propriétés antiradicalaires et antiinflammatoires des huiles essentielles de Citrus reticulata var. Madagascar et Citrus sinensis var. Casagrande du Cameroun (Comparison of the antiradical and anti-inflammatory properties of essential oils of C. reticulata var. Madagascar and C. sinensis var. Casagrande). Fruits, 63 (2008) 201-208
Williamson, Emily Ann, M.S. Inhibition of Cytochrome P450 2E1, Cytochrome P450 3A6 and Cytochrome P450 2A6 by Citrus Essential Oils. (2010) Directed by Dr. Gregory M. Raner, 66 pp.