L’acné, une affection courante

Cette maladie de la peau touche une grande partie des adolescents mais ce ne sont pas les seuls : l’acné persiste chez certains adultes, parfois au-delà de 40 ans. Elle est mal vécue : le bouton d’acné est inesthétique, ce qui nuit à l’image de soi. L’impact psychologique de cette affection de la peau n’est pas à sous-estimer.

L’acné : cause

À la base des poils, il y a une glande dite « sébacée », chargée de sécréter du sébum, une substance qui protège la peau. Il peut arriver, sous l’influence de facteurs variés (génétique, modifications hormonales…) que la glande sébacée fabrique trop de sébum, ou un sébum trop épais. Le canal qui relie la glande à la surface de la peau se bouche. Les cellules mortes de la peau s’accumulent. Les bouchons de sébum sont appelés « comédons » ou points noirs.
Ces phénomènes constituent un « terrain » favorable à la colonisation par une bactérie nommée Propionibacterium acnes. La peau subit alors une inflammation, à l’origine du bouton rouge caractéristique. La peau du visage, du dos, de la poitrine et des avant-bras est particulièrement marquée.