Acné chez la femme : Les précautions lors d'un traitement à l'isotrétinoïne

Acné chez la femme : Les précautions lors d'un traitement à l'isotrétinoïne
L'isotrétinoïne est un traitement par voie orale qui agit sur les formes les plus sévères de l'acné. Dérivée de la vitamine A, elle est utilisée en cas d'échec d'un traitement classique d'une durée d'au moins 3 mois.
La prise d'isotrétinoïne peut provoquer des effets indésirables tels que :
  • une aggravation de l'acné en début de traitement,
  • une sécheresse oculaire,
  • une sécheresse cutanée,
  • des troubles psychiatriques.
Elle ne doit jamais être associée aux antibiotiques de la famille des cyclines car elle peut entraîner une hypertension intraveineuse. Elle est contre-indiquée en cas de grossesse, en raison du risque de malformation de l'embryon (oreilles absentes, grosse tête, petit menton, malformation du cœur, du thymus et du système nerveux...). Sa prescription chez la femme en âge de procréer est donc soumise à des règles très strictes.

Un suivi rigoureux

Avant de débuter le traitement, la patiente doit signer un formulaire d'accord de soins et de contraception. Par cet accord, elle assure avoir pris conscience des risques liés au traitement et s'engage à utiliser une méthode de contraception efficace.

L'accord doit être conservé dans un carnet de suivi dans lequel le médecin remplit :
  • les mentions qui le concernent,
  • la date du résultat du test de grossesse,
  • la date du prochain rendez-vous,
  • la date du prochain test de grossesse.
Le carnet doit être présenté à chaque consultation et à la pharmacie lors de la délivrance.

Des précautions contraceptives

Le traitement à l'isotrétinoïne implique l'utilisation d'un moyen de contraception efficace. Il est recommandé d'y associer systématiquement une méthode locale (préservatifs) lors des rapports sexuels. La contraception doit débuter 4 semaines avant le début du traitement et se prolonger 1 mois après l'arrêt du médicament.

Pour s'assurer que la patiente n'est pas enceinte, un test de grossesse doit être effectué dans les 3 jours précédant la première consultation. Un nouveau test est réalisé pour chaque renouvellement de la prescription (toutes les 4 semaines). Le dernier test de grossesse obligatoire s'effectue 5 semaines après la fin du traitement.

La délivrance du médicament

Lors de la délivrance du médicament, le pharmacien est tenu de vérifier que le carnet soit correctement rempli par le médecin et que la prescription date de moins de 7 jours. Ainsi, il vérifie que le test de grossesse est bien négatif. Si les conditions ne sont pas respectées, le pharmacien ne délivre pas le médicament.

Cas de la grossesse et de l'allaitement

Si la patiente tombe enceinte en cours de traitement, la prise du médicament doit être interrompue. Un avis médical est nécessaire pour évaluer les risques de malformation de l'embryon. Les précautions sont les mêmes si la grossesse survient dans les 5 semaines qui suivent la fin du traitement.

L'isotrétinoïne ne doit pas non plus être utilisée au cours de l'allaitement car elle peut passer dans le lait et affecter le bébé.


La prise d'isotrétinoïne est soumise à des règles très strictes en raison des risques potentiels. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.