L’herpès labial

Le bouton de fièvre est une petite masse de vésicules qui se forme sur le bord des lèvres. Ces vésicules se forment lorsqu’un virus particulier, le virus de l’herpès HSV, se réactive. On parle alors d’herpès labial.
Ce virus est très répandu dans la population. Il se transmet lorsqu’une personne porteuse entre en contact proche (peau contre peau ou muqueuse contre muqueuse) avec une autre personne. Le virus se glisse alors par une rupture dans la peau et colonise un ganglion, où il restera sans pouvoir être délogé.

Bouton de fièvre : cause et conséquences

Parfois, sous l’influence de divers facteurs, le virus va se multiplier. La réactivation - c’est le nom que porte ce processus - peut être visible, ou au contraire se dérouler de façon imperceptible. Quand elle est visible, il se forme un bouquet de vésicules et on parlera alors de récurrence.
Le bouton de fièvre n’apparaît pas brusquement ; il y a d’abord des signes avant-coureurs : des picotements et une impression de brûlure au niveau du contour de la bouche.
Quelques heures plus tard, les vésicules se forment. Elles évoluent puis se rompent en laissant place à des croûtes, qui s’effaceront sans laisser de marques.
Ce processus se déroule en une à deux semaines.
Le bouton de fièvre est très contagieux jusqu’à ce que les croûtes surviennent et que le bouquet ne s’assèche. Il est très désagréable à vivre, et pas simplement en raison de sa contagiosité : c’est également un signe particulièrement disgracieux exposé au regard des autres. La personne touchée souhaite qu’il disparaisse au plus vite.