Rejoignez-nous !
Commandez maintenant, livraison demain !
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules
Prostamol capsules

Prostamol capsules

Menarini

star star star star star_border
  12 avis
Maintien de la fonction urinaire normale
  • Forme : Capsules

error_outline
close
Référence : 3401560315189
  • PRÉSENTATION

  • CONSEILS D'UTILISATION

  • COMPOSITION

Prostamol est un complément alimentaire à base de Serenoa repens qui contribue au maintien de la fonction urinaire normale chez les hommes de plus de 45 ans. 

Actif d'origine 100% naturelle.

Sans gluten. 

1 capsule par jour.

Conditionnement :
  • 30 capsules - Poids net : 15,15 g.
  • 90 capsules (cure de 3 mois) - Poids net : 45,15 g. 
Fournisseur
MENARINI
1 Rue du Jura,
94150 Rungis Complexe
France
01 45 60 77 20
Mode d'emploi :
Il est recommandé de prendre une capsule de Prostamol par jour avec un verre d'eau après le repas. Bénéfice optimal après 3 mois d'utilisation. Peut être utilisé pendant toute l'année. 

Modalité de conservation : 
Conserver dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière et à une température comprise entre 15 et 25°C.

Avertissement :
  • Demandez l'avis de votre médecin et/ou pharmacien.
  • Ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée.
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme des substituts d'un régime alimentaire varié, équilibré et d'un mode de vie sain.
  • Réservé à l'homme adulte.
  • Déconseillé aux enfants prépubères, aux femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes.
Composition :
Serena repens (Bartram) Small (huile extraite à partir du fruit); gélatine (de type bovine); humectant : glycérol 85%; eau.

Informations nutritionnelles
Ingrédient Par capsule
Serenoa repens (Bartram) Small (huile extraite à partir du fruit) 320 mg
Mis Ă  jour le : 18/06/2021

info Les conseils de Pharma GDD

Prostamol est un complément alimentaire utilisé chez les hommes à partir de 45 ans, pour maintenir la fonction urinaire normale.
L’hypertrophie bénigne de la prostate est une affection non cancéreuse caractérisée par l’augmentation du volume de la prostate. Elle touche les hommes dont la moyenne d’âge avoisine les 65 ans. L’incidence de cette pathologie augmente avec l’âge.

Prostamol : un complément alimentaire pour le confort urinaire masculin

Il s’agit d’un complément alimentaire d’origine naturelle. Sa principale substance active provient d’un extrait de Serenoa repens, connu également sous le nom de Saw palmetto ou Palmier nain de Floride. D’une hauteur oscillant entre moins d’un mètre et deux mètres, cet arbre se caractérise par les feuilles longues et pointues, disposées en éventail. Il peuple majoritairement le pourtour sud de l’océan Atlantique des États-Unis jusqu’au Texas ainsi que la Californie. Il est également présent en Inde dont il est aussi originaire.

Plusieurs études réalisées sur des médicaments encapsulant les actifs principaux de Serenoa repens ont montré une action bénéfique de sa part sur les symptômes urinaires liés à une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), même si aucune n’est encore parvenue à en décrire exactement le processus. Elles ont constaté néanmoins une réduction de la plupart des symptômes associés à une HBP, à savoir une diminution du flux d’urine durant la miction, une incontinence régulière et une envie fréquente d’uriner, en particulier la nuit. 

L’extrait utilisé par le laboratoire Menarini concerne le fruit du palmier nain de Floride. Il est conseillé de prendre 1 capsule par jour de Prostamol, à avaler avec un verre d’eau après le repas pendant 3 mois.

Qu’est-ce que l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

La prostate est une glande génitale située sous la vessie et qui entoure l’urètre (vidange urine). Lors d’une hypertrophie prostatique, un adénome se développe au niveau de la prostate et va ainsi faire obstacle à l’écoulement urinaire.
Cette affection est plus ou moins stable avec possibilité d’aggravation rapide, responsable de symptômes urinaires qui engendrent une altération dans la vie quotidienne du patient et qui peut être à l’origine de graves complications. Ces troubles proviennent d’une distension progressive de la vessie donc d’une difficulté pour la vidanger.

Comme dit précédemment, les symptômes les plus fréquents se manifestent par un retard à émettre le jet d’urine, une faiblesse du jet, une dysurie (difficulté à uriner), une pollakiurie (envie d’uriner plusieurs fois en journée et dans la nuit), des brûlures mictionnelles et une sensation de vidange incomplète, obligeant le sujet à « pousser » pour expurger.

Parmi les complications aiguës de l’hypertrophie bénigne de la prostate, la rétention aiguë d’urine peut conduire à des risques d’infections urogénitales (urétrite, prostatite, pyélonéphrite…), la présence de sang dans les urines (hématurie) et l’insuffisance rénale aiguë obstructive.
Les principales complications chroniques sont l’insuffisance rénale chronique obstructive, la lithiase vésicale (présence de calculs vésicaux) et la rétention vésicale chronique (incontinence due à un surplus d’urine). 

Prévenir les troubles liés à la prostate

Plusieurs études ont montré qu’une alimentation saine et équilibrée contribue à réduire les risques de mutations d’une hypertrophie bénigne de la prostate en cancer. Il est ainsi conseillé de privilégier les légumes, les fruits à la viande rouge, l’excès de féculent, de pizza, de sucres et boissons de type soda. De la même manière, évitez les plats préparés et transformés qui sont bien souvent plus riches en sucre et gras saturés.

Le maintien d’une activité sexuelle régulière et fréquente tout au long de sa vie aurait un impact bénéfique sur la préservation du bon fonctionnement de la prostate, et plus particulièrement l’éjaculation qui éviterait l’accumulation de liquide séminal, possiblement cancérigène à moyen et long terme.

Cependant, le dépistage demeure le meilleur moyen pour prévenir la maladie et doit être réalisé dès l’âge de 50 ans, à raison d’une fois par an. Cette auscultation permettra de détecter très tôt les cellules cancéreuses et d’établir un traitement adapté.

Sources :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9820264/
https://www.mdpi.com/2072-6643/12/7/1907
https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/cancer/cancer-de-la-prostate/comment-prendre-soin-de-sa-prostate-171210
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Avis produits

4,2
star star star star star_border
Moyenne de 4,2 sur 12 avis
star star star star star
Rapide , merci Ă  vous .
star star star star_border star_border
Ne peux juger pour l instant car pas assez de recul
star star star star star
Je suis dans mon 4 mois , et c'est sur ma personne ultra efficace, Ă  savoir les effets positifs arrivent aprĂšs le 3 mois de traitement.
star star star star star_border
Je commence depuis 1 mois a voir sur temps
star star star star star
produit efficace le prendre régulierement
star star_border star_border star_border star_border
totalement inefficace
star star star star_border star_border
Pas trouvé d'amélioration probantes.

Fiches conseils

05/05/2020

Prostate : fonction, pathologies et traitements

La prostate est un organe propre à l'appareil génital masculin dont la fonction est parfois méconnue. Les pharmaciens de Pharma GDD vous propose de découvrir le rÎle de la prostate, ainsi que les différentes...

Produits associés

expand_less