Mildac 300mg 40 comprimés


Manifestations dépressives légères et transitoires - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s
  • Photosensibilisant Photosensibilisant : Oui

9,35 â‚¬
9,35 â‚¬
Mildac 300 mg est un médicament de phytothérapie à base de millepertuis. Ce médicament est traditionnellement utilisé dans les manifestations dépressives légères et transitoires. Mildac est réservé à l'adulte.

Comment fonctionne Mildac 300mg ?

L’extrait sec de millepertuis inhibe la capture de certains neurotransmetteurs comme la noradrénaline, la sérotonine et la dopamine.
Chez les animaux, il a été démontré qu' un traitement par millepertuis provoque une régulation négative des récepteurs béta-adrenergiques ; ce qui entraîne des changements de comportements dans différents modèles animaux d’effet antidépresseur de façon similaire aux antidépresseurs de synthèse.

Les N-apthodianthrones (hypéricine, pseudohypéricine), les dérivés de la phloroglucine (hyperforine) et les flavonoïdes contribueraient à l’activité.

Composition

La composition détaillée de Mildac 300 mg est extrait sec quantifié de sommité fleurie de Millepertuis (Hypericum perforatum L.) quantifié à 0.1 à 0.3 % d’hypéricines totales exprimées en hypéricine, au minimum 6 % de flavonoïdes (correspondant à minimum 1.5 % de rutine), au maximum 6 % d’hyperforine.

Les excipients présents dans les comprimés de Mildac sont la cellulose microcristalline, l'amidon prégélatinisé, le croscarmellose sodique, la silice précipitée, le stéarate de magnésium, l'hypromellose, le macrogol 4000, le lactose monohydraté, la vanilline, la saccharine sodique, l'oxyde de fer jaune (E 172), le dioxyde de titane (E 171), le talc, le siméthicone, la méthylcellulose, l'acide sorbique, l'acide ascorbique.

Posologie

Chez l'adulte, prendre 1 à 3 comprimés répartis sur la journée. Les premiers effets interviennent dans les 4 semaines qui suivent le début du traitement. Si les symptômes persistent, il est nécessaire de consulter un médecin.

Précautions d'emploi

Mildac ne doit pas être pris en cas d'allergie(s) à l'un des constituants de la formule.

Ce médicament antidépresseur ne doit pas être pris pendant la grossesse et l'allaitement.

Mildac 300 mg contient du lactose : il ne doit donc pas être utilisé chez les personnes intolérantes au lactose mais aussi au glucose et au galactose.

Le millepertuis est photosensibilisant : vous ne devez pas vous exposer au soleil ou en cabine UV pendant le traitement par le Mildac.

Millepertuis et interactions médicamenteuses

Le Mildac contient du millepertuis qui est un puissant inducteur enzymatique : cet effet dure une semaine après l'arrêt du traitement.
Le millepertuis ne doit pas être pris avec les substances métabolisées par le cytochrome P450, CYP2C9, CYP2C19, ou transportées par la glycoprotéine-P.
Il est impératif de lire attentivement la notice avant de prendre ce médicament. N'hésitez pas à prendre contact avec votre médecin ou un pharmacien avant de débuter le traitement.

Mildac 300 mg est contre-indiqué notamment avec :
  • les contraceptifs oraux (diminution de leur effet),
  • les immunosuppresseurs,
  • les anti convulsivants,
  • l'itraconazole, isavuconazole, voriconazole
  • les médicaments pour traiter l'infection par le VIH ou l'hépatite C
  • les inhibiteurs de tyrosines kinases
  • les antivitamines K
  • l'irinotécan
  • les vinca alkaloides
  • la digoxine
  • le vérapamil
  • la théophylline
  • le lurasidone
  • le buspirone
  • le voxilaprevir
  • la méthadone
  • la fexofénadine, finastéride
  • le vismodeqib
  • étoposide
  • cyclophosphamide
  • les autres antidépresseurs
  • le linézolide
  • le bleu de méthylène
  • la péthidine et le tramadol
  • les inhibiteurs de la pompe à protons
  • le midazolam
  • les autres médicaments contenant du millepertuis

Conditionnement : boîte de 40 comprimés
Mis Ă  jour le 28/01/2020