Peau mature : comment retarder le vieillissement cutané ?

Peau mature : comment retarder le vieillissement cutané ?
La peau mature arrive inéluctablement, mais, il existe diverses solutions pour la retarder en prenant soin d’elle au quotidien, grâce à une alimentation saine et équilibrée, aux compléments alimentaires, à la prévention face aux UV et en évitant tous les facteurs aggravant le stress oxydatif. Nous vous conseillons sur le rituel beauté à adopter au quotidien afin de freiner les premiers signes de l’âge. Pharma GDD vous guide dans le choix des nettoyants, des sérums et des crèmes à appliquer tous les jours pour conserver une belle peau le plus longtemps possible. Enfin, des peelings, divers actes dermatologiques et esthétiques peuvent également contribuer à retarder les effets du temps.

Qu’est-ce que la peau mature ?

La peau mature est la conséquence de l’âge et des effets du temps qui s’est écoulé. Ces signes de l’âge se traduisent par une peau affinée, un relâchement au niveau des paupières supérieures, de l’ovale du visage, du décolleté et du buste. Ce phénomène est la conséquence d’une perte d’élasticité liée à l’âge. Ce déficit de tonicité est dû à la diminution des fibroblastes qui produisent le collagène et l’élastine.
Le collagène est une protéine fibreuse du tissu conjonctif qui est présente dans la peau, mais également dans les os, les muscles, les tendons, les cartilages, les vaisseaux sanguins, le cerveau, le cœur et la cornée.

Dès 20 ans, la peau perd 1% du collagène initialement stocké dans les différentes zones du corps. Dans les 5 ans qui suivent la ménopause, en raison de la chute de certaines hormones, la perte en collagène atteint 30%.

Le taux d’acide hyaluronique naturellement présent dans la peau diminue également avec les années réduisant la densité et l’hydratation de la peau. Ce glucide complexe est un véritable réservoir d’eau qui joue son rôle d’hydratant. En quantité adéquate, il assure une protection de la barrière épidermique. Lorsqu’il est en déficit, cette protection n’est plus optimale et la peau se déshydrate. Ce dérèglement général entraîne de nombreuses modifications telles qu’une sensibilité et une irritabilité cutanée.

Comment identifier une peau mature ?

La peau mature se caractérise par une peau affinée, ridée qui manque de lipides. Les fibroblastes, c’est-à-dire les cellules présentes dans le derme qui produisent les fibres de collagène et d’élastine travaillent au ralenti et sont moins performantes. Cette baisse d’activité affaiblit la structure de la peau et du derme qui s’effondre et perd de sa densité.

Avec l’âge, La sécrétion de sébum diminue et le renouvellement cellulaire devient plus lent et moins performant entraînant un affinement de la peau, une irrégularité du teint ainsi qu’une sécheresse cutanée.

Les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine, le pigment de la peau commencent également à dégénérer entraînant des taches pigmentaires conséquence d’une surproduction localisée due à cette dégénérescence.
Le manque d’oxygénation des cellules qui travaillent au ralenti provoque la dilatation des pores.

À quel moment et pourquoi apparaît-elle ?

La peau mature apparaît vers 45 ans, lorsque l’on commence à aborder les premiers signes de la ménopause. Ces modifications hormonales entraînent une chute de la fabrication d’élastine, provoquant les rides. En effet, les muscles sous-cutanés permettent un repositionnement de la peau, mais une peau mature est déficiente et n’est plus capable d’effectuer ce repositionnement laissant une impression froissée.

Quels sont les facteurs aggravants ?

Soleil

Le soleil, plus exactement le rayonnement UVA (UV longs), c’est-à-dire les Ultra-Violets de niveau A, est un facteur provoquant une accélération du vieillissement cutané. Les UV atteignent les cellules causant un stress oxydatif provoqué par des radicaux libres. Le stress oxydatif correspond à une agression des cellules par ces molécules qui dégradent l’équilibre et l’intégrité de la cellule. Ce stress oxydatif est normalement régulé par les mécanismes naturels de l'organisme, mais une peau mature ayant abusé des expositions prolongées et répétées est victime d'un mécanisme complètement désorganisé et d'une augmentation des radicaux libres.

Les UVA altèrent la division cellulaire, ce qui réduit la capacité de réparation cutanée. Ces UVA vont endommager certaines protéines cellulaires qui deviennent alors toxiques pour les cellules. Ces toxines sont naturellement éliminées par les cellules, mais l'action néfaste des UVA sur les cellules entraîne un dysfonctionnement de ce métabolisme. Le stress oxydatif induit une dégradation de l'élastine et du collagène avec pour conséquence une peau qui se relâche entraînant une désorganisation des mélanocytes.

Ce photo-vieillissement se traduit par l'apparition de taches brunes principalement localisées sur les zones les plus découvertes comme le visage, le décolleté et les mains.

Tabac

La cigarette est un facteur induisant le vieillissement prématuré de la peau. On peut voir apparaître des rides profondes sur les joues, d'autres se créant au pourtour des lèvres par de petits traits perpendiculaires et depuis le coin des yeux appelés "pattes d'oie". Le visage est amaigri avec les pommettes saillantes. Le tabac oxyde et asphyxie les cellules de l'épiderme. Le tabac déshydrate la couche cornée modifiant l'état de la peau, révélant une peau parsemée de ridules et une sécheresse.

L'acné augmente également, car la peau manque d'oxygène et les pores se dilatent entraînant un écoulement de sébum dans les pores créant des comédons et des microkystes. Le tabac diminue également le flux sanguin ralentissant le processus de cicatrisation de la peau.
Il faut savoir que le tabac et l'exposition solaire ont un effet synergique, entraînant des conséquences très nocives sur la peau et augmentant le risque de cancer.
Des études nous informent que l'arrêt du tabac permet de retrouver une certaine élasticité et efface le teint grisâtre petit à petit.

Pollution

La pollution, l'ozone et les microparticules entraînent également une chute des antioxydants et une perméabilité de la barrière cutanée. La peau, plus sujette aux agressions extérieures devient plus réactive. La pollution altère les fibres d'élastine, creusant la peau et permettant l'installation des rides. Ce stress oxydatif diminuerait de 55% le taux de vitamine C, provoquant un teint terne et une réduction de la production de collagène.

Des études dermatologiques indiquent que le vieillissement des cellules est dû à 80% à la pollution.
Les gaz d'échappement recrachant du monoxyde de carbone, du dioxyde de carbone et des particules fines engendrent un affaiblissement de la protection naturelle de la peau. Les antioxydants sont fragilisés et les lipides qui servent de bouclier à l'épiderme sont affaiblis causant ainsi un épuisement des cellules de protection cutanée. Le monoxyde de carbone vient se mélanger à l'oxygène dans le sang affectant le teint, le rendant terne et grisâtre.

Quelles sont les solutions pour prévenir la peau mature ?

Il est toujours possible de retarder les premiers signes de l’âge par différents moyens comme la prévention par la consommation d’aliments, notamment enrichis en antioxydants, mais également grâce à des compléments alimentaires. Il est vivement conseillé d’appliquer quotidiennement une protection solaire.

Prévention

La prévention est la meilleure option pour retarder les effets du temps. Comme dirait le dicton : « mieux vaut prévenir que guérir ». Le fait d’anticiper en s’alimentant avec des ingrédients antioxydants, riches en vitamines et en utilisant des soins protecteurs permet de lutter contre les diverses agressions extérieures tel un bouclier.

Les compléments alimentaires anti-âge

Le vieillissement cutané peut effectivement être freiné grâce à la prise de compléments alimentaires enrichies en antioxydants et en vitamines A, C et E. Le sélénium et la coenzyme Q10 vont préserver l'intégrité des cellules cutanée et les préserver face aux diverses agressions engendrant le stress oxydatif provoqué par les radicaux libres. Il est conseillé de consommer des compléments à base de collagène et d'acide hyaluronique pour favoriser la production de fibre d'élastine et de collagène par les fibroblastes et de redensifier le derme pour une tonicité et une peau repulpée. En association avec la vitamine C, ces molécules vont maintenir durablement la fermeté et la tonicité de la peau tout en évitant l'apparition des taches brunes. Grâce à ces compléments, la peau se relâche moins et conserve son capital jeunesse.


Notre sélection :

Protection solaire

La protection solaire est essentielle pour prévenir le photo-vieillissement et réduire les dégâts que les UV peuvent provoquer sur la peau. Il est important d’utiliser des compléments alimentaires qui vont préparer la peau à l’exposition afin de la renforcer en antioxydants et ainsi de lutter contre les radicaux libres. Les crèmes solaires vont également contrer la majeure partie des UVA et UVB ainsi que les infrarouges. Il faudra savoir reconnaître son phototype pour utiliser un soin solaire adaptée à sa peau pour une protection optimale.


Notre sélection :

Rituel de beauté

Le rituel de beauté est essentiel afin de prendre soin de sa peau et de lui apporter tous les principes actifs dont elle a besoin pour se régénérer.

Nettoyants

L’utilisation d’un nettoyant, quel qu’il soit, mousse, eau micellaire, gel démaquillant ou huile permettra de débarrasser les peaux des impuretés accumulées au quotidien et de désobstruer les pores, ce qui permettra aux actifs de pénétrer plus profondément et de réduire les risques de sensibilité. En effet, une peau mal nettoyée sera plus propice aux irritations, aux agressions et aux imperfections. Il faudra dans un premier temps savoir reconnaître son type de peau afin de choisir le nettoyant qu’il convient. De plus en plus de marques élaborent des essences appelées également lotion de soin qui permettent de préparer la peau à recevoir d’autres soins par layering, jouant sur la galénique et pénétrant à différentes couches de la peau en fonction de leur action.


Notre sélection :

Sérum

Le sérum est le soin fondamental qui va être capable d’agir en profondeur. Il est formulé dans le but de pénétrer la jonction dermo-épidermique pour atteindre le derme dans le but d’envoyer une stimulation aux fibroblastes qui produisent les fibres de collagène et d’élastine jouant également un échange avec l’acide hyaluronique naturellement présent dans le derme.

Un sérum
 sera muni de ces actifs formulés à différents poids moléculaires. En effet, le collagène et l’acide hyaluronique sont étudiés et travaillés en différentes tailles de molécules dans le but de traiter une couche de la peau bien spécifique.

Le haut poids moléculaire restera en surface afin d’apporter une hydratation, un équilibre de la barrière épidermique et un effet lissant à la peau. Le moyen poids moléculaire joue le rôle de communicant entre l’épiderme et le derme et enfin, le bas poids moléculaire va pénétrer profondément jusqu’au derme pour une action anti-âge, raffermissante, et redensifiante.

Le collagène utilisé dans les sérums va stimuler les fibres de collagène et d’élastine. Certains soins sont élaborés avec du micro collagène vectorisé agissant dans le derme. Il va apporter une action régénérante cutanée, un lissage en relief, une protection des fibres d’élastine et booster la synthèse du collagène et de l’acide hyaluronique déjà présents dans le derme. L’objectif est de stimuler les molécules déjà présentes dans la peau, en particulier dans le derme, en les rééduquant.

Les principes actifs vont envoyer un signal pour relancer la production des molécules skin-like, c’est-à-dire la microélastine qui va lifter la peau, le rétinol (vitamine A), redensifiant le derme et l’acide hyaluronique qui va hydrater et repulper la peau. La production des omégas 3/6/7 et 9 est relancée apportant une nutrition à l’épiderme et une souplesse. La vitamine C réactivera l’éclat naturel de la peau et réduira les taches brunes. Enfin, le zinc assurera une action assainissante et matifiante, régulant ainsi la production de sébum.

Soin de jour et de nuit

Le soin de jour et le soin de nuit anti-âge doit être appliqué quotidiennement afin de protéger la peau, de la régénérer et de l’hydrater. Ces actions sont nécessaires pour retarder le vieillissement cutané. Pour cela, des crèmes à base de beurre de karité et d’huiles végétales riches en vitamine E et dotées d’actifs anti-âge, vont renforcer assouplir et régénérer la peau.

L’acide hyaluronique apporte une hydratation en surface de l’épiderme équilibrant la barrière cutanée. Elle est capable de retenir jusqu’ à 1000 fois son poids en eau et de la restituer dans les diverses couches de la peau. Sa capacité de pénétration permet d’atteindre la jonction dermo-épidermique afin de créer une communication entre l’épiderme et le derme. Lorsque l’acide hyaluronique atteint le derme, il va stimuler la production de collagène et redensifier le derme.


Notre sélection :

Peeling et actes dermatologies et esthétiques


  • Les peelings
Le peeling est l’acte dermatologique couramment effectué qui permet d’exfolier la couche superficielle de l’épiderme afin de gommer les aspérités, les imperfections et affiner le grain de peau pur réduire les rides. Différents peelings sont pratiqués par les dermatologues en fonctions des principes actifs utilisés et de l’action souhaitée.

Il sera possible d’effectuer un peeling superficiel à base d’acides de fruits principalement à l’aide de l’acide glycolique, l’acide salicylique, l’acide malique et mandélique. Il va réduire les imperfections de type acné et taches pigmentaires légères.

Le peeling à l’acide TCA (trichloracétique) est plus intense et plus puissant. Il sera utilisé dans le but de faire peau neuve afin d’effacer les cicatrices d’acné, les taches pigmentaires importantes et les rides profondes. Ce procédé nécessite une expertise et une concentration modulable en fonction du résultat souhaité.

  • La lumière pulsée
Cette lumière est émise par la lampe flash traverse l’épiderme puis le derme et se transforme en chaleur au contact des capillaires sanguins, des pigments des taches et des fibroblastes afin de stimuler de manière progressive le collagène naturel. Cette lumière va réduire les rides et le relâchement liés au photo-vieillissement.

  • Le laser fractionné
Il permet de supprimer les rides, les taches, les rougeurs diffuses et certaines cicatrices tout en améliorant la tonicité de la peau.

  • Les injections d’acide hyaluronique et de collagène
Elles vont traiter les rides et les ridules, la perte de fermeté en comblant les sillons pour un résultat lissé. Elles redonnent du volume et réhydratent la peau.

  • Les injections de Botox
La toxine botulique permet de relaxer les muscles à l'origine des rides d'expression du front et du coin externe de l'œil.

  • Le lipolifting
Cette injection de graisse, prélevée dans une région du corps où elle est en excès, va combler les plis et remodeler entièrement le visage avec sa propre graisse.

En conclusion, il ne faut pas s’avouer vaincu, des solutions existent pour entretenir sa peau et rester belle et fraîche le plus longtemps possible. La peau mature n’est pas totalement irréversible. Vous pourrez opter pour une prévention en agrémentant votre alimentation d’antioxydants, de vitamines et d’oligo-éléments, mais également soigner votre peau et choisir l’option chirurgie esthétique ou acte dermatologique pour contrer les effets du temps qui passe !